Articles

Accueil > Actualités > Union des Familles Musulmanes : une culture de l’identité et de la (...)

 

Union des Familles Musulmanes : une culture de l’identité et de la citoyenneté

27 août 2010

L’Union des Familles Musulmanes des Bouches-du-Rhône (UFM 13) est en pleine effervescence. L’aménagement des locaux, intégrant la création d’un espace culturel se termine d’ici mi-septembre. Les travaux ont largement pénalisé l’organisation du ramadan par l’association. L’UFM 13 finalise cependant la programmation de l’Aïd dans la cité tout en veillant à la suite donnée à son projet auprès de « Marseille Provence 2013 ». L’occasion d’aborder les actions socio-éducatives, culturelles et citoyennes, menées tout au long de l’année.


 

JPEG - 61.9 ko
Nassera Benmarnia, directrice de l’UFM 13

Le ramadan représente toujours un trait d’union entre les différentes communautés. L’UFM 13 se veut fédératrice et tend d’impulser ces retrouvailles autour des traditions du ramadan. Pourtant, cette année, la rénovation de son espace a contrarié fortement ses plans. La préparation et la distribution des repas à l’occasion de l’événement n’ont pu s’effectuer, le local cuisine –en travaux- n’étant pas fonctionnel pour l’instant. Les contraintes techniques n’ont pas empêché l’association d’assurer un minimum le maintien de la distribution des colis alimentaires.

Se retrouver autour des coutumes du ramadan est un temps fort, « l’Islam n’est pas que jeûner, prier », mais évoque aussi « la solidarité, le partage » fait remarquer la directrice Nassera Benmarnia.

Par exemple, un groupe de jeunes afghans est accueilli actuellement dans la « maison » de l’UFM. Les cultures, les habitudes divergent entre les pays. « Dans les familles maghrébines, nous avons beaucoup de couscous, de chorba. Chez les comoriens ou les yéménites », le riz tient une place vitale. Qu’importent les pays d’origine, l’essentiel est de partager la rupture du jeûne ensemble. Des habitudes marseillaises se sont aussi instaurées au fil du temps, « le ramadan peut être l’occasion de préparer un plat typiquement provençal ». Nassera Benmarnia complète, « on arrive à communiquer », la barrière des langues n’existe pas.

« L’impression qu’on vient de débarquer, dans le regard de l’autre »

Native de Castres, Nassera est « marseillaise depuis 1988 ». Elle avait tissé déjà un lien fort avec la cité phocéenne, sa sœur Zina est ici depuis quarante ans. Dès son arrivée, Nassera s’implique dans le milieu associatif auprès de la communauté algérienne. Elle se souvient que jusque dans les années 80, l’idée force résidait dans le retour au pays pour les familles issues de l’immigration. Plus tard, une volonté s’ancre, « notre avenir est ici, l’installation définitive à Marseille » s’impose.

Les questions de citoyenneté l’ont toujours motivé. A Marseille, elle s’était engagée dans un milieu de militants comme les anciens marcheurs –allusion aux participants de la Marche pour l’égalité et contre le racisme en 1983. Aujourd’hui encore, « on vit ici, et pourtant, on a toujours l’impression qu’on vient de débarquer dans ce pays dans le regard de l’autre ».

Son engagement citoyen l’amène à fonder l’UFM en 1996, depuis 1998 partie intégrante de l’UNAF (Union Nationale des Associations Familiales). L’agrément à ce mouvement familial français est une forme de reconnaissance et revêt son importance pour la directrice actuelle. Au départ de l’initiative, Nassera est présidente bénévole. Deux ans plus tard, elle en devient la directrice tout en ayant conservé une âme de militante. Au cours du temps, l’évolution de l’UFM est importante, « au début, on nous traitait de communautaristes. Les premiers à nous montrer du doigt étaient surtout des gens, issus de l’immigration, engagés plutôt dans des partis politiques. Ils disaient « il faut se fondre dans cette société. Il n’y a pas de spécificité ». On s’aperçoit aujourd’hui que ces mêmes gens se revendiquent une identité de musulmans, une immigration particulière », constate-t-elle.

