Articles

Accueil > Agenda > PriMed débarque dès mardi à Marseille

 

PriMed débarque dès mardi à Marseille

8 décembre 2014

Pour la 18e édition, le Prix international du documentaire et du reportage méditerranéen (PriMed) pose ses valises sur la cité phocéenne. Vitrine du paysage audiovisuel méditerranéen, PriMed présente une semaine de manifestations au fil de projections, débats, rencontres et découvertes. A visionner sans se priver.


 

Véritable incubateur de talents, PriMed propose depuis dix-sept années une programmation audiovisuelle riche et éclectique avec un point commun, la méditerranée. Documentaires, reportages et films d’enquêtes vont concourir dans dix catégories autour de sept thématiques : jeunesse et éducation, conflits historiques, islamisme, luttes et révolutions, femmes, migrations, musiques. Les primés, sélectionnés par un jury à l’image de la méditerranée, se verront remettre des gains de 1 000 à 3 000 euros. PriMed veut, par ce rendez-vous annuel, participer « à une meilleure connaissance de la Méditerranée, de son histoire, de ses cultures et de ses traditions ». Fort de sa réputation, PriMed a rencontré un nouveau succès avec 543 films reçus, en provenance de plus de 35 pays. De ces heures de bobines ont été retenues 29 œuvres, dont la créativité et la qualité ont été privilégiées. Pour ces professionnels de l’audiovisuel, c’est aussi l’opportunité de se rencontrer et de participer à la coopération entre les pays du bassin méditerranéen. Pour le public, c’est un panorama des populations méditerranéennes dans leur combat qui se déploie, des côtes de l’Atlantique aux rives de la mer Noire. Autant de regards sur le parcours de la richesse méditerranéenne. Plusieurs lieux de la culture – en hypercentre – assurent la diffusion : la Villa Méditerranée, le Mucem et la BMVR Alcazar.

JPEG - 122.5 ko
Le CMCA (Centre méditerranéen de la communication audiovisuelle) organise chaque année l’événement avec notamment la RAI (Radio télévision italienne), l’ASBU (Union de télé-diffusion des pays arabes) et France Télévisions

PriMed organise, comme chaque année, une grande conférence suivie d’un débat, vendredi 12 décembre. L’occasion pour les professionnels de l’audiovisuel (journalistes, réalisateurs, producteurs, diffuseurs et représentants d’institutions) d’échanger avec le public. Cette année, les deux axes développés traiteront de « La production de web-documentaire en Méditerranée » et « Les nouveaux écrans de diffusion (Netflix, Vice...) ». En fin de journée, c’est le parrain de l’évènement, Yasmina Khadra qui ouvrira la cérémonie de la remise des Prix. Cet ancien officier de la lutte antiterroriste de la décennie noire en Algérie est aujourd’hui un des romanciers algériens les plus connus. Il rencontrera le public de l’Alcazar le samedi 13 décembre pour la projection d’un documentaire sur sa vie et sa carrière, suivie d’un débat.

Sélection non-exhaustive

Tous les films de la sélection seront disponibles auprès des ordinateurs de la BMVR Alcazar en Vidéo à la demande. Si le temps vous est donné, Med’in Marseille a concocté une sélection épicée. Dans la catégorie Enjeux Méditerranées, le choix sur les quatre productions n’est pas chose aisée. En lice se trouve « This is my land » de la réalisatrice israélienne Tamara Erde. A travers des portraits de professeurs, le nouveau documentaire de 90 minutes explore l’enseignement de l’histoire du conflit israélo-palestinien dans les systèmes scolaires des deux parties.

JPEG - 27.2 ko
The Renegade, mardi 12 décembre à 19h à la Villa Méditerranée

Le même jour, c’est le documentaire « The renegade » de Sofia Amara et Bruno Joucla qui est diffusé à la Villa Méditerranée. Ce 52 minutes relate les confessions d’un ex-enfant soldat du Hezbollah, Rami Ollaik. Pour la catégorie Mémoire de la Méditerranée, on embarque vers Chypre avec « The division of Cyprus ». 1960, l’indépendance, 63-64 une flambée de violences, 1974 le coup d’Etat et aujourd’hui, le problème social, humanitaire et politique n’est pas résolu.

JPEG - 22.1 ko
The division of Cyprus, mercredi 10 décembre à 16h à la Villa Méditerranée

Dans la catégorie Art, patrimoine et cultures de la méditerranée, petit coup de cœur pour « Déséquilibré », de Julien Gaertner. Cette production retrace les pas du talentueux Younes, chef du Groupe acrobatique de Tanger, qui cherche désormais un nouvel équilibre entre vie familiale et professionnelle. Med’in Marseille avait rencontré sa troupe il y a presque deux années.

