Articles

Accueil > Humour > “Vive la France et Allahou Akbar “

 

“Vive la France et Allahou Akbar “

29 décembre 2013

C’est sur cette parole flamboyante aux faux-airs de “Black is Beautiful”, que Gibran Hasnaoui clôturait aux Docks de Paris, devant un public conquis, la première cérémonie des Mokhtar Awards qu’il a initié.




 

5 heures de spectacles, 3100 spectateurs, 120 bénévoles, 4 élus

Le public en large majorité jeune, de toutes origines et musulman s’est massivement mobilisé pour y assister. Selon les organisateurs, le festival affichait quasiment complet plus d’1 mois avant le jour J ! Entrecoupés de sketchs, de vidéos humoristiques qui ont fait de la cérémonie un moment fun original. Un spectacle dont le professionnalisme était à la hauteur des traditionnels spectacles de fin d’année. A la différence près qu’au delà d’être une simple réjouissance sans autre finalité que le plaisir des sens, ce festival célébrait lui, selon les mots mêmes de Gibran Hasnaoui, le prophète Mouhammad.

Les Mokhtars, “élu” en Arabe, ont primés 4 courts-métrages sur 80 courts-métrages en compétition dont 15 sélectionnés pour la cérémonie. Comment autant de courts-métrages originaux ont-ils pu être produits en une seule année ? Le 7ème Art c’est certes de la créativité mais c’est aussi et surtout beaucoup de technique et une batterie de matériel hors de prix. Gibran Hasnaoui, jeune globe-trotteur créateur d’une websérie intitulée “Muslim World Tour” sorte de “J’irais dormir chez vous” musulman, en avait pleinement conscience. Pour relever ce défi, une équipe de professionnels bénévoles ont sillonné la France, formant à tour de bras à l’audiovisuelle. Au menu : écriture, tournage, montage, post-production. Cette Mokhtar Academy a permis à 100 personnes d’acquérir gratuitement les bases en cinéma et ainsi de produire la majorité des courts-métrages.

Mais il ne suffisait pas de produire, encore fallait-il que la qualité soit au rendez-vous. Un jury d’artistes musulmans tel que l’humoriste Samia Orosemane, Sadia Diawara co-producteur de La Cité Rose et écrivain ou le cinéaste Nadir Ioulain ont, par leurs commentaires de chaque vidéo, joué un rôle pédagogique auprès du public les guidant dans leurs choix. Ce jury est de plus flanqué d’un conseiller spirituel, Ismaïl Mounir, jeune imam à l’image du public qu’il représente : décomplexé dans sa francité et son islamité, avec une conscience aigue du rôle éthique de l’islam au delà de sa dimension cultuelle.

D’ailleurs le bon comportement a été au coeur du message des 15 vidéos sélectionnées et à fortiori des 4 courts-métrages élus. Mais le bon comportement étaut aussi mis en pratique avec une traduction en direct de la cérémonie en langage des signes pour ne pas exclure sourds et malentendants.

L’élu est une élue !

Fait notable, le public était majoritairement jeune et féminin. A son image Sarah Seydi, femme musulmane à l’aise dans son foulard, avec Le fil vert retraçant l’histoire d’un homme assoiffé de donner du sens à sa vie, remporte le 1er prix de 10 000 euros. De quoi, espérons-le, casser les préjugés sur le prétendu sexisme de l’islam.

Mais bien heureusement, les hommes ne sont pas en reste. Arrivé 2ème, Hisham Ismaili avec Sunna, gagne une Omra (voyage à la Mecque).

Les élus de la catégorie Internationale ont annoncé qu’ils offriront les 5.000€ à l’association humanitaire Baraka City touchant ainsi le coeur du public. Ce dernier n’a pas été en reste en terme de prix puisque chaque spectateur s’est vu offrir, à son grand bonheur, un sac Mokhtar garni de 2 biographies du Prophète Mouhammad et d’un magazine familial Ahly.

Quand Marseille débarque aux Mokhtar Awards

C’est Regarde plutôt la mer, tourné à Marseille, de Sofiane Benabdallah qui cloture le podium remportant comme annoncé un sandwich Kébab à 8,90€ à un détail près : le voyage à Istanbul pour aller le déguster a été également offert !

A suivre…. inchâ’Allah !

 

par Omar al Mokhtar - Dans > Humour



 

 

Autres articles Humour

 

Brèves Humour

  • Avril 2016

     

    L’OM pour rire, l’OM pour pleurer

    Pour tous les passionnés de football et particulièrement ceux de l’Olympique de Marseille nous vous conseillons de vous précipiter dans votre kiosque préféré pour acheter « Le Canard enchaîné » de cette semaine. Page 3, vous découvrirez l’excellent article « Les écoutes téléphoniques qui mettent l’OM à poil » sous la plume, palmipède oblige de Didier Hassoux et Dominique Simmonot. Nous y découvrons la retranscription des écoutes téléphoniques ordonnées depuis des années par les flics de l’Office central pour la répression de la grande délinquance financière qui enquêtent sur l’OM et les commentaires de nos journalistes. Un bijou rédactionnel. De quoi vous faire haïr le ballon rond et vous inciter à demander le (...)

