Articles

Accueil > Communiqués, libre expression > Lettre ouverte de l’ANAAF à Monsieur Nicolas SARKOZY

 

Lettre ouverte de l’ANAAF à Monsieur Nicolas SARKOZY

23 juillet 2015

Monsieur Le Président,

Nous regrettons d’avoir à vous marquer notre respect, en vous donnant du « Monsieur le Président », car nous avons trop d’égard envers cette noble fonction.

Compte tenu de votre bilan à la tête de la France, pendant cinq ans (2007-2012), nous espérons vivement que lors des prochaines primaires à droite, les citoyens français ne se laisseront pas prendre par vos discours démagogiques, agressifs et islamophobes et empêcheront, par leur participation et leur vote massif, lors de cette consultation électorale républicaine, votre candidature aux prochaines élections présidentielles de 2017.


 

Votre style et vos manières font toujours un peu honte, dans l’Hexagone et les pays étrangers, au pays de la Révolution de 1789, de la déclaration des droits de l’Homme, de Victor Hugo, de CLEMENCEAU ou du Général De Gaulle, etc.

Inculte ou faisant semblant de l’être, vous osez insulter des pays, des peuples.

Votre discours à Dakar restera à jamais gravé, comme une offense indélébile, dans la mémoire de tous les peuples africains, une offense à tous les descendants français de toutes ces victimes africaines, déportées par millions vers le « Nouveau monde », grâce au commerce triangulaire dont le passif horrible et génocidaire n’a toujours pas été soldé malgré la loi sur la traite négrière.

Après le méprisant « pov’con » vis-à-vis de tous les pêcheurs bretons, le « karcher mitrailleur » dont vous aviez menacé les jeunes de nos banlieues, vous persévérez dans votre personnage politique cynique dont la France ait eu à pâtir de toute son Histoire.

Vous êtes de ceux qui alimentent la discorde entre citoyens français et malmènent politiquement les plus belles valeurs humanistes, démocratiques et républicaines pour lesquelles la France est estimée et appréciée dans le monde.

Lors de votre visite en Tunisie, vous vous êtes insidieusement attaqué à l’Algérie.

Hélas, une fois de plus, vous vous êtes ridiculisé avec votre humour qui ne fait plus rire personne, hormis vos groupies. Vous vous êtes adressé aux tunisiens pour critiquer leurs voisins Algériens en oubliant leurs liens historiques séculaires, culturels, religieux et sanguins. Avez-vous eu la prétention de prendre les deux peuples pour des idiots en leur parlant de votre projet « mort-né » autour de la Méditerranée ?

Pour vous rafraîchir la mémoire, sachez « monsieur le président » que les Tunisiens n’oublieront jamais un certain 9 janvier 2011 alors que les heurts dans leur pays firent au moins 23 morts, qu’un certain 11 janvier 2011, alors que les manifestations sont réprimées dans le sang et le bilan s’élevait à au moins à 35 morts, Michèle Alliot-Marie, alors votre ministre des affaires étrangères, proposa de mettre à disposition du régime de Ben Ali le savoir-faire français dans le maintien de l’ordre et pour « régler des situations sécuritaires du même type ».

Ils n’oublieront jamais que lors de ces évènements tragiques, vous vous êtes contenté, en tant que Président de la république française à l’Elysée de « prendre note », alors que le président américain Barack OBAMA saluait les aspirations du peuple tunisien à la démocratie.

Monsieur Nicolas SARKOZY, une fois de plus vous êtes pris en flagrant délit de contradictions : vous aviez affirmé, une fois votre erreur de jugement constaté par vos conseillers, vous n’avez pas hésité à claironner, en guise d’autocritique pour réparer vos dégâts diplomatiques, que la non-ingérence et le soutien à la liberté et à la démocratie étaient au cœur de la politique étrangère française… Et comme si c’était pour justifier votre politique au nom du peuple français que « Paris n’avait pas pris la juste mesure » de la « désespérance » du peuple Tunisien. Sans commentaires !!!

