Articles

Accueil > Agenda > Les Anonymous : Désolé pour le dérangement, mais nous essayons de changer le (...)

 

Les Anonymous : Désolé pour le dérangement, mais nous essayons de changer le monde !

7 novembre 2014

Les Anonymous sont encore là, à Marseille aussi. Nous les avons croisés sur le Vieux Port, mercredi soir, 5 novembre, où ils s’apprêtaient à une marche en ville, rue saint Ferréol. « La Million Mask March », les « Anonymes », à ne pas confondre avec les clowns vengeurs et violents qui sévissent ces derniers temps, se battent un peu partout en France, et dans le monde pour sortir les populations de l’esclavage d’un capitalisme financier et de la manipulation mentale, chaque jour plus agressif pour les citoyens et notre planète. Leur créneau : la liberté d’expression sur Internet. Leur moyen est souvent le hacking et parfois des manifestations pacifiques. Controversés pour s’être « substitués à la justice et à la police » dans le cadre de cyber-attaques, cette « armée consciente », comme on les a surnommés est aussi parfois perçue selon, certains observateurs, comme un groupe de dangereux pirates informatiques ou un groupe d’action geek sans véritable engagement et un peu trop « adolescent »


 

Les Anonymous ont défilé, un peu partout dans le monde, mercredi 5 novembre, pour la liberté d’expression sur Internet, à l’occasion de la Bonfire Night, une nuit commémorée, chaque annéeen Grande Bretagne, pour célébrer l’échec d’un attentat prévu par le rebelle catholique Guy Fawkes, à l’occasion de la conspiration de poudres (1605). Dans la série de bande dessinée « V pour Vendetta », réalisée de 1982 à 1990, par Alan Moore et David Lloyd, un personnage anarchiste qui se fait appeler « V » porte un masque représentant le visage de Guy Fawkes. Ce masque est aujourd’hui le sigle de ralliement des membres d’Anonymous. A Marseille, nous les avons croisés sur le Vieux Port, alors qu’ils s’apprêtaient à défiler, mercredi soir. Militants actifs du partage d’informations sur Internet et de la libre expression sur le Web, les Anonymous, ont un autre cheval de bataille : libérer le monde de l’esclavage du capitalisme financier, et instaurer un réveil citoyen en encourageant la désobéissance civile. « Nous créons lentement un nouveau monde », « c’est une révolution silencieuse, qui gronde en bas. »


Ils ont les chiffres, nous avons le nombre

Entre cyber-activisme et néo-alter-mondialisme, les Anonymous partagent leur combat pacifique, un peu partout sur la planète, même s’ils se font, ces derniers temps plus discrets. Leurs tracts le disent : « Les gouvernements n’ont plus de marge de manœuvre, ils nous maintiennent dans l’ignorance et nous obligent à travailler toujours plus, car ils sont pris dans les griffes des banques ». Ou « Peuples du monde, nos droits sont bafoués ! Nous ne sommes pas des esclaves, battons-nous, ne serait-ce que pour nos enfants ou petits-enfants. » Mercredi soir, ils n’étaient qu’une poignée à s’être déplacés, des jeunes ou très jeunes gens, nous avons même rencontré un lycéen. Les membres d’Anonymous sont un groupe informel, d’ailleurs leur tract informe qu’ils recrutent et que « tous sont bienvenus ».

Anonymous ; l’Armée consciente du WEB ?

Ils ont été surnommés par certains commentateurs « l’armée consciente », « Nous sommes Légion. Nous ne pardonnons pas. Nous n’oublions pas. Redoutez-nous », peut-on encore lire sur leurs tracts. Ce qui fait assez rapidement peur à la police, où, par les temps qui courent, chaque manifestant a tendance à être considéré en France, comme un dangereux terroriste. Jusqu’à quand la liberté de manifester, d’ailleurs, sera-t-elle maintenue dans notre pays, c’est une question qu’on peut se poser, hélas, ces derniers jours. C’est pourquoi, les Anonymous de mercredi dernier se demandaient, s’ils allaient ou non passer devant la Préfecture et se faire arrêter par le Policiers….

