Articles

Accueil > Actualités > Colloque Négrophobie de ce 1er décembre : Le programme et la tribune qui pose (...)

 

Colloque Négrophobie de ce 1er décembre : Le programme et la tribune qui pose le contexte.

30 novembre 2015 - Dernier ajout 2 décembre 2015

A l’occasion du 60ème anniversaire de l’acte de Rosa Parks, mère des droits civiques et du 10ème anniversaire de sa mort le Collectif des Rosas et ses Partenaires ont l’honneur de vous inviter aux ASSISES NATIONALES DE LA LUTTE CONTRE LA NEGROPHOBIE : LA NEGROPHOBIE CE RACISME INVISIBLE. C’est en quelque sorte, pour garder l’esprit de Rosa Parks : DES ASSISES POUR QUE LES CITOYENS NOIRS SOIENT DEBOUT et prennent leur place à part entière dans la société.
Nous vous attendons ce Mardi 1 Décembre 2015, à Marseille, dans l’hémicycle du Conseil Régional PACA, 27 Place Jules Guesde 13002 Marseille. Le colloque débute à 17 heures et se clôturera vers 21 heures. Il sera ponctué d’échanges avec la salle, d’intermèdes artistiques, de clips et sujets vidéos afin de nourrir le débat. Voici le programme et la tribune qui pose le contexte dans cette France 2015 mais également dans notre région.


 

Le contexte étant celui de l’immigration et son triptyque « humiliations, préjugés barrières » il nous semble important de rappeler qu’il n’existe pas une « communauté » homogène d’immigrés, mais qu’à l’intérieur de ce groupe il existe une grande diversité d’origines et de trajectoires traversée souvent par des antagonismes, des rivalités ou de la xénophobie.
Soulignons également que dans ce contexte, et ce depuis la fin de la 2è guerre mondiale, on « lutte contre le racisme et l’antisémitisme ». Ces dernières années un néologisme, l’ « islamophobie », nous rappelle de manière plus ciblée, que les musulmans sont victimes de discrimination. Quid des noirs juifs, chrétiens ou musulmans ? Lorsque le noir est stigmatisé ce n’est jamais parce qu’il est juif,
chrétien ou musulman. C’est avant tout du fait de sa couleur.
En effet, le Noir est victime de préjugés tenaces qui trouvent leur fondement historique dans les textes religieux certes, mais plus près de nous dans la justification raisonnée de l’esclavage et de la traite transatlantique et la perpétuation des images dégradantes qui en découlent. La comparaison animalière dont on use à l’égard d’un ministre en exercice, sur un stade de football ou dans un lieu culturel, par un enfant (Affaire Taubira à Angers), des supporters excités ou un directeur de théâtre (Affaire Eva Doumbia) n’en est qu’un des aspects. Ces manifestations ouvertes d’un sentiment d’infériorisation jusque là intériorisé n’émeuvent même plus, tant ce racisme est banalisé.
Dès lors le passage de la passivité à la violence paraît aisément franchissable et fait écho à l’énoncé des « engrenages résistibles » (des préjugés à la démocratie en danger) que l’on peut lire sur les murs du Camps des Milles. Toucher à l’intégrité physique du noir ne soulève aucune réaction de masse ni de campagne médiatique nationale comme on a pu le voir dans l’affaire du Train « Toulon/Marseille », il y a quelques mois. Un jeune homme se rendant à son travail et argumentant sur ses droits face à un comportement discriminant d’un contrôleur est battu et éjecté manu militari du train... par les autres voyageurs.
En se replongeant dans le texte de Frantz Fanon « L’expérience vécue du noir », on se rend bien compte du caractère durable de ces stigmates. Plus que jamais d’actualité, cette litanie d’expériences citées par l’auteur permet d’appréhender
ce qu’est le racisme structurel anti noir, mais également de faire le constat que ce racisme subi reste invisible parce que non quantifiable. Or c’est l’invisibilité de cette réalité qui pose question.
Le racisme anti noir est noyé dans un discours « universaliste » qui nie la condition de millions d’hommes et de femmes
par la non prise en compte de la stigmatisation spécifique dont ils sont victimes. Un regard, une posture, une attitude, une remarque, une plaisanterie, la suspicion, la méfiance, la peur, rien de tangible en somme mais autant d’éléments qui font du racisme anti noir une affaire intime voire intimiste.
Face à ce déni on peut s’interroger sur un projet de société qui fait disparaître la spécificité d’un groupe, et donc le groupe lui même.
Ces expériences malheureuses devenues dangereusement banales font résonnances aux propos de Frantz Fanon qui expliquait déjà dans les années 50 que « le problème principal auquel est confronté toute personne de couleur n’est
pas relié à la question de l’immigration elle – même mais plutôt au préjugé créé envers le Noir, ce qu’il appelle la négrophobie
 » (cf. Pierre Arcène « race et racisme »).
Le processus de prise de conscience est symbolisé dans la première moitié du XXe siècle par la coopération entre les
étudiants sénégalais et antillais réunis autour de Léopold Sédar Senghor, Aimé Césaire ou Léon-Gontran Damas.
Cette période est celle de l’acceptation et de l’affirmation et de soi mais dépasse ce que Goffman appelle le retournement
de stigmate. Césaire ne définit il pas la négritude comme la « simple reconnaissance du fait d’être noir et
l’acceptation de ce fait, de notre destin de notre histoire et de notre culture » ? Dans la seconde moitié du XXe siècle, Frantz Fanon écrivain psychiatre de formation a fait émerger le mot négro-phobie comme pour définir le regard de l’autre et ses incidences. En ce début du XXI siècle Pape Ndiaye introduit la notion de minorité posant clairement la question de la place des noirs dans le projet de société qui se tisse et donc de leur (in)visibilité. La prise en main de cette problématique est avant tout le fait des intellectuels noirs. Mais aujourd’hui donnant raison à Pape Ndiaye des associations comme le CRAN, la Brigade Anti-négrophobie, le FJN (Fédération des juifs noirs) et bien d’autre s’organisent et s’approprient la question noire pour la rendre audible et visible.