« Les familles de France sont aussi musulmanes »

La revendication de l’UFM reste intacte, « les familles de France sont catholiques, laïques, juives, protestantes, rurales mais aussi musulmanes » insiste Nassera. Et d’ajouter, l’identité existe « d’un point de vue religieux et à la fois culturel. Nous avons une culture à part entière, et non une culture des quartiers » comme si on l’assimilait à une sous-culture. Selon elle, il s’agit de s’extraire du cliché d’un folklore : couscous, thé à la menthe. Dès ses premiers pas, l’association a voulu une diversité dans les communautés représentées, « le premier conseil d’administration réunissait une comorienne, une yéménite, des maghrébines ». Le dénominateur commun était la religion musulmane.

Aujourd’hui, l’équipe se compose de cinq salariés, s’entourant d’un noyau dur d’une quinzaine de bénévoles actifs. « L’Aïd dans la cité », dans sa logistique rassemble 80 à 90 volontaires. Le projet d’aménagement des locaux d’une surface de 500 m² permet d’optimiser les conditions de travail.

Ouverture d’un espace culturel

Les activités culturelles devraient prendre un nouvel essor avec la création d’un espace propre d’une capacité d’une centaine de places. Le coût global des travaux s’élève à 280 000 €, financés principalement par le Conseil général. La Région et la Ville interviennent dans une moindre mesure.

Cet investissement répond à une réelle demande selon la directrice. Ainsi, l’UFM 13 développe de nombreuses activités socio-éducative, culturelle et citoyenne. Concernant le volet socio-éducatif, l’association propose des cours d’alphabétisation, de langue arabe et des initiations à l’informatique. Dans le domaine de la Solidarité, « l’entraide familiale » consiste, en partenariat avec la Banque alimentaire, à distribuer des colis auprès de quelque 150 familles. Quant au « vestiaire familial », la collecte permet la redistribution de linge, de meuble, de vaisselle et d’appareil électroménager. Par ailleurs, l’aspect social est approché avec « l’espace Femmes » (ateliers cuisine, préparation de repas lors de « l’Aïd dans la cité » ou encore « les Belsunciades »,…). Le « Diwan 3e âge » offre un espace de discussion, de convivialité autour de petit déjeuner, de jeu de société ou de sortie culturelle.

Deux types de médiation sont à la disposition des publics : médiation « écrivain public », relative aux démarches administratives et médiation institutionnelle, concernant l’accès aux droits des étrangers. La « Boutique du citoyen » vient renforcer cette dernière médiation. Les « Rencontres citoyennes » trimestrielles donnent l’opportunité au public, issu de l’immigration de s’exprimer sur des thématiques fortes telles la conférence sur la nationalité française, un débat autour des enjeux économiques du port marseillais.

L’Aïd dans la Cité, et un espoir pour Marseille, capitale de la culture

Dans l’immédiat, Nassera et son équipe finalisent le programme de « l’Aïd dans la Cité », prévue du 5 au 14 novembre prochain. Autour de la rencontre phare, « La fête de la famille et du partage » au Dôme, graviteront des ateliers de calligraphie, une conférence débat avec Henriette Walter, écrivain linguiste, et le cinéma avec à l’affiche, cette année, surtout le Liban.

Objectif plus lointain est la possible participation à l’événement de « Marseille Provence 2013 ». Selon Mme Benmarnia, les dossiers sont déposés, l’UFM 13 espère que « l’Aïd dans la Cité », « manifestation unique en France », drainant un public très mixte sera sélectionné. D’autres projets sympas et novateurs ont été soumis aux organisateurs de « Marseille, capitale européenne de la culture ».

Comme beaucoup de candidats, l’UFM est dans l’expectative…

UFM 13, 26 rue Nationale, 13001 Marseille, tél 04 91 91 99 35, e-mail : ufm13@wanadoo.fr, site : http://www.ufm13.org

 



 

  • "Handala est le témoin de cette ère qui ne mourra jamais"

    On ne dit pas Algériens de France ou en France car ils sont français.

    par Danièle Dubreuil le Août 2014 à 16h46
  • 3es rencontres nationales des luttes de l’immigration (1/4) Saïd Bouamama : « L’impérialisme existe encore »