Très médiatisé au moment du mouvement Occupy Wall street, le mouvement Anonymous est, d’après Chris Lander, du Baltimore City Paper datant du 2 avril 2008, « la première super-conscience construite à l’aide de l’Internet. Anonymous est un groupe semblable à une volée d’oiseaux. Comment savez-vous que c’est un groupe ? Parce qu’ils voyagent dans la même direction. À tout moment, des oiseaux peuvent rejoindre ou quitter le groupe, ou aller dans une direction totalement contraire à ce dernier ».
Leur deuxième plus grande action se déroule en début 2008, contre l’Église de scientologie, avec des slogans comme « Anonymous est une conscience collective de lutte contre les manipulations de l’esprit »
Ayant participé, sous certaines formes au printemps arabe et au lancement du mouvement Occupy Wall Street, Anonymous partage certaines revendications de ces derniers. Ils se manifestent aux Etats-Unis, notamment, par un travail de hackers visant à des attaques contre des sites de sociétés qu’ils estiment ennemies des valeurs défendues par le mouvement ou contre certaines dictatures. En 2010, ils ont mené des attaques contre le site de Mastercard, suite à la décision de cette société d’interrompre ses services destinés à WikiLeaks. Ce qui a d’ailleurs valu à plusieurs membres d’Anonymous d’être poursuivis en justice.


« Nous sommes Légion. Nous ne pardonnons pas. Nous n’oublions pas. Redoutez-nous »,

À la fin de l’année 2010 et au début de l’année 2011, le groupe participe à des cyber-attaques contre des pays à forte censure, Tunisie, Iran, Algérie, Venezuela, puis Égypte. En janvier 2011, en Tunisie, deux semaines après le décès de Mohamed El-Bouazizi , immolation du jeune marchand de légumes qui déclencha la révolution, Anonymous a rapidement informé les cyberdissidents sur la façon de préserver leur anonymat en ligne et les techniques pour éviter d’être détectés sur internet par la cyber-police du gouvernement.
En 2011, ils s’attaquent à Sony et le PlayStation Network, en représailles aux procédures judiciaires contre les hackers George Hotz (GeoH0t) et Graf Chokolo qui étaient parvenus à contourner les protections numériques de la PlayStation 3.
Mais ils n’agissent pas que sur le web. Des manifestations sont régulièrement organisées sous forme de « raids ». Les participants descendent alors dans la rue, munis du masque de Guy Fawkes. Ces manifestations sont pacifiques.


En janvier 2012, ils s’opposent aux lois SOPA (lois pour protéger les droits d’auteur et ayants droits en ligne et lutter contre le streaming), actions suivie par WikiLeaks et Reddit.
(WikiLeaks , est un site web, lanceur d’alerte qui a publié des documents confidentiels de l’armée américaine sur la guerre en Afghanistan. Accusé de viol par la Suède, Julian Assange, son cofondateur est actuellement réfugié à Londres (à l’ambassade d’Equateur). En septembre2014, il a critiqué Google pour son exploitation des données privées à des fins publicitaires, traitant la firme américaine de « NSA privatisée ». )

Anonymous ou la Cyber-guerre ?

Alors que le FBI décide en janvier 2012 de fermer le site de partage Megaupload, (certains estiment que ce sont surtout les lobbies de l’industrie musicale qui voulaient cette fermeture), Anonymous riposte en provoquant par leurs cybers attaques la fermeture de plusieurs serveurs comme celui du FBI ou de justice.gov. Le lendemain, ils franchissent un cran supplémentaire en déclarant « la cyber guerre », notamment contre le gouvernement américain. En France, le site de la présidence de la République, qui avait approuvé par un communiqué la fermeture de Megaupload, et celui de Hadopi sont également visés. Certains Anonymous, mais ce n’est pas la majorité d’entre eux qui ont condamné cette action, hackent aussi le site de L’Express, dont le directeur de la rédaction Christophe Barbier avait qualifié les Anonymous de « voleurs » pour leur soutien au piratage.

Les membres d’Anonymous, un peu partout dans le monde, ont été arrêtés par les autorités. En décembre 2010, la police néerlandaise arrête un activiste Weakileaks de 16 ans, accusé d’attaques massives par « Déni de service » envers les organismes PayPal, Visa et MasterCard. L’Église de scientologie également mène des actions coercitives contre ces activistes.
En France trois membres d’Anonymous ont été arrêtés en 2012, après la diffusion d’identités, adresses, emails et numéros de portable de plus de 500 policiers du syndicat Unité-SGP police, par le groupe qui aurait exploité une faille sur le site internet et avait bloqué le site au nom de la liberté d’expression.

