Articles

Accueil > Egalité, diversité : Le débat > Les PEP 13, Partie II

 

Les PEP 13, Partie II

8 décembre 2015

L’association départementale des Pupilles de l’Enseignement Public a son siège à Aix en Provence. Son site marseillais, bureaux et salles de cours se situe rue de la Boiseraie dans le 12 ème arrondissement, dans des locaux mis à la disposition par la ville. Les administrateurs sont très présents dans la vie de l’association et le militantisme habite encore la structure. Celle-ci est aussi présente à Arles et à Sanary-sur-Mer. Dans les domaines d’intervention que nous avons déjà cité : la petite enfance, les loisirs, les vacances, le service d’assistance pédagogique à domicile, l’accompagnement à la scolarité, les interventions médico-psycho-pédagogiques. Marseille est le pôle central où se déploie le dispositif d’aide à l’insertion des jeunes migrants dans le système éducatif français. La vice-présidente et le directeur de la structure sont à la manœuvre et veillent au bon fonctionnement. Quels sont en parallèle d’une mise à niveau ou d’une découverte du français et des mathématiques les objectifs que poursuivent ces stages. D’abord offrir aux jeunes un accueil immédiat et sécurisant ainsi qu’à leur famille ou aux éducateurs qui les suivent. Une action rapide face à la lenteur administrative qui est le sceau de leurs démarches.


 

JPEG - 121.4 ko
Sortie cinéma

L’élaboration d’un projet personnalisé individuel en fonction des aptitudes et des motivations. Ce qui passe avant tout par une valorisation de ces jeunes qui ont eu souvent un parcours dramatique pour rejoindre la France. Se sentant rejetés là-bas ou ici, ils trouvent des professionnels qui avec eux refont émerger un projet de formation, d’apprentissage d’un métier, un projet de vie. C’est aussi le temps où se développe chez eux les comportements et attitudes socioprofessionnelles adaptées à un futur emploi. Ils sont guidés pour découvrir les divers dispositifs d’insertion professionnelle. Quand vous voyez les jeunes et les parents français ou déjà intégrés essayer de se frayer un chemin dans la jungle de la formation, vous pouvez imaginer la complexité pour un migrant isolé ou en famille. Dés le début de la formation le jeune est informé sur les dispositifs où il peut s’inscrire à l’issue de leur stage. C’est souvent pour eux la première fois depuis longtemps qu’ils se projettent dans un avenir constructif. Ils apprennent aussi à accomplir les démarches du quotidien et cela va de l’administration, à l’accès à la santé ou au transport. La dimension culturelle n’est pas oubliée. Découverte de l’histoire de Marseille à travers ses monuments, visites des musées, théâtre et même parfois cinéma comme en 2014 où les jeunes en stage au lycée La Fourragère avaient assisté au cinéma Les Variétés à la projection du documentaire « La cour de Babel » sur une classe d’accueil qui avait des ressemblances avec la leur et qui donna lieu à des retours et à des débats fructueux et émouvant. Enfin les PEP 13 en constituant des groupes de formation mixtes transmettant les notions de base de la laïcité à la française et imposent le stricte respect de l’égalité fille et garçon. Un travail qui demande du doigté, du savoir faire et de la mesure. Un exemple que de nombreux établissements pourraient copier parce qu’il marche étant le fruit d’une expérience qui s’enrichit en permanence du terrain. En ce qui concerne les cours proprement dits revoyons les dispositifs des années passées. En 2012 2013 chacun des groupes a été pris en charge 15 h par semaine plus 2 h de soutien en groupe restreint. En 2013 2014 et 2014 2015 c’est trois groupes d’une quinzaine de jeunes et toujours 15 h de prise en charge par semaine : 8 h de cours didactiques, 2 h de remise à niveau en mathématiques, 2 h de soutien en petit groupe, 3 h d’activités pédagogiques et culturelles. Tous les stages sont encadrés par des personnels sous contrats choisis minutieusement.

