Articles

Accueil > Actualités > Xénophobie, Communautarisme, Apartheid, pourquoi tout est lié (...)

 

Xénophobie, Communautarisme, Apartheid, pourquoi tout est lié ?

18 juin 2010

A l’heure où les barrières mentales et le racisme ne cessent de proliférer telle la peste, Saïd Moussa, étudiant à l’IEP d’Aix a souhaité poser le débat autour de termes spécifiques et « fondamentaux » auxquels les citoyens du monde sont de plus au plus confrontés. Xénophobie, Communautarisme, Apartheid, pourquoi tout est lié ? Tel était la question posée aux deux intervenants, Pierre Langeron, enseignant à l’IEP d’Aix, à Mme Meyer, chargée de cours d’histoire et de culture générale à l’IEP et au public visiblement sensibles à ces questions. Résumé.


 

JPEG - 66.1 ko

Si le terme de « racisme » n’est apparu qu’en 1930 dans le dictionnaire Larousse, il ne date pas du XXème siècle. En effet le XIXème justifiait le racisme à travers l’élaboration de théories qui se voulaient scientifiques. « L’essai sur l’inégalité des races » d’Arthur de Gobineau est à l’origine d’une construction idéologique selon laquelle il y’aurait des races inférieures à d’autres et que l’on pourrait prouver à travers la science. Justifier la théorie raciale par la science était courant au XIXème siècle comme il était courant de mesurer et comparer la forme des crânes pour en déduire une supériorité de la race blanche. Ce racisme biologique inspiré des théories de Gobineau, contre le métissage, a entres autres inspiré Hitler. « Il ne faut pas que la société actuelle se mettent à penser en fonction du système d’autrefois » met en garde Mme Meyer. Le XVIème siècle a aussi eu ses périodes troubles. Cette dernière rappelle qu’au cours de la controverse de Valladolid (1550-1551) les théologiens, juristes et administrateurs du royaume réunis pour savoir si les espagnols pouvaient coloniser le Nouveau Monde et dominer les Indiens, en sont arrivés à se demander si les Incas étaient des êtres humains ou des animaux.

JPEG - 66.9 ko

« Nous sommes tous des xénophobes à un moment ou un autre de notre vie »

Aujourd’hui cette dernière concède tout de même que « le racisme est beaucoup plus virulent et destructeur dans nos sociétés que la xénophobie ». La xénophobie n’est autre que la peur de la différence et la peur de l’autre qui pousse au repli et donc mène inéluctablement au repli identitaire c’est-à-dire au communautarisme, (terme apparu dans les années 80) qui conduit la victime de cette xénophobie à valoriser sa communauté d’origine. « Le Japon a, par exemple, longtemps été fermé aux étrangers et les Arabes ont longtemps considéré les noirs comme des êtres inférieurs. Nous sommes tous des xénophobes à un moment ou un autre de notre vie » souligne cette enseignante chargée de cours d’histoire à l’IEP d’Aix.

Le statut de l’étranger dans nos sociétés modernes est d’ailleurs très parlant. En France, le statut de l’étranger élaboré au XIXème siècle favorise l’acculturation et l’assimilation. Un modèle qui ne fait pas l’unanimité en France car cela soutient le fait qu’il y a des cultures supérieures à d’autres. Le fait que la culture HIP HOP ne soit pas reconnue par une certaine élite de la société française, ne fait pas d’elle une sous-culture tenait à souligner un membre du public.

L’ignorance y est sans doute pour quelque chose et conduit souvent les racistes, à la recherche d’un ennemi de l’intérieur, a qualifié certaines cultures de sous culture comme le précisait Saïd Moussa en introduction.

JPEG - 60.1 ko

« Ce sont les riches qui utilisent le communautarisme »

Tout cela conduit inéluctablement au communautarisme, un terme souvent utilisé à tort et à travers. Pour Said Moussa, le communautarisme n’est pas le fait des jeunes de quartiers comme il est souvent souligné mais est un concept utilisé par les « riches ». « Aujourd’hui, pour qualifier les jeunes des quartiers on parle de communauté religieuse et on dit aussi que les jeunes des quartiers subissent le communautarisme » poursuit cet étudiant de Sciences po qui évoque l’explication donnée par le sociologue Said Bouamama selon laquelle les manques de moyens ne permettent à ces jeunes de quartiers de partir. Donc une grande majorité d’entre eux restent ensemble. Pour Saïd Moussa « ce sont les riches qui utilisent le communautarisme et qui ont toujours la tête baissée. Les jeunes de quartier ont, contrairement à ce que l’on voudrait nous faire croire, toujours la tête haute et garde toujours l’espoir » a-t-il insisté.