    Faire des conférences c’est bien mais...
    S Bouamama, un sociologue engagé ? quand on tape son nom sur internet et qu’on voit le nombre de fois qu’il s’est "engagé" en étant.... payé, c’est impressionant. beaucoup de ses travaux sont des réponses à des commandes publiques
    On ne peut pas se dire engagé et en même temps solliciter des fonds publics pour le faire. Ce pseudo sociologue engagé est en rélaité engagé pour ses fins de mois et pendant ce temps, nous on pointe au chômage

    par Hakim le Janvier 2015 à 10h09
  • Marseille : la Ville communique sur sa lutte contre l’habitat indigne

    bjr il suffit de venir au parc kalliste voir dans quel l’etas sont les appartement de marseille ,ils les laisse se dégrader ,ils n’ont méme pas pris la peinne de fermer les volets de certain d’entre eux sachant qu’ils risque de tombé a tous moment surtou quand le vent souffle ,puis apres c’est facile de demander de classé le batiment en carence !!!!mdr !!!

    par delaval le Décembre 2014 à 10h36
  • Les Algériens de France veulent créer leur lobby

    la question est : pourquoi Algérien en France alors que chacun pense que l’union du Maghreb est une bonne idée pour ces pays, même si cela ne marche pas actuellement.

    ce serait un bon signe des Maghrébins de France, non ?

    par Said le Octobre 2007 à 09h11

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 8 août

     

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, 9 août

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, prévu pour mercredi 9 Août à 18h. Les défenseurs de l’Histoire et du Patrimoine de Marseille appellent à se rassembler devant les vestiges de la Corderie à Marseille. Démontrant être toujours aussi mobilisés pour la sauvegarde totale des vestiges, la poursuite des fouilles et l’abandon définitive du projet d’immeuble. Interview dans le journal de France Culture du vendredi 4 août 2017 à Alain Nicolas était Conservateur en chef des Musées Nationaux de France, créateur du Musée d’Histoire de Marseille. docteur en archéologie. (...)

     

  • 8 août

     

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis "La cour d’appel d’Aix-en-Provence a condamné le militant Cédric Herrou, mardi 8 août, à quatre mois de prison avec sursis. L’agriculteur de Breil-sur-Roya (Alpes-Maritimes), visage de la solidarité et de l’aide apportée aux migrants qui traversent la frontière italienne par la vallée de la Roya, est plus sévèrement sanctionné qu’en première instance." En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2017/08/08/poursuivi-pour-aide-a-l-immigration-clandestine-cedric-herrou-attend-son-jugement-en-appel_5169880_1654200.html#dw62oCLAdEcDgVtS.99 En savoir plus sur (...)

     

  • 2 août

     

    3 août, Rassemblement sur site archéologique Corderie contre Vinci

    Suite au début de travaux entrepris ce matin par Vinci sur le site archéologique de La Coderie, qui doit être classé par Madame Nyssen ministre de Culture, demain jeudi 3 aout 2017 à 18h, un rassemblement devant le site archéologique au bd de la Corderie à Marseille est organisé par le CIQ St Victor, association " Laisse béton" et les marseillais.

     

  • 2 août

     

    Soutien à Cédric Herrou, Cour d’appel d’Aix le 8 Août

    Soutien à Cédric Herrou la Ligue des Droits de l’Homme Aix auquel s’associe Attac, appelle au soutien à Cédric Herrou. Le mardi 8 août à 08H00 : Rassemblement devant la cour d’appel à Aix-en-Provence, 20 Place Verdun. Pour avoir pris en charge des migrants sur le sol italien et les avoir aidés à transiter en sécurité vers la France. Cédric Herrou avait été condamné en février dernier à 3000 € d’amende avec sursis ; en appel, le 19 juin dernier, le procureur a requis 8 mois de prison avec sursis. L’arrêt de la Cour sera rendu le 8 août. NOUVEAU FILM : FESTIVAL DU DROIT D’ASILE DE CANNES par le Collectif Roya Solidaire : (...)

