Articles

Accueil > Actualités > Présentation de la Fédération des Musulmans du Sud

 

Présentation de la Fédération des Musulmans du Sud

24 février 2016 - Dernier ajout 26 février 2016

Face aux nombreux défis contemporains et suite à des rassemblements de soutien au peuple palestinien, de jeunes musulmans Niçois ont décidé de s’investir dans le milieu associatif en créant en octobre 2014, la Fédération des Musulmans du Sud. Près de quatre mois plus tard, cette association à but non lucratif est inaugurée à Nice et multiplient depuis lors, les œuvres caritatives et les combats militants. Aujourd’hui, la fédération comptabilise plus de 200 membres et elle ne compte pas s’arrêter là. Nous sommes partis à la rencontre de ces bénévoles qui tendent à nous donner, une belle leçon d’humanité.


 

JPEG - 40.1 ko
Événement spécial Palestine organisé par la FMS à Nice, le 14 février dernier

La Fédération des Musulmans du Sud (FMS) est une jeune organisation qui vient en aide aux personnes démunies et qui encourage toutes les initiatives visant à la solidarité et au dialogue interreligieux. Les membres de l’association la décrive notamment à travers ces quatre termes : « citoyenneté, solidarité, éducation et culture » qui constituent les piliers fondateurs et le souffle de l’association.

L’association propose des activités éducatives et citoyennes, des conférences-débats autour de sujets culturels et politiques et distribue des repas aux sans abris de la région quatre fois par semaine. La FMS s’implique également dans des causes politiques et des combats militants (manifestation de soutien en faveur de la Palestine, aide aux réfugiés syriens, participation à la marche pour la dignité etc.).

Au cœur du bastion d’Estrosi, la fédération ne demande aucune subvention et mène l’ensemble de ses actions grâce aux dons récoltés. Elle est ainsi ouverte à tous les bénévoles qui souhaitent s’investir pleinement dans la cause humanitaire et militante : « On souhaite œuvrer à l’épanouissement de la personne ; inciter à l’engagement citoyen ; participer à la cohésion sociale ; favoriser l’instruction et l’éducation ; aspirer à la tolérance, la justice et l’ouverture d’esprit et collaborer avec tous les acteurs associatifs dans la réalisation de projets en accord avec nos objectifs. ».

La Fédération des Musulmans du Sud revendique s’être fondée sur les principes de charité et de solidarité, comme le veut le 3ème pilier de l’Islam. En effet, la « zakat » - qui signifie littéralement « purification » - consiste à s’acquitter de l’aumône envers les nécessiteux et rappelle le devoir pour les croyants, de venir en aide aux pauvres et aux déshérités. Quitte à s’attirer la méfiance des élus régionaux qui ne voient pas d’un bon œil la mention « musulman », la FMS a tout de même choisi de se nommer ainsi en référence au principe islamique de la zakat sans être une association communautaire pour autant. Elle favorise avant tout le dialogue interreligieux et distribue son aide sans faire de distinction ethnique ou religieuse comme nous l’explique Smail Ibn Nabil Jebali, porte parole de la fédération. Il a accepté de répondre à nos questions et de nous présenter les motivations et les aspirations de la fédération.

JPEG - 34.7 ko
Photographie de Jebali Smail

• Pourquoi avez-vous décidés de fonder cette association ?

« Tout à commencer devant la gare de Nice ville l’été 2014. De nombreuses personnes se sont manifestées face à l’afflux de réfugiés (syriens, tunisiens, érythréens etc.) pour les aider, faire des plats et les distribuer, apporter des couvertures et de quoi manger pendant le ramadan à ceux qui jeûnaient et aux autres également. On a commencé comme ça. On était peut être 40, 50 au départ à se réunir chaque soir devant la gare et à se dire qu’il fallait faire quelque chose pour les aider, qu’il fallait créer un mouvement et structurer quelque chose autour des questions qui nous semblent importantes. Il ne suffisait plus de discuter de façon informelle, il nous fallait une structure pour apporter de l’efficacité à nos projets. On a décidé de créer cette fédération en collaboration avec pas mal d’association. On a alors décidé de s’appeler la FMS et de se regrouper autour de 4 pôles majeurs : éducation, citoyenneté, culture et solidarité.

• Pouvez-vous nous en dire plus concernant ces pôles et vos objectifs ?

