Articles

Accueil > Actualités > ZIK ZAC Estival : Une 13ème édition étonnante et provocatrice

 

ZIK ZAC Estival : Une 13ème édition étonnante et provocatrice

8 septembre 2010

La 12ème édition du festival ZIK ZAC avait été perturbée par une « pluie d’intensité exceptionnelle » qui avait ravagé le terrain du magnifique parc de la Bastide Corsy au jas de Bouffan (Aix-en-Provence), annulant de fait la première série de concerts et laissant une certaine frustration aux organisateurs (La Fonderie-Aix). Pour cette 13ème édition, tout change ou presque. Tout a été minutieusement préparé pour offrir au public féru de musiques du monde et de musiques actuelles de profiter de ce dernier week-end de l’été.


 

JPEG - 63.5 ko
Festival ZIK ZAC 2008

Il est l’un des rares festivals de musique du monde et de musiques actuelles, voire l’unique, a animé la petite cité aixoise et il est pourtant l’un des rares festivals a rencontré des difficultés malgré le succès qu’il rencontre chaque année. Ce festival produit par la Fonderie avait organisé pour la deuxième fois consécutive le ZIK ZAC Estival à la Bastide du Jas de Bouffan, ce ne sera désormais plus sur ce lieu symbolique, si cher à Cézanne, qu’aura lieu les prochaines éditions. Les pluies qui ont ravagé le terrain lors de la précédente édition ont poussé l’équipe du ZIK ZAC à annuler la première nuit de concerts. Depuis « la municipalité d’Aix-en-Provence n’a pas vraiment fait de propositions » [...] « seulement dans les parkings extérieurs de ville mais nous ne pouvons pas accueillir du public » souligne Olivier Rey, attaché de presse qui avoue qu’il est « de plus en plus difficile de faire exister les musiques du monde et les musiques actuelles à Aix. Ceci est d’autant plus étonnant qu’Aix est une ville étudiante. C’est qu’il n’y a pas de volonté des élus » regrette-t-il.

Si l’annulation de la 12ème édition a été « difficile à encaisser », elle a tout de même permis à l’équipe du festival ZIK ZAC de se remotiver et d’aller à la recherche d’un lieu spectaculaire à la hauteur de la programmation de cette 13ème édition. C’est finalement au pied du viaduc de l’Arc de Meyran que le festival élira domicile le 17 et 18 septembre prochain. « Un site non loin des facultés, qui respire un peu les espaces verts et qui est à deux pas du centre ville » se réjouit-il. « C’est le rendez vous d’un public de toutes origines et de toutes générations qui ont pris l’habitude de ce rendez-vous ; il était donc évident que l’on maintienne cette édition 2010 » poursuit-il.

JPEG - 634.3 ko
Baaziz

« Un tour du monde » présenté en deux jours

Malgré les difficultés, l’équipe du ZIK ZAC a pu concocter une programmation originale et de qualité autour d’artistes engagés. « Six groupes par soir, c’est énorme » fait savoir avec enthousiasme Olivier Rey qui affirme que le festival va déployer « une palette de ce qui se fait le mieux aujourd’hui ». La première série de concerts du vendredi 17 septembre vous permettra de découvrir ou de redécouvrir Baâziz, spécialiste du maâkous, un genre musical satirique qui consiste à détourner des chansons traditionnelles. Une façon aussi de revendiquer sa liberté d’expression en pratiquant la satire musicale à la sauce chaâbi, funk et rock.

Le groupe malien Smod dont le 3ème album a été produit par Manu Chao sera également de la partie. Les phrasés incisifs des trois jeunes rappeurs, Ousko, Donski et Samo,qui n’est autre que le fils d’Amadou et Mariam, ne vous laisseront pas indifférents.

JPEG - 72.9 ko
JAQEE

Séance émotion garantie avec la chanteuse à la voix de velours, Jaqee. Cette jeune ougandaise, installée aujourd’hui en Suéde, promet de vous emporter dans de hautes sphères en « revisitant l’émotion du gospel par le filtre du reggae old school des années 70 et de la soul ». Elle sera à Aix le 17 septembre prochain pour enivrer de son timbre chaleureux et riche en émotion. Un talent à découvrir ! Quant à Pibo Marquez, il viendra spécialement du Venezuela pour emporter le public aixois au cœur des cultures afro-latines. Est-il nécessaire de souligner qu’il a travaillé avec des grands à l’image de Carlos Santana ou d’Omar Hakim ?

Aujourd’hui il est considéré par ses pairs comme l’un des plus grands percussionnistes de latin‐jazz au monde. Sans oublier, Tchalé, Bonga ou encore le groupe français « Watcha Clan » qui après avoir baladé ses mélodies sur les cinq continents débarque à Aix pour vous faire vibrer aux rythmes de leurs influences ragga, dub, électro et Jungle.

