Articles

Accueil > Actualités > Union pour la Méditerranée : l’optimisme excessif de la France

 

Union pour la Méditerranée : l’optimisme excessif de la France

29 mai 2010

Ce 27 mai, Marseille accueillait le For’UM, un colloque d’investisseurs. La France et l’Egypte, co-présidant l’Union pour la Méditerranée (UPM) ont affiché une confiance absolue dans cette vaste initiative. En à peine deux ans –mise en œuvre de l’UPM le 13 juillet 2008-, réalisations, projets de financement, organisation méthodique de l’instance se mettent en place. Plusieurs personnalités étaient présentes : Christine Lagarde, ministre de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi, Rachid Mohamed Rachid, ministre du Commerce et de l’Industrie d’Egypte, Anne-Marie Idrac, secrétaire d’Etat au Commerce Extérieur, Ahmad Massa’deh, secrétaire général de l’UPM et Stefan Fule, commissaire européen à l’élargissement et à la politique de voisinage. « L’UPM est toujours bien vivante » affirme Henri Guaino, chef de la mission interministérielle de l’UPM, Conseiller spécial du Président de la République.


 

JPEG - 68.4 ko
La ministre française de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi, Christine Lagarde

« L’UPM n’est pas seulement un beau rêve, c’est aussi du contenu » annonce la ministre Christine Lagarde. Elle se lance dans une longue énumération de fonds, destinés à lever de grands projets au service du pourtour méditerranéen. Ils concernent les secteurs de la dépollution, de l’eau, de l’énergie solaire notamment, du développement des transports urbains. Une panoplie de fonds à disposition (FARO, FISEM, Inframed, FCM, FEMIP,…), une longue liste d’organisations et de réseaux, soutenant l’investissement (Caisse des Dépôts (CDC), Banque mondiale, Agence Française de Développement –AFD-, ANIMA et son réseau Invest in Med, Banque Européenne d’Investissement –BEI-,…), des consortiums privés doivent contribuer à financer de nombreuses réalisations.

JPEG - 101.3 ko
Le Forum a drainé de nombreux investisseurs.

Une multitude d’institutions

« Toutes ces institutions donnent le tournis » avoue la ministre. Il est vrai que tout cet écheveau complexe de structures, de fonds ne relève pas d’une grande clarté. Il peut semer la confusion dans les esprits. Pour l’heure, « on ne peut pas dresser un bilan, on peut seulement dire que ce choix stratégique (de l’UPM) en pleine crise est judicieux » souligne Mme Lagarde. « Les sources de croissance se situent dans les pays du Sud, les équilibres changent, le degré de dépendance s’inverse. UPM a su anticiper ». Le ministre égyptien, Rachid Mohamed Rachid fait montre de sa satisfaction sur la création des fonds, notamment Inframed, signé le 26 mai à Paris avec le Premier ministre, François Fillon. Ce dernier fonds, initié par la CDC –deuxième grand acteur public pour l’UPM- et la CDP (Cassa Depositi e Prestiti) en Italie est doté d’un capital initial de près de 400 millions d’€. L’objectif de collecte fin 2011 est fixé à un milliard d’€. Il représente le plus important fonds d’infrastructure du bassin méditerranéen. Sa particularité réside dans un partenariat avec les institutions financières de la rive sud (marocaine et égyptienne). Henri Guaino parle d’ « un prototype, un modèle pour d’autres fonds pour attirer les investisseurs ». La BEI participe à Inframed, la banque s’est par ailleurs massivement engagée dans le dispositif FEMIP (Facilité euro-méditerranéenne d’investissement et de partenariat). En 2009, la FEMIP a signé 1.6 milliard € de prêts pour financer près de vingt projets d’envergure et soutenir les entreprises et les TPE.

