Articles

Accueil > Actualités > Marseille Retrouve le Nord avec Planète Emergences et s’attaque au monstre (...)

 

Marseille Retrouve le Nord avec Planète Emergences et s’attaque au monstre numérique !

9 décembre 2014

Cap sur le Nord de Marseille, jusqu’au 20 décembre avec Planète Emergences. Avec l’évènement « Marseille retrouve le nord », le monstre numérique qui dévaste tout sur son passage, n’a qu’à bien se tenir. Pour le contenir, l’apprivoiser si ce n’est le combattre, l’équipe de Planète Emergences a concocté une série d’évènements culturels visant à mieux cerner la Bêête digitale… Une exposition gratuite au centre commercial du Merlan de 400 artistes internationaux, qui ont détourné des bombes de peinture aérosol ouvre la manifestation. Des ateliers menés avec des habitants autour de la Maison de L2 Nord seront présentés dans le parking du centre commercial du Merlan. Au centre social des Flamants, et à la bibliothèque du Merlan, ce sera, le 11décembre, la Digitale Expérience des riverains créateurs….et le théâtre invite Bernard Stiegler, le penseur contemporain le 17 déc. Tout est gratuit.


 


Planète Emergences se mesure au monstre numérique qui semble aujourd’hui nous dévorer, nous et surtout les plus jeunes d’entre nous. « Vivre le monde d’aujourd’hui sans le subir, se projeter vers un monde possible », tel est l’enjeu de ce programme d’expositions et de réflexions, « Marseille Retrouve Le Nord » programmée par Planète Emergences.

Planète Émergences a été fondée, entre autres, par Gérard Paquet, dont le nom résonne, pour ceux qui s’en souviennent encore, comme celui du symbole culturel contre le FN qui dirigeait la ville de Toulon. Depuis son Théâtre de Châteauvallon qu’il dirigeait alors, il devint l’un des phares de la résistance contre l’obscurantisme, à la fin de la décennie 1990. Aujourd’hui, située dans le 13 et 14ème arrondissement de Marseille l’association monte des projets culturels transdisciplinaires et travaille sur la formation et l’accompagnement des publics en difficulté. Mais l’histoire semble tragiquement se répéter, avec la récente arrivée du FN dans le quartier…

« Depuis plus de 10 ans, l’association place au cœur de son action la culture comme moyen d’expression et de compréhension du monde ». Avec Marseille retrouve le Nord, on croisera des jeunes écoliers, des mères de familles, des habitants des quartiers qui se sont emparés des moyens de communication les plus en pointe, à l’occasion d’ateliers, des jeunes exposant leur art urbain sur les Murs de L2 , une conférence du philosophe Bernard Stiegler, une table ronde radio sur Mac Luhan, l’un des premiers penseurs des médias alors que le Web n’existait pas encore…. Cinq temps fort jalonnent cette manifestation culturelle et réflexive.

Bombes aérosols customisées


Temps numéro un : l’exposition « 400 ml Project » au Centre Commercial du Merlan. 400 bombes de de peinture aérosols investis par des artistes sont à admirer ou à commenter depuis vendredi dernier.

Temps numéro deux  : de l’art urbain sur « Les Murs de la L2 ». Pendant la première semaine de décembre, les artistes Jean Faucheur et Acet ont conduit un chantier artistique avec des jeunes de Picon-Busserine et de Malpassé. Totalement intégrés dans le processus créatif, auprès de deux illustres aînés, ils se sont attelés par le biais de la photographie, pixellisation, peinture ou collage à couvrir les murs de la L2. Ce chantier artistique est le premier d’un atelier dédié à l’art urbain : « Les Murs de la L2 ». Jean Faucheur est l’un des précurseurs des nouvelles interventions urbaines dans les années 80 : Il a exposé à New York à la Galerie Tony Shafrazy, la galerie des Keith Haring et Basquiat, a monté des expositions sauvages dans le métro parisien et au Palace, a cofondé la galerie Jean-Marc Patras et expose dans la galerie d’Agnès b. En 2002, de sa rencontre avec « l’artiste au cutter » TomTom, naissent de multiples interventions urbaines collectives. De son côté, Acet est peintre et illustrateur, il vit et travaille à Marseille. Fresque, peintures, body painting, lightgraff, support mobilier, vidéo… il se spécialise dans le live painting.