L’éducation c’est véritablement notre thème phare. On dispense des cours d’arabe, des cours coraniques et de compréhension des faits religieux. On a des professeurs et des jeunes diplômés qui dispensent nos cours, beaucoup de personnes musulmanes comme non musulmanes viennent y assister pour bénéficier de la qualité de l’enseignement. Le pôle citoyenneté consiste lui à animer des conférences-débats autour de sujets culturels et politiques alors que le pôle culturel est dévolu aux animations (comme la célébration de fêtes religieuses). Quant à l’action de solidarité, cela consiste principalement à effectuer des maraudes par exemple. Ces pôles et leurs modes d’applications constituent vraiment le cœur de nos actions. Il y a un responsable qui est désigné à la tête de chacun d’entre eux pour gérer les diverses activités comme les manifestations, la célébration de fêtes religieuses, la distribution des repas etc. On se structure autour de ça. Nos objectifs sont de venir en aide aux nécessiteux, de permettre un accès à l’éducation par les cours que nous dispensons et de permettre l’implication pleine et entière de personnes musulmanes et non musulmanes sur des questions citoyennes et de société. Ce n’est pas une association exclusive, on est ouvert à toutes les personnes. On veut ouvrir le débat, permettre des débats qui puissent amener des gens de bonnes volonté à réfléchir ensemble à des questions de société. Par exemple, on est en train d’organiser en ce moment même avec un panel d’association -qui va d’Amnesty International jusqu’à la Ligue des Droits de l’Homme en passant par associations de syndicats-, une journée entière de mobilisation autour de l’état d’urgence. L’idée de notre fédération, c’est vraiment de prendre la parole collectivement sur des questions qui concernent les populations musulmanes mais on n’a pas vocation pour autant à représenter le peuple musulman. On n’est pas une instance représentative, il y a des gens formés spécifiquement pour cela. Nous, on est juste des jeunes qui se sont spontanément réunis en se disant « on y va pour tenter d’apporter notre contribution ».

• Comment faites-vous vivre l’association ? Recevez-vous des subventions régionales ?

On est totalement indépendant et autonome au niveau budgétaire, on compte sur la générosité de nos donateurs pour faire perdurer nos actions. C’est une volonté propre de ne pas quémander de subvention parce qu’on veut une ligne qui soit la plus autonome et libre possible dans ses actions, ses orientations et ses déclinaisons d’actions. La première personne à avoir fait des dons en ligne est une personne non musulmane et elle participe avec nous aux maraudes quasiment 4 fois par semaine. Nous pensons qu’avoir un lien avec des organismes étatiques peut poser des problèmes compte tenu de l’appellation de notre organisation et pourrait causer un risque pour notre liberté d’action. Au sein de la fédération, tous les membres ont un passé associatif et militant, on a déjà connu des problèmes par le passé donc on veut vraiment faire les choses différemment. Notre fédération semblait faire un peu peur au début, les gens se sont demandés ce qu’on voulait faire et en fait on veut juste mettre en place des actions qui répondent à nos objectifs et qui n’engagent que nous et nos membres évidemment.

• Comment résumeriez-vous l’esprit de votre fédération ?

L’idée c’est que notre ligne associative soit la plus large et la plus ouverte possible, c’est ça l’esprit de la Fédération des Musulmans du Sud. Toute personne de bonne volonté peut nous rejoindre, il est plus que jamais temps d’être porteur de projet qui soit innovant, efficace, maitrisé avec rigueur et professionnalisme. On dit souvent que la situation en France est difficile et bancale mais je pense que si on se donne les moyens avec intelligence et bonne intention, on peut rapidement parvenir à notre niveau, à changer les choses et c’est l’essentiel ».

