Articles

Accueil > Tribunes > Tribunes populaires > Une solidarité à construire pour... démolir l’injustice qui s’acharne sur (...)

 

Une solidarité à construire pour... démolir l’injustice qui s’acharne sur George Ibrahim Abdallah !

9 novembre 2014

Il est plus que temps de libérez Georges Ibrahim Abdallah, plus vieux prisonnier politique d’Europe.

L’impérialisme européo-américain en a décidé ainsi : Georges Abdallah ne sera pas libre...Ainsi donc il décide que le monde arabe ne saurait l’être ! Car Georges Ibrahim Abdallah incarne la lutte du monde arabe pour sa survie. Georges Ibrahim Abdallah debout c’est une parcelle du monde arabe jamais à genoux !


 

Il convient aujourd’hui de s’interroger sur notre solidarité. L’analyse du système n’est plus à faire :
- Impérialisme à outrance riche du néo-colonialisme et du sionisme
- Européo-centrisme orgueilleux fort d’un paternalisme raciste qui gangrène toutes les luttes
- Hypocrisie mielleuse encombrée de discours pacifistes, indigestes à la vue de parents baignant dans le sang de leur enfants (combien osent pourtant !)
- Lâches compromissions, justifiées par une pseudo force mondiale face à laquelle on serait impuissant alors que l’ histoire l’ a prouvé :face à un colon oppresseur il n’ y a toujours eu qu’un seul héros : le peuple !
Contre tout cela il devrait y avoir consensus, n’est ce pas ?

Il n’en est rien...Alors oui il convient aujourd’hui de s’interroger sur notre solidarité !

Georges Ibrahim Abdallah le dit lui même "C est ensemble et qu’ ensemble que nous vaincrons" Les choses sont claires !

JPEG - 214.2 ko
Photo : DR Med In Marseille Ahmed Nadjar. Toute reproduction interdite sauf autorisation. Merci de demander : toute véritable utilisation militante sera accordée.

Il convient donc de rappeler que toutes tentatives de divisions de nos forces va à l’encontre des principes de ce prisonnier révolutionnaire ! Faire la révolution c’est provoquer un renversement des rapports de force ! C’est donc créer une force , la construire, la porter , se sacrifier au nom de l’ intérêt commun ! Les guerres d’ego, de paroisses, de partis, de sexualités, de couleurs, sonnent le glas de nos solidarités.

Aujourd’hui quelque soit le pain que l’ on défend nous devons être capables de le partager ! Exception bien évidemment des positions racistes. J ai bien dit raciste !Entendez par là le racisme pris dans son sens large , dans son entier ! Au diable la surenchère, au diable la stratification raciale ! Quand on est capable de dénoncer l’antisémitisme de l’ un on doit être capable de dénoncer l’ islamophobie ou les relents de colonialisme paternaliste avec la même ardeur , la même énergie ! La lutte anti raciste doit être radicale elle ne se cloisonne pas !

Quelle solidarité ? Certains se présentent comme les grands légitimes...les cautions...les portes paroles...les émissaires...les garants...et contrôlent l’ engagement des autres...Mais comprennent ils que soutenir un prisonnier révolutionnaire communiste, arabe , pro palestinien c’ est défendre le monde arabe, se faire l’ échos des revendications populaires arabes, c’ est dénoncer la machine bourgeoise (et commencer par s’en émanciper), et le capitalisme assassin, c’ est ne pas oublier la double assignation : précaire et arabe, la double condition de damnés ? S’octroyer le droit de dire que la notion de classe est plus importante que la notion de race c’ est faire fi de la réalité du quotidien et du vécu de nombre de ces damnés de la terre...C’ est donc faire fi de ceux qui luttent ! Et concernant la France c’ est faire fi de la condition des acteurs des luttes de l’ immigration...Ne parlez pas à notre place ! C’est insupportable ! Pour finir il s’ agit aussi de soutenir la libération de la Palestine historique , la dénonciation du système coloniale ne se négocie pas à l’ hectare ! Lorsque l’ on crie à l antisémitisme il faut avoir la décence de dénoncer la compromission de ceux qui discutent autour des frontières de 1967 ou qui critiquent les tenants de la lutte armée !

