Articles

Accueil > Egalité, diversité : Le débat > De nouvelles marches pour l’égalité et contre le racisme, se préparent (...)

 

De nouvelles marches pour l’égalité et contre le racisme, se préparent !

23 septembre 2015

Le 15 octobre 1983, après un été marqué par des affrontements entre habitants de banlieues et force de l’ordre, une quinzaine de jeunes de la cité des Minguettes à Vénissieux décident d’organiser une marche jusqu’à Paris pour l’égalité et contre le racisme. Pour ne pas se faire déborder ou récupérer par les partis politiques, ils constituent un groupe de décision qui comprend les membres de S.O.S Minguettes, de la Cimade, du mouvement pour une alternative non violente MAN et d’autres personnes ayant rejoint le groupe.
Pour commémorer cette marche pour l’égalité et contre le racisme dite "la marche des beurs" plusieurs marches contre le racisme sont prévues un peu partout en France pour le 31 octobre, organisées par plusieurs associations, partis politiques ou des personnes ayant assisté de près ou de loin à la première marche. Pour le 32ème anniversaire, deux de ces initiatives font le Buzz sur la toile.


 

La marche pour la dignité
La première, intitulée « La marche de la dignité », est organisée par un collectif de femmes venues d’horizons divers et bien décidées à faire de cet événement un moment charnière. Elles travaillent en étroite collaboration avec des personnalités et organisations de l’immigration et des quartiers populaires et sont largement soutenues, en France comme à l’étranger, par des signataires individuels, associatifs ou syndicaux. Elles ont le soutien de d’Angela Davis et une affiche arborant deux tigresses de couleurs bleu fauve sur fond de pleine lune avec le nom en gras de la militante des droits civiques des noirs américains sans doute une référence au Black Panther, un mouvement politique révolutionnaire afro-américain né dans les années 60 pour lutter contre le racisme. Le collectif à lancer un appel aux dons sur le net, afin de couvrir les frais d’organisation : transport des personnalités conviées dont des familles victimes de violence policière. Le cortège partira le 31 octobre 2015 de Barbes.
Arbi la marche

La deuxième « Arbi la marche », est organisée quant à elle par un marcheur de l’époque Arbi Rezgui. Il témoigne dans une interview accordée à France3, que le fait de devoir marcher encore une fois montre que les choses n’ont guère évolué depuis 1983 et que cela a même empiré par endroits. Sur sa page Facebook il appelle les internautes à le suivre. L’affiche réalisée pour l’occasion est moins symbolique que celle de « La marche de la dignité », un groupe d’adolescents sur une butte drapeau français à la main pour signifier que la relève est assurée. Le cortège partira le 17 octobre de Vénissieux pour rejoindre « La marche de la dignité » à Paris le 31 octobre.
Après 32 ans de marche et de cortèges successifs en provenance de Vénissieux et déferlants sur Paris, la question reste posée sur la pertinence de ce genre d’évènement. L’absence des militants de la première heure qui ne participent quasiment plus à ce genre d’évènement traduit-elle un refus de s’associer à ce genre de marche ou ont-ils simplement compris que le mouvement né spontanément (?) après le brasier de 1983 ne peut se rééditer avec le même succès. Pour finir avec une note d’humour, en observant toutes les tentatives de copies depuis 30 ans, on pourrait dire que si les marcheurs de 1983 avaient déposé la marque « Marche pour l’égalité et contre le racisme » ils seraient peut-être millionnaires aujourd’hui. Ceci dit, pour ces deux événements, espérons que "ça marche" quand même, les causes défendues étant légitimes. Particulièrement la lutte contre les violences policières à l’encontre des jeunes n’ayant pas la couleur locale. Rappelons que c’est parce que le jeune Toumi avait reçu une balle d’un policier en voulant protéger de l’attaque d’un chien policier que la Marche pour l’Egalité de 1983 fut organisée par les jeunes d’SOS avenir Minguette.

 

 

Autres articles Egalité, diversité : Le débat

 

Brèves Egalité, diversité : Le débat

  • Septembre 2016

     

    Égalité hommes-femmes, la France dégringole dans le classement du HEC

    Le 25 aout dernier, la nouvelle édition du guide de la parité du Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCE) montre que la France, avec 26,2% de femmes élues à l’Assemblée, se classe 60e au classement international établi par l’Union interparlementaire en juin 2016, sur 191 pays, alors qu’elle était 36e quatre ans plus tôt. Le Rwanda se classe 1er avec 63,8% de femmes, Cuba 3e avec 48,9%, la France étant également devancée par l’Allemagne, le Portugal, l’Espagne ou encore le Royaume-Uni. Faut croire que nos politiques ne se soucient de l’egalité hommes femmes que lorqu’il s’agit du voile et du "burkini" (...)

     

  • Juillet 2015

     

    L’OCDE tire la sonnette d’alarme sur l’intégration des immigrés en Europe

    Le nouveau rapport de L’OCDE paru le jeudi 2 juillet 2015 révèle que le taux de chômage des jeunes nés de parents immigrés est 50% plus élevé que celui sans origine migratoire. Les jeunes nés dans le pays de parents immigrés se sentent plus souvent discriminés en raison de leurs origines que le sont les personnes qui ont immigrés elles-mêmes, même si d’une façon générale ils occupent de meilleurs emplois que leurs parents Les chiffres montrent que les résultats scolaires des enfants immigrés ou de parents immigrés progressent globalement, des disparités existent encore car selon l’enquête PISA et OCDE leur niveau est deux fois plus faible que celui des élèves de parents nés sans origine migratoire (...)

     

  • Avril 2014

     

    Immigration, le vrai débat sur Radio Orient et Africa n°1

    « La campagne présidentielle 2012 s’achève. Une fois de plus, la question des immigrés a été traitée de façon caricaturale. De la viande hallal, à l’immigration zéro, en passant par le vote des étrangers, les candidats ont longuement débattu de questions mal posées ou marginales, en stigmatisant six millions de personnes et sans accepter d’ouvrir le vrai débat. C’est pourquoi, Africa n°1 et Radio Orient ont choisi d’interpeller ensemble les deux finalistes et de poser les vraies questions : le nouveau Président doit-il réduire ou stopper l’immigration légale dans le prochain quinquennat pour redresser les comptes de la Nation ? Quel est l’avenir des Français d’origine étrangère dans notre pays ? Radio (...)

     

  • Avril 2012

     

    Immigration, le vrai débat sur Radio Orient et Africa n°1

    « La campagne présidentielle 2012 s’achève. Une fois de plus, la question des immigrés a été traitée de façon caricaturale. De la viande hallal, à l’immigration zéro, en passant par le vote des étrangers, les candidats ont longuement débattu de questions mal posées ou marginales, en stigmatisant six millions de personnes et sans accepter d’ouvrir le vrai débat. C’est pourquoi, Africa n°1 et Radio Orient ont choisi d’interpeller ensemble les deux finalistes et de poser les vraies questions : le nouveau Président doit-il réduire ou stopper l’immigration légale dans le prochain quinquennat pour redresser les comptes de la Nation ? Quel est l’avenir des Français d’origine étrangère dans notre pays ? Radio (...)

     

Articles récents

Articles au hasard