Installation de Jean Faucheur et de l’artiste marseillais Acet pour " Les Murs de la L2"


Temps numéro trois ; « L’Expérience digitale » ou « la Digital expérience » affichée au Centre Social des Flamants-Iris et à la Bibliothèque du Merlan. Elle porte sur les différentes rencontres et ateliers animés par Planète Emergence et d’autres structures autour du numérique : vidéos avec les riverains et écoliers, objets du quotidien détournés et doublés d’un travail sonore et de web documentaires.
« La lettre numérique » exposée du 9 au 18 déc. à la bibliothèque du Merlan est le rendu d’un travail d’ateliers artistiques avec les habitants. A coup de vidéo, photo et son, les femmes et les collégiens ont produit des messages en lien avec leur quotidien, sous la forme d’œuvres multimédia réalisées en stop motion (4 images par seconde) ou en petits films. Ces ateliers ont été menés par Haythem Zacharia et Théodore Vodenitcharov avec l’association Shebba et une classe du Collège Henri Barnier.

Projet de création pluridisciplinaire, « ABC d’erres », de son côté, a été mené depuis 2011 avec des personnes vivant dans d’hébergement d’urgence d’Emmaüs. Issu d’ateliers mené par Nicolas Slawny et Antonin Fourneau en partenariat avec l’école nationale supérieure des arts-Décoratifs, il est voir au centre social des flamants Iris du 9 au 18 décembre. Il lie créations sonores et visuelles autour de l’idée d’un abécédaire de 26 mots avec projections vidéos et “objets” interactifs et sonores.

« E-mages d’Écoles » : A voir du 9 au 18 décembre à la Bibliothèque du Merlan résulte d’ateliers conduits par Luc Barras dans les écoles élémentaires de l’Estaque Gare, Font-Vert, Saint-Louis Gare, Castellas - Les Lions, Oddo, Bellevue, l’école maternelle Saint-Joseph Servières et des classes Segpa du Nord de Marseille. Les jeunes ont travaillé sur des images fixes ou animées, à partir de dessins scannés ou d’images filmées, ils ont créé des petits films d’animation à l’aide de logiciels libres et faciles d’accès.

« iMédiaCinéma » est un projet culturel cherchant à faire « émerger, encourager et accompagner la créativité avec les outils mobiles numériques ». Réflexion sur les enjeux liés à l’image, la vidéo, l’expression de soi, ce projet a été porté par divers acteurs culturels (Vatos Locos Vidéo, Seconde nature, Zinc, l’Alhambra, Quidam Production et le Cinéma Les Lumières, Médiathèque de La Ciotat, Planète Émergences, Urban Prod, la Cité des arts de la rue. La Projection a lieu mardi 9 décembre à 15 h à la bibliothèque du Merlan.

« Contes de quartiers » est un web documentaire, balade au cœur d’un quartier marseillais, à la rencontre de ses habitants, afin de porter la voix de ceux que l’on oublie parfois… », réalisé par Marie Picard et produit par Urban Prod, à voir du 9 au 18 décembre au Centre Social des Flamants Iris. Entre Algérie, Andalousie et Amérique… Entre le flamenco et le potage traditionnel, Sabah, Joaquim ou d’autres livrent leurs origines, leurs langues, leurs coutumes et évoquent l’avenir…

Temps numéro quatre : Table ronde radiophonique sur Marshall McLuhan (1911-1980), le penseur philosophe, sociologue et professeur de littérature anglaise, précurseur de l’analyse de la place des médias dans la société... Plateau radio animé par Jean-Christophe Barbaud, avec Samuel Bollendorf, Marie Picard, Cécile Portier et Colette Tron. Mercredi 10 décembre à 19 h au Merlan, scène nationale à Marseille, en partenariat avec Alphabetville.

