Articles

Accueil > Actualités > Un conte moderne : Hicham, la Kalach et les portiques de sécurité...

 

Un conte moderne : Hicham, la Kalach et les portiques de sécurité...

25 mai 2009

Nous vous proposons une tribune d’actualité signée Quartiers Nords/Quartier Forts

La campagne européenne devrait battre son plein, nous aurions dû entendre les candidats des différents partis nous expliquer pourquoi et pour qui il faudrait voter, nous aurions dû assister à des débats contradictoires passionnant, à des envolées lyriques sur la place prépondérante de l’Europe dans nos existences, nous aurions aimé avoir une campagne aussi passionnante que celle à laquelle nous avions assistée lors du référendum sur le TCE en 2005.


 

Au lieu de cela cette campagne se déroule en sourdine, comme si la peur du vote sanction populaire traumatisait tellement les appareils que la stratégie qui est privilégiée est celle de la discrétion. Personne ne s’émeut, outre mesure, de la possibilité d’une abstention record et les discours enflammés sur la participation citoyenne ne semblent plus à l’ordre du jour, au contraire les panneaux d’affichages restent clairsemés, les meetings des grands partis institutionnels se déroulent dans une ambiance feutrées devant des parterres de militants conquis d’avance et ou la contestation démocratique n’a pas lieu d’être.

Pour nous citoyens lambda, ces élections semblent concerner un autre continent, la prétendue complexité de ce scrutin est rédhibitoire et pour un grand nombre d’entre nous faute de maitriser le sujet le choix se fera probablement en faveur des partis « raisonnables », en l’occurrence les partis qui ont contribué à la construction européenne actuelle, la Droite nous propose une moralisation du Capitalisme avec en prime la levée du secret bancaire et la fin des paradis fiscaux, en voilà de bonnes résolutions… mais moraliser le Capitalisme reviens en fait à le vider de sa substance, puisque ce dernier est immoral et qu’il ne repose que sur la maximisation des profits, le libre échangisme et la compétition sans freins, autant essayer de rendre un Pitbull végétarien (essayez voir) ;
Le PS, sachant que lors de la précédente mandature le groupe parlementaire auquel il est rattaché(PSE) a voté 97% des décisions de concert avec le Parti populaire Européen (La droite européenne), veut soudainement changer d’Europe, mais en modifiant à la marge le système capitaliste sans volonté affirmée de le combattre ou de le dépasser… dont acte.

L’offre politique ne se résume heureusement pas à ces deux projets, et le propos de cette « adresse » ne tourne pas autour de la promotion des alternatives, nous avons par ailleurs exprimé nos positions sur la question. Cette interpellation à pour but de recadrer le débat actuel qui semble emprunter une trajectoire déjà connue :
En l’espace de 2 semaines et après un discours récent du chef de l’état, l’accent semble être mis sur la « sécurité ». Alain Badiou dans son ouvrage « De quoi Sarkozy est il le nom », nous explique que le Sarkozysme est la traduction politique d’une peur collective, nationale… et comment ne pas adhérer à cette hypothèse lorsque l’on voit l’ampleur que prennent des faits divers largement relatés et gonflés par la complaisance de certains médias.

Ainsi l’histoire qui nous est contée, en lieu et place du débat sur les Européennes 2009 , est celui de ce terrible criminel de 6 ans et de son complice de 10 ans qui auraient éhontément subtilisé le tricycle d’un camarade de classe, il aura fallu pas moins de 6 courageux policiers pour maitriser les bandits en culottes courtes et les maintenir en garde à vue plus de 2 heures ( il fallait au moins ça , l’un des deux s’appelait Hicham) avant de les libérer faute de preuves !!!

C’est aussi cette histoire plus grave de l’adolescent qui a poignardé sa prof en plein cours et nous ne nous permettrons aucune ironie à ce sujet au vu de la gravité de l’acte, mais que dire de la proposition de Darcos, de ces portiques de sécurité à l’entrée des établissements scolaires, ainsi que de la brigade d’intervention spécialisée chargée de faire régner la loi dans les cours d’écoles ?

