Articles

Accueil > Actualités > Un « nouveau regard » sur Marseille avec l’association Marseille (...)

 

Un « nouveau regard » sur Marseille avec l’association Marseille Autrement

17 décembre 2013

Pour les fêtes, l’association Marseille Autrement, un réseau d’habitants curieux à « vocation pédagogique », organisent des sorties sur tout le territoire de la cité phocéenne. Un regard et une ballade sur notre ville qui nous feront découvrir ou redécouvrir la ville, permettant d’apprendre, de comprendre, de mieux connaître Marseille. Au menu : visites historiques et commentées du port, de Longchamp et retrour sur l’exposition des archives Départementales sur les matières premières qui ont marqué l’histoire de Marseille.


 

L’idée première de l’association Marseille Autrement est de « de valoriser, au travers de sorties de groupe, la diversité de notre territoire, ses richesses patrimoniales et artistiques, ses espaces naturels, sa longue histoire, ses acteurs économiques et culturels, ses collectivités locales et institutions, ses habitants »… Pour cela, elle propose de nombreux rendez-vous de sorties commentées à travers la ville.

Ballade historique autour du port, mercredi 18 déc. 2013

Mercredi 18 Décembre 2013 - 09h50, elle programme une ballade historique autour du port avec évocation du vieux quartier dynamité en 1943, des monuments préservés, de la reconstruction. Cette virée permettra de se souvenir de l’ancien quartier du port, intentionnellement détruit durant la guerre, de son ambiance populaire, de ses prostituées, de ses ruelles typiques, de ses maisons anciennes à jamais disparues, de celles qui ont été épargnées, des circonstances de la destruction, de la reconstruction. On se souviendra qu’il y a 50 ans, en janvier 1943 le vieux quartier de Marseille situé en bordure du port fut dynamité et la population évacuée ou déportée, au total 14 hectares détruits, soit 1924 immeubles. Y subsistaient de nombreux anciens hôtels particuliers remarquables, des petites rues tortueuses et en pente bordées de vieilles maisons et d’échoppes. Ce quartier était très animé, populaire, vibrant ! Mais c’était aussi le quartier de tous les trafics, des prostitués, de la pègre. Au début du XXème siècle, le quadrilatère exigu situé derrière la mairie devient "le quartier réservé" où la prostitution est tolérée sous surveillance administrative. Les souteneurs, appelés "nervis" étaient les maitres des lieux.
Pourquoi ce quartier si riche de monuments anciens, si typique dans sa configuration, est-il devenu un champ de ruines ? Quels sont les monuments qui ont pu être sauvés ?
Qui a décidé de la destruction ? Comment se sont déroulés les faits ? Combien de Marseillais ont été déportés ? Combien sont morts ? Pourquoi la pègre a-t-elle été si peu inquiétée ? A qui a profité cette destruction ? Le guide François Hervé propose un parcours pour comprendre ce drame, ses causes et ses conséquences. Il s’arrêtera sur les monuments qui ont été épargnés et les immeubles rebâtis par les grands architectes d’après guerre.

Balade historique commentée "Le quartier Longchamp, l’arrivée de l’eau à Marseille et l’ancien parc zoologique" vendredi 20 déc.

Autre proposition : Une balade commentée dans le quartier Longchamp pour évoquer ce qu’il fut au XIXème siècle et comment l’arrivée de l’eau de la Durance changea son paysage. Le guide évoquera le cours Longchamp jadis avant l’urbanisation, le monumental château d’eau édifié pour la commémoration de l’arrivée à Marseille des eaux de la Durance à Marseille, le musée des Beaux-arts et le Muséum d’histoire naturelle, l’ex parc Zoologique de Marseille, sa célèbre girafe, l’aboutissement de l’aqueduc et du répartiteur ou pavillon de partage des eaux, l’Observatoire de Marseille, le bel hôtel particulier Grobet-Labadié, du XIXe siècle qui abrite les riches collections d’une famille de négociants…

Visite commentée de l’exposition sur les matières premières qui ont marqué l’histoire de Marseille (corail, tabac...) aux Archives départementales. Vendredi 20 déc.
Cette visite est réservée aux adhérents de la partie présentée sur Marseille : Les 9 matières premières qui ont marqué l’histoire industrielle de la ville et de ses environs : corail, indiennes, minerais et métaux, pétrole, bauxite, matériaux de construction, tabac et allumettes, agroalimentaire, corps gras.