 

par Collectif - Dans > Actualités



 

  • "Handala est le témoin de cette ère qui ne mourra jamais"

    On ne dit pas Algériens de France ou en France car ils sont français.

    par Danièle Dubreuil le Août 2014 à 16h46
  • 3es rencontres nationales des luttes de l’immigration (1/4) Saïd Bouamama : « L’impérialisme existe encore »

    Faire des conférences c’est bien mais...
    S Bouamama, un sociologue engagé ? quand on tape son nom sur internet et qu’on voit le nombre de fois qu’il s’est "engagé" en étant.... payé, c’est impressionant. beaucoup de ses travaux sont des réponses à des commandes publiques
    On ne peut pas se dire engagé et en même temps solliciter des fonds publics pour le faire. Ce pseudo sociologue engagé est en rélaité engagé pour ses fins de mois et pendant ce temps, nous on pointe au chômage

    par Hakim le Janvier 2015 à 10h09
  • Marseille : la Ville communique sur sa lutte contre l’habitat indigne

    bjr il suffit de venir au parc kalliste voir dans quel l’etas sont les appartement de marseille ,ils les laisse se dégrader ,ils n’ont méme pas pris la peinne de fermer les volets de certain d’entre eux sachant qu’ils risque de tombé a tous moment surtou quand le vent souffle ,puis apres c’est facile de demander de classé le batiment en carence !!!!mdr !!!

    par delaval le Décembre 2014 à 10h36
  • Les Algériens de France veulent créer leur lobby

    la question est : pourquoi Algérien en France alors que chacun pense que l’union du Maghreb est une bonne idée pour ces pays, même si cela ne marche pas actuellement.

    ce serait un bon signe des Maghrébins de France, non ?

    par Said le Octobre 2007 à 09h11

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 8 août

     

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, 9 août

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, prévu pour mercredi 9 Août à 18h. Les défenseurs de l’Histoire et du Patrimoine de Marseille appellent à se rassembler devant les vestiges de la Corderie à Marseille. Démontrant être toujours aussi mobilisés pour la sauvegarde totale des vestiges, la poursuite des fouilles et l’abandon définitive du projet d’immeuble. Interview dans le journal de France Culture du vendredi 4 août 2017 à Alain Nicolas était Conservateur en chef des Musées Nationaux de France, créateur du Musée d’Histoire de Marseille. docteur en archéologie. (...)

     

  • 8 août

     

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis "La cour d’appel d’Aix-en-Provence a condamné le militant Cédric Herrou, mardi 8 août, à quatre mois de prison avec sursis. L’agriculteur de Breil-sur-Roya (Alpes-Maritimes), visage de la solidarité et de l’aide apportée aux migrants qui traversent la frontière italienne par la vallée de la Roya, est plus sévèrement sanctionné qu’en première instance." En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2017/08/08/poursuivi-pour-aide-a-l-immigration-clandestine-cedric-herrou-attend-son-jugement-en-appel_5169880_1654200.html#dw62oCLAdEcDgVtS.99 En savoir plus sur (...)

     

  • 2 août

     

    3 août, Rassemblement sur site archéologique Corderie contre Vinci

    Suite au début de travaux entrepris ce matin par Vinci sur le site archéologique de La Coderie, qui doit être classé par Madame Nyssen ministre de Culture, demain jeudi 3 aout 2017 à 18h, un rassemblement devant le site archéologique au bd de la Corderie à Marseille est organisé par le CIQ St Victor, association " Laisse béton" et les marseillais.

     

  • 2 août

     

    Soutien à Cédric Herrou, Cour d’appel d’Aix le 8 Août

    Soutien à Cédric Herrou la Ligue des Droits de l’Homme Aix auquel s’associe Attac, appelle au soutien à Cédric Herrou. Le mardi 8 août à 08H00 : Rassemblement devant la cour d’appel à Aix-en-Provence, 20 Place Verdun. Pour avoir pris en charge des migrants sur le sol italien et les avoir aidés à transiter en sécurité vers la France. Cédric Herrou avait été condamné en février dernier à 3000 € d’amende avec sursis ; en appel, le 19 juin dernier, le procureur a requis 8 mois de prison avec sursis. L’arrêt de la Cour sera rendu le 8 août. NOUVEAU FILM : FESTIVAL DU DROIT D’ASILE DE CANNES par le Collectif Roya Solidaire : (...)