Il y’a enfin une hystérie médiatique autour de l’affaire du guet apens tendu par des « jeunes » à des représentants de la force publique, ces derniers auraient été « canardés » à l’arme automatique et nous concevons sans hésitations l’aspect criminel de cette attaque et le traumatisme qu’ont pu ressentir les policiers ; ce qui est plus étonnant c’est l’engouement médiatique qui s’en est suivi et le défilé ininterrompu des experts en sécurité, en guérilla urbaine et en armements sur les antennes radio et les plateaux télé, la plupart nous expliquant que nos quartiers populaires sont sous le contrôle total de bandes armées, de milices paramilitaires et de sociopathes qui ne rêvent que d’en découdre avec les autorités, une experte (sur France 5) expliquait qu’il n’était pas rare de voir des gamins de 12 ans porter des armes de poings dans ces quartiers et que la violence y faisait force de loi ! Une question nous taraude, si cet arsenal impressionnant existait vraiment comment se fait t’il que lors de l’embrasement de 2005 aucun missile ne fut tiré, comment se fait t’il qu’aucun tank caché dans les caves des cités n’a fait irruption face aux cars de CRS et aux hélicos et que seul quelque tirs à la carabine à plombs sont à dénombrer ?

Pour ne pas être taxés d’angélisme, nous ne nierons pas le fait que certains réseaux criminels ont en leur possession des armes et qu’ils s’en servent surtout pour maintenir le monopole des trafics illégaux dans ces territoires abandonnés de la république, mais le rôle de l’état n’est il pas de rétablir la loi sur chaque Cm² du territoire et que le gouvernement se soucie peu de son obligation d’assurer cette continuité territoriale puisque ce marasme lui permet de donner l’illusion de la détermination et de l’action à peu de frais ! Pourtant s’il est un domaine où l’illusion aurait du faire place au constat d’échec c’est bien dans celui de la politique sécuritaire de Sarkozy, 13 lois votées depuis qu’il fut ministre de l’intérieur et l’échec du tout répressif est patent, tout comme celui de la disparition de la police de proximité. C’est Victor Hugo qui disait « construisez des écoles, vous fermerez des prisons ». A l’heure ou le gouvernement supprime des postes d’enseignants cette citation devrait faire réfléchir.

Rappelez vous citoyens que le 7 juin prochain les élections européennes auront bien lieue et que vous avez votre mot à dire, nous vous exhortons à faire l’effort de vous plonger dans le débat et de vous l’approprier à nouveau, ne nous laissons pas endormir par les contes que l’on nous sert aux JT.

Encore 15 jours pour savoir quelle europe nous voulons et quelle orientation politique nous souhaitons lui donner !

 

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 6 novembre

     

    Projet de loi sur la Sécurité Sociale adopté : 4,2 milliards de restrictions demandés

    L’Assemblée nationale a adopté, mardi 31 oct 2017, le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2018. La gauche de l’Hémicycle a voté contre, dénonçant une attaque sans précédent contre le système de protection sociale. https://www.humanite.fr/le-budget-de-detricotage-de-la-securite-sociale-ete-vote-644835

     

  • 6 novembre

     

    Violences sexuelles faites au femmes, plan d’urgence demandé à Macron

    VIOLENCES SEXUELLES - Louane, Alexandra Lamy, Tatiana de Rosnay... 100 femmes demandent à Macron "un plan d’urgence contre les violences sexuelles" Elles sont les premières signataires d’une pétition en ligne pour en finir avec les violences sexuelles. "Ces violences ne sont pas une fatalité. Elles peuvent cesser". Une centaines de personnalités féminines de la société civile, artistes, comédiennes, réalisatrices, écrivaines, journalistes, médecins... ont signé une tribune adressée au président Emmanuel Macron dans le Journal du dimanche ce 5 novembre, demandant "un plan d’urgence contre les violences sexuelles". Cet appel, initié par des militantes féministes, dont Caroline de Haas, a également été (...)

     

  • 30 octobre

     

    Concert de musique arabe et européenne en soutien à SOS Méditerranée dans le cadre du festival d’Aix-en-Provence

    La série de concerts solidaires exceptionnels inaugurée en 2016 au profit de SOS MEDITERRANEE, se poursuit cet automne, sur l’initiative de Bernard Foccroulle, directeur du festival d’Aix-en-Provence et organiste, et membre du comité de soutien de SOS Méditerranée. Le prochain concert aura lieu - Vendredi 17 Novembre à 20h45 - Eglise St Jean de Malte à Aix-en-Provence "Les couleurs de l’Amour et de l’Exil" Concert de musique arabe et européenne Bernard Foccroulle Orgue Alice Foccroulle Soprano Moneim Adwan Chant et Oud Compositions de Francisco Correa de Arauxo, Alessando Grandi, François Couperin, Dietrich Buxtehude, Bernard Foccroulle, Abou Khalil El-Kabani, les frères (...)

