Articles

Accueil > Agenda > « Chouf » de Karim Dridi : Un film à chouffer !

 

« Chouf » de Karim Dridi : Un film à chouffer !

17 mai 2016 - Dernier ajout 1er septembre 2016

Après « les marseillais à Miami » ou « à Ibiza », les Quartiers Nord sur la Croisette. « Chouf » nouveau film du réalisateur franco-tunisien Karim Dridi nous immerge dans les fameux territoires oubliés de la république où les trafiquants de drogue font leur loi et concourent par leur économie informelle et mafieuse à une paix sociale armée qui parfois fait quelques morts entre les petits truands ou pire des dégâts collatéraux qui sont des innocents victimes de fusillades qui ne leurs étaient pas destinées.


 

JPEG - 219.6 ko

Pour « Chouf » mot arabe qui veut dire regarde, mais qui désigne désormais les guetteurs qui surveillent les lieux de vente et préviennent les revendeurs de toute intrusion étrangère, le héros c’est Sofiane, 24 ans. Un gamin qu’on croyait sur la bonne voie et qui revenant à Marseille voit son frère caïd tué. Il succombe à la loi du clan et se lance à la fois dans une vendetta pour le venger qui l’amène à s’immerger dans le monde glauque du trafic de drogue de proximité. Karim Dridi a passé quatre ans de sa vie sur ce projet. Il croit à la force de la fiction pour dénoncer la triste réalité de nos banlieues phocéennes. Karim Dridi c’est un peu notre Ken Loach à nous avec ses petits moyens. Un militant caméra au poing qui sans rage et sans rancœur essaie de bousculer l’ordre cruel établi. Il amène au Festival de Cannes au milieu des strass et des paillettes des images pour déranger, des images pour faire réfléchir. Il fait du néo-réalisme contemporain. Son cinéma c’est de donner la voix à ceux qui n’en ont pas. Il affirme l’aspect politique de son travail de cinéaste et n’hésite pas à dire que ces quartiers existent parce qu’il y a une volonté politique que ces quartiers existent. Il veut que l’on voit ces populations à l’abandon et ces ghettos. Pour lui le trafic de drogue existe, parce qu’il y a eu de mauvais choix politiques au plus haut niveau. Bien sûr la vision est parfois simpliste de même que l’image du père de Sofiane travailleur et porteur de vraies valeurs. Il lui fait dire : « Il n’y a pas d’autres téméniks (foutages de gueules), la route est droite ». Mais qui écoute encore ses pères à Bassens, à La Bricarde où à La Castellane et ses mères porteuses de vie qui un jour partent enterrer leurs enfants. Mais même avec des images crues, un scénario sombre Karim Dridi nous raconte son histoire d’amour avec Marseille. Amour-haine, amour-désespoir, amour-cri de douleur. Sa démarche va loin, il se réapproprie la langue marseillaise celle qui se construit au jour le jour, le sabir des laissés pour compte. Alors palme ou pas palme, notre réalisateur nage en eaux troubles et profondes de cette Marseille aux mille visages. Je sais qu’avec-vous plus belle n’est pas la vie, merci pour votre film même si j’ai envie de croire que Marius n’a pas abandonné Fanny et qu’il attend au Bar de la Marine parce que parfois en fermant les yeux je voudrai bien que notre marseillitude face rire et non pleurer, parce que nous le valons bien. « Chouf » à la rentrée sur nos écrans avec Sofian Khammes, Foued Nabba, Oussama Abdul Aal, Zine Darar, Naila Harzane, Foziwa Mohamed et Tony Fourmann. Allez voir sur Wikipédia la notice sur Karim Dridi, il mériterait d’être un peu plus sous les feux de la rampe.

Notre héros Sofian Khammes, un artiste tout terrain issu du Conservatoire national supérieur d’art dramatique. Cinéma : il est le rôle titre dans « Chouf » et a joué dans le convoi de Frédéric Shoendoerffer. Théâtre : plus de dix pièces dont « Richard II » de Shakespeare mise en scène de Mathieu Dessertine, « Macbeth » sous la direction de Sandy Ouvrier et « La thébaïde » de Racine sous la houlette de Christine Gagneux. Il est aussi apparu à la télévision ans RIS et a fait de la radio. Il parle et lit l’arabe et l’anglais.

