Articles

Accueil > S’Coupe de France > « Aux Ulis, comme ailleurs, il n’y aura pas de paix sans justice (...)

 

« Aux Ulis, comme ailleurs, il n’y aura pas de paix sans justice »

19 juillet 2015 - Dernier ajout 20 juillet 2015

Ce soir-là, c’est tendu aux Ulis.
La tension entre la police et les jeunes est assez forte ; assez forte pour que la police réplique de manière disproportionnée et fasse usage de la force.
A la sortie de la mosquée, Tarik Malki décide d’aller boire un thé avec des amis. À quelques mètres de là, des affrontements entre jeunes agacés et policier.e.s tendu.e.s.
Tarik et ses amis marchent, arrivent devant le café et se retrouvent face à face avec une unité de la police.
Un des policiers tire sans sommation des capsules lacrymogènes vers le groupe. Tarik reçoit la cartouche en plein visage, cartouche qui va lui causer une balafre sur toute la largeur du front.


 


Samedi 18 juillet 2015, un rassemblement est prévu pour soutenir Tarik, sa famille mais également les deux autres victimes des violences policières, la même nuit, dans deux villes d’Ile-de-France.
Amine, 14, collégien et habitant d’Argenteuil a reçu une balle de flash-ball dans le bas ventre alors qu’il rentrait chez lui après la nuit du Destin, et Bakary, 16 ans, lycéen et habitant des Mureaux, a quant à lui, reçu la balle en caoutchouc en pleine tête. .

JPEG - 146.2 ko
Départ de la Marche avec le fameux slogan "Pas de Justice Pas de Paix". Un slogan importé des States par le MIB et toujours utilisé là bas comme lors de la bavure de Fergusson.

Choukri Elbarnousi, membre du comité de soutien et militant associatif très impliqué aux Ulis revient sur les faits et demande aux habitants des Ulis, de ne pas répondre aux provocations des policier.e.s, qui depuis plusieurs jours, tournent dans la ville avec la musique à fond dans les voitures, ou qui provoquent les jeunes par des insultes ou autres moqueries.
Les appels au calme sont réitérés donc , de nouveaux affrontements seraient déplorables pour le combat pour la vérité et la justice que la famille et le comité de soutien viennent d’entamer, et au delà , déplorables pour le cadre de vie des habitants des Ulis.

Environ 200 personnes ont répondu à l’appel du rassemblement, parmi eux, des Ulissiens mais pas seulement, pour les organisateurs, c’est une belle preuve de solidarité et de ce besoin d’obtenir la justice sur les différentes affaires.
Un street artiste redécore pour l’occasion, la place de la mairie avec des cello-graff (peintures éphémères), qui évoquent la lutte contre les violences policières. Après les prises de parole, du frère de Tarik et de Chourki, c’est sous les cris du classique « Pas de Justice, pas de Paix ! » que le groupe se dirigera, vers les lieux, afin de procéder à une reconstitution. Pour que toutes et tous puissent comprendre :« le policier a tiré un projectile en tir tendu, en visant la tête de Tarik, à quelques mètres, alors que ce type d’arme se tire en cloche et a une portée de 100 mètres. Le code de procédure impose des règles d’utilisation spécifiques pour ce type de projectile, cougar 56mm, et interdit les tirs tendus » explique Choukri.

JPEG - 153.9 ko
Choukri Elbarnousi, mimant le geste du policier. Ce militant associatif réitère les appels au calme et veut éviter tout amalgame entre "les affrontements et la bavure qu’a subi Tarik. " © NnoMan pour Med In Marseille.

Le lendemain , les appels au calme et le travail des plus grands ont porté leurs fruits car la calme semble être revenu pour un moment. "

Environ 200 personnes ont répondu à l’appel du rassemblement, parmi eux, des Ulissiens mais pas seulement, pour les organisateurs, c’est une belle preuve de solidarité et de ce besoin d’obtenir la justice sur les différentes affaires. Un street artiste redécore pour l’occasion, la place de la mairie avec des cello-graff (peintures éphémères), qui évoquent la lutte contre les violences policières.

Après les prises de parole, du frère de Tarik et de Chourki, c’est sous les cris du classique « Pas de Justice, pas de Paix ! » que le groupe se dirigera, vers les lieux, afin de procéder à une reconstitution. Pour que toutes et tous puissent comprendre :« le policier a tiré un projectile en tir tendu, en visant la tête de Tarik, à quelques mètres, alors que ce type d’arme se tire en cloche et a une portée de 100 mètres. Le code de procédure impose des règles d’utilisation spécifiques pour ce type de projectile, cougar 56mm, et interdit les tirs tendus » explique Choukri.

