Articles

Accueil > Egalité, diversité : Le débat > Ramadan : origine et signification

 

Ramadan : origine et signification

21 juin 2016 - Dernier ajout 22 juin 2016

Cette année, le mois du Ramadan a débuté lundi 6 juin 2016.
Cette date correspond à l’année 1437 du calendrier musulman appelé « l’Hégire » qui désigne un épisode de l’histoire religieuse dans l’Islam : le départ du prophète Muhammad et de ses proches de La Mecque en 622, vers Médine.

Le calendrier hégirien est un calendrier lunaire fondé sur 12 mois lunaires, de 29 à 30 jours chacun.
C’est l’observation à l’œil nu de la nouvelle lune qui détermine le début du mois pour les Musulmans. Toutefois, le premier croissant peut être visible à Riyad mais pas à Tunis, d’où des différences de début de mois entre les pays.
Une année hégirienne compte 354 ou 355 jours, et est donc plus courte qu’une année solaire d’environ 11 jours.


 

Le mois du Ramadan est le 9e mois de l’année de l’Hégire. Un mois sacré car c’est durant ce mois que les premiers versets du Coran furent révélés au Prophète Muhammad.
Le jeûne du ramadan est obligatoire et est l’un des cinq piliers de l’Islam, avec la profession de foi « il n’y a de Dieu que Dieu et Muhammad est son messager », les 5 prières journalières, l’aumône, et le pèlerinage à la Mecque.
Pour les musulmans, le mois du ramadan rime avec privation. En effet, ceux qui sont en âge et dans des conditions physiques qui le permettent, sont appelés à s’abstenir de manger, boire, fumer, et avoir des rapports intimes, et ce du lever au coucher du soleil.
L’Aïd El Fitr, jour de fête, marque la fin de cette période de jeûne.

L’abstinence de ces besoins vitaux ou "naturels" n’est pas tout !
Il y a toute une dimension spirituelle autour de cette privation. Le jeûneur doit avoir un bon comportement. Il doit savoir faire preuve de patience, de retenue, se maîtriser et maîtriser ses tentations. De cette façon, le pratiquant s’élèvera, élèvera son esprit sur corps et ses besoins
C’est aussi un mois au cours duquel les fidèles aspirent à la paix...intérieure comme extérieure, et une occasion de se montrer solidaires des plus pauvre : un mois de communion et de partage.

Le mois du ramadan s’accompagne d’une prière de nuit, appelée la prière de Tarawih. Elle a lieu entre la prière de nuit (Icha) et la prière de l’aube (Fajr). Une prière effectuée en groupe durant laquelle le Coran est lu dans son intégralité.

JPEG - 107.2 ko
Prière à la mosquée d’Al Aqsa, Palestine occupée. © Emna Rezgui

Qu’en est-il du jeûne dans les autres religions monothéistes ?

Nous avons posé la question à Chérif Lounés. Titulaire d’une maîtrise de Droit à l’université d’Aix-Marseille et diplômé en Droit canonique, il est passionné d’Histoire, et porte un intérêt particulier pour l’étude des religions.

« Le jeûne est un point commun avec le rituel des autres religions monothéistes et, le Coran, mentionne que cette obligation fondamentale avait été également imposée aux générations antérieures (Juifs et Chrétiens) :

« Ô vous qui croyez ! Le jeûne vous est prescrit comme il a été prescrit à ceux qui vous ont précédé. Peut être craindrez-vous Dieu ». Coran, chapitre II, verset 183.

En effet, la Bible mentionne plusieurs jeûnes, comme par exemple celui de Moïse sur le mont Sinaï, d’Eli, et de Jésus. Le jeûne chrétien de 40 jours consistait à ne faire qu’un seul repas et la tradition juive a maintenu la pratique de 25 jours de jeûne répartis sur toute l’année.

Tout musulman supporte le jeûne sachant que c’est un bienfait tant sur le plan spirituel que corporel comme l’affirme le livre saint de l’Islam : « Jeûner est un bien pour vous. Peut être le comprendrez vous » Coran, chapitre II, verset 184

Cet aspect des bons effets du jeûne sur la santé est reconnu et il existe des thérapies basées sur cette pratique. D’ailleurs de nombreux ouvrages médicaux le consacrent ».

 

 

Autres articles Egalité, diversité : Le débat

 

Brèves Egalité, diversité : Le débat

  • Septembre 2016

     

    Égalité hommes-femmes, la France dégringole dans le classement du HEC

    Le 25 aout dernier, la nouvelle édition du guide de la parité du Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCE) montre que la France, avec 26,2% de femmes élues à l’Assemblée, se classe 60e au classement international établi par l’Union interparlementaire en juin 2016, sur 191 pays, alors qu’elle était 36e quatre ans plus tôt. Le Rwanda se classe 1er avec 63,8% de femmes, Cuba 3e avec 48,9%, la France étant également devancée par l’Allemagne, le Portugal, l’Espagne ou encore le Royaume-Uni. Faut croire que nos politiques ne se soucient de l’egalité hommes femmes que lorqu’il s’agit du voile et du "burkini" (...)

     

  • Juillet 2015

     

    L’OCDE tire la sonnette d’alarme sur l’intégration des immigrés en Europe

    Le nouveau rapport de L’OCDE paru le jeudi 2 juillet 2015 révèle que le taux de chômage des jeunes nés de parents immigrés est 50% plus élevé que celui sans origine migratoire. Les jeunes nés dans le pays de parents immigrés se sentent plus souvent discriminés en raison de leurs origines que le sont les personnes qui ont immigrés elles-mêmes, même si d’une façon générale ils occupent de meilleurs emplois que leurs parents Les chiffres montrent que les résultats scolaires des enfants immigrés ou de parents immigrés progressent globalement, des disparités existent encore car selon l’enquête PISA et OCDE leur niveau est deux fois plus faible que celui des élèves de parents nés sans origine migratoire (...)

     

  • Avril 2014

     

    Immigration, le vrai débat sur Radio Orient et Africa n°1

    « La campagne présidentielle 2012 s’achève. Une fois de plus, la question des immigrés a été traitée de façon caricaturale. De la viande hallal, à l’immigration zéro, en passant par le vote des étrangers, les candidats ont longuement débattu de questions mal posées ou marginales, en stigmatisant six millions de personnes et sans accepter d’ouvrir le vrai débat. C’est pourquoi, Africa n°1 et Radio Orient ont choisi d’interpeller ensemble les deux finalistes et de poser les vraies questions : le nouveau Président doit-il réduire ou stopper l’immigration légale dans le prochain quinquennat pour redresser les comptes de la Nation ? Quel est l’avenir des Français d’origine étrangère dans notre pays ? Radio (...)

     

  • Avril 2012

     

    Immigration, le vrai débat sur Radio Orient et Africa n°1

    « La campagne présidentielle 2012 s’achève. Une fois de plus, la question des immigrés a été traitée de façon caricaturale. De la viande hallal, à l’immigration zéro, en passant par le vote des étrangers, les candidats ont longuement débattu de questions mal posées ou marginales, en stigmatisant six millions de personnes et sans accepter d’ouvrir le vrai débat. C’est pourquoi, Africa n°1 et Radio Orient ont choisi d’interpeller ensemble les deux finalistes et de poser les vraies questions : le nouveau Président doit-il réduire ou stopper l’immigration légale dans le prochain quinquennat pour redresser les comptes de la Nation ? Quel est l’avenir des Français d’origine étrangère dans notre pays ? Radio (...)

     

Articles récents

Articles au hasard