JPEG - 113.8 ko
Des stands d’investisseurs et de partenaires de l’UPM, au Palais de la Bourse de la CCI

Toujours de nouveaux fonds

Le FARO (Fonds d’Amorçage, de Réalisation et d’Orientation) est également un nouveau dispositif. Le FARO est un instrument pilote d’appui aux porteurs de petits projets innovants, réservé surtout aux ressortissants franco et euro-méditerranéens, aux organismes bi-nationaux. Ce micro-financement sera assuré par les acteurs principaux de la chaîne d’aide aux PME : OSEO, AFD, Caisse des Dépôts. Un opérateur privé, l’association Anima à Marseille gère déjà le programme communautaire Invest in Med et apportera la dimension européenne, l’ancrage local et la connexion aux réseaux. Le FARO, amorcé par la France séduit trois autres pays, Liban, Italie, Maroc. La convention était présentée au For’UM. En outre, un accord de coopération franco-italien, visant à aider les PME en Méditerranée a été signé entre la CCI Marseille Provence et la CC Milan, jeudi dernier.

Autre dispositif, la FISEM (Facilité d’investissement de soutien économique à la Méditerranée) mobilise l’AFD depuis juin 2009. Doté de 250 millions d’€, cet outil d’investissement en fonds propres est destiné à aider les PME de la région face aux effets de la crise et à encourager la timide reprise de la croissance. D’ici à cinq ans, ses financements sont estimés à 6 milliards d’€. L’AFD renforce ainsi ses actions au service du bassin méditerranéen. Ses financements entre 2008 et 2009 ont augmenté de 33 %. Ses projets gravitent autour de la dépollution de la Méditerranée, le développement urbain, les énergies renouvelables notamment solaire.

JPEG - 75.4 ko
Le ministre égyptien du Commerce et de l’Industrie, Rachid Mohamed Rachid

La mission Milhaud

Autre démarche à venir serait la création d’une banque dédiée au financement du co-développement en Méditerranée. C’est l’objectif posé par Nicolas Sarkozy lorsqu’il a confié à Charles Milhaud, la constitution d’une commission ad hoc. L’originalité de la mission Milhaud est d’avoir rassemblé cinq experts du Nord et cinq du Sud. Les conclusions du rapport, présenté au Président de la République le 1er juin montrent que les outils à disposition existants ne sont pas suffisants. La commission se dirige ainsi vers la recommandation d’une institution, consacrée à la Méditerranée. Elle sera probablement dotée d’ « un capital de départ de 10 à 15 milliards d’€. Ce serait une banque commune avec l’Europe à travers la BEI et les pays du Sud » signale Charles Milhaud, ancien président du directoire de la Caisse Nationale des Caisses d’Epargne.

JPEG - 79.8 ko
Le Secrétaire Général de l’UPM, Ahmad Massa’deh et Henri Guaino, Conseiller spécial du Président de la République

Un Plan solaire méditerranéen

A l’échelon planétaire, la Banque mondiale s’est dotée d’un plan d’investissement dans l’énergie solaire en décembre 2009, de 5.6 milliards d’€ pour la réalisation de onze centrales. On retrouve l’institution dans d’autres organisations telles le Centre de Marseille pour l’intégration en Méditerranée (CMI) aux côtés de la BEI et de plusieurs gouvernements. Notamment, l’antenne marseillaise de la Banque mondiale a tissé des liens avec l’Institut de la Méditerranée, le réseau Femise (Forum Euroméditerranéen des Instituts de Sciences Economiques), Anima. Tous participent à l’Office de coopération économique pour la Méditerranée et les pays du Golfe. Le 27 mai à Marseille était annoncé sa création.

En outre, les travaux seront lancés pour la création d’un Fonds Carbone Méditerranéen (FCM), probablement opérationnel en 2011. L’initiative doit conforter le déploiement de projets dans le cadre du Plan Solaire Méditerranéen, en apportant aux pays d’accueil du Sud, un complément de savoir-faire et de financement.

