Articles

Accueil > Agenda > « Visages de Syrie, La vie qui résiste » au Mucem

 

« Visages de Syrie, La vie qui résiste » au Mucem

29 janvier 2014

Du 31 janv. au 2 fév., le Mucem met à l’honneur la Syrie. A travers des films, des rencontres, des lectures, nous pourrons découvrir quelques uns de ces « visages » qui se sont opposés au régime ou tentent de survivre encore dans leur pays. Ecrivains, cinéastes, artistes, personnalités culturelles, le Mucem leur rend hommage car « Révéler ces Visages de Syrie, c’est témoigner de la vie qui résiste en temps de guerre et rendre compte de la diversité et de la pluralité d’une société confrontée à la menace de la destruction ».


 

Plusieurs temps forts jalonnent ces rencontres au Mucem dédiées à la Syrie.

Vendredi 31 janv. 17h-19h « Syrie, patrimoine en péril » Rencontre-débat
Auditorium Germaine Tillion. Entrée libre. Il sera question ici des sites et des monuments archéologiques en danger, mais aussi des menaces qui pèsent sur les savoir-faire et les arts et traditions populaires, tout ce qui crée le lien social et fonde le vivre ensemble. La musique enfin, ne sera pas oubliée, qui à elle seule incarne un des grands héritages de la culture syrienne
Introduction par Yves Aubin de la Messuzière, ambassadeur de France, ancien Président de l’association de préfiguration du Mucem et membre du conseil d’administration. Président de la Mission Laïque française.

Les monuments : au cœur de la vie, et parfois de la mort des Syriens
Par Ammar Abd Rabbo, photographe. Présentation de photographies du patrimoine syrien avant et après 2011, notamment dans la ville d’Alep : ou comment les monuments continuent d’être au cœur de la vie des Syriens.
Patrimoine matériel et immatériel
Par Sophie Cluzan, archéologue et conservateur du patrimoine.
Outre le patrimoine matériel, ce sont aussi les arts de vivre, arts et traditions populaires, les langues et coutumes qui sont menacés de destruction : tout ce qui lie et cimente la vie sociale…
Etat des lieux, état de veille : comment protéger le patrimoine archéologique syrien en otage ?
Par Cheikhmous Ali, docteur en archéologie du Proche-Orient ancien à l’Université de Strasbourg, Institut d’Histoire et d’Archéologie de l’Orient ancien, Association pour la protection de l’archéologie syrienne (APSA)
Musée à ciel ouvert, la Syrie témoigne d’une histoire singulière à travers des époques, des cultures et des religions variées. Dès la plus haute antiquité, elle a été le berceau et le réceptacle de nombreuses civilisations. Quelles mesures peut-on prendre pour protéger le patrimoine syrien et éviter une catastrophe semblable à celle de l’Irak ?

Les deux villes d’Alep : musiques et exemples urbains, avant et après la guerre
Par Fawaz Baker, compositeur et architecte
Y a-t-il désormais une ou deux villes d’Alep ? Quelles divisions fracturent la ville aujourd’hui, et quelles en étaient les séparations hier ? Peut-on évoquer ces frontières d’un point de vue musical et urbanistique ?

Samedi 1er fév. Visages de Syrie de 10h à 20H. Rencontres-Documentaires-Lectures-Débats

Clandestinité, exils, emprisonnements… Bien avant les manifestations de 2011, de nombreux écrivains, artistes et intellectuels se sont engagés dans la lutte pour la démocratie en Syrie, souvent au prix de leur propre liberté. Les quelques figures emblématiques évoquées lors de cette journée permettront de relier l’histoire récente à l’actualité.

10h Introduction Par Farouk Mardam Bey, éditeur et écrivain

11H30 Documentaire sur RIAD AL-TURK, opposant syrien communiste

Lectures de textes et présentation du documentaire de Mohammed Ali Atassi « Ibn El Am » (2001, 50 min), en présence du cinéaste, en dialogue avec Christophe Ayad, journaliste au Monde. Homme politique syrien, Riad al-Turk a été emprisonné durant presque vingt ans en raison de sa lutte politique pour la démocratie. Secrétaire général du bureau politique du Parti communiste syrien dès sa fondation en 1973, il est l’une des grandes figures de l’opposition syrienne. Le film d’Ali Atassi expose sa profonde humanité.