     

  • Avril 2016

     

    Kanaki qui Kana quoi

    Papé, papé – Oh c’est la guerre que tu me réveilles – Et non, c’est à cause du beau livre que j’ai trouvé dans ta bibliothèque – En plus il lit pendant la sieste, enfant de parisien que tu es – Pas vrai, le parisien c’est papa, moi je suis un demi marseillais – Bon peut-être, c’est quoi ce livre - Celui sur la Nouvelle-Calédonie, avec les poissons, la barrière de corail et les kanaks, tu sais les tous noirs avec des coupes de rastas, on dirait des sin… - Ah non, jamais on dit ça, autrement que je frotte les dents aux savons noirs, ils sont différents c’est tout – Papé différents, c’est vilain – Pourquoi toi t’es beau ? – Ouais, tu as raison, je suis méchant – Un peu et c’est pas bien – Tu m’excuses papé ? – (...)

     

  • Mars 2016

     

    Les malheurs de Sophie : elle voit des barbus partout

    Pauvrette, ils sont vilains dans son canard, ils envoient une oie blanche faire un reportage à risque dans un nid de pauvres sur les collines de Marseille. Sophie à la Savine, c’est Tintin au Congo ou avoir vingt ans dans les Aurès. Et stupeur, malheur quand elle débarque sur les lieux que voit-elle ? Un drapeau palestinien géant à côté un homme barbu derrière les barreaux. Vite elle se précipite pour parler à une autochtone anonyme et cela sans interprète. Souvent les autochtones sont anonymes, soit parce qu’ils ont peur, soit parce qu’ils ne sont pas si anonymes que cela, soit c’est vraiment degun et l’anonyme sert à faire dire le discours d’un officiel que notre journaliste doit obligatoirement (...)

     

  • Mars 2016

     

    Le Bled est dans le pré, dernière satire hilarante de Ro et Cut :

    Cette vidéo c’est comme "Brigitte" tu l’aimes ou tu la quitte ! Mais bon si tu la quitte y a pas les papiers, pour comprendre il faudra visionner jusqu’au bout pour savoir si c’est le Bortuguais antonio qui aura lo mur de Brigitte ou Walid le Arbouche à bouche ou à bouse selon la présentatrice. Pour lire la vidéo sur la chaine YouTube de Roetcut : https://youtu.be/Wp6xVoVxSXY Image extraite de la vidéo : Les deux blédards walid et antonio en concurrence pour séduire la bouseuse Brigitte.

     

  • Janvier 2016

     

    Ils ont du pétrole et de l’humour

    Deux dessins de nos amis algériens Le Hic et Dilem pour aborder le difficile sujet de la crise économique qui menace le pays avec la baisse des cours du pétrole. Mieux qu’une analyse d’un brillant économiste ou qu’un rapport du FMI. Michel Bonelli

     

  • Décembre 2015

     

    Le président Barack Obama appelle les français...

    Information réellement satirique : Le président Barack Obama appelle les français à lutter contre « les idéologies extrémistes », dans une allocution solennelle prononcée quatre jours après la victoire historique du Front National aux élections régionales en France. « Le Front National est un fascisme, comme l’était le Nazisme en 39 », rappelle le président américain. « Les Etats-Unis d’Amériques ont toujours pris parti pour la liberté. Nous avons combattu, nous combattons et nous continuerons de combattre les dictatures partout dans le monde » assène-t-il d’une voix grave avant de poursuivre « Marine Le Pen ne vaut pas mieux que Saddam, Kadhafi ou Bachar Al Assad, et nous irons bombarder en France, s’il le (...)

     

  • Juillet 2015

     

    Les Catalans, la familiale

    Il est beau mon marronnier, comme chaque année quand le sujet se fait rare, on ressort l’enquête en profondeur, palmes et tuba sur les plages de Marseille. Là où il y a de la gène, il n’y a pas de bonheur. Un petit chez toi, vaut mieux qu’un grand chez les autres. Vas-y faites chauffer la vidéo et le stylo. Pour une fois que nous n’avons pas rixe sur le sable chaud pour les yeux de braise d’une baigneuse ou tentative de noyade d’un policier stagiaire par des malfrats descendus de leur cité. Même si le sujet sur les plages de notre ville est intarissable, je pense que pour la municipalité c’est touchée, coulée. En gros quatre plages pour 850 000 habitants et je ne compte même pas en mètre balnéaire par (...)

     

  • Janvier 2015

     

    De l’instrumentalisation de l’islam dou fronce...

     

  • Décembre 2014

     

    Un petit billet d’humour de Romuald : ZEP des familles refusent "le droit à l’oubli"

    Nouvelle carte Zone d’éducation prioritaire (ZEP), les familles refusent "le droit à l’oubli" sur Google. Elles veulent rester administrativement parmi les pauvres. Ça rapporte plus des moyens aux écoles sauf en Seine-Saint-Denis...si nous nous en tenons aux grèves parents enseignants. Pourtant la modulation des allocations a été adoptée. Obama l’a compris, les policiers auront des caméras embarquées quand ils contrôleront les zones de sécurité prioritaires (ZSP). Ça craint vraiment à Villeurbanne. Z’avez qu’à additionner ZEP + ZSP et il ne vous reste plus qu’à anticiper. Les patrons eux, veulent se débarrasser du compte pénibilité, parce qu’il est pénible. C’est comme Paris, ses entreprises vont se marier (...)

     

  • Septembre 2014

     

    Un soutien à Maurad Goual : pour le boycott du sacrifice en raison du prix du mouton 2014 :

     

Articles récents

Articles au hasard