 

par Claire Robert - Dans > Agenda



 

 

Autres articles Agenda

 

Brèves Agenda

  • 4 avril

     

    Expo Beautiful Africa aux Galeries Lafayettes

    – BEAUTIFUL AFRICA – EXPOSITION DU 8 AVRIL AU 10 JUIN 2017 Visuel : Otobong Edet Nkanga, Alterscape : Alterscape I, 2005. C-print sur papier photographique, 50 x 67 cm. © D.R. Collection FRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur Beautiful Africa à La Galerie du 5em Avec les artistes Sammy Baloji, Yona Friedman et Denise Charvein, Eddy Kamuanga Ilunga, Kapwani Kiwanga, Abdoulayé Konaté, Namsa Leuba, Toufik Medjamia, Otobong Nkanga D’avril à juin, l’Afrique se révèle à la Galerie du 5e avec les œuvres de 9 artistes qui vivent et travaillent entre l’Europe, les Etats-Unis et l’Afrique. L’exposition « Beautiful Africa » traverse les paysages du Nigéria, du Mali ou du Maghreb, raconte les bouleversements (...)

     

  • 4 avril

     

    Rencontres du 9ème art. Aix-en-Provence

    Lancement du festival de BD, le 7, 8 et 9 avril 2017, avec le premier temps fort des Rencontres du 9eArt. Le très attendu week-end BD réunit pour l’occasion plus de 50 auteurs internationaux, autour de propositions fortes et inédites (rencontres, ateliers, projections, concerts...). Au programme : un week-end BD (7-9 avril) et 10 expositions d’avril à mai En présence de 50 auteurs internationaux. et c’est gratuit ! Cité du Livre et divers lieux 8-10 rue des allumettes - 13090 Aix-en-Provence. Jusqu’au 28 mai. http://www.bd-aix.com/pages/festival.html

     

  • 3 avril

     

    "Massilia Sound System Le film", sort en...

    "Massilia Sound System Le film", sort en salles le 5 avril. Il est réalisé par Christian Philibert, l’auteur des 4 saisons d’Espigoule, et retrace la vie de ce groupe mythique., Entretien avec le réalisateur à lire chez notre notre confrère zibeline. http://www.journalzibeline.fr/programme/massilia-par-massilia/ .

     

  • 7 février

     

    Histoires de sports du 3 février – 29 avril 2017 Au Archives et BDP

    Le département 13 organise différentes expos autour de la thématique de l’histoire des sports du 3 février au 29 avril. En voici le programme : Dans la galerie d’exposition des ABD En partenariat avec les Archives municipales de Marseille, la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme (MMSH), l’Institut national de l’audiovisuel (INA) et le Musée national du sport. L’exposition présente près de 180 objets, trophées et documents ainsi que des reportages audiovisuels dans une scénographie dynamique, numérique et interactive. Chaque visiteur, petit ou grand, plongera dans l’expérience sportive au travers des émotions qu’elle suscite, de ses vertus sociales et humaines, et de son ancrage dans le (...)

     

  • Décembre 2016

     

    3ÈMES ASSISES DE LA LUTTE CONTRE LA NÉGROPHOBIE, CE SAMEDI 3 DÉCEMBRE À MARSEILLE

    Ce samedi 3 décembre au Palais des arts, dans le Parc Chanot, se dérouleront les troisièmes Assises Nationales de la Lutte contre la Négrophobie. L’endroit choisi est symbolique car c’est là qu’en 1906 a eu lieu l’exposition coloniale à Marseille, comme pour conjurer les horreurs du passé. Oui car, malheureusement peu de citoyens marseillais savent que ces foires étaient en fait de véritables Zoos humains. Le présent quant à lui nous rappelle que la négrophobie continue de faire chaque année de nombreuses victimes qu’elles soit le fait des discriminations ou des agressions de plus en plus fréquentes. Les membres de ce collectif dirigé par des femmes sont présentes auprès des autres luttes tout le reste de (...)