Corail du Maghreb, soie de Perse, sucre des Antilles, huile d’olive de Crète, blés de la mer Noire, plombs d’Espagne : le littoral provençal est marqué depuis le Moyen Âge par la réception et la transformation de matières premières, venues de tous les horizons et de l’arrière-pays. En lien avec ces activités, les rivages de Marseille-Provence ont été le point d’arrivée de nombreuses vagues de migrations ouvrières…Cette longue durée a laissé de multiples empreintes, dans les arts, les paysages, les mémoires collectives, les souvenirs familiaux. Malmenées par les évolutions urbanistiques et économiques récentes, certaines de ces empreintes ont aujourd’hui totalement disparu. D’autres ont été conservées, mais ne sont plus compréhensibles que des seuls spécialistes, d’autres, enfin, interpellent les contemporains en continuant à polluer des sites dédiés à d’autres usages, notamment touristiques, bien des années après la cessation de leur activité.

Tarifs : 7 à 9 euros.

www.marseille-autrement.fr

 



 

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 6 novembre

     

    Projet de loi sur la Sécurité Sociale adopté : 4,2 milliards de restrictions demandés

    L’Assemblée nationale a adopté, mardi 31 oct 2017, le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2018. La gauche de l’Hémicycle a voté contre, dénonçant une attaque sans précédent contre le système de protection sociale. https://www.humanite.fr/le-budget-de-detricotage-de-la-securite-sociale-ete-vote-644835

     

  • 6 novembre

     

    Violences sexuelles faites au femmes, plan d’urgence demandé à Macron

    VIOLENCES SEXUELLES - Louane, Alexandra Lamy, Tatiana de Rosnay... 100 femmes demandent à Macron "un plan d’urgence contre les violences sexuelles" Elles sont les premières signataires d’une pétition en ligne pour en finir avec les violences sexuelles. "Ces violences ne sont pas une fatalité. Elles peuvent cesser". Une centaines de personnalités féminines de la société civile, artistes, comédiennes, réalisatrices, écrivaines, journalistes, médecins... ont signé une tribune adressée au président Emmanuel Macron dans le Journal du dimanche ce 5 novembre, demandant "un plan d’urgence contre les violences sexuelles". Cet appel, initié par des militantes féministes, dont Caroline de Haas, a également été (...)

     

  • 30 octobre

     

    Concert de musique arabe et européenne en soutien à SOS Méditerranée dans le cadre du festival d’Aix-en-Provence

    La série de concerts solidaires exceptionnels inaugurée en 2016 au profit de SOS MEDITERRANEE, se poursuit cet automne, sur l’initiative de Bernard Foccroulle, directeur du festival d’Aix-en-Provence et organiste, et membre du comité de soutien de SOS Méditerranée. Le prochain concert aura lieu - Vendredi 17 Novembre à 20h45 - Eglise St Jean de Malte à Aix-en-Provence "Les couleurs de l’Amour et de l’Exil" Concert de musique arabe et européenne Bernard Foccroulle Orgue Alice Foccroulle Soprano Moneim Adwan Chant et Oud Compositions de Francisco Correa de Arauxo, Alessando Grandi, François Couperin, Dietrich Buxtehude, Bernard Foccroulle, Abou Khalil El-Kabani, les frères (...)

     

  • 17 octobre

     

    La ville de Marseille a voté un plan à 1 milliard d’euros de reconstruction des écoles, par des partenariat public-privé

    Un plan massif, à un milliard d’euros, pour reconstruire les écoles de Marseille Régulièrement épinglée pour le délabrement de certaines écoles publiques, la ville de Marseille a voté lundi un plan massif de reconstruction d’un montant d’un milliard d’euros, via des partenariats public-privé (PPP) contestés par l’opposition. "Le projet que nous nous apprêtons à lancer est considérable, c’est un véritable plan Marshall qui n’a aucun équivalent ni dans l’histoire de la ville de Marseille ni dans aucune autre ville", a vanté le maire (LR) Jean-Claude Gaudin, devant le conseil municipal. Le plan prévoit la destruction de 31 établissements obsolètes des années 1960, et leur remplacement par 28 nouvelles écoles, (...)