Contact :
Adresse : 2 rue Nathalie Masse, 06000 Nice
Site : http://www.fms-asso.fr/
Mail : contact@fms-asso.fr.
Numéro : 07 58 58 83 46

 



 

  • "Handala est le témoin de cette ère qui ne mourra jamais"

    On ne dit pas Algériens de France ou en France car ils sont français.

    par Danièle Dubreuil le Août 2014 à 16h46
  • 3es rencontres nationales des luttes de l’immigration (1/4) Saïd Bouamama : « L’impérialisme existe encore »

    Faire des conférences c’est bien mais...
    S Bouamama, un sociologue engagé ? quand on tape son nom sur internet et qu’on voit le nombre de fois qu’il s’est "engagé" en étant.... payé, c’est impressionant. beaucoup de ses travaux sont des réponses à des commandes publiques
    On ne peut pas se dire engagé et en même temps solliciter des fonds publics pour le faire. Ce pseudo sociologue engagé est en rélaité engagé pour ses fins de mois et pendant ce temps, nous on pointe au chômage

    par Hakim le Janvier 2015 à 10h09
  • Marseille : la Ville communique sur sa lutte contre l’habitat indigne

    bjr il suffit de venir au parc kalliste voir dans quel l’etas sont les appartement de marseille ,ils les laisse se dégrader ,ils n’ont méme pas pris la peinne de fermer les volets de certain d’entre eux sachant qu’ils risque de tombé a tous moment surtou quand le vent souffle ,puis apres c’est facile de demander de classé le batiment en carence !!!!mdr !!!

    par delaval le Décembre 2014 à 10h36
  • Les Algériens de France veulent créer leur lobby

    la question est : pourquoi Algérien en France alors que chacun pense que l’union du Maghreb est une bonne idée pour ces pays, même si cela ne marche pas actuellement.

    ce serait un bon signe des Maghrébins de France, non ?

    par Said le Octobre 2007 à 09h11

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 8 août

     

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, 9 août

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, prévu pour mercredi 9 Août à 18h. Les défenseurs de l’Histoire et du Patrimoine de Marseille appellent à se rassembler devant les vestiges de la Corderie à Marseille. Démontrant être toujours aussi mobilisés pour la sauvegarde totale des vestiges, la poursuite des fouilles et l’abandon définitive du projet d’immeuble. Interview dans le journal de France Culture du vendredi 4 août 2017 à Alain Nicolas était Conservateur en chef des Musées Nationaux de France, créateur du Musée d’Histoire de Marseille. docteur en archéologie. (...)

     

  • 8 août

     

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis "La cour d’appel d’Aix-en-Provence a condamné le militant Cédric Herrou, mardi 8 août, à quatre mois de prison avec sursis. L’agriculteur de Breil-sur-Roya (Alpes-Maritimes), visage de la solidarité et de l’aide apportée aux migrants qui traversent la frontière italienne par la vallée de la Roya, est plus sévèrement sanctionné qu’en première instance." En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2017/08/08/poursuivi-pour-aide-a-l-immigration-clandestine-cedric-herrou-attend-son-jugement-en-appel_5169880_1654200.html#dw62oCLAdEcDgVtS.99 En savoir plus sur (...)

     

  • 2 août

     

    3 août, Rassemblement sur site archéologique Corderie contre Vinci

    Suite au début de travaux entrepris ce matin par Vinci sur le site archéologique de La Coderie, qui doit être classé par Madame Nyssen ministre de Culture, demain jeudi 3 aout 2017 à 18h, un rassemblement devant le site archéologique au bd de la Corderie à Marseille est organisé par le CIQ St Victor, association " Laisse béton" et les marseillais.

     

  • 2 août

     

    Soutien à Cédric Herrou, Cour d’appel d’Aix le 8 Août

    Soutien à Cédric Herrou la Ligue des Droits de l’Homme Aix auquel s’associe Attac, appelle au soutien à Cédric Herrou. Le mardi 8 août à 08H00 : Rassemblement devant la cour d’appel à Aix-en-Provence, 20 Place Verdun. Pour avoir pris en charge des migrants sur le sol italien et les avoir aidés à transiter en sécurité vers la France. Cédric Herrou avait été condamné en février dernier à 3000 € d’amende avec sursis ; en appel, le 19 juin dernier, le procureur a requis 8 mois de prison avec sursis. L’arrêt de la Cour sera rendu le 8 août. NOUVEAU FILM : FESTIVAL DU DROIT D’ASILE DE CANNES par le Collectif Roya Solidaire : (...)

