Articles

Accueil > Actualités > "Le beau peut-il servir la paix ?" Conférence de Pierre Rabhi

 

"Le beau peut-il servir la paix ?" Conférence de Pierre Rabhi

19 septembre 2016

La ville de Grasse accueillait, vendredi 16 septembre, Pierre Rabhi pour une conférence intitulée « le beau peut-il servir la paix ? »
Paysan, philosophe, fondateur du mouvement Colibris, Pierre Rabhi est aussi président d’honneur de l’association Patrimoine Vivant du Pays Grassois. Et c’est dans le cadre de la démarche de candidature de la ville de Grasse au Patrimoine Culturel Immatériel de l’Humanité, et en résonance avec la Journée Internationale de la paix célébrée chaque 21 septembre, que le grand défenseur de l’agriculture écologique, a tenté, devant plusieurs centaines de personnes, de répondre aux question suivantes : Le beau est-il nécessaire ? La nature en tant qu’expression première du beau est-elle un moyen de parvenir à la paix ? Les conventions sur la diversité culturelle et le Patrimoine Culturel Immatériel de l’Humanité sont-elles réellement vectrices de Paix ?


 

Eric Falt, sous-directeur général de l’Unesco est le premier intervenant. Il ouvre la rencontre sur des précisions du rôle de l’Unesco, un label né d’une idée simple et novatrice, d’actualité aujourd’hui. L’Unesco est née en 1945 comme toutes les agences principales des Nations Unies. Elle a marqué le commencement d’une nouvelle ère dans l’histoire de humanité et le principe était que la guerre une fois pour toutes devaient céder la place a la paix fondée sur l’action concertée des états afin d’empêcher les recours a la force et régler les différents et toute la gamme d’agences des Nations Unies se penchent sur des problèmes particuliers et le but de l’Unesco est de contribuer au maintien de la paix et de la sécurité en resserrant la collaboration entre nations par l’éducation, les sciences et la culture. L’ensemble de ces activités est fait pour assurer la justice, les droits de l’homme et des libertés fondamentales pour tous sans distinction de « race », de sexe de langue, ou de religion. Des 1945 répondait a une conviction forte des nations c’est qu’une paix ne reposerait que sur les seuls accord politiques et économiques des gouvernements afin qu’elle soit durable.
Sauvegarder patrimoine culturel et naturel du monde comme source et ressources d’échanges, de dialogue et donc de paix.

Puis, au tour du tant attendu Pierre Rabhi de prendre la parole et nous donner sa vision de la beauté. « Je suis totalement convaincu que la beauté peut changer le monde » a partir de la reste a savoir s’il y a une possibilité d’aboutir a cette beauté mais encore faut il savoir ce qu’est la beauté. Tout le monde ne la conçoit pas de la même façon. Est ce une chose piégée par l’appréciation humaine ou quelque chose qui est transcendant et qui n’est pas inscrit dans l’histoire de l’humanité
La planète, par exemple, est très belle. Mais ce n’est pas l’humanité qui l’a créée. Tout ce qui a été crée avant nous a été crée comme s’il y avait une intention générale qui devait aboutir a cette beauté. Et elle aurait pu continuer sans nous.
La grande question aujourd’hui est : « quel est le sens et le rôle de l’être humain dans cet avènement ? Le philosophe met en évidence la responsabilité humaine face à cette planète que nous avons détruit, et ce dès le début. Il n’y a, selon lui, que les peuples premiers qui ont respecté parce qu’eux n’ont jamais voulu outre passer ce qui leur était nécessaire. Ils étaient dans une posture sacrée. Pierre Rabhi parle de sobriété heureuse.

Ils avaient une reconnaissance de la valeur nutritive , de la survie et en même temps nos ancêtres reconnaissaient la beauté. Avec l’invasion des conquérants de l’époque, vint l’Homme qui a un tout autre réflexe : celui de détruire.
Pourquoi l’humanité a-t-elle un comportement aussi dure avec la planète ?
Cette non reconnaissance de la beauté amène à réagir, et à réagir par l’écologie et l’écologie politique c’est à dire sauvegarder la vie, la beauté. « Nous percevons la planète comme un gisement de ressources qu’il faut épuiser pour faire du « fric » et nous y avons établi une laideur extrême dans laquelle nous sommes toujours la disparité entre les êtres humains : ceux qui possèdent tout et ceux qui n’ont rien. Avec le pillage généralise des ressources de la planète, la pollution, sa dégradation, les manipulations génétiques nous font rentrer dans une sphère satanique.
Une falsification qui fait que l’être humain aujourd’hui même dans la surabondance n’est pas heureux, une société qui n’est pas heureuse. Le plaisir prend beaucoup d’importance mais la joie est absente !

