Articles

Accueil > Egalité, diversité : Le débat > Les PEP 13 en action pour l’intégration des jeunes migrants dans le système (...)

 

Les PEP 13 en action pour l’intégration des jeunes migrants dans le système éducatif français, Partie I

8 décembre 2015

Nous avions quitté après une courte histoire des PEP évoquant les évolutions qui étaient intervenues, touchant aux modes opératoires, aux domaines de compétences et à la pédagogie mis en œuvre par ce grand mouvement d’éducation populaire qui avait accompagné pendant un siècle l’éducation nationale et l’enfance en souffrance. Nous allons maintenant nous intéresser plus particulièrement à la branche des Bouches du Rhône de cette fédération. Comment a-t-elle investi le champ de l’aide à l’insertion des jeunes migrants dans le système éducatif français et comment a-t-elle adapté son travail de sensibilisation à la citoyenneté pour ce public particulier. Au cours du dernier trimestre 2011, sous l’impulsion de Madame la Préfète Déléguée à l’Egalité des Chances, la Préfecture des Bouches du Rhône et le DASEN 13*, les PEP 13 ont été sollicités pour élaborer en partenariat un projet concernant les jeunes migrants afin qu’ils acquièrent au cours d’un stage de six mois les savoirs de base pour les rendre capables de communiquer en attendant une future scolarisation l’année suivante.


 


La construction d’un dispositif sas pour initier ces jeunes à notre langue, à la connaissance de leur environnement immédiat : la ville qui les accueille, les différents services dont ils dépendent, nos us, façon d’être mais surtout une approche de la citoyenneté, de la laïcité, du vivre ensemble à la française et de l’égalité homme-femme. En effet chaque année de nombreuses familles et aussi un nombre de plus en plus important de jeunes isolés étrangers arrivent en France. Les services de l’Etat et les acteurs associatifs ont depuis longtemps pris la mesure de l’immense tâche éducative nécessaire pour l’ensemble des migrants, mais ils constatent l’inquiétante situation de ceux de plus de 16 ans qui n’ont pas les acquisitions de base en français et en mathématiques pour intégrer l’enseignement professionnel, le lycée où qui sont trop âgés pour intégrer les dispositifs du type MODAC**, UPE2A de niveau collège. Avec leur réactivité habituelle les PEP 13 répondirent aux besoins des institutions et un premier dispositif se mit en place en janvier 2012 soit trois mois seulement après la requête. Il bénéficia à 48 jeunes. Qui étaient-ils ? Des jeunes allophones âgés de 16 à 20 ans, arrivés sur le territoire depuis moins d’une année. Nombreux étaient des mineurs isolés. Ils ont été pris en charge par le CASNAV*et le CIO pour un bilan personnalisé : langue d’origine, mathématiques, niveau en français, perspectives d’insertion et ensuite dirigé vers les PEP 13. En 2011 2012, 40% des jeunes de ce dispositif ont obtenu le DELF*. En décembre 2013, un deuxième dispositif a accueilli 77 jeunes au total dans un Lycée d’Enseignement Général de Marseille. Les jeunes dans ces dispositifs sont stagiaires et pas encore élèves de l’enseignement général français, une différence notable en ce qui concerne certains droits. La réussite au DELF a atteint en 2013 94%. En décembre 2014, le dispositif s’est renforcé d’un accompagnement linguistique en Lycée Professionnel. Cette même année toujours dans ce même cadre un groupe de stagiaires a été accueilli au sein du Lycée d’Enseignement Général La Fourragère, un des plus récents établissements de la région. Ils ont pu vivre la vie normale d’un lycée français et côtoyer les élèves ainsi qu’apprendre à s’intégrer pleinement à un établissement : horaires d’entrée et de sortie, cantine, discipline, mais aussi fréquentation du centre de documentation et tournoi de football inter-lycée. Grâce au personnel et à l’encadrement, ils sont devenus une classe presque comme les autres, une expérience à haute valeur symbolique de rencontre avec leur nouveau monde. En fin d’année presque tous passèrent quelques jours dans une des classes de seconde et passèrent leur DELF* blanc dans une des salles d’examen du lycée. Certains ont même choisi de continuer leur scolarité dans cet établissement.