Les consortiums privés dans la course

Selon M. Guaino, l’UPM est à la fois un cadre politique et de coopération autour de projets concrets. Quant aux consortiums, ils sont nés avec l’UPM, « ils sont la traduction concrète de l’esprit de la Méditerranée » explique le président de la mission interministérielle française de l’UPM. Le projet solaire reste le plus avancé, le plus important. Il existe deux grands pôles, Desertec Industrial Initiative et Transgreen –Réseau de Transport Electrique Méditerranéen. Desertec est lancé par un groupe d’entreprises privées allemandes telles Siemens, Abengoa. Ce consortium allemand est très puissant, « capable de mettre des milliards d’€ pour réaliser des actions de grande ampleur » souligne Henri Guaino. Le projet Desertec concerne l’exploitation de l’énergie solaire dans le désert. Le principe serait d’installer des dizaines de centrales solaires autour du Sahara, qui enverraient une partie de leur électricité vers l’Europe. Le deuxième consortium dont les contours seront précisés d’ici quinze jours est français et développe des ambitions similaires. Transgreen, créé à l’initiative d’entreprises françaises étudie la faisabilité d’un réseau de transport d’électricité transméditerranéen dans le cadre du Plan Solaire Méditerranéen. L’objectif étant d’installer un réseau de transport à grande distance pour la transmission et la commercialisation, en particulier de lignes sous-marines opérant sous courant continu. Plusieurs établissements tels EDF, Alstom, Areva, Véolia manifestent leur intérêt pour Transgreen.

JPEG - 56.1 ko
Charles Milhaud (au centre) présente le diagnostic de la mission Milhaud, entouré de Philippe de Fontaine Vive, vice-président de la BEI et Daniel Houri, membre du Conseil de Surveillance de la CDC

La logique économique passe par le volet politique

Plus globalement, tous les financements sont les bienvenus, privés ou publics, même hors du périmètre euro-méditerranéen. On peut donc imaginer par exemple des fonds chinois, indiens, américains à l’avenir. « L’Union pour la Méditerranée doit attirer des capitaux » mais tempère M. Guaino, « ce n’est pas pour sous-traiter qu’avec des entreprises extérieures, mondiales ». Quoi qu’il en soit, « l’argent de l’Union européenne ne peut pas suffire à couvrir les besoins » reconnaît-il.

Très optimiste, M. UPM indique que «  les projets continuent malgré les difficultés d’ordre politique, en particulier le conflit israélo-palestinien. L’UPM s’installe vraiment dans la durée ». Il fait allusion aussi au rapport Peillon, adopté le 20 mai par le Parlement européen qu’il qualifie d’ « excellent ». Le socialiste Vincent Peillon propose une feuille de route cohérente. Il met notamment l’accent sur la nécessité de renforcer très vite la légitimité démocratique de l’UPM. Ce document liste de nombreuses orientations ambitieuses.

Les contextes économique et politique sont donc intimement liés. « On est bien obligé de prendre en compte le volet politique, on ne peut pas faire comme si les frontières n’existaient pas » fait remarquer M. Guaino. La logique économique dépend du processus de longue haleine de l’UPM. Le sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UPM à Barcelone, prévu le 7 juin est reporté en novembre.

 



 

  • "Handala est le témoin de cette ère qui ne mourra jamais"

    On ne dit pas Algériens de France ou en France car ils sont français.

    par Danièle Dubreuil le Août 2014 à 16h46
  • 3es rencontres nationales des luttes de l’immigration (1/4) Saïd Bouamama : « L’impérialisme existe encore »

    Faire des conférences c’est bien mais...
    S Bouamama, un sociologue engagé ? quand on tape son nom sur internet et qu’on voit le nombre de fois qu’il s’est "engagé" en étant.... payé, c’est impressionant. beaucoup de ses travaux sont des réponses à des commandes publiques
    On ne peut pas se dire engagé et en même temps solliciter des fonds publics pour le faire. Ce pseudo sociologue engagé est en rélaité engagé pour ses fins de mois et pendant ce temps, nous on pointe au chômage

    par Hakim le Janvier 2015 à 10h09
  • Marseille : la Ville communique sur sa lutte contre l’habitat indigne

    bjr il suffit de venir au parc kalliste voir dans quel l’etas sont les appartement de marseille ,ils les laisse se dégrader ,ils n’ont méme pas pris la peinne de fermer les volets de certain d’entre eux sachant qu’ils risque de tombé a tous moment surtou quand le vent souffle ,puis apres c’est facile de demander de classé le batiment en carence !!!!mdr !!!