 

par EMNA REZGUI - Dans > Actualités



 

  • "Handala est le témoin de cette ère qui ne mourra jamais"

    On ne dit pas Algériens de France ou en France car ils sont français.

    par Danièle Dubreuil le Août 2014 à 16h46
  • 3es rencontres nationales des luttes de l’immigration (1/4) Saïd Bouamama : « L’impérialisme existe encore »

    Faire des conférences c’est bien mais...
    S Bouamama, un sociologue engagé ? quand on tape son nom sur internet et qu’on voit le nombre de fois qu’il s’est "engagé" en étant.... payé, c’est impressionant. beaucoup de ses travaux sont des réponses à des commandes publiques
    On ne peut pas se dire engagé et en même temps solliciter des fonds publics pour le faire. Ce pseudo sociologue engagé est en rélaité engagé pour ses fins de mois et pendant ce temps, nous on pointe au chômage

    par Hakim le Janvier 2015 à 10h09
  • Marseille : la Ville communique sur sa lutte contre l’habitat indigne

    bjr il suffit de venir au parc kalliste voir dans quel l’etas sont les appartement de marseille ,ils les laisse se dégrader ,ils n’ont méme pas pris la peinne de fermer les volets de certain d’entre eux sachant qu’ils risque de tombé a tous moment surtou quand le vent souffle ,puis apres c’est facile de demander de classé le batiment en carence !!!!mdr !!!

    par delaval le Décembre 2014 à 10h36
  • Les Algériens de France veulent créer leur lobby

    la question est : pourquoi Algérien en France alors que chacun pense que l’union du Maghreb est une bonne idée pour ces pays, même si cela ne marche pas actuellement.

    ce serait un bon signe des Maghrébins de France, non ?

    par Said le Octobre 2007 à 09h11

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 4 avril

     

    Romano Dives | Journée Internationale des Roms

    Romano Dives | Journée Internationale des Roms Le 8 avril symbolise l’union des Roms, qui se sont choisis en 1971 un hymne, un drapeau, une fête internationale : le « Romano Dives ». Pour sa 10ème édition, Latcho Divano célèbre cette journée phare à la Friche Belle-de-Mai, en proposant au public de découvrir l’action de terrain de chaque association militante et culturelle oeuvrant pour les Roms à Marseille, des activités pour tous, et un grand concert gratuit. Friche La Belle de Mai 41 rue Jobin - 13003 Marseille

     

  • 4 avril

     

    Dernier sondage : Présidentielle : des électeurs intéressés par la campagne mais toujours indécis

    Présidentielle : des électeurs intéressés par la campagne mais toujours indécis Selon la dernière enquête du Cevipof pour « Le Monde », 66 % des électeurs ne savent toujours pas pour qui ils vont voter, et Jean-Luc Mélenchon perce. En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2017/04/04/presidentielle-des-electeurs-interesses-par-la-campagne-mais-toujours-indecis_5105345_4854003.html#TpeI6h4ctT21gdSc.99

     

  • 4 avril

     

    Une multinationale pétrolière poursuit l’Italie pour avoir protégé son littoral, oui les ravages des Accords de Libre échange

    Une multinationale pétrolière poursuit l’Italie pour avoir protégé son littoral "C’est au tour de l’Italie d’être trainé en justice par une multinationale pétrolière. Son crime : vouloir protéger son littoral des risques d’une marée noire. L’Italie est poursuivie devant un tribunal d’arbitrage international par Rockhopper Exploration, une compagnie britannique pétrolière et gazière qui lui réclame des dommages et intérêts. En cause : l’interdiction votée par le Parlement italien en janvier 2016 de toute nouvelle activité d’exploration et de production à moins de 12 mille marins de la côte, soit une vingtaine de kilomètres [1]." a lire sur Bastamag (...)

     

  • 4 avril

     

    Lâche agression du domicile du président de l’Espace Franco Algérien PACA

    Dimanche soir, un terrible drame a été évité parce qu’Hassen Guenfici et sa petite famille n’étaient pas à leur domicile quand une lourde pierre de plus d’un kilo a fait éclaté le double vitrage de l’appartement et a atterri dans le salon. Tout le monde peut imaginer ce qu’un pavé de cette importance aurait pu provoquer si par malheur il avait percuté un membre de la famille, notamment le tout petit de la famille Guenfici. C’est un acte de la plus haute gravité, il intervient juste après qu’une plainte a été déposé par l’Espace Franco Algérien contre un membre de l’OAS précise Hassan Guenfici sur compte FB. D’ores et déjà, de toute la France, des messages de soutiens appellent à ne pas en rester là. Une (...)

     

  • 3 avril

     

    Stop a l’impunité policière/ Vérité et justice...

