Articles

Accueil > Actualités > Le Centre Musulman de Vitrolles

 

Le Centre Musulman de Vitrolles

15 janvier 2016 - Dernier ajout 17 janvier 2016

Une nouvelle mosquée sera bientôt achevée à Vitrolles, dotée d’une grande salle de prière avec une capacité de 800 personnes, d’un centre culture pour l’enseignement de la langue arabe et d’une une salle de conférence, malgré quelques obstacles et incidents que nous évoquerons dans cet article, l’association à l’origine du projet l’association pour le futur centre cultuel et culturel musulman de Vitrolles AFCCCMV tient bon et continu malgré vents et marées à construire ce lieu de culte nécessaire pour les musulmans de la ville et des environs afin de prier de bonnes conditions, dans cette interview nous suivrons Habib Malgouen le président de l’association ainsi que son secrétaire Monsieur Chréf Lounes dans le chantier qui avance à grand pas de la future mosquée situé pas loin du centre commercial le Grand Vitrolles


 


Quel est le coût, le montant des dons, capacité, et délai pour la réalisation de la mosquée ?
Le coût estimé du chantier est de 2M d’€, L’ AFCCCMV a reçu des dons et des promesses de dons en matériel et travaux bénévoles d’entreprises qui font diminuer de manière conséquente cette estimation.
Les travaux ont bien avancé grâce notamment au suivi des entreprises et du chantier par une équipe bénévole compétente techniquement, La partie Mosquée devrait être terminée fin 2016.
Nous avons besoin d’une estimation de 500.000 € pour terminer l’ensemble du projet et nous appelons toutes les bonnes volontés à verser des dons et venir constater l’évolution du chantier sur le terrain. Il leur est également possible d’assister aux AG annuelles qui discutent et votent le bilan moral et financier exposés en toute transparence par le secrétaire, le comptable et le président.
Selon la disponibilité des responsables, les adhérents ont accès à leur demande aux documents comptables où figurent les recettes et les dépenses. Ils sont également informés lors des rassemblements des fêtes religieuses et parfois lors de prières du vendredi.
Un relevé bancaire à jour est affiché au bureau de l’ AFCCCMV. La gestion financière est tenue par le trésorier, comptable de métier, et validée par un expert-comptable commissaire aux comptes.

Quelle sont les obstacles que vous avez surmonté dans vos démarches ?
Les obstacles ont été surmontables car nous œuvrons avec méthodologie en faisant intervenir les personnes adéquates selon leurs compétences. Nous avons entamé les démarches en toute confiance avec la municipalité qui nous a au final attribué un terrain situé dans la ville de 4.000 m2 à 1 € symbolique annuel sans difficulté et sans aucune condition. Elle a même pris à sa charge la démolition et l’évacuation d’une ancienne bâtisse (coût entre 20 et 30000€).
Bien que les vitrollais acceptent dans leur immense majorité le principe de la légitimité de ce centre musulman il y a eu quelques réticences chez quelques nostalgiques extrémistes mais sans aucunes conséquences.
Mais le plus gros problème a été celui posé par un groupuscule dit "salafiste" ignorant et envieux qui est allé rencontrer le Maire après coup pour exprimer leur opposition au projet d’une grande Mosquée à Vitrolles mais c’était trop tard et ils se sont ridiculisés. Ces hurluberlus ont réussi par un subterfuge et quelques complicités à s’accaparer l’ancien lieu de prière situé dans des locaux commerciaux achetés par les anciens. Ils les ont spoliés de leurs droits au motif qu’ils ne seraient plus adhérents. Ce groupe extrémiste d’une vingtaine de personnes a contre lui des actions en justice.

Parlez-nous de l’incendie qui a ravagé l’un de vos algecos le 01/01/2016
Cet incendie est très étrange et son (ou ses auteurs) ne devait (aient) certainement pas imaginer un seul instant qu’il serait bénéfique au chantier et qu’il susciterait une forte mobilisation qui a dépassé Vitrolles. Les dons se multiplient et nous espérons que le centre musulman qui prend de plus en plus forme sera toujours soutenu par cette solidarité.