Temps numéro cinq : celui de la réflexion sur le numérique et les nouveaux médias, avec le philosophe Bernard Stiegler qui sera reçu au théâtre du Merlan pour une conférence et un débat ouvert à tous, sur réservation. « Philosophe, Bernard Stiegler axe sa réflexion sur les enjeux des mutations actuelles inhérentes au développement technologique et notamment numérique ». Docteur de l’Ecole des Hautes Etudes en sciences sociales, auteur d’une trentaine d’ouvrages, il a fondé l’institut de recherche et d’innovation au centre Pompidou et est également enseignant à Londres. Le Mercredi 17 décembre, à 18 h 30 dans la grande salle du Merlan, Le philosophe débat avec les acteurs du territoire et les habitants autour des usages du numérique.

www.planetemergences.org

 



 

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 17 octobre

     

    La ville de Marseille a voté un plan à 1 milliard d’euros de reconstruction des écoles, par des partenariat public-privé

    Un plan massif, à un milliard d’euros, pour reconstruire les écoles de Marseille Régulièrement épinglée pour le délabrement de certaines écoles publiques, la ville de Marseille a voté lundi un plan massif de reconstruction d’un montant d’un milliard d’euros, via des partenariats public-privé (PPP) contestés par l’opposition. "Le projet que nous nous apprêtons à lancer est considérable, c’est un véritable plan Marshall qui n’a aucun équivalent ni dans l’histoire de la ville de Marseille ni dans aucune autre ville", a vanté le maire (LR) Jean-Claude Gaudin, devant le conseil municipal. Le plan prévoit la destruction de 31 établissements obsolètes des années 1960, et leur remplacement par 28 nouvelles écoles, (...)

     

  • 16 octobre

     

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité à Marseille lance une pétition

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité lance une pétition en ligne, avec une lettre ouverte à Jean-Claude Gaudin " Nous nous sommes mobilisés pour vous apporter les preuves de ce triste constat à travers le Livre Noir de Marseille : Etat des lieux de chaque quartier de la cité. Vous y observerez les rats que côtoient les usagers chaque jour. Ils s’attaquent aux câbles des voitures et pénètrent chez nous. Leurs cadavres trainent dans les rues et dans les parcs….Leur prolifération est vectrice de maladie comme la leptospirose…La gale et la teigne sont revenues dans nos parcs et nos écoles !" (...)

     

  • 9 octobre

     

    Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry, lundi 9 oct

    Lundi 9 octobre 2017 Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry Pour la troisième journée consécutive les personnels ont décidé d’exercer leur droit de retrait, les conditions de sécurité n’étant toujours pas assurées, ni pour nos élèves, ni pour nous. Dans un communiqué, les professeurs et personnels, leurs sections syndicales, FSU, CGT, FO, SUD, CFDT précisent :"Vendredi, la direction académique a dit réfléchir à la possibilité d’affecter à l’année 4 ou 5 AED supplémentaires sur notre lycée pour la vie scolaire. Il y a urgence ! Nos élèves doivent pouvoir reprendre les cours au plus vite, dans des conditions de sécurité restaurées. Il nous est insupportable d’être une nouvelle fois (...)

     

  • 6 octobre

     

    Lycée Saint exupéry, les enseignants font valoir leur droit d eretrait, suite à des violences

    DROIT DE RETRAIT AU LYCEE SAINT-EXUPERY DE MARSEILLE "La rentrée chaotique du lycée continue … En grève le 5 septembre, les personnels dénonçaient déjà les conditions de travail fortement dégradées suite à la perte de 30 contrats aidés (CUI), assurant notamment l’encadrement des élèves et l’entretien des locaux. De façon prévisible, les 10 postes reconduits n’ont pas suffit à assurer la sérénité du travail dans l’établissement. Depuis un mois seulement, les incidents se multiplient, les actes de violence sont récurrents :- 315 exclusions de classe- 6128 absences d’élèves- 490 passages à l’infirmerie- 9 évacuations par les pompiers … Suite à une bagarre d’une violence extrême ce mercredi, l’ensemble des (...)