Le Canada : un modèle de multuculturalisme

Ces préjugés sont largement exploités au quotidien et alimentent le racisme qui a souvent conduit à « une politique de développement séparé (apartheid) dont la plus connue reste celle de l’Afrique du Sud.

Si l’apartheid subi est la forme de communautarisme la plus connue, il existe aussi une autre forme de communautarisme apparentée à un apartheid choisi. Le choix des Indiens d’Amérique à faire monde à part en est un exemple. « L’Apartheid n’est pas forcément fondé sur l’inégalité, c’est la volonté de respecter la différence » explique Pierre Langeron avant de citer en exemple le Canada. « C’est une société qui s’est bâtie sur des apports extérieurs. Le respect de la différence est presque naturel » insiste-t-il. Le Canada est devenu un modèle du multiculturalisme et de respect de la différence ce qui n’est pas forcément le cas des les pays de tradition latine.

Mais jusqu’où peut-on respecter les différences ? Au Canada, la question a maintes fois été posée notamment après l’affaire du poignard Sihk, un poignard sacré (qu’ils nomment kirpan), mais tranchant, que les fidèles de la religion sikhe doivent porter en toute circonstance et y compris à l’école. En effet, un jeune garçon de 12 ans portant ce poignard sacré à l’école a suscité une polémique. Pourtant en mars 2006, la Cour suprême du Canada a tranché et a autorisé le port du kirpan dans les écoles dont les règlements interdisaient aux élèves d’avoir un couteau sur leur territoire.

JPEG - 55 ko

« Le tout est de savoir organiser cette diversité » poursuit Pierre Langeron qui a essayé d’expliquer en quoi «  l’apartheid choisi » est au Canada un gage d’égalité au service du respect de la diversité culturelle.

« Il faut donc essayer de trouver une règle commune mais qui n’est pas la même en fonction des pays » résume t-il. En France la recherche d’un équilibre n’est pas évident. « En France le curseur pointe souvent l’islam » souligne Karima Berriche, directrice du centre social l’Agora, pour qui l’islamophobie ne fait que progresser. Pour un autre « le curseur est assujetti à un contexte politique raciste en France. Les musulmans seraient victimes d’une société médiatique. « Les médias sont les « turbos » de la construction de l’ennemi. Pour désigner les humanitaires de la flottille de Gaza, les médias ont parlé de « mouvance islamiste » comme pour suggérer que ce sont des « musulmans terroristes ». Puis, les propos de Gérard Longuet sur l’éventuelle nomination de Malek Boutih, pressenti pour remplacer Louis Schweitzer à la tête de la Halde est aussi selon lui l’expression d’un racisme évident. En effet, le patron des sénateurs de l’IUMP avait estimé qu’il valait mieux nommer quelqu’un du "corps français traditionnel ».

Le public présent a également dénoncé l’instrumentalisation de la laïcité qui selon lui est « un outil pour combattre l’islam. » L’islamophobie est une forme de xénophobie qui pourrait conduire inéluctablement vers un racisme endémique qui ferait des musulmans les premières victimes.

Pour Mme Meyer, l’antidote au racisme et à la xénophobie serait de favoriser la notion d’universalisme avec l’idée qu’il y a une seule race : humaine, c’est d’ailleurs ce que confère la déclaration des Droits de l’Homme.