Vous n’avez pas eu la présence d’esprit de profiter de votre visite « officielle » en Tunisie pour clarifier vos positions passées lors de la tragédie tunisienne. Une fois encore vous avez raté une occasion d’être à la hauteur de vos aspirations politiques. Pire vous avez offensé, voire méprisé les tunisiens en vous attaquant sur leur sol à leurs voisins. Savez-vous que le voisinage en pays musulman est sacré ?

Vous avez osé déclamer que « L’Algérie qu’en sera-t-il dans l’avenir ? De son développement, de sa situation ? C’est un sujet qui, me semble-t-il, doit être traité dans l’Union de la Méditerranée ».

Vos principes de non-ingérence seront toujours à géométrie variable !!!

Et c’est pourquoi l’Algérie et bien d’autres pays du Maghreb ont du mal à adhérer à l’idée même du projet de juillet 2008, l’Union de la Méditerranée qui n’a jamais réellement existé.

Il ne vous servira à rien de répéter « qu’il y a un lien entre la Méditerranée du Nord et la Méditerranée du Sud » comme pour justifier, après coup, l’intervention armée que vous avez décidé, produisant aujourd’hui le chaos et le terrorisme en Libye et auxquels les peuples libyen, tunisien et algérien sont confrontés.

Sachez, « monsieur le président », que nous sommes suffisamment avertis sur votre personnalité pour ne pas vous confondre avec les vrais « Républicains », à leur tête monsieur Alain JUPPE et bien d’autres, qui ont le sens de l’Etat, de l’honneur en politique et à qui, sans aucun apriori ou animosité politique, nous donnons rendez-vous aux « Présidentielles de 2017 ».

Sachez également, « monsieur le président », que vos outrances à propos de notre pays d’origine suscitent notre indignation. Elles ne font plaisir qu’aux fascistes, nostalgiques « d’une nuit coloniale qui a duré 132 ans en Algérie », que vous voulez « draguer » électoralement.

Comme vous pouvez aisément l’imaginer, monsieur Nicolas SARKOZY, vos outrances irresponsables vis-à-vis de l’Algérie, de ses institutions et de son peuple ne peuvent mériter que notre mépris.

Le moment venu, nous saurons à notre tour y répondre.

Sachez enfin, « monsieur le président », que depuis que le peuple français vous a signifié votre congé en 2012, vous êtes plus que jamais disqualifié à nos yeux pour reprendre possession du « Palais de l’Elysée ».

Vous semblez être le seul à ignorer les nombreuses plaisanteries qui circulent sur le Net à votre sujet, vous assimilant à un « comique » de la scène politique française.

Soyez certains que nous nous mobiliserons en masse pour que votre imposture politique soit à nouveau écartée de l’espace politique et qu’elle ne puisse plus souiller les véritables valeurs qui fondent la République et l’histoire des relations algéro-françaises pour lesquelles nous militons comme acteurs actifs et vigilants de la diaspora algérienne en France.

Le bureau exécutif de l’A.N.A.A.F
Alliance Nationale des Associations des Algériens de France

 

 

Autres articles Communiqués, libre expression

 

Brèves Communiqués, libre expression

  • Septembre 2016

     

    Renaud MUSELIER : « Emmanuelle COSSE fait la leçon alors que le Gouvernement asphyxie nos communes »

    Alors qu’Emmanuelle COSSE, Ministre du Logement, a attaqué en marge d’un déplacement dans les Bouches-du-Rhône les collectivités territoriales en matière de logement, Renaud MUSELIER entend dénoncer l’irresponsabilité manifeste du gouvernement en la matière : « Les attaques de la Ministre sont non seulement injustifiées, mais elles sont surtout cyniques. Avec la loi Duflot, les communes de notre département se sont retrouvées dans une situation impossible et ont été lourdement sanctionnées. On veut imposer à des villes qui ont des réalités complètement différentes une seule et même règlementation absurde ! » Renaud MUSELIER rappelle que « Dès notre arrivée à la Région avec Christian ESTROSI, nous avons (...)