Soutenir Georges Ibrahim Abdallah suppose de voir l’arabe comme son égal , de voir l’ arabe légitime , de voir l’arabe conscientisé...mais cela suppose aussi de se rappeler que Georges Ibrahim Abdallah est arabe..la référence à son communisme est importante, fondamentale elle est le moteur de son identité politique...mais son arabité l’ est aussi puisqu’ elle est la raison de son enfermement.

Le temps de la chasse aux sorcières est finie elle a laissé place à la chasse à l’arabe !

L’histoire en témoigne les militants d’ extrême gauche révolutionnaire d ’AD ont été libérés...tous blancs...Georges Ibrahim Abdallah militant d’ extrême gauche révolutionnaire reste enfermé...il est arabe !

Et là il conviendra d’ accepter que nombre de militants-fatigués par ce sempiternelle deux poids deux mesures à l entrée de l’ arabe de France- issues des luttes des quartiers , contre le racisme d’ état(entendez les violences policières), dénonçant les lois islamophobes , défendant le combat anti colonial de leur parents , assignés à précarité , étiquetés musulmans d’ apparence , perpétuels enfants issues de l’ immigration...Il faudra accepter que ces gens là se sentent concernés par le frère de lutte Georges Ibrahim Abdallah même s’ il n’ est pas leur camarade...La communauté de lutte ne s’ inscrit pas uniquement dans l’ idéologie communiste...Et quelque soit l’ idéologie dont on se revendique si elle tend vers la justice , l’anticapitalisme, l’antiracisme , l’anticolonialisme , l’antisionisme elles doivent se compléter...C’ est ça la force ! la force de tous ensemble contre un seul et même ennemi identifié !

Amis camarades ne tournez pas le dos à vos frères de luttes ! A vos frères qui SONT en lutte !

JPEG - 2 Mo

Combien de fois faudra-t- il le répéter :

- Celui qui a enfermé Georges Ibrahim Abdallah a saccagé l’ Afrique, a massacré les arabes au Liban et en Palestine, a exterminé les 3/5ieme de la population algérienne a rayé la Syrie et l’ Irak de la carte du monde , a exterminé les indiens, a légitimé 400 ans d’ esclavage des noirs. Celui qui enferme Georges Ibrahim Abdallah s’abreuve au sang des peuples issues des colonies.
STOP AU NEOCOLONIALISME ! LIBEREZ GEORGES IBRAHIM ABDALLAH

- Celui qui enferme Georges Ibrahim Abdallah est protégé par une machine répressive qui cogne sur les manifestants, qui tue la jeunesse militante, qui assassine les jeunes dans les quartiers.
STOP AUX VIOLENCES POLICIERES ! LIBEREZ GEORGES IBRAHIM ABDALLAH

- Celui qui enferme Georges Ibrahim Abdallah instrumentalise les luttes de l ’immigration , est sourd aux revendications des quartiers populaires , salit la mémoire des tirailleurs et méprisent leurs enfants.
STOP AU RACISME ET AU DISCRIMINATIONS ! LIBÉREZ GEORGES IBRAHIM ABDALLAH

- Celui qui enferme Georges Ibrahim Abdallah a su nous diviser, cloisonner nos luttes et opposer des communautés de vécus !
STOP AU CLIVAGE RACE/CLASSE ! LIBEREZ GEORGES IBRAHIM ABDALLAH

- Celui qui enferme Georges Ibrahim Abdallah a su acheter nos silences !
PARLEZ DONC !

D’ une seule et même voix nous porterons plus haut nos revendications , nos aspirations !

Il est temps de rejoindre la rue, le point levé, le torse gonflé, la rage au ventre, la tête haute !

Ensemble d’ un même front ne plus rien céder à l ’autel de nos dignités.

Chercher à gagner seul sans cet Autre qui nous ressemble tant est vain.

Nos victoires ensemble n’en seront que plus belles en plus d être certaines !

Amis, frères, camarades à bientôt sur le terrain ! "C est ensemble et qu’ensemble que nous vaincrons !"

 



 

 

Autres articles TribunesTribunes populaires

 

Articles récents

Articles au hasard