Articles

Accueil > Une Histoire, Cent Mémoires > Saïd Ahamada : Parcours politique du 1er député noir de Marseille et sa (...)

 

Saïd Ahamada : Parcours politique du 1er député noir de Marseille et sa région.

24 juin 2017 - Dernier ajout 6 juillet 2017

Il fut un temps où participer de la représentation politique pour les Français issus des ex-colonies ou n’ayant pas la couleur locale était quasi inenvisageable. En effet, il aura fallu donc attendre 2012 pour voir l’assemblée nationale commencer à prendre un peu des couleurs de la France d’aujourd’hui et 2017 pour qu’elle soit quasi représentative des origines. Mais comme il s’agit d’un temps que les électeurs de moins de 20 ans ne peuvent pas connaître pour se rendre compte de la révolution en termes d’investitures qui vient d’être faite nous les invitons à lire l’ouvrage de Vincent Geisser « Ethnicité Républicaine », le témoignage de Mourad Ghazli « Ne leur dite pas que je suis Français il me croient arabe » ou encore « Zaïr le Gaulois » de Zaïr Kedadouche. Cet ancien ambassadeur fut également conseiller à l’Elysée de Jacques Chirac vient d’écrire trois ligne qui résume l’amertume d’une génération sacrifiée : « Ma génération s’est battue pour droits civiques et notre présence en politique. Fier de voir tous ces jeunes représentés la France, des français comme les autres mais il a fallu Macron pour qu’ils prennent enfin toute leur place. La gauche ne l’a pas fait. La droite les a stigmatisés. EM leur a donné leur chance ! »
Reste à savoir pour quel rôle ? N’a-t-on pas parlé de diversité cosmétique pour la majeure partie de la première vague d’élus dit « de la diversité » ? Mais ça c’est l’avenir qui nous le dira. Pour l’heure nous vous proposons l’illustration du parcours d’un de ces candidats avec ce film en format court (12mn). Il résume donc le parcours politique de Saïd Ahamada, premier Franco-Comorien élu député en France. Webdoc :


 

Bien évidemment le titre de notre article ne manquera pas de susciter des cris d’orfraies des mêmes responsables politiques qui en dehors des élections sont les premiers à dénoncer le communautarisme mais une fois que l’échéance fut venue… font appel aux « rabateurs » communautaires ! Et quel plaisir nous avons de voir les plus laïcards d’entre-eux quémander les voix des imams. Si certains de ces agents électoraux sans scrupules - pour cause de ramadan - ont plus d’un "Ftour" dans leur sac (pour remplacer pour remplacer les traditionnels couscous, samossas ou mafés électoraux) il y eu un véritable changement pour ces législatives 2017. Un peu comme au temps d’Amilcar une sorte de « révolte des mercenaires » à force de servir et de ne pas recevoir de solde certains se sont révoltés. Avec eux des militants sincères, fidèles à leurs engagements ou partis, mais déçus de tenir le sempiternel rôle de « médiateur communautaire électorale » alors qu’ils ou elles pensaient - souvent à juste titre - que la roue devaient tourner, qu’il étaient temps pour certains politique de céder la place. A la faveur des législatives 2017 ils finiront donc par s’émanciper. Enfin presque car ils seront contraints d’ouvrir une franchise « Macron » s’ils voulaient être sûrs d’avoir une place éligible. Nous avions pourtant filmé certains d’entre-deux dans d’autre réunions où ils juraient - à qui voulaient bien les croire - que la solution venait dans l’action autonome, que pour représenter les quartiers populaires et sa diversité d’origines seule l’indépendance et la constitution de nouvelles offres politiques non inféodées au système serai la seule solution. C’est ainsi que nous verrons dans ce résumé comment s’est constitué un groupe « Les quartiers Nord pour Macron » par Saïd Ahamada et un groupe composée moite-moite d’agents électoraux multicartes et de militants convaincus. Ils ont donc finalement tenu en partie la promesse "On ne jouera plus aux arabes de service" qui fut le titre de l’article notre journaliste warda Kémilat qui résuma ainsi la réunion du groupe "Les insoumis" dont le porte-parole était donc.... un certain Saïd Ahamada.

