Articles

Accueil > Actualités > Visite en capitale 2013 : Cap sur le J1, un nouvel espace d’expos, côté (...)

 

Visite en capitale 2013 : Cap sur le J1, un nouvel espace d’expos, côté Joliette

14 mai 2013

Lieu d’expositions et d’ateliers, le J1 offre, désormais, tout au long de l’année des évènements culturels. En mai, plusieurs expos de qualité y sont programmées. Les remarquables « Eclat de miroir », présenté par la communauté Emmaüs Pointe Rouge, « Personnages », des photos de famille étonnantes réunies par les chercheurs de midi et « Déserteurs », une déroutante proposition de l’artiste Stéphanie Solinas, sont entièrement gratuites. Quant à l’expo « officielle » Méditerranées, Des grandes cités d’hier aux hommes d’aujourd’hui, payante, elle offre un parcours éducatif et riche de pièces muséales rares. Fortes de leur succès, toutes ces expos sont prolongées jusqu’au dimanche 26 mai. L’occasion d’une ballade en famille ludique et originale.


 

JPEG - 70.3 ko

Aujourd’hui, métro Joliette, mais côté mer cette fois-ci, nous voici au J1. Mis à la disposition par le grand Port maritime de Marseille, les ferries continuent à y accoster, de l’extérieur le bâtiment J1 est resté presqu’en état, léché par les embruns marins mais à l’étage intérieur, la rénovation mérite le détour. Première étape de notre visite : l’accès à la terrasse avec son mobilier original et hyper contemporain où un canapé sans fin conçu à l’aide de tuyau de chantier surprend le visiteur. Le lieu offre une respiration au dessus de la ville que les Marseillais vont sûrement s’approprier. Puis à l’intérieur, après le bar restaurant vient un espace ouvert sur diverses expos et ateliers, un coin enfant, une librairie boutique, soit un lieu de vie de 6000 m2 et un espace d’exposition de 2500 m2 dont l’Atelier du large qui inclut la galerie La Jetée, la galerie des Quais et celle des Chercheurs de Midi, espaces gratuits, et nouveaux lieux d’art contemporains et bien vivant.

JPEG - 52.9 ko

Emmaüs fait place à ses artistes

D’abord l’étonnante présentation artistique de la communauté Emmaüs de la Pointe rouge « Eclat de miroir ». Faite d’« Objets-trouvaille » issus de la récupération par les compagnons d’Emmaüs d’objets épars, elle nous frappe par la créativité de ces derniers qui se sont transformés en véritables artistes. Résultat : des pièces d’art insolites, empreintes de poésie brute. On y frôle l’absurde, le dadaïsme.

JPEG - 67.3 ko

Comme ce tableau confectionné en éclat de miroir et agencé pour figurer un stade de foot ou ce tapis de jeu de cartes surréalistes. On y salue le talent de son créateur, Patrice, un des compagnons de la Pointe rouge.

JPEG - 89.9 ko

Dans une autre salle, le visiteur peut y croiser une chaise tourne-disque, des couverts en argent transformés en statuettes pleines d’émotions, une mappemonde- échiquier, autant de créations, qui nous « invitent » au pays des merveilles…

JPEG - 47.5 ko
JPEG - 39.4 ko

On y frôle l’absurde, le dadaïsme, les enfants s’étonnent, les adultes y cherchent un sens qui joue avec leur sens. Bref, enfin de l’Art…

Photos de famille

La galerie des chercheurs de midi, avec « Personnages, offre une toute autre sensation. Ici, les Marseillais vont se replonger dans leur passé en y contemplant des anciennes photos de familles collectées par les chercheurs du midi, qui ont ouvert, en 2012, un site internet pour les habitants de la région. Ces derniers peuvent y déposer leurs photos personnelles. Au total, 8000 clichés ont été rassemblés, comme les photos de mariage, de classes, photos de réunions de famille ou de sorties...du début du siècle à nos jours. Devant ces « clichés-souvenirs », le visiteur est saisi par un effet miroir qui lui remémore les traces photographiques de sa propre histoire familiale.

« Antivisages »

On retiendra encore, à la Galerie La Jetée, le travail exposé de Stéphanie Solinas sur la dégradation par le temps des clichés d’identité. Elle a répertorié les médaillons qui trônent sur les tombes du cimetière du père Lachaise à Paris où les portraits des défunts se sont détériorés au fil des années. Ce cycle s’inscrit dans une réflexion plus large que propose l’artiste sur la notion d’identité, ses tentatives de classement et ses dérives.

