Articles

Accueil > Egalité, diversité : Le débat > L’Etat va être plus regardant

 

L’Etat va être plus regardant

27 juillet 2015

C’est par ce titre accrocheur que La Provence nous annonce l’arrivée d’Yves Rousset, nouveau préfet à l’égalité des chances en remplacement de Mme Marie Lajus, nommée pour sa part préfète de l’Ariège où elle pourra reposer en paix loin de la grande métropole et de ses problèmes, là-bas en terre cathare non loin de Montségur et du fief de Gaston Phébus. Nous apprenons que notre nouveau haut fonctionnaire est âgé de 60 ans, fut énarque à la quarantaine et qu’il a connu bien des métiers : démolisseur de maisons, mannequin, surveillant d’externat... Un vrai bourlingueur.


 

. ll a été sous-préfet dans l’arrondissement d’Argenteuil, là ou un certain Nicolas Sarkozy prononça sa phrase gravée à jamais dans la liste de celles qu’il faut rayer de nos mémoires : "On va vous débarrasser de la racaille..." Grâce à la précision de Delphine Tanguy nous connaissons même des éléments de décoration de son bureau. Revenons aux priorités dans l’action du nouveau préfet. Au premier chef, la rénovation urbaine et il narre son tour de ville avec Marseille Rénovation Urbaine en charge des dossiers Anru, nous apprenons qu’il a été frappé par l’état de dégradation du Parc Kallisté, que c’est drôle moins qui vécu longtemps aux Aygalades et qui approche un âge canonique j’ai toujours connu le Park Kallisté délabré, mais remercions le pour sa mobilisation prochaine en faveur de ses habitants qui en ont bien besoin.

JPEG - 93.5 ko
Monsieur Yves Rousset - Photo capture d’écran du site Dailymotion

Il pointe aussi le taux d’engagement des crédits très faibles, bon coup d’oeil émanant d’un professionnel et son objectif d’atteindre les 96% est à la hauteur des problèmes sachant qu’en juillet nous sommes à 70%. Dans le cours de l’entretien nous trouvons l’explication du titre : l’Etat va être plus regardant... sur ce qui se passe à Marseille et cela concerne les retards pris dans le montage des dossiers Anru qui font perdre des millions à la ville de 4 à 6 millions sur 336 d’où le besoin de mettre en place un calendrier marquant l’avancement des réalisations et suivi d’une façon draconienne. Tous les marseillais doivent voir les changements de leur environnement, cette action porte autant sur la symbolique en montrant un état proche de la population qui agit pour le bien être et aide à la reconstruction du lien social que sur le vécu au quotidien. Nous devons aussi saluer son envie de transversalité et de collégialité pour une mobilisation et une écoute de tous les intervenants sur la problématique de la rénovation urbaine. De plus il veut accentuer l’évaluation de l’action des associations financées dans ce domaine par le développement de l’auto-évaluation et par une lecture plus affinée des bilans d’actions réalisées. Enfin deux cas pratiques sont abordés : celui des roms et là il renvoie la balle chez les politiques en leur demandant d’initier une vraie politique pour résoudre ce drame humanitaire et il nous fait la préfiguration de l’unité d’hébergement d’urgence de la Madrague-Ville qui doit être entièrement repensée et reconstruite pour créer sur ce site de petites unités physiquement séparées les unes des autres, chacune accueillant un public spécifique : hommes, femmes, familles, etc. Là je reste dubitatif sur les moyens à engager pour répondre aux maux de notre ville. Le nombre des sans domiciles fixes ne fait que croître et ils sont de tous les horizons et de tous les statuts : français, étrangers en séjours réguliers ou irréguliers, demandeurs d’asile ou débouté du droit d’asile en errance et surtout avec un seul lien, un pêché capital, n’avoir pas de toit avec ou sans la loi pour eux. Bonne chance M. le Préfet et que votre passage parmi nous fasse que l’égalité des chances pour renforce notre pacte républicain.

 

 

Autres articles Egalité, diversité : Le débat

 

Brèves Egalité, diversité : Le débat

  • Septembre 2016

     

    Égalité hommes-femmes, la France dégringole dans le classement du HEC

    Le 25 aout dernier, la nouvelle édition du guide de la parité du Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCE) montre que la France, avec 26,2% de femmes élues à l’Assemblée, se classe 60e au classement international établi par l’Union interparlementaire en juin 2016, sur 191 pays, alors qu’elle était 36e quatre ans plus tôt. Le Rwanda se classe 1er avec 63,8% de femmes, Cuba 3e avec 48,9%, la France étant également devancée par l’Allemagne, le Portugal, l’Espagne ou encore le Royaume-Uni. Faut croire que nos politiques ne se soucient de l’egalité hommes femmes que lorqu’il s’agit du voile et du "burkini" (...)

     

  • Juillet 2015

     

    L’OCDE tire la sonnette d’alarme sur l’intégration des immigrés en Europe

    Le nouveau rapport de L’OCDE paru le jeudi 2 juillet 2015 révèle que le taux de chômage des jeunes nés de parents immigrés est 50% plus élevé que celui sans origine migratoire. Les jeunes nés dans le pays de parents immigrés se sentent plus souvent discriminés en raison de leurs origines que le sont les personnes qui ont immigrés elles-mêmes, même si d’une façon générale ils occupent de meilleurs emplois que leurs parents Les chiffres montrent que les résultats scolaires des enfants immigrés ou de parents immigrés progressent globalement, des disparités existent encore car selon l’enquête PISA et OCDE leur niveau est deux fois plus faible que celui des élèves de parents nés sans origine migratoire (...)

     

  • Avril 2014

     

    Immigration, le vrai débat sur Radio Orient et Africa n°1

    « La campagne présidentielle 2012 s’achève. Une fois de plus, la question des immigrés a été traitée de façon caricaturale. De la viande hallal, à l’immigration zéro, en passant par le vote des étrangers, les candidats ont longuement débattu de questions mal posées ou marginales, en stigmatisant six millions de personnes et sans accepter d’ouvrir le vrai débat. C’est pourquoi, Africa n°1 et Radio Orient ont choisi d’interpeller ensemble les deux finalistes et de poser les vraies questions : le nouveau Président doit-il réduire ou stopper l’immigration légale dans le prochain quinquennat pour redresser les comptes de la Nation ? Quel est l’avenir des Français d’origine étrangère dans notre pays ? Radio (...)

     

  • Avril 2012

     

    Immigration, le vrai débat sur Radio Orient et Africa n°1

    « La campagne présidentielle 2012 s’achève. Une fois de plus, la question des immigrés a été traitée de façon caricaturale. De la viande hallal, à l’immigration zéro, en passant par le vote des étrangers, les candidats ont longuement débattu de questions mal posées ou marginales, en stigmatisant six millions de personnes et sans accepter d’ouvrir le vrai débat. C’est pourquoi, Africa n°1 et Radio Orient ont choisi d’interpeller ensemble les deux finalistes et de poser les vraies questions : le nouveau Président doit-il réduire ou stopper l’immigration légale dans le prochain quinquennat pour redresser les comptes de la Nation ? Quel est l’avenir des Français d’origine étrangère dans notre pays ? Radio (...)

     

Articles récents

Articles au hasard