    par delaval le Décembre 2014 à 10h36
  • Les Algériens de France veulent créer leur lobby

    la question est : pourquoi Algérien en France alors que chacun pense que l’union du Maghreb est une bonne idée pour ces pays, même si cela ne marche pas actuellement.

    ce serait un bon signe des Maghrébins de France, non ?

    par Said le Octobre 2007 à 09h11

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 8 août

     

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, 9 août

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, prévu pour mercredi 9 Août à 18h. Les défenseurs de l’Histoire et du Patrimoine de Marseille appellent à se rassembler devant les vestiges de la Corderie à Marseille. Démontrant être toujours aussi mobilisés pour la sauvegarde totale des vestiges, la poursuite des fouilles et l’abandon définitive du projet d’immeuble. Interview dans le journal de France Culture du vendredi 4 août 2017 à Alain Nicolas était Conservateur en chef des Musées Nationaux de France, créateur du Musée d’Histoire de Marseille. docteur en archéologie. (...)

     

  • 8 août

     

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis "La cour d’appel d’Aix-en-Provence a condamné le militant Cédric Herrou, mardi 8 août, à quatre mois de prison avec sursis. L’agriculteur de Breil-sur-Roya (Alpes-Maritimes), visage de la solidarité et de l’aide apportée aux migrants qui traversent la frontière italienne par la vallée de la Roya, est plus sévèrement sanctionné qu’en première instance." En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2017/08/08/poursuivi-pour-aide-a-l-immigration-clandestine-cedric-herrou-attend-son-jugement-en-appel_5169880_1654200.html#dw62oCLAdEcDgVtS.99 En savoir plus sur (...)

     

  • 2 août

     

    3 août, Rassemblement sur site archéologique Corderie contre Vinci

    Suite au début de travaux entrepris ce matin par Vinci sur le site archéologique de La Coderie, qui doit être classé par Madame Nyssen ministre de Culture, demain jeudi 3 aout 2017 à 18h, un rassemblement devant le site archéologique au bd de la Corderie à Marseille est organisé par le CIQ St Victor, association " Laisse béton" et les marseillais.

     

  • 2 août

     

    Soutien à Cédric Herrou, Cour d’appel d’Aix le 8 Août

    Soutien à Cédric Herrou la Ligue des Droits de l’Homme Aix auquel s’associe Attac, appelle au soutien à Cédric Herrou. Le mardi 8 août à 08H00 : Rassemblement devant la cour d’appel à Aix-en-Provence, 20 Place Verdun. Pour avoir pris en charge des migrants sur le sol italien et les avoir aidés à transiter en sécurité vers la France. Cédric Herrou avait été condamné en février dernier à 3000 € d’amende avec sursis ; en appel, le 19 juin dernier, le procureur a requis 8 mois de prison avec sursis. L’arrêt de la Cour sera rendu le 8 août. NOUVEAU FILM : FESTIVAL DU DROIT D’ASILE DE CANNES par le Collectif Roya Solidaire : (...)

     

  • 1er août

     

    Calais : le conseil d’Etat oblige l’Etat à installer points d’eau et sanitaire pour les migrants

    Le rapporteur du Conseil d’Etat a recommandé vendredi de contraindre l’Etat à installer des points d’eau et des sanitaires à Calais pour les centaines d’exilés présents dans la ville. Depuis plusieurs semaines, un bras de fer oppose d’un côté les associations d’aide aux migrants, et de l’autre le ministère de l’Intérieur et la ville de Calais. La décision du Conseil d’Etat est attendue très prochainement. Elle devrait suivre les recommandations de son rapporteur http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/07/31/migrants-le-conseil-d-etat-demande-au-gouvernement-d-installer-des-points-d-eau-et-des-sanitaires-a-calais_5166938_3224.html