    Stop a l’impunité policière/ Vérité et justice pour Morad, 7 avril Concert Hip hop repas Stop a l’impunité policière/ Vérité et justice pour Morad En soutien à la famille de Morad, 16 ans mort suite à une interpellation policière à Font Vert en Avril 2014, le temps est venu de la convergence solidaire. Pour demander justice et porter ensemble une famille en quête de vérité. Des militants, des artistes se réunissent et décident de mener de front des actions de solidarité pour accompagner la famille dans ses démarches juridiques, dans ses difficultés quotidiennes, dans ses aspirations à construire demain… vendredi 7 avril 2017 Dar Lamifa, 127 Rue d’Aubagne, (...)

     

  • 23 février

     

    Samy Debah met un terme à sa fonction de président du CCIF.

    Par un communiqué mail à notre rédaction et à de nombreux médias, partenaires et adhérent nous avons appris que Samy Debah quittait ses fonctions de président du Collectif Contre l’Islamophobie en France. Toutefois, l’ex leader du CCIF exprime dans une lettre signifiant son départ qu’il ne renonce pas à ses combats et qu’ils prendront, bientôt une nouvelle forme. Il profite de cette occasion pour dresser un bilan de 13 années de luttes : Chèr(e)s ami(e)s, Je voudrais vous annoncer mon prochain retrait de la Présidence du Collectif Contre l’Islamophobie en France. Il sera effectif à compter du 1er mars 2017. Mon départ s’engage dans la poursuite des engagements que j’ai porté (...)

     

  • Décembre 2016

     

    François Hollande : "j’ai décidé de ne pas être candidat à l’élection présidentielle"

    Voici le discours du 1er décembre : Mes chers compatriotes, Je m’adresse à vous ce soir pour vous faire connaître la décision que j’ai prise, dans la perspective de la prochaine élection présidentielle. Depuis mai 2012, c’est-à-dire la date à partir de laquelle je suis devenu Président de la République, j’ai agi avec les gouvernements de Jean-Marc AYRAULT et de Manuel VALLS pour redresser la France et la rendre plus juste. Aujourd’hui, au moment où je m’exprime, les comptes publics sont assainis, la Sécurité sociale est à l’équilibre et la dette du pays a été préservée. J’ai également voulu que notre modèle social puisse être conforté parce que c’est notre bien commun. Je l’ai même élargi pour permettre (...)

     

  • Novembre 2016

     

    Marseille, affaire Eva Doumbia : Relaxe demandée pour le directeur de Théatre accusé de racisme.

    Le 22 mai 2015 Michel André, alors directeur du Théatre de la cité, aurait insulté Eva Doumbia : « T’es pas baisable, t’es une black de merde ». Des amabilités attestées par au moins une témoin. Aujourd’hui, mardi 8 novembre, avait lieu le jugement de l’affaire au tribunal correctionnel. Un évenement pas suffisamment relayé sur Marseille à tel point que, nous même, journal spécialisé n’avons été sauvé du loupé que par notre confrère du courrier de l’Atlas, Nadir Dendoune... depuis Paris ! (Nous apprendrons ensuite qu’Eva Doumbia n’avait pas voulu médiatiser le procès). Pour suivre cette intéressante affaire, ayant eu l’info à la dernière minute, nous ne nous étions pas organisés en cas d’audience tardive... (...)

     

  • Septembre 2016

     

    Migrations, à Menton aussi…

    Cette fois-ci le GISTI (Groupe d’information et de soutien des immigré·e·s) nous signale qu’un chauffeur de car affilié au syndicat CNT-SO (Confédération Nationale des Travailleurs - Solidarité Ouvrière) a refusé d’obéir à une réquisition du préfet des Alpes-Maritimes qui lui intimait l’ordre de reconduire des migrants refoulés en territoire italien. Le chauffeur demandant la présence d’un contrôleur a empêché l’opération arguant que ces gens risquaient d’être renvoyés dans leurs pays et internés dans des camps où l’insalubrité est de mise. Réponse vive de la part des employeurs et des pouvoirs publics. Ce fait risque de se reproduire, étant sous le régime de l’état d’urgence les personnels réquisitionnés ont-ils un (...)

     

  • Septembre 2016

     

    Caseneuve : La France veut en finir avec la « jungle » de Calais

    Bernard Cazeneuve en visite à Calais à la rencontre des habitants, des autorités, des collectivités locales et du monde de l’entreprise annonce que le gouvernement veut en finir avec le campement de la lande et cela en une seule action, sans préciser la date du début de l’opération. Il réaffirme la solidarité de la nation avec le Calaisie et annonce des soutiens au monde économique impacté par l’afflux des migrants. Après un comptage précis c’est 6900 migrants présents contre 3500 il y a quelques mois. Il fait le compte des fonctionnaires affectés à la sécurisation du site et des alentours : 630 CRS, 1900 policiers, 38 gendarmes locaux, 597 agents de la police des frontières. Il dénonce toute faiblesse de (...)

     

Articles récents

Articles au hasard