Articles

Accueil > En direct de Marseille > L’actu marseillaise > Caen ça ne marche pas, ça ne marche pas

 

Caen ça ne marche pas, ça ne marche pas

9 août 2015

Bielsa s’en va, premier match, première défaite et un fond de jeux calamiteux. Cette décision traduit l’ambiance qui a régné à l’inter-saison entre le président, l’actionnaire principal et le staff sportif. Nous avons un des plus beaux stades d’Europe, des dettes pour trente ans et un troupeau de chèvres qui paissent une pelouse mitée. L’entraîneur motive sa décision par un désaccord contractuel sur sa prolongation de contrat. Il souligne le rôle dans cette affaire d’Igor Levine, avocat, représentant de Margarita Louis-Dreyfus.


 

Le départ de Jan Van Winckel, le préparateur physique pour l’Arabie Séoudite, pays ou l’herbe n’est pas plus verte mais où le vert de la couleur des billets fait oublier que l’on travaille pour un royaume esclavagiste et dictatorial était un signe avant coureur de cette décision.

JPEG - 143 ko
marcelo_bielsa_om_2015

L’argent fait oublier le fouet, le sabre et l’application stricto-sensu de la charia. Dégages le belge et va faire le valet chez cette bande d’assassins, au fait je ne sais pas ce qu’ils coupent en cas de mauvais résultats, mais verrouille ton slip. Cette crise c’est aussi une manne pour la presse et les médias locaux au coeur du mois d’août, Tapie doit se frotter ses mains moites. Le malheur des uns rend les vautours heureux. Avec ça on peut tenir jusqu’à la rentrée. En y regardant de plus près, les résultats d’El Loco (le fou), ce n’est pas la folie : 4ème du championnat à une marche de la Ligue des Champions, éliminations en 16ème de finale et en 32 ème de finale des coupes de la Ligue et de la Coupe de France. Pas de quoi pavoiser. C’est grâce un peu aux médias qu’on avait transformé un entraîneur moyen en sorcier salvateur qui allait donner à l’OM une nouvelle envie de gagner et des appétits de conquête. Il est vrai que pendant la première partie de la saison 2014-2015, nous avions tous cru au miracle. Mais c’est la fin qui compte. Nous voilà avec Frank Passi à la manoeuvre, Labrune dans le brouillard et une actionnaire principale qui éloignait du terrain n’est pas l’initiatrice d’une politique sportive ambitieuse. Tout est prêt pour relancer des spéculations sur la vente du club : ah si nous avions nous aussi notre émir, notre cheikh et pas en blanc, à nous l’Europe, à nous les trophées... Nous nous contenterions même d’un oligarque russe pourvu qu’il ne soit pas trop roublard, parce que le rouble en ce moment ce n’est pas le pied. Marseille qui a toujours besoin de héros, nous ne sommes pas une ville antique pour rien, on peut toujours se rabattre sur le Manaudou, natif de Villeurbanne et pas plus marseillais que l’ensemble des joueurs de l’Olympique de Marseille qui comptent quatre natifs de la cité sur 34 joueurs dans l’équipe première : Lopez, Andonian, Paragna, Alessandrini, soit un peu plus de 11% de l’effectif. Mais la natation c’est une goutte d’eau face à l’engouement pour le ballon rond. Alors toujours un peu chauvin, je me dis que comme propriétaire du stade, pourquoi la ville et le politique ne s’inviterai pas à la table des négociations pour commencer à construire un grand projet sportif à la hauteur de nos rêves, façon Euroméditerranée de la baballe en commençant par rechercher dans notre terroir les Zidane de demain ou les Nasri à venir. En mobilisant les forces vives de l’économie de la métropole à venir, Un Olympique de Marseille, vitrine d’une métropole qui peut gagner, qui va gagner. Avec un président marseillais, des actionnaires locaux, une gouvernance proche de la pelouse que l’on doit changer demain. Soyons positifs : "Droit au but" et "Sous quelqu’empire que ce soit, la liberté entière", deux devises, celle de l’OM et l’ancienne de Marseille pour un nouveau départ et éviter les querelles à la Néron qui déboucheront sur le fameux du pain et des jeux, qui ces dernières années était plutôt : "du pain rassi et des jeux pourris"

 

 

Autres articles En direct de MarseilleL’actu marseillaise

 

Articles récents

Articles au hasard