JPEG - 123.8 ko
Tournoi interlycées de la fourragère 5 nationalités-représentées

Les médiateurs bénéficient de deux jours de formations préalables et l’équipe est sensibilisée au droit des étrangers et à l’accueil des Mineurs Isolés Etrangers. En 2011 2012, un professeur et quatre médiateurs durant six mois dans les locaux du lycée professionnel Ampère de Marseille. En 2012 2013, un professeur et trois médiateurs sur le site de la Boiseraie. En 2013 2014 deux professeurs, un de français et un de mathématiques avec trois médiateurs sur le site de la Boiseraie et une classe pilote au sein du lycée de La Fourragère avec un professeur assurant 8 h de français, 2 h de mathématiques et 2 h d’anglais par semaine et deux médiateurs. Enfin pour 2014 2015 un professeur assurant 8 h de français et de 2 h de mathématiques par semaine et trois médiateurs. Comme nous l’avons dit avec en fin d’année le passage du DELF* et surtout pendant et à la fin du stage des rendez-vous de groupe et des rendez-vous individuels avec le CIO* pour préparer l’entrée du jeune dans le dispositif classique de l’éducation nationale. Au regard de cet enjeu vous pouvez saisir mieux le défi que relève l’équipe éducatrice, le jeune, sa famille ou ses éducateurs pendant cette formation. Elle est et doit être un nouveau départ dans notre société française. L’ensemble de ces actions des PEP 13 se fait en étroite liaison avec ses partenaires et son personnel. Il existe un comité de suivi interne : 2 administrateurs des PEP 13, le directeur, un chargé de mission Education Nationale pour le suivi des Elèves à Besoins Particuliers, le coordonnateur académique du CASNAV*, une formatrice du CASNAV*, le professeur référant du stage et les médiateurs. Celui-ci est réuni tous les quinze jours. A cela s’ajoute le comité de pilotage où nous retrouvons : le Préfet délégué à l’Egalité des Chances, La Direction Académique de l’Education Nationale, le CASNAV*, le Conseil Régional, le Conseil Départemental, le CIO* Edmond Rostand, la Maison de l’Apprenti, le président des DDEN 13*. Enfin les dispositifs des PEP sont inscrits au Répertoire du Centre de Ressource Illettrisme et au Répertoire des Acteurs Associatifs de l’Académie d’Aix Marseille. Dans un prochain écrit nous découvrirons un projet novateur : le Parcours Citoyen et bientôt viendra le temps des entretiens et des images…
* (DELF) Diplôme d’Etudes en Langue Française.
* (CASNAV) Centre Académique pour la Scolarisation des enfants allophones Nouvellement Arrivés et des enfants issus de familles itinérantes et de Voyageurs.
* (CIO) Centre d’Information et d’Orientation.

 

 

Autres articles Egalité, diversité : Le débat

 

Brèves Egalité, diversité : Le débat

  • Septembre 2016

     

    Égalité hommes-femmes, la France dégringole dans le classement du HEC

    Le 25 aout dernier, la nouvelle édition du guide de la parité du Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCE) montre que la France, avec 26,2% de femmes élues à l’Assemblée, se classe 60e au classement international établi par l’Union interparlementaire en juin 2016, sur 191 pays, alors qu’elle était 36e quatre ans plus tôt. Le Rwanda se classe 1er avec 63,8% de femmes, Cuba 3e avec 48,9%, la France étant également devancée par l’Allemagne, le Portugal, l’Espagne ou encore le Royaume-Uni. Faut croire que nos politiques ne se soucient de l’egalité hommes femmes que lorqu’il s’agit du voile et du "burkini" (...)

     

  • Juillet 2015

     

    L’OCDE tire la sonnette d’alarme sur l’intégration des immigrés en Europe

    Le nouveau rapport de L’OCDE paru le jeudi 2 juillet 2015 révèle que le taux de chômage des jeunes nés de parents immigrés est 50% plus élevé que celui sans origine migratoire. Les jeunes nés dans le pays de parents immigrés se sentent plus souvent discriminés en raison de leurs origines que le sont les personnes qui ont immigrés elles-mêmes, même si d’une façon générale ils occupent de meilleurs emplois que leurs parents Les chiffres montrent que les résultats scolaires des enfants immigrés ou de parents immigrés progressent globalement, des disparités existent encore car selon l’enquête PISA et OCDE leur niveau est deux fois plus faible que celui des élèves de parents nés sans origine migratoire (...)

     

  • Avril 2014

     

    Immigration, le vrai débat sur Radio Orient et Africa n°1

    « La campagne présidentielle 2012 s’achève. Une fois de plus, la question des immigrés a été traitée de façon caricaturale. De la viande hallal, à l’immigration zéro, en passant par le vote des étrangers, les candidats ont longuement débattu de questions mal posées ou marginales, en stigmatisant six millions de personnes et sans accepter d’ouvrir le vrai débat. C’est pourquoi, Africa n°1 et Radio Orient ont choisi d’interpeller ensemble les deux finalistes et de poser les vraies questions : le nouveau Président doit-il réduire ou stopper l’immigration légale dans le prochain quinquennat pour redresser les comptes de la Nation ? Quel est l’avenir des Français d’origine étrangère dans notre pays ? Radio (...)

     

  • Avril 2012

     

    Immigration, le vrai débat sur Radio Orient et Africa n°1

    « La campagne présidentielle 2012 s’achève. Une fois de plus, la question des immigrés a été traitée de façon caricaturale. De la viande hallal, à l’immigration zéro, en passant par le vote des étrangers, les candidats ont longuement débattu de questions mal posées ou marginales, en stigmatisant six millions de personnes et sans accepter d’ouvrir le vrai débat. C’est pourquoi, Africa n°1 et Radio Orient ont choisi d’interpeller ensemble les deux finalistes et de poser les vraies questions : le nouveau Président doit-il réduire ou stopper l’immigration légale dans le prochain quinquennat pour redresser les comptes de la Nation ? Quel est l’avenir des Français d’origine étrangère dans notre pays ? Radio (...)

     

Articles récents

Articles au hasard