 



 

  • "Handala est le témoin de cette ère qui ne mourra jamais"

    On ne dit pas Algériens de France ou en France car ils sont français.

    par Danièle Dubreuil le Août 2014 à 16h46
  • 3es rencontres nationales des luttes de l’immigration (1/4) Saïd Bouamama : « L’impérialisme existe encore »

    Faire des conférences c’est bien mais...
    S Bouamama, un sociologue engagé ? quand on tape son nom sur internet et qu’on voit le nombre de fois qu’il s’est "engagé" en étant.... payé, c’est impressionant. beaucoup de ses travaux sont des réponses à des commandes publiques
    On ne peut pas se dire engagé et en même temps solliciter des fonds publics pour le faire. Ce pseudo sociologue engagé est en rélaité engagé pour ses fins de mois et pendant ce temps, nous on pointe au chômage

    par Hakim le Janvier 2015 à 10h09
  • Marseille : la Ville communique sur sa lutte contre l’habitat indigne

    bjr il suffit de venir au parc kalliste voir dans quel l’etas sont les appartement de marseille ,ils les laisse se dégrader ,ils n’ont méme pas pris la peinne de fermer les volets de certain d’entre eux sachant qu’ils risque de tombé a tous moment surtou quand le vent souffle ,puis apres c’est facile de demander de classé le batiment en carence !!!!mdr !!!

    par delaval le Décembre 2014 à 10h36
  • Les Algériens de France veulent créer leur lobby

    la question est : pourquoi Algérien en France alors que chacun pense que l’union du Maghreb est une bonne idée pour ces pays, même si cela ne marche pas actuellement.

    ce serait un bon signe des Maghrébins de France, non ?

    par Said le Octobre 2007 à 09h11

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 8 août

     

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, 9 août

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, prévu pour mercredi 9 Août à 18h. Les défenseurs de l’Histoire et du Patrimoine de Marseille appellent à se rassembler devant les vestiges de la Corderie à Marseille. Démontrant être toujours aussi mobilisés pour la sauvegarde totale des vestiges, la poursuite des fouilles et l’abandon définitive du projet d’immeuble. Interview dans le journal de France Culture du vendredi 4 août 2017 à Alain Nicolas était Conservateur en chef des Musées Nationaux de France, créateur du Musée d’Histoire de Marseille. docteur en archéologie. (...)

     

  • 8 août

     

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis "La cour d’appel d’Aix-en-Provence a condamné le militant Cédric Herrou, mardi 8 août, à quatre mois de prison avec sursis. L’agriculteur de Breil-sur-Roya (Alpes-Maritimes), visage de la solidarité et de l’aide apportée aux migrants qui traversent la frontière italienne par la vallée de la Roya, est plus sévèrement sanctionné qu’en première instance." En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2017/08/08/poursuivi-pour-aide-a-l-immigration-clandestine-cedric-herrou-attend-son-jugement-en-appel_5169880_1654200.html#dw62oCLAdEcDgVtS.99 En savoir plus sur (...)

     

  • 2 août

     

    3 août, Rassemblement sur site archéologique Corderie contre Vinci

    Suite au début de travaux entrepris ce matin par Vinci sur le site archéologique de La Coderie, qui doit être classé par Madame Nyssen ministre de Culture, demain jeudi 3 aout 2017 à 18h, un rassemblement devant le site archéologique au bd de la Corderie à Marseille est organisé par le CIQ St Victor, association " Laisse béton" et les marseillais.

     

  • 2 août

     

    Soutien à Cédric Herrou, Cour d’appel d’Aix le 8 Août

    Soutien à Cédric Herrou la Ligue des Droits de l’Homme Aix auquel s’associe Attac, appelle au soutien à Cédric Herrou. Le mardi 8 août à 08H00 : Rassemblement devant la cour d’appel à Aix-en-Provence, 20 Place Verdun. Pour avoir pris en charge des migrants sur le sol italien et les avoir aidés à transiter en sécurité vers la France. Cédric Herrou avait été condamné en février dernier à 3000 € d’amende avec sursis ; en appel, le 19 juin dernier, le procureur a requis 8 mois de prison avec sursis. L’arrêt de la Cour sera rendu le 8 août. NOUVEAU FILM : FESTIVAL DU DROIT D’ASILE DE CANNES par le Collectif Roya Solidaire : (...)