Que pensez-vous de l’opération portes ouvertes des mosquées en France ?
Cette opération aussi louable soit-elle n’a pas été concertée et elle a été annoncée dans la précipitation par un CFCM (Conseil Français du Culte Musulman). absent sur le terrain et avec lequel nous n’avons aucun contact. De plus, le choix des dates anniversaires des attentats de janvier 2015 a été maladroit comme si les mosquées avaient un quelconque lien avec ces tragiques événements.
Au lieu d’un CFCM de peu d’efficacité composé de toujours les mêmes personnes non qualifiées religieusement depuis de trop nombreuses années et qui va d’échec en échec il serait préférable de mettre en place un haut conseil théologique composé de religieux reconnus qui feraient autorité spirituelle et seraient seuls habilités à donner un agrément d’imam à toute personne exerçant cette fonction et ayant une solide formation religieuse validée par des diplômes requis.
Que font ces oliviers au milieu chantier ?

Ce projet s’inscrit dans la perspective d’une culture urbanistique méditerranéenne faite de nombreuses similitudes architecturales mais aussi paysagères. C’est dans ce souci que nous avons tenu à sauvegarder les oliviers qui existaient déjà sur le terrain en replantant ces arbres hors du champ de la construction.
Notre ensemble spirituel et culturel fait partie des relations interculturelles qui s’auto pénètrent dans le bassin d’influence réciproque autour de la Méditerranée.
Pour en savoir plus sur le projet vous pouvez contactez l’association AFCCCMV,
1Bd Paul Guigou
13127 Vitrolles
Mail : projetmosquee.vitrolles@yahoo.fr

 



 

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 6 novembre

     

    Projet de loi sur la Sécurité Sociale adopté : 4,2 milliards de restrictions demandés

    L’Assemblée nationale a adopté, mardi 31 oct 2017, le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2018. La gauche de l’Hémicycle a voté contre, dénonçant une attaque sans précédent contre le système de protection sociale. https://www.humanite.fr/le-budget-de-detricotage-de-la-securite-sociale-ete-vote-644835

     

  • 6 novembre

     

    Violences sexuelles faites au femmes, plan d’urgence demandé à Macron

    VIOLENCES SEXUELLES - Louane, Alexandra Lamy, Tatiana de Rosnay... 100 femmes demandent à Macron "un plan d’urgence contre les violences sexuelles" Elles sont les premières signataires d’une pétition en ligne pour en finir avec les violences sexuelles. "Ces violences ne sont pas une fatalité. Elles peuvent cesser". Une centaines de personnalités féminines de la société civile, artistes, comédiennes, réalisatrices, écrivaines, journalistes, médecins... ont signé une tribune adressée au président Emmanuel Macron dans le Journal du dimanche ce 5 novembre, demandant "un plan d’urgence contre les violences sexuelles". Cet appel, initié par des militantes féministes, dont Caroline de Haas, a également été (...)

     

  • 30 octobre

     

    Concert de musique arabe et européenne en soutien à SOS Méditerranée dans le cadre du festival d’Aix-en-Provence

    La série de concerts solidaires exceptionnels inaugurée en 2016 au profit de SOS MEDITERRANEE, se poursuit cet automne, sur l’initiative de Bernard Foccroulle, directeur du festival d’Aix-en-Provence et organiste, et membre du comité de soutien de SOS Méditerranée. Le prochain concert aura lieu - Vendredi 17 Novembre à 20h45 - Eglise St Jean de Malte à Aix-en-Provence "Les couleurs de l’Amour et de l’Exil" Concert de musique arabe et européenne Bernard Foccroulle Orgue Alice Foccroulle Soprano Moneim Adwan Chant et Oud Compositions de Francisco Correa de Arauxo, Alessando Grandi, François Couperin, Dietrich Buxtehude, Bernard Foccroulle, Abou Khalil El-Kabani, les frères (...)