Particulièrement passionnante est la vidéo « Dominique Lambert », une tentative de reconstitution d’un portrait robot d’un individu, clin d’œil ironique à Alphonse Bertillon, l’inventeur de l’identité judiciaire et des premières photos d’identité.

Richesse des fonds

Les expos du J1 se poursuivent avec l’expo Méditerranées, Des grandes cités d’hier aux hommes d’aujourd’hui qui dispose d’une belle scénographie liant à « travers une odyssée en 11 étapes » l’histoire des civilisations méditerranéennes. La richesse des fonds présentés, au total 171 pièces, vaut un large détour.

JPEG - 88.5 ko

On peut y admirer au gré du parcours statues grecques et romaines, bas-reliefs, vases précieux, toiles de maîtres, manuscrits rares, des maquettes de bateaux, mosaïques romaines, enluminures médiévales. D’Al Andalus , la Grèce de Périclès, la Gênes du XVIe ou les lieux du voyage d’Ulysse de Troie à Marseille en passant par Tyr, Athènes, Alexandrie, Rome, Istanbul, Tunis et Alger et la Phénicie, l’expo nous instruit sur les grandes civilisations méditerranéenne.

JPEG - 61.3 ko

On y apprend, comprend que l’on doit aux Phéniciens notre écriture alphabétique, on suit l’époque des Ottomans à Tunis, Alger ou Tripoli, ou le Marseille du 19ème siècle. Le fil conducteur de l’expo est toujours la mer et un bateau, chebec, paquebot, galère… Le volet contemporain n’a pas été occulté, avec le réalisateur Malek Bensmaïl qui met en scène un Ulysse contemporain à qui les riverains de la Grande Bleue livrent « leurs espoirs et leurs angoisses »

J 1 : métro Joliette, expos jusqu’au 27 mai. Ouvert 7 jours sur 7 de 12H à 18 h. Puis fermeture du J1 et réouverture le 11 octobre 2013.

 



 

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 17 octobre

     

    La ville de Marseille a voté un plan à 1 milliard d’euros de reconstruction des écoles, par des partenariat public-privé

    Un plan massif, à un milliard d’euros, pour reconstruire les écoles de Marseille Régulièrement épinglée pour le délabrement de certaines écoles publiques, la ville de Marseille a voté lundi un plan massif de reconstruction d’un montant d’un milliard d’euros, via des partenariats public-privé (PPP) contestés par l’opposition. "Le projet que nous nous apprêtons à lancer est considérable, c’est un véritable plan Marshall qui n’a aucun équivalent ni dans l’histoire de la ville de Marseille ni dans aucune autre ville", a vanté le maire (LR) Jean-Claude Gaudin, devant le conseil municipal. Le plan prévoit la destruction de 31 établissements obsolètes des années 1960, et leur remplacement par 28 nouvelles écoles, (...)

     

  • 16 octobre

     

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité à Marseille lance une pétition

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité lance une pétition en ligne, avec une lettre ouverte à Jean-Claude Gaudin " Nous nous sommes mobilisés pour vous apporter les preuves de ce triste constat à travers le Livre Noir de Marseille : Etat des lieux de chaque quartier de la cité. Vous y observerez les rats que côtoient les usagers chaque jour. Ils s’attaquent aux câbles des voitures et pénètrent chez nous. Leurs cadavres trainent dans les rues et dans les parcs….Leur prolifération est vectrice de maladie comme la leptospirose…La gale et la teigne sont revenues dans nos parcs et nos écoles !" (...)

     

  • 9 octobre

     

    Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry, lundi 9 oct

    Lundi 9 octobre 2017 Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry Pour la troisième journée consécutive les personnels ont décidé d’exercer leur droit de retrait, les conditions de sécurité n’étant toujours pas assurées, ni pour nos élèves, ni pour nous. Dans un communiqué, les professeurs et personnels, leurs sections syndicales, FSU, CGT, FO, SUD, CFDT précisent :"Vendredi, la direction académique a dit réfléchir à la possibilité d’affecter à l’année 4 ou 5 AED supplémentaires sur notre lycée pour la vie scolaire. Il y a urgence ! Nos élèves doivent pouvoir reprendre les cours au plus vite, dans des conditions de sécurité restaurées. Il nous est insupportable d’être une nouvelle fois (...)