     

  • 1er août

     

    Calais : le conseil d’Etat oblige l’Etat à installer points d’eau et sanitaire pour les migrants

    Le rapporteur du Conseil d’Etat a recommandé vendredi de contraindre l’Etat à installer des points d’eau et des sanitaires à Calais pour les centaines d’exilés présents dans la ville. Depuis plusieurs semaines, un bras de fer oppose d’un côté les associations d’aide aux migrants, et de l’autre le ministère de l’Intérieur et la ville de Calais. La décision du Conseil d’Etat est attendue très prochainement. Elle devrait suivre les recommandations de son rapporteur http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/07/31/migrants-le-conseil-d-etat-demande-au-gouvernement-d-installer-des-points-d-eau-et-des-sanitaires-a-calais_5166938_3224.html

     

  • 11 mai

     

    Patrick Mennucci : "Mélenchon a choisi l’affrontement, il va l’avoir"

    Au micro de BFMTV ce mercredi, Patrick Mennucci a réagi à l’annonce de la candidature de Jean-Luc Mélenchon dans sa circonscription de Marseille pour les législatives. "C’est la cinquième fois qu’il change de lieu de vote, on va devoir discuter de tout ça, en même temps qu’il nous explique ce qu’il connaît du centre-ville de Marseille, à paris le Vieux-Port un jour de soleil et de meeting". Et dans un communiqué, Patrick Ménucchi critique ce parachutage parisien : "Jean-Luc Melenchon a fait le choix d’être candidat à Marseille, dans la 4ème circonscription des Bouches-du-Rhône, circonscription dont je suis le député sortant et candidat pour un second mandat. C’est une clarification. Il clarifie la (...)

     

  • 10 mai

     

    Benoît Hamon lancera son propre mouvement transpartisan le 1er juillet

    Benoît Hamon, candidat socialiste à l’élection présidentielle, a annoncé mercredi 10 mai, sur France Inter, vouloir lancer, le 1er juillet 2017, son propre mouvement, transpartisan. "Le 1er juillet, je lancerai un mouvement, large, qui s’adressera aux hommes et aux femmes de gauche, citoyens, a-t-il déclaré, pour être en situation de se retrouver, de penser les suites que nous pouvons donner à ce travail que nous avons commencé lors de la campagne présidentielle, un travail sur ces idées nouvelles". Ce mouvement n’a pas encore de nom, a-t-il (...)

     

  • 10 mai

     

    Législatives : Jean-Luc Mélenchon candidat à Marseille face au PS sortant Patrick Mennucci

    "Le chef de file de La France insoumise a informé ses adhérents de son choix. Il confirmera sa décision lors de sa visite à Marseille jeudi 11 mai. Jean-Luc Mélenchon devrait être candidat aux législatives à Marseille dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône. Le chef de file de La France insoumise, qui, mercredi 10 mai au matin sur l’antenne de RMC-BFM-TV, a estimé qu’il serait « probablement » candidat à Marseille, a confirmé son choix dans la journée dans une lettre adressée aux « insoumises et insoumis » marseillais, que Le Monde a pu consulter". En savoir plus sur (...)

     

  • 10 mai

     

    Anne Hidalgo, Christiane Taubira et Martine Aubry lancent un mouvement politique, "Dès demain"

    Ils s’adressent à "tous les humanistes qui croient encore en l’action". Des figures politiques comme les maires PS de Paris et Lille, Anne Hidalgo et Martine Aubry, et l’ex-ministre de la justice Christiane Taubira, ainsi que des intellectuels et des artistes, parmi lesquels Yann Arthus-Bertrand ou Jacques Higelin, cosignent une tribune publiée dans Le Monde, mercredi 10 mai. Ils y annoncent le lancement d’un mouvement politique baptisé Dès demain." http://www.francetvinfo.fr/politique/anne-hidalgo-christiane-taubira-et-martine-aubry-lancent-un-mouvement-politique-des-demain_2184369.html#xtor=CS1-746

     

  • 5 mai

     

    CONSOLAT VS US BOULOGNE : L’affiche du prochain match à domicile ce samedi 6 mai à 15h

    Contacté par Rachid Tigilt, un des fervent supporter du GS CONSOLAT nous relayons volontiers l’affiche du prochain match contre l’US Boulogne. En effet, encore une fois le club Marseillais évoluant en National fait une remarquable saison : il est 6ème à 7 point du leader ! Aussi pour saluer encore une fois les exploits du staff et de l’équipe du président Mingalon nous vous informons qu’il s’agit de l’avant-dernier match de la saison à domicile ( Stade La Martine) se jouera ce samedi, à 15h, Venez nombreux ! et hou ha allez Consolat (...)

     

Articles récents

Articles au hasard