     

  • 1er août

     

    Calais : le conseil d’Etat oblige l’Etat à installer points d’eau et sanitaire pour les migrants

    Le rapporteur du Conseil d’Etat a recommandé vendredi de contraindre l’Etat à installer des points d’eau et des sanitaires à Calais pour les centaines d’exilés présents dans la ville. Depuis plusieurs semaines, un bras de fer oppose d’un côté les associations d’aide aux migrants, et de l’autre le ministère de l’Intérieur et la ville de Calais. La décision du Conseil d’Etat est attendue très prochainement. Elle devrait suivre les recommandations de son rapporteur http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/07/31/migrants-le-conseil-d-etat-demande-au-gouvernement-d-installer-des-points-d-eau-et-des-sanitaires-a-calais_5166938_3224.html

     

  • 11 mai

     

    Patrick Mennucci : "Mélenchon a choisi l’affrontement, il va l’avoir"

    Au micro de BFMTV ce mercredi, Patrick Mennucci a réagi à l’annonce de la candidature de Jean-Luc Mélenchon dans sa circonscription de Marseille pour les législatives. "C’est la cinquième fois qu’il change de lieu de vote, on va devoir discuter de tout ça, en même temps qu’il nous explique ce qu’il connaît du centre-ville de Marseille, à paris le Vieux-Port un jour de soleil et de meeting". Et dans un communiqué, Patrick Ménucchi critique ce parachutage parisien : "Jean-Luc Melenchon a fait le choix d’être candidat à Marseille, dans la 4ème circonscription des Bouches-du-Rhône, circonscription dont je suis le député sortant et candidat pour un second mandat. C’est une clarification. Il clarifie la (...)

     

  • 10 mai

     

    Benoît Hamon lancera son propre mouvement transpartisan le 1er juillet

    Benoît Hamon, candidat socialiste à l’élection présidentielle, a annoncé mercredi 10 mai, sur France Inter, vouloir lancer, le 1er juillet 2017, son propre mouvement, transpartisan. "Le 1er juillet, je lancerai un mouvement, large, qui s’adressera aux hommes et aux femmes de gauche, citoyens, a-t-il déclaré, pour être en situation de se retrouver, de penser les suites que nous pouvons donner à ce travail que nous avons commencé lors de la campagne présidentielle, un travail sur ces idées nouvelles". Ce mouvement n’a pas encore de nom, a-t-il (...)

     

  • 10 mai

     

    Législatives : Jean-Luc Mélenchon candidat à Marseille face au PS sortant Patrick Mennucci

    "Le chef de file de La France insoumise a informé ses adhérents de son choix. Il confirmera sa décision lors de sa visite à Marseille jeudi 11 mai. Jean-Luc Mélenchon devrait être candidat aux législatives à Marseille dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône. Le chef de file de La France insoumise, qui, mercredi 10 mai au matin sur l’antenne de RMC-BFM-TV, a estimé qu’il serait « probablement » candidat à Marseille, a confirmé son choix dans la journée dans une lettre adressée aux « insoumises et insoumis » marseillais, que Le Monde a pu consulter". En savoir plus sur (...)

     

  • 10 mai

     

    Anne Hidalgo, Christiane Taubira et Martine Aubry lancent un mouvement politique, "Dès demain"

    Ils s’adressent à "tous les humanistes qui croient encore en l’action". Des figures politiques comme les maires PS de Paris et Lille, Anne Hidalgo et Martine Aubry, et l’ex-ministre de la justice Christiane Taubira, ainsi que des intellectuels et des artistes, parmi lesquels Yann Arthus-Bertrand ou Jacques Higelin, cosignent une tribune publiée dans Le Monde, mercredi 10 mai. Ils y annoncent le lancement d’un mouvement politique baptisé Dès demain." http://www.francetvinfo.fr/politique/anne-hidalgo-christiane-taubira-et-martine-aubry-lancent-un-mouvement-politique-des-demain_2184369.html#xtor=CS1-746

     

  • 5 mai

     

    CONSOLAT VS US BOULOGNE : L’affiche du prochain match à domicile ce samedi 6 mai à 15h

    Contacté par Rachid Tigilt, un des fervent supporter du GS CONSOLAT nous relayons volontiers l’affiche du prochain match contre l’US Boulogne. En effet, encore une fois le club Marseillais évoluant en National fait une remarquable saison : il est 6ème à 7 point du leader ! Aussi pour saluer encore une fois les exploits du staff et de l’équipe du président Mingalon nous vous informons qu’il s’agit de l’avant-dernier match de la saison à domicile ( Stade La Martine) se jouera ce samedi, à 15h, Venez nombreux ! et hou ha allez Consolat (...)

     

Articles récents

Articles au hasard