Articles

Accueil > En direct de Marseille > L’actu phocée des diversités > Cantonales Marseille, vous connaissez "la Meyer" : Hassan Guenfici viré (...)

 

Cantonales Marseille, vous connaissez "la Meyer" : Hassan Guenfici viré !

2 février 2015 - Dernier ajout 4 février 2015

Peine perdu pour Hassan Guenfici, nos confrères de Marsactu nous avaient pourtant expliqué qu’il avait « pris les devants et proposé de leurs expliquer une erreur de jeunesse ». Son crime : avoir été suppléant du docteur Salim Laïbi aux législatives 2012. Un agitateur au sens dieudonnesque du terme, primé par 2 quenelles d’or pour ses vidéos anti-système. Evidemment pour un suppléant qui va ensuite représenter l’UDI/UMP ça le fait pas trop d’avoir fait partie de la dissidence anti-UMPS ! Paradoxalement ses amis et ses proches de l’UDI autant que ses anciens amis de la Cobéma crient au complot pour des raisons bien différentes évidemment ! Explications...


 

Pour ses amis ses collègues et ami de l’UDI il s’agit bien d’un coup porté par un lobby, et il dénoncent le fait que pour représenter la république, leur parti prend le Meyer (Habib de l’UDI) qui représente le centre en France et s’affiche lui aussi avec la pire fachosphère et l’extrême droite en Israël. Un deux poids deux mesures inacceptable ! De ce point de vue, des messages de soutien arrivent même d’élus de gauche pour dire qu’Hassan méritait cette investiture.

Du côté des quartiers Nord l’histoire fait parfois pleurer de rire : « c’était bien la peine de balancer ses ex-amis de la Cobéma ». On prend également les choses avec philosophie : « quand t’es franco-maghrébin ou que tu es noir, tu n’as pas le droit d’intégrer les idées franchouillardes de droite, de fricoter avec la « fachosphère » pour cela il faut être Arménien comme DEVEJEAN, lui qui fut impliqué dans des ratonnades de gauchistes, des violences avec armes et de citer tant d’autres exemple qu’Hassan, tant de personnalité de l’UMP/UDI qui ont eu des cartes au FN ou un passé dans des groupuscules communautaires ultra violents et racistes.

JPEG - 87.1 ko

Hassan Guenfici qui vient de nous annoncer la nouvelle de son éviction par téléphone compte organiser une confèrence de presse, sûr que ce deux poids deux mesures risque de faire couler beaucoup d’encre et nourrir différentes polémiques sur le rôle de lobby communautaires dans les investitures, à suivre.

 

 

Autres articles En direct de MarseilleL’actu phocée des diversités

 

Articles récents

Articles au hasard