JPEG - 625.8 ko
WATCHA CLAN

« Tous ces groupes ont à la fois un pied dans la tradition mais tourné vers la modernité ». [ ...] La plupart sont des artistes fortement engagés. Un engagement qui est aussi dans le fait de mélanger les genres ». Au delà des mots, les artistes plasticiens d’ici et d’ailleurs, permettront au public de s’accaparer les pistes de danse en habillant le nouveau cadre du festival. En effet, en partenariat avec KA DIVERS, le festival des musiques du monde accueillent cette année une multitude d’ « artistes engagés et sensibles pour habiller le site majestueux du Viaduc de l’Arc de Meyran de leurs créations graphiques sur écran géants, des leurs performances graff ainsi que de leurs images en grand format ».

Ce sera le cas de Bernard Flex dont la performance promet d’être passionnante. Cet artiste passionnant et engagé, revisitera les thèmes que sont l’isolement et l’exclusion. Melissa Fradier réalisera quant à elle une création « récup » en live. Dans une démarche artistique et écologique, elle redonne vie aux objets usagés.

« Peu de festivals proposent autant de contenu et de qualité autour d’un prix d’entrée peu élevé » confie Olivier. Un prix symbolique de 15 euros : tarif normal, et un tarif réduit pour étudiants, collégiens et lycéens à 12 euros.

Une fois de plus, l’équipe du festival ZiK ZAC ne trahit pas ses valeurs en offrant à son public, « un rendez vous généreux dans la proposition ». Cela tient certainement à la détermination de l’équipe qui lance un pari audacieux. En effet, il est juste de rappeler que « personne ne fait ça sur Aix » souligne Olivier Rey.

Il n’est donc pas trop tard pour terminer ses vacances en beauté, sous le magnifique ciel étoilé du ZIK ZAK Estival.

VEN 17 SEPT

JAQEE (Ouganda/Suède - joyau Afro-soul)

MANGO GADZI (Europe de l’Est - Tsigano-rock)

MAD SHEER KHAN (France/Perse - Rock the roots)

BAAZIZ (Algérie - Chanson folk)

SMOD (Mali - Afro-hip hop)

STEREOBOX (Aix/Marseille - Electro-swing)

SAM 18 SEPT

BONGA (Angola in the mood)

PIBO MARQUEZ Y LA DESCARGA CRIOLLA (Venezuela - Salsa & Furia latina)

WATCHA CLAN (Mars/Méditerranée - World ’n Bass)

TCHALE (Bénin - Afro-blues)

GIEDRE (Chanson française au vitriol)

SFONX (Heavy funk Rhodanien)

ACCES : Les concerts ont lieu à Aix en Provence : Av. de l’Arc de Meyran - Coton Rouge 13090 Aix-en-Provence.
OUVERTURE DES PORTES à 19 h [concerts de 19 h 30 à 2 h]. Boissons & petite restauration sur place
TARIFS : Normal 15 € / Réduit : 12 €. Billetterie : points de vente habituels

Retrouvez toutes les infos sur : http://www.fonderie-aix.com

 



 

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 17 octobre

     

    La ville de Marseille a voté un plan à 1 milliard d’euros de reconstruction des écoles, par des partenariat public-privé

    Un plan massif, à un milliard d’euros, pour reconstruire les écoles de Marseille Régulièrement épinglée pour le délabrement de certaines écoles publiques, la ville de Marseille a voté lundi un plan massif de reconstruction d’un montant d’un milliard d’euros, via des partenariats public-privé (PPP) contestés par l’opposition. "Le projet que nous nous apprêtons à lancer est considérable, c’est un véritable plan Marshall qui n’a aucun équivalent ni dans l’histoire de la ville de Marseille ni dans aucune autre ville", a vanté le maire (LR) Jean-Claude Gaudin, devant le conseil municipal. Le plan prévoit la destruction de 31 établissements obsolètes des années 1960, et leur remplacement par 28 nouvelles écoles, (...)

     

  • 16 octobre

     

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité à Marseille lance une pétition

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité lance une pétition en ligne, avec une lettre ouverte à Jean-Claude Gaudin " Nous nous sommes mobilisés pour vous apporter les preuves de ce triste constat à travers le Livre Noir de Marseille : Etat des lieux de chaque quartier de la cité. Vous y observerez les rats que côtoient les usagers chaque jour. Ils s’attaquent aux câbles des voitures et pénètrent chez nous. Leurs cadavres trainent dans les rues et dans les parcs….Leur prolifération est vectrice de maladie comme la leptospirose…La gale et la teigne sont revenues dans nos parcs et nos écoles !" (...)

     

  • 9 octobre

     

    Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry, lundi 9 oct

    Lundi 9 octobre 2017 Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry Pour la troisième journée consécutive les personnels ont décidé d’exercer leur droit de retrait, les conditions de sécurité n’étant toujours pas assurées, ni pour nos élèves, ni pour nous. Dans un communiqué, les professeurs et personnels, leurs sections syndicales, FSU, CGT, FO, SUD, CFDT précisent :"Vendredi, la direction académique a dit réfléchir à la possibilité d’affecter à l’année 4 ou 5 AED supplémentaires sur notre lycée pour la vie scolaire. Il y a urgence ! Nos élèves doivent pouvoir reprendre les cours au plus vite, dans des conditions de sécurité restaurées. Il nous est insupportable d’être une nouvelle fois (...)