     

  • 11 mai

     

    Patrick Mennucci : "Mélenchon a choisi l’affrontement, il va l’avoir"

    Au micro de BFMTV ce mercredi, Patrick Mennucci a réagi à l’annonce de la candidature de Jean-Luc Mélenchon dans sa circonscription de Marseille pour les législatives. "C’est la cinquième fois qu’il change de lieu de vote, on va devoir discuter de tout ça, en même temps qu’il nous explique ce qu’il connaît du centre-ville de Marseille, à paris le Vieux-Port un jour de soleil et de meeting". Et dans un communiqué, Patrick Ménucchi critique ce parachutage parisien : "Jean-Luc Melenchon a fait le choix d’être candidat à Marseille, dans la 4ème circonscription des Bouches-du-Rhône, circonscription dont je suis le député sortant et candidat pour un second mandat. C’est une clarification. Il clarifie la (...)

     

  • 10 mai

     

    Benoît Hamon lancera son propre mouvement transpartisan le 1er juillet

    Benoît Hamon, candidat socialiste à l’élection présidentielle, a annoncé mercredi 10 mai, sur France Inter, vouloir lancer, le 1er juillet 2017, son propre mouvement, transpartisan. "Le 1er juillet, je lancerai un mouvement, large, qui s’adressera aux hommes et aux femmes de gauche, citoyens, a-t-il déclaré, pour être en situation de se retrouver, de penser les suites que nous pouvons donner à ce travail que nous avons commencé lors de la campagne présidentielle, un travail sur ces idées nouvelles". Ce mouvement n’a pas encore de nom, a-t-il (...)

     

  • 10 mai

     

    Législatives : Jean-Luc Mélenchon candidat à Marseille face au PS sortant Patrick Mennucci

    "Le chef de file de La France insoumise a informé ses adhérents de son choix. Il confirmera sa décision lors de sa visite à Marseille jeudi 11 mai. Jean-Luc Mélenchon devrait être candidat aux législatives à Marseille dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône. Le chef de file de La France insoumise, qui, mercredi 10 mai au matin sur l’antenne de RMC-BFM-TV, a estimé qu’il serait « probablement » candidat à Marseille, a confirmé son choix dans la journée dans une lettre adressée aux « insoumises et insoumis » marseillais, que Le Monde a pu consulter". En savoir plus sur (...)

     

  • 10 mai

     

    Anne Hidalgo, Christiane Taubira et Martine Aubry lancent un mouvement politique, "Dès demain"

    Ils s’adressent à "tous les humanistes qui croient encore en l’action". Des figures politiques comme les maires PS de Paris et Lille, Anne Hidalgo et Martine Aubry, et l’ex-ministre de la justice Christiane Taubira, ainsi que des intellectuels et des artistes, parmi lesquels Yann Arthus-Bertrand ou Jacques Higelin, cosignent une tribune publiée dans Le Monde, mercredi 10 mai. Ils y annoncent le lancement d’un mouvement politique baptisé Dès demain." http://www.francetvinfo.fr/politique/anne-hidalgo-christiane-taubira-et-martine-aubry-lancent-un-mouvement-politique-des-demain_2184369.html#xtor=CS1-746

     

  • 5 mai

     

    CONSOLAT VS US BOULOGNE : L’affiche du prochain match à domicile ce samedi 6 mai à 15h

    Contacté par Rachid Tigilt, un des fervent supporter du GS CONSOLAT nous relayons volontiers l’affiche du prochain match contre l’US Boulogne. En effet, encore une fois le club Marseillais évoluant en National fait une remarquable saison : il est 6ème à 7 point du leader ! Aussi pour saluer encore une fois les exploits du staff et de l’équipe du président Mingalon nous vous informons qu’il s’agit de l’avant-dernier match de la saison à domicile ( Stade La Martine) se jouera ce samedi, à 15h, Venez nombreux ! et hou ha allez Consolat (...)

     

Articles récents

Articles au hasard