     

  • Avril 2016

     

    LIBEREZ SALAH EDDINE, LYCÉEN MARSEILLAIS, DU CENTRE DE RÉTENTION !

    Salah Eddine REZGUI, lycéen algérien de 20 ans, est enfermé au centre de rétention de Marseille depuis le mercredi 13 avril 2016. Il est élève du lycée professionnel Leau (13008), en deuxième année de CAP Coiffure. Salah Eddine a grandi en Algérie jusqu’à l’âge de 10 ans, puis en Syrie jusque 17 ans, pays qu’il a fui avec sa mère en raison de la guerre. Revenu en 2012 en Algérie, il arrive ensuite en France en décembre 2012, accompagné de sa mère, qui retourne finalement en Algérie. Lui s’accroche pour entrer dans un parcours de formation. Seul à Marseille, dans des conditions difficiles, avec l’appui du lycée et de soutiens, il arrive à poursuivre ses études. Déjà en novembre 2013, il avait été (...)

     

  • Avril 2016

     

    Quartiers libres

    Suite aux succès des deux éditions précédentes, « Quartiers Libres » revient les 29 et 30 avril 2016 à Val Plan-Bégude, Marseille 13ème. Quartiers Libres a pour vocation de promouvoir les cultures des quartiers populaires de Marseille, les talents individuels et collectifs et l’interculturalité. Cette fête inter-quartier est un terrain propice à la rencontre, à l’échange entre les structures, associations, et habitant(e)s de Marseille. Cette initiative est portée et soutenue par six centres sociaux de Marseille (Valplan Bégudes de la Rose, Baussenque du Panier, Del Rio de la Viste, La Rouguière, Mer et Collines et le centre social Fosséen de Fos-sur-Mer) et en partenariat avec l’association Une (...)

     

  • Mars 2016

     

    Le collectif soutien migrants 13 alerte sur une exploitation de mineurs migrants.

    Communiqué du collectifsoutienmigrantes13 : Mineurs isolés étrangers à Marseille, ADDAP-SAAMENA et Conseil Départemental : la mascarade continue ! Nous rencontrons en ce moment un jeune mineur isolé étranger de 16 ans, non pris en charge au niveau du logement, ni au niveau de sa procédure de demande d’asile, donc à la rue depuis plus d’un mois. Il a droit a trois repas par semaine avec le SAAMENA , et un cours de français... En discutant il y a quelques jours avec lui nous nous sommes rendu compte que l’ADDAP-SAAMENA, en partenariat avec le festival qu’il y a en ce moment au dock des suds (babel med music) fait travailler les mineurs isolés étrangers pour le festival, cinq jours (...)

     

  • Mars 2016

     

    Ségolène Royal a lancé aujourd’hui le programme des 1 000 kilomètres de route solaire en France

    Communiqué du Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer : Ségolène Royal a lancé aujourd’hui le programme des 1 000 kilomètres de route solaire en France. La ministre a posé la première dalle au centre d’entretien et d’intervention (CEI) des routes Méditerranée à Clérissy pour permettre de tester la production d’électricité du produit. Le développement de la route solaire en France se fait en trois étapes : 1. Tests sur des petites surfaces avec circulation réduite (20 à 50 m2) et moyennes surfaces (100 à 150 m2) avec un trafic poids lourd. 2. Tests sur des surfaces plus importantes en conditions réelles de circulation routière et d’utilisation de l’électricité produite. 3. Réalisation (...)

     

  • Mars 2016

     

    Une pétition : "JC Gaudin Pourquoi faire supporter aux contribuable marseillais les mauvais résultats de l’OM ?’