De 14h à 15h30 LE COLLECTIF ABOU NADDARA, groupe de cinéastes syriens

Lecture de la Carte Blanche « En Syrie, refusons la fable d’un Orient compliqué » parue dans le Monde du 24 septembre 2013. Présentation d’un choix de films du collectif par son porte-parole, Sharif Kiwan, en dialogue avec Thierry Fabre, responsable du département du développement culturel et des relations internationales du Mucem. Le collectif Abou Naddara regroupe des cinéastes syriens autodidactes, qui depuis les manifestations contre la dictature en mars 2011, publient chaque vendredi sur internet un film de leur cru. Une à cinq minutes de cinéma hebdomadaire pour raconter la Syrie d’aujourd’hui et répondre, à leur manière, à l’appel de la liberté.

16h-17h Documentaire sur Samar Yazbek, écrivaine, réfugiée à Paris

Lectures de textes et présentation de la vidéo réalisée par Rania Stephan sur Samar Yazbek en dialogue avec Emma Boltanski, anthropologue. Refugiée à Paris depuis l’été 2011, Samar Yazbek a publié quatre romans dans son pays, et est également l’auteur de « Feux Croisés », un témoignage poignant sur les premiers mois de la révolution. Malgré son appartenance à la communauté alaouite à laquelle appartient la famille El-Assad, elle a rejoint la contestation contre le régime. Arrêtée plusieurs fois, elle a été contrainte par les autorités à visiter les prisons où sont détenus les manifestants. Une descente aux enfers dont elle a fait le récit dans la presse arabe.

17h30-18h30 Textes et lectures de l’œuvre de Yassin Al-Haj Saleh, écrivain, opposant politique

Lectures de textes de Yassin Al-Haj Saleh. Présentation de Yassin Al-Haj Saleh par Ziad Majed, chercheur et politologue libanais. Médecin et écrivain syrien, ancien prisonnier politique, Yassin Al-Haj Saleh a passé 16 ans dans les geôles d’Al-Assad, de 1980 à 1996, pour son appartenance à l’une des formations de gauche opposées au régime. De mars 2011 à l’automne 2013, il a vécu la clandestinité dans son propre pays tout en publiant régulièrement des analyses et des témoignages dans la presse arabe. En nov. 2012, il reçoit l’asile politique en Allemagne.

De 19 à 20h30 clôture : table ronde géopolitique animée par Christophe Ayad, journaliste au Monde.

Concert, Bab Assalam, vendredi 21 jan. 21h, 15/20 €

Bab Assalam (« la porte de la paix ») puise dans le répertoire oriental de la musique des caravaniers et des chants soufis pour inventer un nouveau syncrétisme entre tradition et improvisation. La formation naît en 2005 à Alep de la rencontre entre le clarinettiste français Raphaël Vuillard et deux musiciens syriens, les frères Khaled et Mohanad Aljaramani. Ces derniers sont aujourd’hui réfugiés en France. Leur inspiration se nourrit de l’exil et du répertoire traditionnel de l’Orient soufi, Bab Assalam propose désormais une lecture contemporaine : le grain de la guitare électrique et les sons de l’électronique se mêlent aux oud, percussions, et clarinette basse. Une musique d’une extrême finesse à la fois mystique, mélancolique, hypnotique. Avec Khaled Aljaramani (oud, chants), Mohanad Aljaramani (percussions, chants), Raphael Vuillard (clarinette basse), Philippe Barbier (guitare électrique & live electronic)

CINÉMA. Dim. 2 fév. Auditorium Germaine Tillion Séance 5 €/3€

Introduction des films par Tahar Chikhaoui, critique de cinéma et directeur des Rencontres internationales des cinémas arabes, en présence du cinéaste syrien Meyar Al-Roumi. Une programmation en collaboration avec les Rencontres de cinéma arabe AFLAM

14h30 AZRAK-RAMADI (BLEU-GRIS) De Mohamad Al-Roumi (France, 2004, 23 min), VOSTF.

De retour sur les lieux de son enfance en Mésopotamie du Nord, Mohamad Al-Roumi apprend que la région doit être engloutie dans les eaux du plus important barrage construit sur l’Euphrate, en Syrie. Il décide de témoigner d’une splendeur vouée à disparaître, de la beauté simple du quotidien des villageois.