     

  • 1er août

     

    Calais : le conseil d’Etat oblige l’Etat à installer points d’eau et sanitaire pour les migrants

    Le rapporteur du Conseil d’Etat a recommandé vendredi de contraindre l’Etat à installer des points d’eau et des sanitaires à Calais pour les centaines d’exilés présents dans la ville. Depuis plusieurs semaines, un bras de fer oppose d’un côté les associations d’aide aux migrants, et de l’autre le ministère de l’Intérieur et la ville de Calais. La décision du Conseil d’Etat est attendue très prochainement. Elle devrait suivre les recommandations de son rapporteur http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/07/31/migrants-le-conseil-d-etat-demande-au-gouvernement-d-installer-des-points-d-eau-et-des-sanitaires-a-calais_5166938_3224.html

     

  • 11 mai

     

    Patrick Mennucci : "Mélenchon a choisi l’affrontement, il va l’avoir"

    Au micro de BFMTV ce mercredi, Patrick Mennucci a réagi à l’annonce de la candidature de Jean-Luc Mélenchon dans sa circonscription de Marseille pour les législatives. "C’est la cinquième fois qu’il change de lieu de vote, on va devoir discuter de tout ça, en même temps qu’il nous explique ce qu’il connaît du centre-ville de Marseille, à paris le Vieux-Port un jour de soleil et de meeting". Et dans un communiqué, Patrick Ménucchi critique ce parachutage parisien : "Jean-Luc Melenchon a fait le choix d’être candidat à Marseille, dans la 4ème circonscription des Bouches-du-Rhône, circonscription dont je suis le député sortant et candidat pour un second mandat. C’est une clarification. Il clarifie la (...)

     

  • 10 mai

     

    Benoît Hamon lancera son propre mouvement transpartisan le 1er juillet

    Benoît Hamon, candidat socialiste à l’élection présidentielle, a annoncé mercredi 10 mai, sur France Inter, vouloir lancer, le 1er juillet 2017, son propre mouvement, transpartisan. "Le 1er juillet, je lancerai un mouvement, large, qui s’adressera aux hommes et aux femmes de gauche, citoyens, a-t-il déclaré, pour être en situation de se retrouver, de penser les suites que nous pouvons donner à ce travail que nous avons commencé lors de la campagne présidentielle, un travail sur ces idées nouvelles". Ce mouvement n’a pas encore de nom, a-t-il (...)

     

  • 10 mai

     

    Législatives : Jean-Luc Mélenchon candidat à Marseille face au PS sortant Patrick Mennucci

    "Le chef de file de La France insoumise a informé ses adhérents de son choix. Il confirmera sa décision lors de sa visite à Marseille jeudi 11 mai. Jean-Luc Mélenchon devrait être candidat aux législatives à Marseille dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône. Le chef de file de La France insoumise, qui, mercredi 10 mai au matin sur l’antenne de RMC-BFM-TV, a estimé qu’il serait « probablement » candidat à Marseille, a confirmé son choix dans la journée dans une lettre adressée aux « insoumises et insoumis » marseillais, que Le Monde a pu consulter". En savoir plus sur (...)

     

  • 10 mai

     

    Anne Hidalgo, Christiane Taubira et Martine Aubry lancent un mouvement politique, "Dès demain"

    Ils s’adressent à "tous les humanistes qui croient encore en l’action". Des figures politiques comme les maires PS de Paris et Lille, Anne Hidalgo et Martine Aubry, et l’ex-ministre de la justice Christiane Taubira, ainsi que des intellectuels et des artistes, parmi lesquels Yann Arthus-Bertrand ou Jacques Higelin, cosignent une tribune publiée dans Le Monde, mercredi 10 mai. Ils y annoncent le lancement d’un mouvement politique baptisé Dès demain." http://www.francetvinfo.fr/politique/anne-hidalgo-christiane-taubira-et-martine-aubry-lancent-un-mouvement-politique-des-demain_2184369.html#xtor=CS1-746

     

  • 5 mai

     

    CONSOLAT VS US BOULOGNE : L’affiche du prochain match à domicile ce samedi 6 mai à 15h

    Contacté par Rachid Tigilt, un des fervent supporter du GS CONSOLAT nous relayons volontiers l’affiche du prochain match contre l’US Boulogne. En effet, encore une fois le club Marseillais évoluant en National fait une remarquable saison : il est 6ème à 7 point du leader ! Aussi pour saluer encore une fois les exploits du staff et de l’équipe du président Mingalon nous vous informons qu’il s’agit de l’avant-dernier match de la saison à domicile ( Stade La Martine) se jouera ce samedi, à 15h, Venez nombreux ! et hou ha allez Consolat (...)

     

Articles récents

Articles au hasard