Enfin en 2015 le dispositif a duré 6 mois de décembre à mai et 100% des stagiaires ont été reçus au DELF*. Moi qui a eu le privilège d’appartenir à l’équipe pédagogique de ce dispositif en 2014, je reste persuadé que l’intégration à la française marche bien et qu’il faut que les acteurs communiquent mieux sur cette réussite au quotidien, ce combat pour l’éducation et la citoyenneté que mène une association comme les PEP 13 en étroite collaboration avec les personnels de l’éducation nationale. Dans un prochain article nous reviendrons sur le contenu pédagogique de ces dispositifs, les moyens techniques et les personnels en charge de ces actions.
* (DASEN) Direction Académique des Services de l’Education Nationale
* (MODAC) Module d’Accueil et Accompagnement
* (UPE2A) Unité Pédagogique Pour Elèves Allophones Arrivants
* (CASNAV) Centre Académique pour la Scolarisation des enfants allophones Nouvellement Arrivés et des enfants issus de familles itinérantes et de Voyageurs.
* (CIO) Centre d’Information et d’Orientation
* (DELF) Diplôme d’Etudes en Langue Française.

 

 

Autres articles Egalité, diversité : Le débat

 

Brèves Egalité, diversité : Le débat

  • Septembre 2016

     

    Égalité hommes-femmes, la France dégringole dans le classement du HEC

    Le 25 aout dernier, la nouvelle édition du guide de la parité du Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCE) montre que la France, avec 26,2% de femmes élues à l’Assemblée, se classe 60e au classement international établi par l’Union interparlementaire en juin 2016, sur 191 pays, alors qu’elle était 36e quatre ans plus tôt. Le Rwanda se classe 1er avec 63,8% de femmes, Cuba 3e avec 48,9%, la France étant également devancée par l’Allemagne, le Portugal, l’Espagne ou encore le Royaume-Uni. Faut croire que nos politiques ne se soucient de l’egalité hommes femmes que lorqu’il s’agit du voile et du "burkini" (...)

     

  • Juillet 2015

     

    L’OCDE tire la sonnette d’alarme sur l’intégration des immigrés en Europe

    Le nouveau rapport de L’OCDE paru le jeudi 2 juillet 2015 révèle que le taux de chômage des jeunes nés de parents immigrés est 50% plus élevé que celui sans origine migratoire. Les jeunes nés dans le pays de parents immigrés se sentent plus souvent discriminés en raison de leurs origines que le sont les personnes qui ont immigrés elles-mêmes, même si d’une façon générale ils occupent de meilleurs emplois que leurs parents Les chiffres montrent que les résultats scolaires des enfants immigrés ou de parents immigrés progressent globalement, des disparités existent encore car selon l’enquête PISA et OCDE leur niveau est deux fois plus faible que celui des élèves de parents nés sans origine migratoire (...)

     

  • Avril 2014

     

    Immigration, le vrai débat sur Radio Orient et Africa n°1

    « La campagne présidentielle 2012 s’achève. Une fois de plus, la question des immigrés a été traitée de façon caricaturale. De la viande hallal, à l’immigration zéro, en passant par le vote des étrangers, les candidats ont longuement débattu de questions mal posées ou marginales, en stigmatisant six millions de personnes et sans accepter d’ouvrir le vrai débat. C’est pourquoi, Africa n°1 et Radio Orient ont choisi d’interpeller ensemble les deux finalistes et de poser les vraies questions : le nouveau Président doit-il réduire ou stopper l’immigration légale dans le prochain quinquennat pour redresser les comptes de la Nation ? Quel est l’avenir des Français d’origine étrangère dans notre pays ? Radio (...)

     

  • Avril 2012

     

    Immigration, le vrai débat sur Radio Orient et Africa n°1

    « La campagne présidentielle 2012 s’achève. Une fois de plus, la question des immigrés a été traitée de façon caricaturale. De la viande hallal, à l’immigration zéro, en passant par le vote des étrangers, les candidats ont longuement débattu de questions mal posées ou marginales, en stigmatisant six millions de personnes et sans accepter d’ouvrir le vrai débat. C’est pourquoi, Africa n°1 et Radio Orient ont choisi d’interpeller ensemble les deux finalistes et de poser les vraies questions : le nouveau Président doit-il réduire ou stopper l’immigration légale dans le prochain quinquennat pour redresser les comptes de la Nation ? Quel est l’avenir des Français d’origine étrangère dans notre pays ? Radio (...)

     

Articles récents

Articles au hasard