     

  • 16 octobre

     

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité à Marseille lance une pétition

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité lance une pétition en ligne, avec une lettre ouverte à Jean-Claude Gaudin " Nous nous sommes mobilisés pour vous apporter les preuves de ce triste constat à travers le Livre Noir de Marseille : Etat des lieux de chaque quartier de la cité. Vous y observerez les rats que côtoient les usagers chaque jour. Ils s’attaquent aux câbles des voitures et pénètrent chez nous. Leurs cadavres trainent dans les rues et dans les parcs….Leur prolifération est vectrice de maladie comme la leptospirose…La gale et la teigne sont revenues dans nos parcs et nos écoles !" (...)

     

  • 9 octobre

     

    Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry, lundi 9 oct

    Lundi 9 octobre 2017 Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry Pour la troisième journée consécutive les personnels ont décidé d’exercer leur droit de retrait, les conditions de sécurité n’étant toujours pas assurées, ni pour nos élèves, ni pour nous. Dans un communiqué, les professeurs et personnels, leurs sections syndicales, FSU, CGT, FO, SUD, CFDT précisent :"Vendredi, la direction académique a dit réfléchir à la possibilité d’affecter à l’année 4 ou 5 AED supplémentaires sur notre lycée pour la vie scolaire. Il y a urgence ! Nos élèves doivent pouvoir reprendre les cours au plus vite, dans des conditions de sécurité restaurées. Il nous est insupportable d’être une nouvelle fois (...)

     

  • 6 octobre

     

    Lycée Saint exupéry, les enseignants font valoir leur droit de retrait, suite à des violences

    DROIT DE RETRAIT AU LYCEE SAINT-EXUPERY DE MARSEILLE "La rentrée chaotique du lycée continue … En grève le 5 septembre, les personnels dénonçaient déjà les conditions de travail fortement dégradées suite à la perte de 30 contrats aidés (CUI), assurant notamment l’encadrement des élèves et l’entretien des locaux. De façon prévisible, les 10 postes reconduits n’ont pas suffit à assurer la sérénité du travail dans l’établissement. Depuis un mois seulement, les incidents se multiplient, les actes de violence sont récurrents :- 315 exclusions de classe- 6128 absences d’élèves- 490 passages à l’infirmerie- 9 évacuations par les pompiers … Suite à une bagarre d’une violence extrême ce mercredi, l’ensemble des (...)

     

  • 4 octobre

     

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13, Marseille. dimanche

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13 Un repas de soutien au collectif Al Manba , soutien migrant-es 13 ; est organisé aux jardins partagés de l’Annonciade, quartiers nord, les Aygalades, à partir des récoltes. Discussions, musique, buvette, chaleur humaine par Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba dim 12:00 · Chemin de la Mûre, 13015 Marseille Page FB Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba

     

  • 4 octobre

     

    Recours au Conseil d’Etat , contre le gel des contrats aidés

    Emplois aidés : La justice va-t-elle suspendre le gel décidé par le gouvernement ? TRAVAIL Le Conseil d’Etat examine mardi 03 octobre, un recours déposé par des élus écologistes et plusieurs associations contre la remise en cause des contrats aidés décidée par l’exécutif... http://www.20minutes.fr/economie/2143331-20171003-emplois-aides-justice-va-suspendre-gel-decide-gouvernement

     

  • 25 septembre

     

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées.

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées Depuis plusieurs semaines, des agents des musées dénoncent dans des courriers anonymes des passe-droits, voire les emplois fictifs dont bénéficieraient d’autres agents. La Ville a décidé de diligenter une enquête interne de l’inspection générale des services. A lire sur marsactu https://marsactu.fr/avis-de-tempete-dans-les-musees-de-marseille/

     

Articles récents

Articles au hasard