Accueil

 




"Les Herbes Folles", l’école autrement

« Les Herbes Folles » est un documentaire sur l’aventure de la nouvelle école Bricabracs, créée, par un instituteur et un groupe de parents, désireux de proposer à leurs enfants une voie d’éducation différente. Cette école faite de « bric et de broc », d’où son nom, « Bricabracs », est installée au milieu des quartiers Nord de Marseille entre des jardins partagés, un temple protestant et une école publique. Et ici s’invente une autre façon d’aller à l’école avec Erwan, instituteur rebelle et démissionnaire de la fonction publique et des parents impliqués qui se battent jour après jour pour faire exister une école autrement. Cette expérience nouvelle a été filmée par la documentariste Lucie Thierry. Aujourd’hui épaulée par l’association Art Up 13, et sa directrice Elise Meouchy, le film est en phase de financement participatif, pour la post-production. Rencontre avec la réalisatrice et la productrice.


9 novembre 2017 par Claire Robert - Dans > Actualités

 

 


Reportage vidéo de la visite de François Hollande dans les quartiers Nord de Marseille (Cité des Bourrely).

Avec la Fondation « La France s’engage », l’ancien président de la République, François Hollande s’est rendu jeudi dernier dans les quartiers Nord de Marseille. C’est au centre Anaris, en plein de cœur de la cité des Bourrely, en face de la Kalliste, qu’un espace hybride entre centre de formation aux métiers de la sécurité et activités sportives et sociales a accueilli le président de la fondation La France s’engage. Il s’agit bien du premier ex-président de la République à venir dans les cités Nord. Pour conclure la visite François Hollande est allé saluer le Coach du Team Tachouaft : « Bravo Karim, c’est vous l’exemple, c’est pour vous que je suis venu voir ! ». Nous qui avions effectué en exclusivité le reportage vidéo de l’implantation d’Anarys, le centre de formation du groupe Mondial Protection dans la cité, nous en avons profité pour faire le point avec son PDG, Pascal Kiekens, sur les emplois créés depuis, mais également entendre dire par cet ancien officier de gendarmerie devenu patron de groupe, qu’il espérait retrouver un ministère de la Ville en France et que l’action des entreprises doivent bien se conjuguer avec l’action publique pour faire reculer l’exclusion. En deux vidéos :


 

 


L’art comme témoin de l’exil. « L’authenticité de l’exil, il faut la demander aux exilés ».

« Dans l’hostilité croissante à l’égard des réfugiés, la culture devait donner un exemple ». Ces mots, ce sont ceux d’Ariel Cypel.
Alors qu’Ariel Cypel et Judith Depaule dirigent le théâtre Confluences dans le 20ème arrondissement de Paris, ils vont avoir l’idée de lancer un appel pour accueillir des réfugiés au sein de leur théâtre.
Parmi eux, figurent des artistes auxquels ils proposent de monter sur scène.
Très vite, ils se rendent compte par faute de moyens ou d’espace, de la difficulté que peuvent avoir certains artistes exilés à pouvoir continuer leur art. Pour les aider, ils décident alors de créer un lieu où ces artistes peuvent s’exprimer.
C’est dans un espace large de 1000m2, prêté par Emmaus, que l’Atelier des artistes en exil a trouvé refuge. Inauguré le 22 septembre 2017 à Paris, dans le 18ème arrondissement.


7 novembre 2017 par Alan Mili - Dans > Med’in France

 

 


L’ancien président, François Hollande, en visite à Marseille : « Le quartier me montre ce qu’il est capable de faire »

François Hollande est venu, jeudi 2 novembre, en visite au centre Anaris Consulting Marseille, dans le 15ème arrondissement, au titre de la Fondation « La France s’engage ». Ce centre est un mélange des genres, en plein cœur des quartiers nord où un club professionnel de Boxe Thaï, fondé par Karim Tachouaft, côtoie un centre de formation aux métiers de la sécurité, impulsé par l’entreprise nationale Mondial Protection. Un mixte de ce que les quartiers peuvent créer quand ils en ont l’opportunité. « La politique de la ville est une priorité, non seulement pour les quartiers, mais aussi pour l’avenir du pays, puisque c’est ici qu’il y a une énergie qu’il faut capter », a rappelé François hollande, à cette occasion.


3 novembre 2017 par Claire Robert - Dans > Actualités

 

 

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 684 |


A la fish

Brèves