Deux productions de la catégorie Première œuvre se distinguent : « L’escale » de Kaveh Bakhtiari qui décrit le quotidien d’immigrés iranien à Athènes dans l’attente d’un meilleur. Dans un autre registre, « La femme à la caméra » de Karima Zoubir met en scène une jeune Marocaine qui se heurte à la résistance de sa famille avec son travail de vidéographe de mariages. La catégorie Reportage d’investigation est, elle aussi, très riche. Que ce soit « Traqués », le documentaire de Paul Moreira qui enquête sur les systèmes d’espionnage en Libye vendus par la France, « Le droit au baiser » avec le désir d’émancipation et de liberté de la femme et des jeunes générations en Turquie ou « Le signal perdu de la démocratie » (en présence du réalisateur) avec l’arrêt des chaînes le 11 juin 2013 en Grèce, le choix est au rendez-vous. La catégorie « Court Méditerranéen » propose « La larme du bourreau » qui revient sur les condamnés à mort en Egypte. La dernière catégorie Multimédia web-documentaire et petites œuvres multimédia intègre notamment « No es una crisis » et l’indignation sociale en Espagne ainsi que « Shout el shabab, la voix des jeunes », ceux qui ont défilé dans les rues du Caire, d’Alexandrie et de Suez et qui ont porté la révolution.

Le public, présent aux projections des 10 et 11 décembre au Mucem, sera invité à offrir sa voix pour son oeuvre préférée. Tous les films lauréats seront projetés samedi 13 décembre à la Villa Méditerranée et l’Alcazar.



PriMed, du 9 au 13 décembre, les entrées sont gratuites dans la limite des places disponibles. Plus d’infos sur le site PriMed

 

par Sarah Lehaye - Dans > Agenda



 

 

Autres articles Agenda

 

Brèves Agenda

  • 17 octobre

     

    Expo MUCEM : nous sommes foot

    En laissant entrer un ballon rond dans son enceinte, le Mucem rend hommage aux peuples et aux civilisations du football ainsi qu’aux pratiques culturelles et sociales qui l’accompagnent, en Méditerranée comme à Marseille. Défendue par son effectif de 300 œuvres, objets, photos et installations, « Nous sommes foot » met en jeu 11 séquences et, comme les règles sportives l’imposent, se visite en 90 minutes ! Mucem Nous sommes foot. Jusqu’au 4 fév 2018

     

  • 17 octobre

     

    Festival O.Q.P (Opération Quartiers Populaires)

    Festival O.Q.P (Opération Quartiers Populaires) Du 23 Octobre au 04 Novembre 2017, le Festival O.Q.P occupe le Théâtre de l’Œuvre, implanté en plein quartier de Belsunce, à la lisière de La Canebière et de Noailles… Les Lieux • C’est à partir du Théâtre de l’Œuvre, lieu passerelle participatif, endroit de rencontres et d’échanges artistiques, maison de théâtre ouverte sur son environnement et ses habitants que le Festival va essaimer sur d’autres lieux emblématiques du territoire… • Le Polygone Etoilé, nom du Cinéma International de Quartier, géré par le collectif Film Flamme au Quartier de la Joliette, une Maison d’Artistes au cœur du public où l’on rencontre un public sans quartier. • Le Cinéma Les (...)

     

  • 17 octobre

     

    Festival Film Femmes Méditerranée

    Fictions / Documentaires / Courts métrages / Web séries / Débats / Leçon de cinéma / Expo photos ​ Si l’objectif premier reste prioritaire : la mise à l’honneur du cinéma des réalisatrices méditerranéennes, les Rencontres 2017 empruntent aussi résolument des pistes nouvelles. La jeunesse et l’énergie en sont les maîtres mots. Au cœur de la programmation, l’offre de découverte de jeunes talents issus de 20 pays de la Méditerranée et au-delà, récompensés souvent dans de prestigieux festivals. 40 films : longs et courts métrages, fictions et documentaires, des inédits, des avant-premières, échos de l’âpreté de notre époque, mais aussi porteurs d’espoir, de courage et d’humanité. Toujours à l’affiche, (...)

     

  • 28 septembre

     

    Week-en soutien aux réfugiés, Librairie La Réserve à Bulles

    A la librairie spécialisée dans la Bande dessinée, La Réserve à Bulles, auteurs-trices et illustrateurs-trices se mobilisent et proposent un weekend festif au profit de Osiris, association de soutien thérapeutique aux personnes exilées. Au programme : Vendredi 29 septembre à partir de 18h : Lancement du weekend par Reem Mansour, présidente de Osiris suivi de : Amour Paix et Révolution, un concert de Catherine Vincent et Mohamed Al Rashi. Un répertoire de chansons pop-rock en français, arabe et espagnol. À 19H Vente des originaux, sérigraphies et autres belles choses offerts par les auteurs et les illustrateurs. Petits prix de 10 à 100€ max. Samedi 30 septembre à partir de 10h : (...)

