Articles

Accueil > Actualités > Un « Réveillon de la Solidarité » pour lutter contre l’isolement et l’exclusion (...)

 

Un « Réveillon de la Solidarité » pour lutter contre l’isolement et l’exclusion des chibanis

24 décembre 2010 - Dernier ajout 25 décembre 2010

L’Opération Nationale « les Réveillons de la Solidarité » mise en place par la Fondation de France, a permis à l’AMPIL - (Action Méditerranéenne pour l’Insertion par le Logement) – qui a remporté l’appel à projets, d’offrir aux chibanis une journée festive d’échanges et de partage à la veille des fêtes de fin d’année. Une période au cours de laquelle « la solitude devient insupportable ». Hier dans les locaux prêtés par l’association Amazigh, la fête a battu son plein au plus grand bonheur de celles et ceux qui vivent l’exclusion et la précarité au quotidien.


 

JPEG - 101.5 ko
Copyright Med’in Marseille

« Les vieux veulent qu’on s’intéresse à eux. C’est ce qui leur manque. C’est pourquoi ce type d’évènement est une bonne chose car il leur permet d’aller à la rencontre des autres, là où il y a la chaleur humaine. C’est ça qui les aide à surmonter les difficultés. Ils se rendent compte qu’ils existent, ils se sentent revivre » résume Rachid Haroune, un chibani de 60 ans qui vient tout droit d’Algérie et qui apprécie grandement l’ambiance qui règne dans la salle prêtée pour l’occasion par l’association Amazigh. Il n’y a qu’à observer le déhanché déjanté de monsieur Touati entrainé par l’orchestre musical et le sourire des chibanias pour comprendre que « la fête est réussie ». « C’est la joie. C’est un honneur pour nous que d’être conviés à cette fête » confie Zorah Baroun pour qui ce « réveillon de la solidarité » est l’occasion d’ « oublier l’angoisse et la solitude ».

JPEG - 99.2 ko
Copyright Med’in Marseille

« 13 réveillons ont été financés dans la région PACA pour un montant de 30 000 euros »
C’est l’un des objectifs de l’opération nationale « les Réveillons de la Solidarité » soutenue par la Fondation de France pour la sixième année, du 22 décembre 2010 au 5 Janvier 2011. « Cette opération permet de soutenir les associations locales qui organisent des fêtes de fin d’année avec les personnes en grande difficulté de vie, en situation d’exclusion, et isolée pour qu’elles puissent bénéficier de moments de plaisir partagés » explique Yves Giralt, correspondant départemental à la Fondation de France. Cette année « 13 réveillons ont été financés dans la région PACA pour un montant de 30 000 euros, soit 2500 euros par réveillon » résume-t-il. Le projet de l’AMPIL a été retenu pour son haut degré d’implication dans la préparation de la fête. Une fête choisie en concertation avec les chibanis. En effet, les membres du jury ont retenu trois critères de sélection parmi eux : « le degré d’investissement des personnes de sorte qu’on ne fasse plus la différence entre les organisateurs et les bénéficiaires ». L’objectif étant de « construire un vrai projet avec les personnes vulnérables, en mobilisant leurs compétences et leurs envies », afin de leur « redonner confiance en eux. » Surtout par les temps qui courent.

JPEG - 100.9 ko
Copyright Med’in Marseille

L’isolement, la solitude, la précarité et la pauvreté ne sont malheureusement pas un phénomène marginal. Une étude de référence réalisée par La Fondation de France met en évidence l’ampleur du phénomène. « 7% des habitants de la région PACA sont seuls et ce, dés 40 ans ». A cela s’ajoute l’accroissement du nombre de pauvres. Il y a prés de 8 millions de personnes pauvres en France, soit 13% de la population qui vit en dessous du seuil de pauvreté. Toujours selon cette étude « les familles monoparentales, les personnes âgées et les personnes sans domicile fixe figurent parmi les populations les plus touchées par la grande précarité et la solitude ». Cela est d’autant plus marqué en période de fête au cours de laquelle « la solitude devient insupportable ».

JPEG - 91.7 ko
Copyright Med’in Marseille

Pour Haouaria Hadj Chikh, adjointe (PCF) au maire dans les 13ème et 14ème arrondissements, « la solidarité reste à travailler même s’il y a des acquis. « Les politiques jouent le rôle de la solidarité dans le système global. Ils n’évoquent pas ce mot (solidarité, ndlr) en direction des populations mais en direction des systèmes » regrette-t-elle. C’est pourquoi ce type d’initiative permet, selon elle, de « recentrer la solidarité dans le sens noble du terme ». A son tour, Denis Rossi, Vice président du Conseil Général des Bouches-du-Rhône en charge du « Pôle Sénior » regrette le fait que la solidarité se délite de plus en plus à l’image du bénévolat qui tend à disparaitre. «  Le Conseil Général distribue chaque année un colis fraternel à plus de 2600 personnes via l’aide de 140 bénévoles. Nous avons l’habitude de travailler en partenariat avec l’AMPIL. Nous souhaitons que cette expérience continue pour les anciens sans distinction. Le seul critère c’est l’âge : avoir plus de 60 ans » explique-t-il.

