Articles

Accueil > Tribunes > Tribunes populaires > La protection sociale made in France : autant l’abondonner , ou abondonner (...)

 

La protection sociale made in France : autant l’abondonner , ou abondonner l’Otan !?

30 décembre 2014

Les Etats-Unis vont quitter l’Afghanistan, pardon l’alliance derrière laquelle il se cache : l’Otan. J’espère qu’ils ont distribué des pilules de cyanures à leurs employés et à leurs mercenaires locaux pour que leur mort soient plus douces. En ce qui concerne les trafiquants de drogue ils sont soit déjà partis du côté de Miami soit ils ont négocié des accords avec les nouveaux maîtres du pays. Il reste juste là-bas un peuple à qui on a fait croire que la liberté était venue avec la bannière étoilée de l’Oncle Sam. Quelques milliers de personnes qui ont cru au message d’espoir des occidentaux. Les autres sont restés dans leur gangue d’obscurantisme et de sous-développement pris dans une guerre qui dure depuis 1973 avec le renversement de la monarchie et monta en puissance en 1979 avec l’arrivée des soviétiques.


 

Quelle société résisterait à quarante un ans de conflits. Ce pays qui a été une lointaine province de l’empire de Perse participa malgré lui au grand jeu entre russes et anglais au XIXème siècle. Les soldats de la reine Victoria y connurent leurs plus cuisantes défaites en deux campagnes, ce qui scella à jamais la notoriété des combattants pathans. Les russes y perdirent ce qu’ils leur restaient de la grandeur soviétique et les occidentaux américains en tête y menèrent un conflit de treize sans aucun résultat politique et militaire. Afghanistan 2015 retour à la case Irak, avec un peu de malchance nous allons assisté à une marche des fondamentalistes vers la capitale et un scénario à l’irakienne se mettre en place ou le Pakistan content de voir ses alliés partir mettre la main sur le pays par talibans interposés prenant leurs ordres des services secrets d’Islamabad, protecteurs autrefois de Ben Laden. L’islam extrémiste gagne sur tous les terrains et ce n’est la mise en place de régime d’opérette comme en Égypte qui freinera son extension. Partout s’érige des mosquées des fins fonds de l’Afrique autrefois animiste ou chrétienne forcée jusqu’aux fonds de nos cités ou en terres norvégiennes ou suédoises. A côté de cela les chrétiens disparaissent du Moyen-Orient et d’une bonne partie de l’Afrique et les occidentaux ne sont plus les biens venus dans biens des contrées de ce monde. Notre temps se termine, le siècle à venir verra notre influence décroître comme notre puissance militaire, nos langues, notre économie et par contre-coup notre niveau de vie. Que la bande d’illuminées qui croit que la transition énergétique sauvera notre modèle de civilisation se jettent vite sur le réveillon à venir parce que bientôt nous mettrons des miettes dans nos assiettes et nous nous chaufferons au sapin après avoir vendu les boules aux touristes chinois. Il est triste de le dire mais la sécurité sociale, la retraite, les allocations chômages sont l’apanage de nations riches et les adeptes de la décroissance doivent se préparer à voir leurs enfants mourir d’une mauvaise grippe ou de l’appendicite. Alors peut-être qu’il va falloir vite réinventer les outils de notre future puissance et les utiliser au plus vite, outils de recherches, de sciences, de progrès, mais aussi philosophiques pour combattre ceux qui veulent notre disparition. Ce n’est pas le multiculturalisme qui nous sauvera, ni la porte ouverte à tous les vents, c’est le travail, une meilleure éducation et formation pour tous, une vraie solidarité pour que plus jamais un individu sur ce sol ne dorme dehors, c’est la fin des restaurants du cœur par disparition des pauvres, c’est faire qu’aucune personne âgée décède seule, c’est un combat acharné contre tous les bigots et les tartuffe qui font commerce de leurs religions de haine et d’exclusion, c’est enfin aider les personnes handicapées à vivre avec nous et à se mouvoir dans la cité sans contrainte et c’est enfin en finir physiquement avec tous ceux qui vendent des substances de mort et font la vente des êtres humains pour qu’ils sachent que chez nous nous tressons encore des cordes à pendus pour eux. Droit au travail, droit à la santé, droit à l’éducation, droit à un toit, droit à l’alimentation... autant de combats à mener. Alors en cette fin d’année souvenons-nous que nous abandonnons tout un peuple aux barbares, là-bas très loin, sur le toit du monde, mais qu’ici, en bas de chez vous nous avons déjà oublié nos idéaux de justice sociale, et de grandeur de la nation. Il n’y aura pas de paix dans le monde pour les hommes sans volonté. Bonne année

 



 

 

Autres articles TribunesTribunes populaires

 

Articles récents

Articles au hasard