     

  • 6 octobre

     

    Lycée Saint exupéry, les enseignants font valoir leur droit d eretrait, suite à des violences

    DROIT DE RETRAIT AU LYCEE SAINT-EXUPERY DE MARSEILLE "La rentrée chaotique du lycée continue … En grève le 5 septembre, les personnels dénonçaient déjà les conditions de travail fortement dégradées suite à la perte de 30 contrats aidés (CUI), assurant notamment l’encadrement des élèves et l’entretien des locaux. De façon prévisible, les 10 postes reconduits n’ont pas suffit à assurer la sérénité du travail dans l’établissement. Depuis un mois seulement, les incidents se multiplient, les actes de violence sont récurrents :- 315 exclusions de classe- 6128 absences d’élèves- 490 passages à l’infirmerie- 9 évacuations par les pompiers … Suite à une bagarre d’une violence extrême ce mercredi, l’ensemble des (...)

     

  • 4 octobre

     

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13, Marseille. dimanche

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13 Un repas de soutien au collectif Al Manba , soutien migrant-es 13 ; est organisé aux jardins partagés de l’Annonciade, quartiers nord, les Aygalades, à partir des récoltes. Discussions, musique, buvette, chaleur humaine par Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba dim 12:00 · Chemin de la Mûre, 13015 Marseille Page FB Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba

     

  • 4 octobre

     

    Recours au Conseil d’Etat , contre le gel des contrats aidés

    Emplois aidés : La justice va-t-elle suspendre le gel décidé par le gouvernement ? TRAVAIL Le Conseil d’Etat examine mardi 03 octobre, un recours déposé par des élus écologistes et plusieurs associations contre la remise en cause des contrats aidés décidée par l’exécutif... http://www.20minutes.fr/economie/2143331-20171003-emplois-aides-justice-va-suspendre-gel-decide-gouvernement

     

  • 25 septembre

     

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées.

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées Depuis plusieurs semaines, des agents des musées dénoncent dans des courriers anonymes des passe-droits, voire les emplois fictifs dont bénéficieraient d’autres agents. La Ville a décidé de diligenter une enquête interne de l’inspection générale des services. A lire sur marsactu https://marsactu.fr/avis-de-tempete-dans-les-musees-de-marseille/

     

  • 25 septembre

     

    Selon la porte-parole de l’ONG Oxfam, Manon Aubry, avec les réformes fiscales engagées, "le gouvernement offre 24 milliards d’euros de cadeaux fiscaux aux plus riches".

    Réforme fiscale : "Les plus riches bénéficieront d’une hausse de revenus 18 fois plus importante que les plus pauvres" note Oxfam Selon la porte-parole de l’ONG Oxfam, Manon Aubry, avec les réformes fiscales engagées, "le gouvernement offre 24 milliards d’euros de cadeaux fiscaux aux plus riches". L’ONG de lutte contre la pauvreté Oxfam publie lundi 25 septembre, un rapport critique sur le projet de loi de finances 2018, intitulé Réforme fiscale : les pauvres en paient l’impôt cassé. Selon le rapport, les ménages les 10 % plus riches bénéficieront "d’une hausse de revenus au moins 18 fois plus importante que les 10 % les plus pauvres", alors que les 10% les plus riches possèdent déjà "56% des richesses (...)

     

  • 20 septembre

     

    CONTRE LA SUPPRESSION BRUTALE DES CONTRATS AIDES, RASSEMBLEMENT unitaire DEVANT LA PREFECTURE LE MERCREDI 20 SEPTEMBRE A 13H.

    Depuis la rentrée, l’annonce par le gouvernement de la fin programmée de tous les emplois aidés a réactivé la colère dans l’éducation, premier employeur de ces contrats. Les associations de parents d’élève se sont jointes à l’intersyndicale 1er degré en cette rentrée car elles sont bien conscientes des difficultés tant sur le plan humain que dans la dégradation de l’accueil des familles dans les écoles où les AADE sont devenues indispensables au bon fonctionnement. Le second degré de l’éducation, touché aussi par ces suppressions se joindra aussi à notre action le mercredi 20 septembre à 13h devant la Préfecture, à Marseille et l’action s’élargit en interprofessionnel. L’intersyndicale a demandé à être (...)

     

  • 14 septembre

     

    Emmaüs Pointe Rouge lance une collecte de dons pour les migarnts

    La Collecte de dons alimentaires pour les migrants de la Vallée de La Roya, est ouverte. départ du camion lundi 16 octobre. Le camion d’Emmaüs partira le lundi 16 octobre. Voir sur le site emmaus-pointerouge.com

     

Articles récents

Articles au hasard