 

par Michel Bonelli - Dans > Agenda



 

 

Autres articles Agenda

 

Brèves Agenda

  • 10 mai

     

    HIP HOP : un âge d’or 1970-1995...Exposition MAC Marseille

    HIP HOP : un âge d’or 1970-1995... 13 mai 2017 – 14 janvier 2018 La culture Hip Hop ouvre les portes du musée d’Art contemporain à ceux qui aux États-Unis, en Europe et à Marseille incarnent un phénomène planétaire. Depuis les premières block parties du Bronx jusqu’à l’âge d’or marseillais retrouvez la fièvre qui s’est emparée du monde en trois temps et quatre mouvements : DJing, MCing, Graffiti & Bboying. La formidable énergie et l’inventivité des DJ, des maîtres de cérémonie, des graffeurs et writters, des break dancers et de leurs crews a pris la rue, les clubs et la jeunesse du monde. Émergeant dans le quartier du Bronx, qui connaît les pires conditions économiques, une jeunesse qui rêve d’exister (...)

     

  • 10 mai

     

    "La Belle fête de Mai", 19-20-21 Mai

    Depuis seize ans, « La Belle Fête de Mai » fédère et mobilise tout un quartier. A travers elle la Belle de Mai, devant l’absence de projets structurants, manifeste clairement sa détermination, revendique et affirme son droit à exister dans une ville en pleine mutation.Soutenu par l’histoire emblématique d’un quartier légendaire et le dynamisme affirmé du collectif fondateur, ce temps festif met en œuvre la participation des habitants. Le quartier de la Belle de Mai est résolument porté par les valeurs de solidarité et d’accueil qui caractérisent l’identité marseillaise. La rencontre, l’échange et le respect de l ‘autre doivent être à la disposition de cet avenir qui permettra aux anciens et nouveaux (...)

     

  • 4 mai

     

    Faites de la fraternité ! Théâtre Toursky

    Les 5 et 6 mai sera organisée la « Faites de la Fraternité ». Artistes, intellectuel(le)s, associations, fondations engagées et citoyens sont appelés à se rassembler au Théâtre Toursky pour échanger, se rencontrer, dialoguer, et faire connaissance. Au fil de ces deux journées consacrées au partage interculturel et intergénérationnel, se tiendront des concerts, des débats, des expositions, des animations, des projections, des rencontres, de la poésie, et des actes de fraternité. Il s’agit là de faire de l’Art notre ferment d’unité et le socle fondateur d’une humanité fraternelle combattant tout obscurantisme. La solidarité fraternelle est universelle. Le soutien au droit de tous les peuples de disposer (...)

     

  • 4 mai

     

    « Derrière les fronts : Résistance et Résilience en Palestine » film de Alexandra Dols

    Projection-débat du film Derrière les fronts : Résistance et Résilience en Palestine » film de Alexandra Dols Soirée en présence de la réalisatrice, du docteur Samah Jabr et d’une partie de l’équipe du film « Derrière les fronts, propose un cheminement dans nos esprits et sur les routes de Palestine, en compagnie de la psychiatre psychothérapeute et écrivaine palestinienne Dr. Samah Jabr. Dans l’héritage du Dr. Frantz Fanon, psychiatre anticolonialiste, elle témoigne des stratégies et conséquences psychologiques de l’occupation et des outils des palestinien-nes pour y faire face.Dans ce film à plusieurs voix, des extraits de chroniques, d’interviews et d’échappées poétiques dansent aux corps-à-corps (...)