     

  • 6 octobre

     

    Lycée Saint exupéry, les enseignants font valoir leur droit d eretrait, suite à des violences

    DROIT DE RETRAIT AU LYCEE SAINT-EXUPERY DE MARSEILLE "La rentrée chaotique du lycée continue … En grève le 5 septembre, les personnels dénonçaient déjà les conditions de travail fortement dégradées suite à la perte de 30 contrats aidés (CUI), assurant notamment l’encadrement des élèves et l’entretien des locaux. De façon prévisible, les 10 postes reconduits n’ont pas suffit à assurer la sérénité du travail dans l’établissement. Depuis un mois seulement, les incidents se multiplient, les actes de violence sont récurrents :- 315 exclusions de classe- 6128 absences d’élèves- 490 passages à l’infirmerie- 9 évacuations par les pompiers … Suite à une bagarre d’une violence extrême ce mercredi, l’ensemble des (...)

     

  • 4 octobre

     

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13, Marseille. dimanche

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13 Un repas de soutien au collectif Al Manba , soutien migrant-es 13 ; est organisé aux jardins partagés de l’Annonciade, quartiers nord, les Aygalades, à partir des récoltes. Discussions, musique, buvette, chaleur humaine par Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba dim 12:00 · Chemin de la Mûre, 13015 Marseille Page FB Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba

     

  • 4 octobre

     

    Recours au Conseil d’Etat , contre le gel des contrats aidés

    Emplois aidés : La justice va-t-elle suspendre le gel décidé par le gouvernement ? TRAVAIL Le Conseil d’Etat examine mardi 03 octobre, un recours déposé par des élus écologistes et plusieurs associations contre la remise en cause des contrats aidés décidée par l’exécutif... http://www.20minutes.fr/economie/2143331-20171003-emplois-aides-justice-va-suspendre-gel-decide-gouvernement

     

  • 25 septembre

     

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées.

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées Depuis plusieurs semaines, des agents des musées dénoncent dans des courriers anonymes des passe-droits, voire les emplois fictifs dont bénéficieraient d’autres agents. La Ville a décidé de diligenter une enquête interne de l’inspection générale des services. A lire sur marsactu https://marsactu.fr/avis-de-tempete-dans-les-musees-de-marseille/

     

  • 25 septembre

     

    Selon la porte-parole de l’ONG Oxfam, Manon Aubry, avec les réformes fiscales engagées, "le gouvernement offre 24 milliards d’euros de cadeaux fiscaux aux plus riches".

    Réforme fiscale : "Les plus riches bénéficieront d’une hausse de revenus 18 fois plus importante que les plus pauvres" note Oxfam Selon la porte-parole de l’ONG Oxfam, Manon Aubry, avec les réformes fiscales engagées, "le gouvernement offre 24 milliards d’euros de cadeaux fiscaux aux plus riches". L’ONG de lutte contre la pauvreté Oxfam publie lundi 25 septembre, un rapport critique sur le projet de loi de finances 2018, intitulé Réforme fiscale : les pauvres en paient l’impôt cassé. Selon le rapport, les ménages les 10 % plus riches bénéficieront "d’une hausse de revenus au moins 18 fois plus importante que les 10 % les plus pauvres", alors que les 10% les plus riches possèdent déjà "56% des richesses (...)

     

  • 20 septembre

     

    CONTRE LA SUPPRESSION BRUTALE DES CONTRATS AIDES, RASSEMBLEMENT unitaire DEVANT LA PREFECTURE LE MERCREDI 20 SEPTEMBRE A 13H.

    Depuis la rentrée, l’annonce par le gouvernement de la fin programmée de tous les emplois aidés a réactivé la colère dans l’éducation, premier employeur de ces contrats. Les associations de parents d’élève se sont jointes à l’intersyndicale 1er degré en cette rentrée car elles sont bien conscientes des difficultés tant sur le plan humain que dans la dégradation de l’accueil des familles dans les écoles où les AADE sont devenues indispensables au bon fonctionnement. Le second degré de l’éducation, touché aussi par ces suppressions se joindra aussi à notre action le mercredi 20 septembre à 13h devant la Préfecture, à Marseille et l’action s’élargit en interprofessionnel. L’intersyndicale a demandé à être (...)

     

  • 14 septembre

     

    Emmaüs Pointe Rouge lance une collecte de dons pour les migarnts

    La Collecte de dons alimentaires pour les migrants de la Vallée de La Roya, est ouverte. départ du camion lundi 16 octobre. Le camion d’Emmaüs partira le lundi 16 octobre. Voir sur le site emmaus-pointerouge.com

     

Articles récents

Articles au hasard