LES FIGURANTS De Nabil El-Maleh (Syrie, 1993, 1h15), VOSTF. Salem est réparateur automobile, Nada est veuve, ouvrière dans une usine. Tous deux peinent à trouver un lieu où vivre leur idylle.

17h30 ROUND TRIP De Meyar Al-Roumi (Syrie, 2012, 1h15), VOSTF. Avec Alexandra Walid est chauffeur de taxi à Damas. Son véhicule est le seul espace privé où il peut embrasser Soheir, sa bien-aimée. Lorsque celle-ci est invitée à Téhéran par une amie, ils décident d’y partir ensemble et prennent le train pour un magnifique voyage.

 

par Claire Robert - Dans > Agenda



 

 

Autres articles Agenda

 

Brèves Agenda

  • 10 mai

     

    HIP HOP : un âge d’or 1970-1995...Exposition MAC Marseille

    HIP HOP : un âge d’or 1970-1995... 13 mai 2017 – 14 janvier 2018 La culture Hip Hop ouvre les portes du musée d’Art contemporain à ceux qui aux États-Unis, en Europe et à Marseille incarnent un phénomène planétaire. Depuis les premières block parties du Bronx jusqu’à l’âge d’or marseillais retrouvez la fièvre qui s’est emparée du monde en trois temps et quatre mouvements : DJing, MCing, Graffiti & Bboying. La formidable énergie et l’inventivité des DJ, des maîtres de cérémonie, des graffeurs et writters, des break dancers et de leurs crews a pris la rue, les clubs et la jeunesse du monde. Émergeant dans le quartier du Bronx, qui connaît les pires conditions économiques, une jeunesse qui rêve d’exister (...)

     

  • 10 mai

     

    "La Belle fête de Mai", 19-20-21 Mai

    Depuis seize ans, « La Belle Fête de Mai » fédère et mobilise tout un quartier. A travers elle la Belle de Mai, devant l’absence de projets structurants, manifeste clairement sa détermination, revendique et affirme son droit à exister dans une ville en pleine mutation.Soutenu par l’histoire emblématique d’un quartier légendaire et le dynamisme affirmé du collectif fondateur, ce temps festif met en œuvre la participation des habitants. Le quartier de la Belle de Mai est résolument porté par les valeurs de solidarité et d’accueil qui caractérisent l’identité marseillaise. La rencontre, l’échange et le respect de l ‘autre doivent être à la disposition de cet avenir qui permettra aux anciens et nouveaux (...)

     

  • 4 mai

     

    Faites de la fraternité ! Théâtre Toursky

    Les 5 et 6 mai sera organisée la « Faites de la Fraternité ». Artistes, intellectuel(le)s, associations, fondations engagées et citoyens sont appelés à se rassembler au Théâtre Toursky pour échanger, se rencontrer, dialoguer, et faire connaissance. Au fil de ces deux journées consacrées au partage interculturel et intergénérationnel, se tiendront des concerts, des débats, des expositions, des animations, des projections, des rencontres, de la poésie, et des actes de fraternité. Il s’agit là de faire de l’Art notre ferment d’unité et le socle fondateur d’une humanité fraternelle combattant tout obscurantisme. La solidarité fraternelle est universelle. Le soutien au droit de tous les peuples de disposer (...)

     

  • 4 mai

     

    « Derrière les fronts : Résistance et Résilience en Palestine » film de Alexandra Dols

    Projection-débat du film Derrière les fronts : Résistance et Résilience en Palestine » film de Alexandra Dols Soirée en présence de la réalisatrice, du docteur Samah Jabr et d’une partie de l’équipe du film « Derrière les fronts, propose un cheminement dans nos esprits et sur les routes de Palestine, en compagnie de la psychiatre psychothérapeute et écrivaine palestinienne Dr. Samah Jabr. Dans l’héritage du Dr. Frantz Fanon, psychiatre anticolonialiste, elle témoigne des stratégies et conséquences psychologiques de l’occupation et des outils des palestinien-nes pour y faire face.Dans ce film à plusieurs voix, des extraits de chroniques, d’interviews et d’échappées poétiques dansent aux corps-à-corps (...)