     

  • 1er mai

     

    Carrières de Lumières, Baux-de-Provence

    Exposition multimédia consacrée aux grands peintres du XVIe siècle. Réalisation : Gianfranco Iannuzzi, Renato Gatto et Massimiliano Siccardi Carrières de Lumières Du 4 mars au 7 janv. : Tlj 10h-18h (Novembre >mars) / 9h30-19h (avril>juin et septembre-octobre), 9h30-19h30 (juillet-août) 10/12 € (10/13 € en juillet-août) www.carrieres-lumieres.com Route de Maillane 13520 Les Baux-de-Provence 04 90 54 55 56 06 89 82 83 89

     

  • 25 avril

     

    Expo Beautiful Africa aux Galeries Lafayettes

    – BEAUTIFUL AFRICA – EXPOSITION DU 8 AVRIL AU 10 JUIN 2017 Visuel : Otobong Edet Nkanga, Alterscape : Alterscape I, 2005. C-print sur papier photographique, 50 x 67 cm. © D.R. Collection FRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur Beautiful Africa à La Galerie du 5em Avec les artistes Sammy Baloji, Yona Friedman et Denise Charvein, Eddy Kamuanga Ilunga, Kapwani Kiwanga, Abdoulayé Konaté, Namsa Leuba, Toufik Medjamia, Otobong Nkanga D’avril à juin, l’Afrique se révèle à la Galerie du 5e avec les œuvres de 9 artistes qui vivent et travaillent entre l’Europe, les Etats-Unis et l’Afrique. L’exposition « Beautiful Africa » traverse les paysages du Nigéria, du Mali ou du Maghreb, raconte les bouleversements (...)

     

  • 24 avril

     

    Peut-on parler calmement de laïcité ?

    Table ronde avec Maïssa Falha et Marc Rosmini (professeurs de philosophie, membres du collectif Les Philosophes Publics) et Richard Martin (directeur du Toursky) La laïcité désigne un type d’organisation politique censé permettre la coexistence pacifique de tous les citoyens, quelles que soient leurs options spirituelles. Ce terme fait pourtant rapidement dégénérer les débats en vaines, et parfois violentes, polémiques. Nous tenterons donc, en croisant les approches historique, juridique et philosophique, de comprendre ce glissement, et de participer à une reconstruction collective du concept de laïcité. Sans détours ni tabous, il s’agira au moins de dissiper les malentendus, et de démasquer les (...)

     

  • 24 avril

     

    7èmes Rencontres Nationales des Luttes de l’Immigration et des Quartiers Populaires

    29-30 avril 2017 7èmes Rencontres Nationales des Luttes de l’Immigration et des Quartiers Populaires Ces 7èmes rencontres nationales organisées à Marseille par le FUIQP offre des opportunités d’échanges : tables rondes, débats, retours d’expériences de militant-e-s issu-e-s de l’immigration et des quartiers populaires et paroles des familles dans leur combat quotidien pour la vérité et la justice. Ces 7èmes rencontres se concluront à la fois par une manifestation publique le dimanche 30 avril a 15 heures dans les rues de marseille pour dénoncer encore et toujours les violences policières, mais aussi par une invitation à nous rejoindre le 1er mai dans notre cortège revendiquant l’égal l’accès à (...)

     

  • 4 avril

     

    Rencontres du 9ème art. Aix-en-Provence

    Lancement du festival de BD, le 7, 8 et 9 avril 2017, avec le premier temps fort des Rencontres du 9eArt. Le très attendu week-end BD réunit pour l’occasion plus de 50 auteurs internationaux, autour de propositions fortes et inédites (rencontres, ateliers, projections, concerts...). Au programme : un week-end BD (7-9 avril) et 10 expositions d’avril à mai En présence de 50 auteurs internationaux. et c’est gratuit ! Cité du Livre et divers lieux 8-10 rue des allumettes - 13090 Aix-en-Provence. Jusqu’au 28 mai. http://www.bd-aix.com/pages/festival.html

     

  • 3 avril

     

    "Massilia Sound System Le film", sort en...

    "Massilia Sound System Le film", sort en salles le 5 avril. Il est réalisé par Christian Philibert, l’auteur des 4 saisons d’Espigoule, et retrace la vie de ce groupe mythique., Entretien avec le réalisateur à lire chez notre notre confrère zibeline. http://www.journalzibeline.fr/programme/massilia-par-massilia/ .

     

Articles récents

Articles au hasard