     

  • 1er août

     

    Calais : le conseil d’Etat oblige l’Etat à installer points d’eau et sanitaire pour les migrants

    Le rapporteur du Conseil d’Etat a recommandé vendredi de contraindre l’Etat à installer des points d’eau et des sanitaires à Calais pour les centaines d’exilés présents dans la ville. Depuis plusieurs semaines, un bras de fer oppose d’un côté les associations d’aide aux migrants, et de l’autre le ministère de l’Intérieur et la ville de Calais. La décision du Conseil d’Etat est attendue très prochainement. Elle devrait suivre les recommandations de son rapporteur http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/07/31/migrants-le-conseil-d-etat-demande-au-gouvernement-d-installer-des-points-d-eau-et-des-sanitaires-a-calais_5166938_3224.html

     

  • 11 mai

     

    Patrick Mennucci : "Mélenchon a choisi l’affrontement, il va l’avoir"

    Au micro de BFMTV ce mercredi, Patrick Mennucci a réagi à l’annonce de la candidature de Jean-Luc Mélenchon dans sa circonscription de Marseille pour les législatives. "C’est la cinquième fois qu’il change de lieu de vote, on va devoir discuter de tout ça, en même temps qu’il nous explique ce qu’il connaît du centre-ville de Marseille, à paris le Vieux-Port un jour de soleil et de meeting". Et dans un communiqué, Patrick Ménucchi critique ce parachutage parisien : "Jean-Luc Melenchon a fait le choix d’être candidat à Marseille, dans la 4ème circonscription des Bouches-du-Rhône, circonscription dont je suis le député sortant et candidat pour un second mandat. C’est une clarification. Il clarifie la (...)

     

  • 10 mai

     

    Benoît Hamon lancera son propre mouvement transpartisan le 1er juillet

    Benoît Hamon, candidat socialiste à l’élection présidentielle, a annoncé mercredi 10 mai, sur France Inter, vouloir lancer, le 1er juillet 2017, son propre mouvement, transpartisan. "Le 1er juillet, je lancerai un mouvement, large, qui s’adressera aux hommes et aux femmes de gauche, citoyens, a-t-il déclaré, pour être en situation de se retrouver, de penser les suites que nous pouvons donner à ce travail que nous avons commencé lors de la campagne présidentielle, un travail sur ces idées nouvelles". Ce mouvement n’a pas encore de nom, a-t-il (...)

     

  • 10 mai

     

    Législatives : Jean-Luc Mélenchon candidat à Marseille face au PS sortant Patrick Mennucci

    "Le chef de file de La France insoumise a informé ses adhérents de son choix. Il confirmera sa décision lors de sa visite à Marseille jeudi 11 mai. Jean-Luc Mélenchon devrait être candidat aux législatives à Marseille dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône. Le chef de file de La France insoumise, qui, mercredi 10 mai au matin sur l’antenne de RMC-BFM-TV, a estimé qu’il serait « probablement » candidat à Marseille, a confirmé son choix dans la journée dans une lettre adressée aux « insoumises et insoumis » marseillais, que Le Monde a pu consulter". En savoir plus sur (...)

     

  • 10 mai

     

    Anne Hidalgo, Christiane Taubira et Martine Aubry lancent un mouvement politique, "Dès demain"

    Ils s’adressent à "tous les humanistes qui croient encore en l’action". Des figures politiques comme les maires PS de Paris et Lille, Anne Hidalgo et Martine Aubry, et l’ex-ministre de la justice Christiane Taubira, ainsi que des intellectuels et des artistes, parmi lesquels Yann Arthus-Bertrand ou Jacques Higelin, cosignent une tribune publiée dans Le Monde, mercredi 10 mai. Ils y annoncent le lancement d’un mouvement politique baptisé Dès demain." http://www.francetvinfo.fr/politique/anne-hidalgo-christiane-taubira-et-martine-aubry-lancent-un-mouvement-politique-des-demain_2184369.html#xtor=CS1-746

     

  • 5 mai

     

    CONSOLAT VS US BOULOGNE : L’affiche du prochain match à domicile ce samedi 6 mai à 15h

    Contacté par Rachid Tigilt, un des fervent supporter du GS CONSOLAT nous relayons volontiers l’affiche du prochain match contre l’US Boulogne. En effet, encore une fois le club Marseillais évoluant en National fait une remarquable saison : il est 6ème à 7 point du leader ! Aussi pour saluer encore une fois les exploits du staff et de l’équipe du président Mingalon nous vous informons qu’il s’agit de l’avant-dernier match de la saison à domicile ( Stade La Martine) se jouera ce samedi, à 15h, Venez nombreux ! et hou ha allez Consolat (...)

     

Articles récents

Articles au hasard