     

  • 17 octobre

     

    La ville de Marseille a voté un plan à 1 milliard d’euros de reconstruction des écoles, par des partenariat public-privé

    Un plan massif, à un milliard d’euros, pour reconstruire les écoles de Marseille Régulièrement épinglée pour le délabrement de certaines écoles publiques, la ville de Marseille a voté lundi un plan massif de reconstruction d’un montant d’un milliard d’euros, via des partenariats public-privé (PPP) contestés par l’opposition. "Le projet que nous nous apprêtons à lancer est considérable, c’est un véritable plan Marshall qui n’a aucun équivalent ni dans l’histoire de la ville de Marseille ni dans aucune autre ville", a vanté le maire (LR) Jean-Claude Gaudin, devant le conseil municipal. Le plan prévoit la destruction de 31 établissements obsolètes des années 1960, et leur remplacement par 28 nouvelles écoles, (...)

     

  • 16 octobre

     

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité à Marseille lance une pétition

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité lance une pétition en ligne, avec une lettre ouverte à Jean-Claude Gaudin " Nous nous sommes mobilisés pour vous apporter les preuves de ce triste constat à travers le Livre Noir de Marseille : Etat des lieux de chaque quartier de la cité. Vous y observerez les rats que côtoient les usagers chaque jour. Ils s’attaquent aux câbles des voitures et pénètrent chez nous. Leurs cadavres trainent dans les rues et dans les parcs….Leur prolifération est vectrice de maladie comme la leptospirose…La gale et la teigne sont revenues dans nos parcs et nos écoles !" (...)

     

  • 9 octobre

     

    Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry, lundi 9 oct

    Lundi 9 octobre 2017 Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry Pour la troisième journée consécutive les personnels ont décidé d’exercer leur droit de retrait, les conditions de sécurité n’étant toujours pas assurées, ni pour nos élèves, ni pour nous. Dans un communiqué, les professeurs et personnels, leurs sections syndicales, FSU, CGT, FO, SUD, CFDT précisent :"Vendredi, la direction académique a dit réfléchir à la possibilité d’affecter à l’année 4 ou 5 AED supplémentaires sur notre lycée pour la vie scolaire. Il y a urgence ! Nos élèves doivent pouvoir reprendre les cours au plus vite, dans des conditions de sécurité restaurées. Il nous est insupportable d’être une nouvelle fois (...)

     

  • 6 octobre

     

    Lycée Saint exupéry, les enseignants font valoir leur droit de retrait, suite à des violences

    DROIT DE RETRAIT AU LYCEE SAINT-EXUPERY DE MARSEILLE "La rentrée chaotique du lycée continue … En grève le 5 septembre, les personnels dénonçaient déjà les conditions de travail fortement dégradées suite à la perte de 30 contrats aidés (CUI), assurant notamment l’encadrement des élèves et l’entretien des locaux. De façon prévisible, les 10 postes reconduits n’ont pas suffit à assurer la sérénité du travail dans l’établissement. Depuis un mois seulement, les incidents se multiplient, les actes de violence sont récurrents :- 315 exclusions de classe- 6128 absences d’élèves- 490 passages à l’infirmerie- 9 évacuations par les pompiers … Suite à une bagarre d’une violence extrême ce mercredi, l’ensemble des (...)

     

  • 4 octobre

     

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13, Marseille. dimanche

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13 Un repas de soutien au collectif Al Manba , soutien migrant-es 13 ; est organisé aux jardins partagés de l’Annonciade, quartiers nord, les Aygalades, à partir des récoltes. Discussions, musique, buvette, chaleur humaine par Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba dim 12:00 · Chemin de la Mûre, 13015 Marseille Page FB Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba

     

  • 4 octobre

     

    Recours au Conseil d’Etat , contre le gel des contrats aidés

    Emplois aidés : La justice va-t-elle suspendre le gel décidé par le gouvernement ? TRAVAIL Le Conseil d’Etat examine mardi 03 octobre, un recours déposé par des élus écologistes et plusieurs associations contre la remise en cause des contrats aidés décidée par l’exécutif... http://www.20minutes.fr/economie/2143331-20171003-emplois-aides-justice-va-suspendre-gel-decide-gouvernement

     

  • 25 septembre

     

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées.

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées Depuis plusieurs semaines, des agents des musées dénoncent dans des courriers anonymes des passe-droits, voire les emplois fictifs dont bénéficieraient d’autres agents. La Ville a décidé de diligenter une enquête interne de l’inspection générale des services. A lire sur marsactu https://marsactu.fr/avis-de-tempete-dans-les-musees-de-marseille/

     

Articles récents

Articles au hasard