     

  • 28 septembre

     

    BD : L’homme au bras de fer de Thomas Azuelos et Simon Rochepeau

    « L’Homme aux bras de mer », de Thomas Azuélos et Simon Rochepeau, tente de comprendre l’un des Somaliens de l’« affaire Tanit », jugé en France en 2013. Ce récit de Simon Rochepeau et Thomas Azuelos constitue un documentaire original et inédit : la destinée singulière, racontée sans parti pris ni jugement, d’un jeune pêcheur somalien devenu pirate. Une histoire insolite et pourtant bien réelle qui rend aussi hommage à ceux qui accompagnent les étrangers arrivant en France, quelque soit leur parcours. Exposition des planches du 5 au 25 septembre. Dédicace du dessinateur marseillais,Thomas Azuelos, le 23 septembre dernier à la librairie, La Réserve à Bulles En savoir plus sur (...)

     

  • 15 septembre

     

    Journées Européennes du Patrimoine Marseille

    Jeunesse et patrimoine : tel est le thème choisi pour cette 34e édition des Journées Européennes du Patrimoine. Une édition résolument tournée vers le jeune public et sa sensibilisation au patrimoine, à l’histoire de la Nation et à l’histoire de l’art, ou encore aux métiers du patrimoine. Avec cet objectif majeur : mieux le comprendre et mieux le connaître, dans son contexte historique et social. Ces enjeux seront déclinés à Marseille de façon aussi pédagogique que ludique. Cette année encore, vous êtes invités à découvrir gratuitement des lieux habituellement fermés au public. Rendez-vous ces 16 et 17 septembre . Par ici le programme : (...)

     

  • 14 septembre

     

    préavis de désordre Urbain

    du 13 au 24 Septembre 2017 FESTIVAL INTERNATIONAL DE PERFORMANCE. 2dition 2017, sous le signe de l’hospitalité, à travers la ville de Marseille. Pendant 2 semaines le festival de performance met la ville sous tension créatrice avec un dispositif entièrement conçu pour expérimenter 5 manières de vivre ensemble. : Traduire, Oracle, Festoyer, Identité, et Veiller. Cette année, Redplexus vous invite pour 12 jours de partages d’expériences artistiques dans un dispositif particulier : une installation nomade et immersive dans l’espace urbain inspirée du mythe de la Tour de Babel. Le Programme, c’est par ici (...)

     

  • 4 septembre

     

    Mémoires des Aygalades, Comme une résurgence

    A l’occasion de la journée du patrimoine, exposition photo, "Comme une résurgence" Quartier portes Ouvertes, cité des Aygalades. Cette mise en lumière des photos de familles de la cité des Aygalades est l’occasion de faire ressurgir des récits de vie, des témoignages et des patrimoines enfouis. C’est aussi révéler les valeurs des lieux et des personnes pour les ériger en patrimoines constitutifs de l’histoire de la ville. Le 16 après midi, exposition photos issue de ce travail et le site internet dédié. Les habitants vous accueillent pour en témoigner. Cet événement est associé à la présentation des fresques réalisées à la cité de la Visitation avec l’association We Records pour les Journées (...)

     

  • 4 septembre

     

    Festival international du dessin de presse

    Le Festival international du dessin de presse de l’Estaque se déroulera du 18 au 24 septembre avec des dessins, expositions, concerts, rencontres, débats dans tout le quartier de l’Estaque. L’affiche (nouvelle version) de cette édition 2017 est illustrée par Marilena Nardi, lauréate du prix du public l’an dernier. https://www.instagram.com/fidepofficiel/ FB

     

  • 4 septembre

     

    Cette exposition est une invitation au voyage...

    Cette exposition est une invitation au voyage et à l’aventure, symboles de la vie et de l’oeuvre de Jack London. Mettant en scène de nombreux objets et documents, certains souvent présentés au public pour la première fois, elle donne à revivre l’un des paris les plus audacieux de l’écrivain : son voyage dans les mers du sud entre 1907 et 1909. La présentation s’articulera autour des archipels traversés par l’écrivain : Hawaï, les îles Marquises, Tahiti, Fidji, Samoa, Vanuatu, les îles Salomon..Une sélection d’oeuvres majeures, issues des collections du MAAOA et de grands musées spécialisés dans les Arts Premiers, sera présentée aux côtés des objets rapportés par Jack London lui-même. La scénographie mêlera (...)

     

Articles récents

Articles au hasard