JPEG - 79.8 ko
Copyright Med’in Marseille

Cette fête imprégnée de solidarité n’aurait jamais vu le jour sans les nombreux mécènes et donateurs privés ainsi que l’ensemble des bénévoles de la Fondation de France. Danièle Thompson, marraine des Réveillons de la Solidarité soutient cette opération depuis 9 ans. « J’aime cette belle idée de la Fondation de France : garder une parcelle de notre générosité pour créer ces réveillons chaleureux partout en France et donner un soir de fête, d’espoir à ceux qui en ont tant besoin ».

JPEG - 87.4 ko
Copyright Med’in Marseille

Cette fête « va nous sortir des immeubles pourris et des foyers Sonacotra »
« Lorsque nous leur avons proposé cet après-midi festif autour d’un goûter de Noël, les chibanis de l’AMPIL ont tout de suite accepté. Ils disaient : « cela va nous sortir des immeubles pourris et des foyers Sonacotra. C’est vous notre famille » confie Kader Attia correspondant Méditerranée à la FAPIL (Fédération des Associations et des Acteurs pour la Promotion et l’Insertion par le Logement). Or, « nous ne sommes qu’une association. On nous délègue quelque chose de lourd à porter. Il faut assumer ».

JPEG - 76.8 ko
Copyright Med’in Marseille

« Aujourd’hui il y a des sourires mais aussi de la tristesse sur certains visages » poursuit Kader Attia pour qui cet évènement s’inscrit dans la ligne des « Rencontres Nationales des Luttes de l’Immigration ». « Cette fête est aussi une manière de lutter. Elle a été financée par la Fondation de France qui nous a demandé pourquoi il n’y avait pas de blancs. Nous leur avons répondu que les exclus se sont eux (les chibanis, ndlr). Nous ne faisons pas de l’éthnicisation. Nous avons le devoir d’être toujours du côté des exclus » car « nous sommes pour le droit. Le droit au logement, au plaisir de vivre pour ceux qui n’ont pas le droit ».

APPEL AUX DONS

Le grand public peut soutenir les Réveillons de la Solidarité en faisant un don par :

- chèque libellé à l’ordre des Fondations de France. (Fondation de France (Opération Réveillons – 40 Avenue Hoche – 75008 Paris

- en ligne http://www.fondationdefrance.org

- ou en achetant un coffret de la Solidarité (deux boules de Noel en verre) vendu au prix de 15 euros sur le site.

 



 

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 17 octobre

     

    La ville de Marseille a voté un plan à 1 milliard d’euros de reconstruction des écoles, par des partenariat public-privé

    Un plan massif, à un milliard d’euros, pour reconstruire les écoles de Marseille Régulièrement épinglée pour le délabrement de certaines écoles publiques, la ville de Marseille a voté lundi un plan massif de reconstruction d’un montant d’un milliard d’euros, via des partenariats public-privé (PPP) contestés par l’opposition. "Le projet que nous nous apprêtons à lancer est considérable, c’est un véritable plan Marshall qui n’a aucun équivalent ni dans l’histoire de la ville de Marseille ni dans aucune autre ville", a vanté le maire (LR) Jean-Claude Gaudin, devant le conseil municipal. Le plan prévoit la destruction de 31 établissements obsolètes des années 1960, et leur remplacement par 28 nouvelles écoles, (...)

     

  • 16 octobre

     

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité à Marseille lance une pétition

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité lance une pétition en ligne, avec une lettre ouverte à Jean-Claude Gaudin " Nous nous sommes mobilisés pour vous apporter les preuves de ce triste constat à travers le Livre Noir de Marseille : Etat des lieux de chaque quartier de la cité. Vous y observerez les rats que côtoient les usagers chaque jour. Ils s’attaquent aux câbles des voitures et pénètrent chez nous. Leurs cadavres trainent dans les rues et dans les parcs….Leur prolifération est vectrice de maladie comme la leptospirose…La gale et la teigne sont revenues dans nos parcs et nos écoles !" (...)

     

  • 9 octobre

     

    Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry, lundi 9 oct

    Lundi 9 octobre 2017 Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry Pour la troisième journée consécutive les personnels ont décidé d’exercer leur droit de retrait, les conditions de sécurité n’étant toujours pas assurées, ni pour nos élèves, ni pour nous. Dans un communiqué, les professeurs et personnels, leurs sections syndicales, FSU, CGT, FO, SUD, CFDT précisent :"Vendredi, la direction académique a dit réfléchir à la possibilité d’affecter à l’année 4 ou 5 AED supplémentaires sur notre lycée pour la vie scolaire. Il y a urgence ! Nos élèves doivent pouvoir reprendre les cours au plus vite, dans des conditions de sécurité restaurées. Il nous est insupportable d’être une nouvelle fois (...)