     

  • 1er mai

     

    Carrières de Lumières, Baux-de-Provence

    Exposition multimédia consacrée aux grands peintres du XVIe siècle. Réalisation : Gianfranco Iannuzzi, Renato Gatto et Massimiliano Siccardi Carrières de Lumières Du 4 mars au 7 janv. : Tlj 10h-18h (Novembre >mars) / 9h30-19h (avril>juin et septembre-octobre), 9h30-19h30 (juillet-août) 10/12 € (10/13 € en juillet-août) www.carrieres-lumieres.com Route de Maillane 13520 Les Baux-de-Provence 04 90 54 55 56 06 89 82 83 89

     

  • 25 avril

     

    Expo Beautiful Africa aux Galeries Lafayettes

    – BEAUTIFUL AFRICA – EXPOSITION DU 8 AVRIL AU 10 JUIN 2017 Visuel : Otobong Edet Nkanga, Alterscape : Alterscape I, 2005. C-print sur papier photographique, 50 x 67 cm. © D.R. Collection FRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur Beautiful Africa à La Galerie du 5em Avec les artistes Sammy Baloji, Yona Friedman et Denise Charvein, Eddy Kamuanga Ilunga, Kapwani Kiwanga, Abdoulayé Konaté, Namsa Leuba, Toufik Medjamia, Otobong Nkanga D’avril à juin, l’Afrique se révèle à la Galerie du 5e avec les œuvres de 9 artistes qui vivent et travaillent entre l’Europe, les Etats-Unis et l’Afrique. L’exposition « Beautiful Africa » traverse les paysages du Nigéria, du Mali ou du Maghreb, raconte les bouleversements (...)

     

  • 24 avril

     

    Peut-on parler calmement de laïcité ?

    Table ronde avec Maïssa Falha et Marc Rosmini (professeurs de philosophie, membres du collectif Les Philosophes Publics) et Richard Martin (directeur du Toursky) La laïcité désigne un type d’organisation politique censé permettre la coexistence pacifique de tous les citoyens, quelles que soient leurs options spirituelles. Ce terme fait pourtant rapidement dégénérer les débats en vaines, et parfois violentes, polémiques. Nous tenterons donc, en croisant les approches historique, juridique et philosophique, de comprendre ce glissement, et de participer à une reconstruction collective du concept de laïcité. Sans détours ni tabous, il s’agira au moins de dissiper les malentendus, et de démasquer les (...)

     

  • 24 avril

     

    7èmes Rencontres Nationales des Luttes de l’Immigration et des Quartiers Populaires

    29-30 avril 2017 7èmes Rencontres Nationales des Luttes de l’Immigration et des Quartiers Populaires Ces 7èmes rencontres nationales organisées à Marseille par le FUIQP offre des opportunités d’échanges : tables rondes, débats, retours d’expériences de militant-e-s issu-e-s de l’immigration et des quartiers populaires et paroles des familles dans leur combat quotidien pour la vérité et la justice. Ces 7èmes rencontres se concluront à la fois par une manifestation publique le dimanche 30 avril a 15 heures dans les rues de marseille pour dénoncer encore et toujours les violences policières, mais aussi par une invitation à nous rejoindre le 1er mai dans notre cortège revendiquant l’égal l’accès à (...)

     

  • 4 avril

     

    Rencontres du 9ème art. Aix-en-Provence

    Lancement du festival de BD, le 7, 8 et 9 avril 2017, avec le premier temps fort des Rencontres du 9eArt. Le très attendu week-end BD réunit pour l’occasion plus de 50 auteurs internationaux, autour de propositions fortes et inédites (rencontres, ateliers, projections, concerts...). Au programme : un week-end BD (7-9 avril) et 10 expositions d’avril à mai En présence de 50 auteurs internationaux. et c’est gratuit ! Cité du Livre et divers lieux 8-10 rue des allumettes - 13090 Aix-en-Provence. Jusqu’au 28 mai. http://www.bd-aix.com/pages/festival.html

     

  • 3 avril

     

    "Massilia Sound System Le film", sort en...

    "Massilia Sound System Le film", sort en salles le 5 avril. Il est réalisé par Christian Philibert, l’auteur des 4 saisons d’Espigoule, et retrace la vie de ce groupe mythique., Entretien avec le réalisateur à lire chez notre notre confrère zibeline. http://www.journalzibeline.fr/programme/massilia-par-massilia/ .

     

Articles récents

Articles au hasard