     

  • Novembre 2016

     

    Une Journée de l’Afrique à Marseille, c’est à Kedge, ce 18 novembre

    Promouvoir la culture africaine dans toute la richesse et la diversité qu’elle intègre, c’est le but de la Journée de l’Afrique qui se déroulera le 18 novembre à la Kedge Business School. Les projets Africains de Kedge Business School : Yega, Go Africa,Vi et READS s’associent pour vous proposer une journée sous le signe l’Afrique ! Au programme, des ateliers et des stands aux couleurs et sonorités Africaines seront mis en place au sein de l’école. Des tables rondes et des conférences seront également organisées avec quelques experts de ce continent extraordinaire sous le thème du business, de l’entreprenariat, de la géopolitique, de la diversité au service du développement durable et du bien-être en (...)

     

  • Octobre 2016

     

    29 édition du festival Instants Vidéo avec un hommage à Leila Alaoui, victime de l’attentat de Ouagadougou

    Cette 29 édition du festival décrète l’Etat d’Urgence Poétique et comme cela ne se fait pas sans démesure, avec nos partenaires de la Cause Freudienne, nous organisons une Nuit de bout en bout de la psychanalyse, de la performance et des arts vidéo du 12 au 13 novembre. Des textes de Freud et Lacan lus par près de 90 personnalités marseillaises des arts, de la culture et de la politique, avec la présence exceptionnelle de l’écrivain et psychanalyste Gérard Wajcman. Pour la première fois de notre histoire, la clôture des rencontres internationales du festival se déroulera au lever du soleil, dimanche 13 novembre à 7h29. Pendant quelques jours Marseille sera le plus grand port d’accueil d’œuvres d’art (...)

     

  • Octobre 2016

     

    "Sound of light 2016" en faveur des enfants Syriens : ce samedi 22 octobre au Parc Chanot

    Communiqué de présentation Sound of light 2016 : Après le grand succès de nos deux précédentes tournées Sounds Of Light 2014, et 2015, nous avons le plaisir de vous annoncer Sounds of Light 2016. Pour Marseille c’est ce samedi au Palais des congrès du Parc Chanot. Cette tournée multi-villes représente l’évènement de collecte de fonds le plus grand de son genre en France, et cette année, les fonds collectes nous permettront de venir en aide aux enfants de Syrie. Sounds Of Light 2016 sera animé par de grands talents provenant du monde entier incluant Le Silence des mosquées, Mousa Mostapha, Médine, Samia Orosemane, suivis par les brillants Khalid Belrhouzi et Abderrahmane. Une équipe incroyable qui (...)

     

  • Octobre 2016

     

    "ÇA BOUGE AU NORD" IL REVIENT À MA MÉMOIRE... A Toulouse jusqu’au 20 octobre

    Du 15 septembre au 20 octobre 2016 Bibliothèque des Izards. A Toulouse Horaires d’ouverture de la bibliothèque Entrée Libre Exposition « ça bouge au Nord » « Il revient à ma mémoire… Ça bouge au Nord » Z comme « Z’aurez pas la cassette de Zebda ? » rengaine entendue chez les disquaires E comme « Et dans ta cité, qu’est ce qu’il y a… » B comme Bourbaki D comme « Dites-moi, c’est quoi exactement leur musique ? » A comme « Ah que çà bouge ! » Suite à un travail sur les archives d’affiches de l’association, une sélection a été faite de supports significatifs des événements culturels des décennies 1980 et 1990, les affiches ont été encadrées et exposées dans la salle comme souvent lors de nos événements. (...)

     

  • Septembre 2016

     

    Festival 2016 du dessin de presse de l’Estaque : voici le programme

    u 19 au 25 septembre 2016, l’Estaque célébre avec ferveur le dessin de presse avec la présence d’une cinquantaine de conquérants du crayon venus de tous les coins de l’hexagone et de pays voisins. C’est sur le thème “liberté et résistance” que les caricaturistes dessineront les temps forts de 2016. Durant une semaine, tous les dessinateurs offriront leurs esquisses irrésistibles afin de défendre avec conviction et passion la liberté d’expression. Le festival laisse également place aux expositions, représentation théâtrale, ainsi qu’un concours de dessin destiné aux plus jeunes. C’est dans un esprit fédérateur et convivial que le FIDEP (festival international de la caricature, du dessin de presse et de la (...)

     

Articles récents

Articles au hasard