Nb : Si le lien ne fonctionne pas, pour consulter l’article : http://www.med-in-marseille.info/les-insoumis-se-soulevent-on-ne.html

A lire :

Vincent Geisser : "Ethnicité Républicaine" Isbn 2-7246-0732-5
septembre 97

Avec El Yamine Soum : "Discriminer pour mieux régner".
ISBN-13 : 978-2708240025 Mai 2008
Zaïr Kedadouche : Zaïr le Gaulois
ISBN : 9782246532514

Mourad Ghazli : "Ne leur dites pas que je suis Fançais, ils me croient Arabe"
ISBN 978-2755600797 Paru en 2006.

L’article du Monde par Gille Rof Marseille L’hypothèse Macron prend corps dans les quartiers nord

Remerciements particuliers : Produisant plus rarement des longs documentaires nous n’avons pas toujours l’occasion d’effectuer les remerciements d’usages. Nous profitons donc de cette occasion pour remercier les femmes et hommes qui au sein des institutions (Lacsé - CGET - Politique de la ville - Collectivités) soutiennent notre travail. Il nous ont permis de créer ce fond d’images si utile aujourd’hui pour étayer notre rubrique « Une histoire, cents mémoire ». Des ressources images questionnant la réalité du terrain prisée des chercheurs, politologues, historiens et autres analystes qui travaillent sur ces questions. Et, plus simplement, utiles à tous les internautes, citoyens avertis, militants ou simple personne curieuse de découvrir les jeux et enjeux autour sujets abordés dans les webdocs et reportages que nous réalisons et diffusons à travers notre média.

Photoreportage en plus :







PS : Si une chaine ou un producteur est intéressé par une version plus longue nous sommes disponible pour une coprod.

 



 

 

Autres articles Une Histoire, Cent Mémoires

 

Brèves Une Histoire, Cent Mémoires

  • 29 mai

     

    Topo historique du Cours Julien d’hier et d’aujourd’hui

    En 1960 la ville de Marseille décide de déplacer le lieu d’échanges commerciaux de fruits et légumes qu’était alors le Cours Julien pour le regrouper en un seul et même site, le quartier des Arnavaux. Un déménagement qui se terminera en 1971. La relocalisation des grossistes en 1972 a libèré de vastes locaux. Le Cours Julien devient alors un lieu de promenade, de brocante et de culture. Depuis, le Cours Julien est devenu l’un des lieux culturels le plus connu de Marseille. L’Association Cours Julien qui réunit depuis 1992, habitants, associations et commerçants, organise tout au long de l’année des manifestations diverses tel que la journée des plantes, vide-greniers, marché paysan, Sardinade, salon (...)

     

  • Novembre 2015

     

    Il y a 11 ans, YASSER ARAFAT nous quittait ! Rappel du parcours de ce résistant hors normes par Azzedine Taïbi, Maire de Stains.

    Il y a 11 ans, YASSER ARAFAT nous quittait ! Le 11 novembre 2004 Abou Ammar plus connu sous le nom de Yasser Arafat s’est éteint à l’hôpital militaire de Percy de Clamart, suite à un empoisonnement au Polonium. Il est et restera le plus grand leader du peuple palestinien et un symbole de la cause palestinienne. J’ai eu le grand honneur de le rencontrer à trois reprises, à Gaza et à Ramallah, grâce à mon cher ami et frère Fernand Tuil, qui nous a malheureusement aussi quitté le 24 décembre 2013. Voici quelques lignes sur le parcours du grand leader palestinien : Yasser Arafat, né à Jérusalem le 4 août 1929 d’autres disent qu’il est né le 24 août 1929 dans la ville du Caire en Égypte. Yasser (...)

     

  • Juillet 2015

     

    Souvenir

    Ce matin en entendant les commentaires des médias sur la Grèce, je me suis souvenu de mon arrière grand-père boiseur dans les mines du sud tunisien, un français méditerranéen qui n’avait jamais vu la France et mon grand-père né à Bizerte en 1905, maçon anarchiste. Alors j’ai eu envie d’écouter une nouvelle fois Brel... Paroles de Jaurès Ils étaient usés à quinze ans Ils finissaient en débutant Les douze mois s’appelaient décembre Quelle vie ont eu nos grand-parents Entre l’absinthe et les grand-messes Ils étaient vieux avant que d’être Quinze heures par jour le corps en laisse Laissent au visage un teint de cendres Oui notre Monsieur, oui notre bon Maître Pourquoi ont-ils tué Jaurès ? Pourquoi (...)

     

Articles récents

Articles au hasard