De retour devant la mairie, le rassemblement prendra fin avec la promesse de ne pas en rester là et de continuer à se battre juridiquement pour obtenir la justice.

Le lendemain , les appels au calme et le travail des plus grands ont porté leurs fruits car la calme semble être revenu pour un moment. "

 

 

Autres articles S’Coupe de France

 

Brèves S’Coupe de France

  • Octobre 2014

     

    Mort du PDG de Total en Russie : une contrôleuse aérienne inculpée

    Une première inculpation a été annoncée mercredi à Moscou, neuf jours après la mort accidentelle du PDG de Total, sur l’aéroport de Vnoukovo. Une contrôleuse aérienne stagiaire est poursuivie pour violation des règles de sécurité.Lire l’article >> LeMonde

     

  • Octobre 2014

     

    Sivens : Ségolène sort de son silence !

    Interrogée à la sortie du Conseil des ministres sur le sort réservé au barrage de Sivens après la mort d’un jeune manifestant, la ministre de l’écologie, Ségolène Royal, a annoncé qu’elle avait convoqué les « parties prenantes » à une réunion le 4 novembre...Lire l’article >> FranceInfo

     

  • Octobre 2014

     

    Le projet de loi d’Emmanuel Macron contre les "trois maladies" françaises

    Emmanuel Macron a dévoilé, mercredi 15 octobre, les grandes lignes de son projet de loi « pour l’activité et l’égalité des chances économiques »...Lire l’article >> LeMonde

     

  • Octobre 2014

     

    Gilles Gray s’emporte contre les Kurdes à Marseille

    Gilles Gray, le directeur de cabinet du préfet de police de Marseille a conseillé aux Kurdes d’aller combattre les djihadistes de l’Etat islamique, plutôt que "de mettre la merde à Marseille"...Lire l’article >> LeNouvelObservateuur

     

  • Août 2014

     

    Roubaix : il se plaint d’un tapage nocturne et meurt égorgé

    Un homme a été égorgé, dans la nuit du samedi 2 au dimanche 3 août à Roubaix, parce qu’il se plaignait de tapage nocturne..Lire l’article>> www.franceinfo.fr

     

  • Août 2014

     

    Vol de cocaïne à la PJ : Cazeneuve annonce un audit des stups

    Après le vol de 52 kg de cocaïne placés sous scellés au siège de la Police judiciaire de Paris, le ministre de l’Intérieur réclame dans le Parisien un "audit rigoureux et approfondi de la brigade des stupéfiants". Le policier soupçonné du vol est en garde à vue depuis samedi et a été suspendu...Lire l’article>> www.franceinfo.fr

     

  • Juillet 2014

     

    4,3 milliards d’euros de perte pour BNP Paribas

    Après les lourdes sanctions infligées par les Etats-Unis, la BNP Paribas a subi une perte nette de 4,3 milliards d’euros au deuxième trimestre 2014. La banque française continue néanmoins d’afficher une structure financière solide...Lire l’article>> www.lemonde.fr

     

  • Juillet 2014

     

    La dissolution de la LDJ !

    Certains « groupes qui peuvent poser problème » seront dissous « si les conditions de droit sont remplies », a indiqué, jeudi 31 juillet, le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve, interrogé sur les intentions du ministère concernant la Ligue de défense juive (LDJ), un groupe de jeunes radicaux qui s’étaient livrés à des affrontements notamment avec des manifestants propalestiniens...Lire l’article>> www.franceinfo.fr

     

  • Juillet 2014

     

    « décarboner » la France par Ségolène Royal

    C’était, au départ, un projet de loi sur « la transition énergétique ». Puis c’est devenu une loi « pour un nouveau modèle énergétique français ». C’est finalement une loi de « programmation de la transition énergétique pour la croissance verte » que la ministre de l’écologie, Ségolène Royal, présentera au conseil des ministres du mercredi 30 juillet, le dernier avant les vacances du gouvernement...Lire l’article>> www.lemonde.fr

     

  • Juillet 2014

     

    Pourquoi la manifestation pro-Gaza du 23 juillet a été autorisée à Paris

    Après avoir interdit deux manifestations en soutien à la population de Gaza, le gouvernement a assoupli sa position. Le Collectif national pour une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens, composé d’une cinquantaine d’associations, de mouvements politiques et de syndicats bien identifiés comme la CGT, l’Association France Palestine solidarité (AFPS) ou la Ligue des droits de l’homme (LDH), a réussi à convaincre la préfecture de police d’autoriser son défilé prévu mercredi 23 juillet à 18 h 30, au départ de la place Denfert-Rochereau à Paris (14e)...Lire l’article>> (...)

     

Articles récents

Articles au hasard