    De Jean marc Maini, contribuable phocéen. Marseillais d’origine et résidant dans cette ville où les besoins sociaux et pour la jeunesse sont immenses, je souhaite que l’argent des contribuables puisse être véritablement consacré à des fins utiles. "Nous sommes heureux de pouvoir continuer à vous accueillir", aviez-vous déclaré, Monsieur Le Maire, à l’adresse des dirigeants de l’Olympique de Marseille présents, dont sa propriétaire Margarita Louis-Dreyfus après l’accord signé en 2014 à propos de la redevance du stade vélodrome. Après un bras de fer et la menace par le club d’une décentralisation des matches à Montpellier, celui-ci fut finalement signé pour trois ans sur la base de 4 millions d’euros (...)

     

  • Mars 2016

     

    Quartiers Nord, Quartiers fors : LOI EL KHOMRI, NON MERCI !

    Le projet de loi Travail El Khomri est censé, selon la Ministre et le gouvernement, protéger les travailleurs…A la lecture des « réformes » proposées, il nous vient immédiatement à l’esprit la question de savoir qui nous protège de ce gouvernement ? Nous ne reviendrons pas sur l’ensemble des mesures qui transforment les salariés en serfs des temps modernes, les organisations syndicales et politiques ont déjà largement décortiqué cet ensemble d’inepties. Plus ce gouvernement proteste de son pragmatisme et de sa démarche indemne de toute idéologie et plus on s’aperçoit que les propositions qui sont faites ne peuvent surgir que du cerveau de fanatiques ultralibéraux. Il faut pourtant insister sur deux (...)

     

  • Février 2016

     

    Réforme du code : les auto-écoles ne veulent pas être mises sur le banc de touche

    Le délégué interministériel à la Sécurité Routière, Emmanuel Barbe, a présenté les nouvelles questions de l’épreuve du code de la route, qui n’avaient pas connu de modifications depuis 1998. Le CNPA y est favorable, mais émet des réserves. Prévu pour avril 2016, la révision de l’ETG (Examen Théorique Général) par le biais de nouveaux items, tels que ceux sur le comportement, permet une meilleure sensibilisation à la sécurité routière. Certaines questions porteront sur la prise en compte des autres usagers ou les gestes de premiers secours et plus seulement sur les règles du code de la route. Cependant, le CNPA et l’ensemble des auto-écoles qu’il représente, regrette de ne pas y avoir été associé et demande (...)

     

  • Février 2016

     

    Championnat du monde des rallyes WRC3 Michel Fabre : retour gagnant, après 27 ans d’arrêt !

    Communiqué de Presse #1 Michel Fabre - 26 février 2016 Championnat du monde des rallyes WRC3 Michel Fabre : retour gagnant, après 27 ans d’arrêt ! Après les deux premières manches du championnat du monde des rallyes WRC3 - Monte-Carlo (8e) et Suède (1ers) -, le pilote marseillais Michel Fabre, 61 ans, et son copilote saint-laurentais Maxime Vilmot, 25 ans, sont en tête au classement provisoire avec leur Citroën DS3-R3T engagée par Saintéloc Junior Team. C’est donc sous les feux de l’actualité qu’ils s’attaqueront, du 3 au 6 mars, aux pistes du rallye du Mexique. Si l’on tient compte qu’avant son galop d’essai à la Sainte-Baume 2015, « Papich » Fabre ne s’était plus aligné au départ d’un rallye depuis (...)

     

  • Février 2016

     

    DOUBLE TRAHISON !

    Diaspora des Algériens Résidant à l’Etranger Aubervilliers, le 8 février 2016 Communique de Presse L’association DARE de la « Diaspora Algérienne Résidant à l’Etranger » condamne avec fermeté l’adoption de l’article 51 qui stipule que « l’égal accès aux fonctions et aux emplois au sein de l’Etat est garanti à tous les citoyens, sans autres conditions que celles fixées par la loi. La nationalité algérienne exclusive est requise pour l’accès aux hautes responsabilités de l’Etat et aux fonctions politiques. » En premier lieu, comment peut-on accepter une telle contradiction dans notre Constitution lorsque celle-ci déclare que les Algériens sont égaux en devoirs et en droits, et en même temps lorsqu’elle précise (...)

     

Articles récents

Articles au hasard