     

  • 4 octobre

     

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13, Marseille. dimanche

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13 Un repas de soutien au collectif Al Manba , soutien migrant-es 13 ; est organisé aux jardins partagés de l’Annonciade, quartiers nord, les Aygalades, à partir des récoltes. Discussions, musique, buvette, chaleur humaine par Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba dim 12:00 · Chemin de la Mûre, 13015 Marseille Page FB Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba

     

  • 4 octobre

     

    Recours au Conseil d’Etat , contre le gel des contrats aidés

    Emplois aidés : La justice va-t-elle suspendre le gel décidé par le gouvernement ? TRAVAIL Le Conseil d’Etat examine mardi 03 octobre, un recours déposé par des élus écologistes et plusieurs associations contre la remise en cause des contrats aidés décidée par l’exécutif... http://www.20minutes.fr/economie/2143331-20171003-emplois-aides-justice-va-suspendre-gel-decide-gouvernement

     

  • 25 septembre

     

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées.

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées Depuis plusieurs semaines, des agents des musées dénoncent dans des courriers anonymes des passe-droits, voire les emplois fictifs dont bénéficieraient d’autres agents. La Ville a décidé de diligenter une enquête interne de l’inspection générale des services. A lire sur marsactu https://marsactu.fr/avis-de-tempete-dans-les-musees-de-marseille/

     

  • 25 septembre

     

    Selon la porte-parole de l’ONG Oxfam, Manon Aubry, avec les réformes fiscales engagées, "le gouvernement offre 24 milliards d’euros de cadeaux fiscaux aux plus riches".

    Réforme fiscale : "Les plus riches bénéficieront d’une hausse de revenus 18 fois plus importante que les plus pauvres" note Oxfam Selon la porte-parole de l’ONG Oxfam, Manon Aubry, avec les réformes fiscales engagées, "le gouvernement offre 24 milliards d’euros de cadeaux fiscaux aux plus riches". L’ONG de lutte contre la pauvreté Oxfam publie lundi 25 septembre, un rapport critique sur le projet de loi de finances 2018, intitulé Réforme fiscale : les pauvres en paient l’impôt cassé. Selon le rapport, les ménages les 10 % plus riches bénéficieront "d’une hausse de revenus au moins 18 fois plus importante que les 10 % les plus pauvres", alors que les 10% les plus riches possèdent déjà "56% des richesses (...)

     

  • 20 septembre

     

    CONTRE LA SUPPRESSION BRUTALE DES CONTRATS AIDES, RASSEMBLEMENT unitaire DEVANT LA PREFECTURE LE MERCREDI 20 SEPTEMBRE A 13H.

    Depuis la rentrée, l’annonce par le gouvernement de la fin programmée de tous les emplois aidés a réactivé la colère dans l’éducation, premier employeur de ces contrats. Les associations de parents d’élève se sont jointes à l’intersyndicale 1er degré en cette rentrée car elles sont bien conscientes des difficultés tant sur le plan humain que dans la dégradation de l’accueil des familles dans les écoles où les AADE sont devenues indispensables au bon fonctionnement. Le second degré de l’éducation, touché aussi par ces suppressions se joindra aussi à notre action le mercredi 20 septembre à 13h devant la Préfecture, à Marseille et l’action s’élargit en interprofessionnel. L’intersyndicale a demandé à être (...)

     

  • 14 septembre

     

    Emmaüs Pointe Rouge lance une collecte de dons pour les migarnts

    La Collecte de dons alimentaires pour les migrants de la Vallée de La Roya, est ouverte. départ du camion lundi 16 octobre. Le camion d’Emmaüs partira le lundi 16 octobre. Voir sur le site emmaus-pointerouge.com

     

Articles récents

Articles au hasard