     

  • 17 octobre

     

    La ville de Marseille a voté un plan à 1 milliard d’euros de reconstruction des écoles, par des partenariat public-privé

    Un plan massif, à un milliard d’euros, pour reconstruire les écoles de Marseille Régulièrement épinglée pour le délabrement de certaines écoles publiques, la ville de Marseille a voté lundi un plan massif de reconstruction d’un montant d’un milliard d’euros, via des partenariats public-privé (PPP) contestés par l’opposition. "Le projet que nous nous apprêtons à lancer est considérable, c’est un véritable plan Marshall qui n’a aucun équivalent ni dans l’histoire de la ville de Marseille ni dans aucune autre ville", a vanté le maire (LR) Jean-Claude Gaudin, devant le conseil municipal. Le plan prévoit la destruction de 31 établissements obsolètes des années 1960, et leur remplacement par 28 nouvelles écoles, (...)

     

  • 16 octobre

     

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité à Marseille lance une pétition

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité lance une pétition en ligne, avec une lettre ouverte à Jean-Claude Gaudin " Nous nous sommes mobilisés pour vous apporter les preuves de ce triste constat à travers le Livre Noir de Marseille : Etat des lieux de chaque quartier de la cité. Vous y observerez les rats que côtoient les usagers chaque jour. Ils s’attaquent aux câbles des voitures et pénètrent chez nous. Leurs cadavres trainent dans les rues et dans les parcs….Leur prolifération est vectrice de maladie comme la leptospirose…La gale et la teigne sont revenues dans nos parcs et nos écoles !" (...)

     

  • 9 octobre

     

    Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry, lundi 9 oct

    Lundi 9 octobre 2017 Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry Pour la troisième journée consécutive les personnels ont décidé d’exercer leur droit de retrait, les conditions de sécurité n’étant toujours pas assurées, ni pour nos élèves, ni pour nous. Dans un communiqué, les professeurs et personnels, leurs sections syndicales, FSU, CGT, FO, SUD, CFDT précisent :"Vendredi, la direction académique a dit réfléchir à la possibilité d’affecter à l’année 4 ou 5 AED supplémentaires sur notre lycée pour la vie scolaire. Il y a urgence ! Nos élèves doivent pouvoir reprendre les cours au plus vite, dans des conditions de sécurité restaurées. Il nous est insupportable d’être une nouvelle fois (...)

     

  • 6 octobre

     

    Lycée Saint exupéry, les enseignants font valoir leur droit de retrait, suite à des violences

    DROIT DE RETRAIT AU LYCEE SAINT-EXUPERY DE MARSEILLE "La rentrée chaotique du lycée continue … En grève le 5 septembre, les personnels dénonçaient déjà les conditions de travail fortement dégradées suite à la perte de 30 contrats aidés (CUI), assurant notamment l’encadrement des élèves et l’entretien des locaux. De façon prévisible, les 10 postes reconduits n’ont pas suffit à assurer la sérénité du travail dans l’établissement. Depuis un mois seulement, les incidents se multiplient, les actes de violence sont récurrents :- 315 exclusions de classe- 6128 absences d’élèves- 490 passages à l’infirmerie- 9 évacuations par les pompiers … Suite à une bagarre d’une violence extrême ce mercredi, l’ensemble des (...)

     

  • 4 octobre

     

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13, Marseille. dimanche

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13 Un repas de soutien au collectif Al Manba , soutien migrant-es 13 ; est organisé aux jardins partagés de l’Annonciade, quartiers nord, les Aygalades, à partir des récoltes. Discussions, musique, buvette, chaleur humaine par Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba dim 12:00 · Chemin de la Mûre, 13015 Marseille Page FB Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba

     

  • 4 octobre

     

    Recours au Conseil d’Etat , contre le gel des contrats aidés

    Emplois aidés : La justice va-t-elle suspendre le gel décidé par le gouvernement ? TRAVAIL Le Conseil d’Etat examine mardi 03 octobre, un recours déposé par des élus écologistes et plusieurs associations contre la remise en cause des contrats aidés décidée par l’exécutif... http://www.20minutes.fr/economie/2143331-20171003-emplois-aides-justice-va-suspendre-gel-decide-gouvernement

     

  • 25 septembre

     

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées.

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées Depuis plusieurs semaines, des agents des musées dénoncent dans des courriers anonymes des passe-droits, voire les emplois fictifs dont bénéficieraient d’autres agents. La Ville a décidé de diligenter une enquête interne de l’inspection générale des services. A lire sur marsactu https://marsactu.fr/avis-de-tempete-dans-les-musees-de-marseille/

     

Articles récents

Articles au hasard