     

  • 6 octobre

     

    Lycée Saint exupéry, les enseignants font valoir leur droit d eretrait, suite à des violences

    DROIT DE RETRAIT AU LYCEE SAINT-EXUPERY DE MARSEILLE "La rentrée chaotique du lycée continue … En grève le 5 septembre, les personnels dénonçaient déjà les conditions de travail fortement dégradées suite à la perte de 30 contrats aidés (CUI), assurant notamment l’encadrement des élèves et l’entretien des locaux. De façon prévisible, les 10 postes reconduits n’ont pas suffit à assurer la sérénité du travail dans l’établissement. Depuis un mois seulement, les incidents se multiplient, les actes de violence sont récurrents :- 315 exclusions de classe- 6128 absences d’élèves- 490 passages à l’infirmerie- 9 évacuations par les pompiers … Suite à une bagarre d’une violence extrême ce mercredi, l’ensemble des (...)

     

  • 4 octobre

     

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13, Marseille. dimanche

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13 Un repas de soutien au collectif Al Manba , soutien migrant-es 13 ; est organisé aux jardins partagés de l’Annonciade, quartiers nord, les Aygalades, à partir des récoltes. Discussions, musique, buvette, chaleur humaine par Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba dim 12:00 · Chemin de la Mûre, 13015 Marseille Page FB Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba

     

  • 4 octobre

     

    Recours au Conseil d’Etat , contre le gel des contrats aidés

    Emplois aidés : La justice va-t-elle suspendre le gel décidé par le gouvernement ? TRAVAIL Le Conseil d’Etat examine mardi 03 octobre, un recours déposé par des élus écologistes et plusieurs associations contre la remise en cause des contrats aidés décidée par l’exécutif... http://www.20minutes.fr/economie/2143331-20171003-emplois-aides-justice-va-suspendre-gel-decide-gouvernement

     

  • 25 septembre

     

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées.

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées Depuis plusieurs semaines, des agents des musées dénoncent dans des courriers anonymes des passe-droits, voire les emplois fictifs dont bénéficieraient d’autres agents. La Ville a décidé de diligenter une enquête interne de l’inspection générale des services. A lire sur marsactu https://marsactu.fr/avis-de-tempete-dans-les-musees-de-marseille/

     

  • 25 septembre

     

    Selon la porte-parole de l’ONG Oxfam, Manon Aubry, avec les réformes fiscales engagées, "le gouvernement offre 24 milliards d’euros de cadeaux fiscaux aux plus riches".

    Réforme fiscale : "Les plus riches bénéficieront d’une hausse de revenus 18 fois plus importante que les plus pauvres" note Oxfam Selon la porte-parole de l’ONG Oxfam, Manon Aubry, avec les réformes fiscales engagées, "le gouvernement offre 24 milliards d’euros de cadeaux fiscaux aux plus riches". L’ONG de lutte contre la pauvreté Oxfam publie lundi 25 septembre, un rapport critique sur le projet de loi de finances 2018, intitulé Réforme fiscale : les pauvres en paient l’impôt cassé. Selon le rapport, les ménages les 10 % plus riches bénéficieront "d’une hausse de revenus au moins 18 fois plus importante que les 10 % les plus pauvres", alors que les 10% les plus riches possèdent déjà "56% des richesses (...)

     

  • 20 septembre

     

    CONTRE LA SUPPRESSION BRUTALE DES CONTRATS AIDES, RASSEMBLEMENT unitaire DEVANT LA PREFECTURE LE MERCREDI 20 SEPTEMBRE A 13H.

    Depuis la rentrée, l’annonce par le gouvernement de la fin programmée de tous les emplois aidés a réactivé la colère dans l’éducation, premier employeur de ces contrats. Les associations de parents d’élève se sont jointes à l’intersyndicale 1er degré en cette rentrée car elles sont bien conscientes des difficultés tant sur le plan humain que dans la dégradation de l’accueil des familles dans les écoles où les AADE sont devenues indispensables au bon fonctionnement. Le second degré de l’éducation, touché aussi par ces suppressions se joindra aussi à notre action le mercredi 20 septembre à 13h devant la Préfecture, à Marseille et l’action s’élargit en interprofessionnel. L’intersyndicale a demandé à être (...)

     

  • 14 septembre

     

    Emmaüs Pointe Rouge lance une collecte de dons pour les migarnts

    La Collecte de dons alimentaires pour les migrants de la Vallée de La Roya, est ouverte. départ du camion lundi 16 octobre. Le camion d’Emmaüs partira le lundi 16 octobre. Voir sur le site emmaus-pointerouge.com

     

Articles récents

Articles au hasard