Articles

Accueil > Actualités > Théâtre La Criée : la dernière saison d’un directeur

 

Théâtre La Criée : la dernière saison d’un directeur

16 juin 2010

Ce 14 juin, Jean-Louis Benoit, directeur de La Criée affichait sa dernière saison. L’affaire de l’amiante a notamment plombé ses chances de reconduction à ses fonctions. La grande salle, en travaux de désamiantage n’ouvrira ses portes qu’en mars 2011. Le patron des lieux dévoile une programmation, faisant la part belle au théâtre contemporain, ouvert sur la politique d’aujourd’hui. L’homme présentera une nouvelle création de Labiche en pleine tourmente de La Criée –contexte délicat dans la Capitale européenne de la Culture 2013.


 

JPEG - 49.6 ko
Jean-Louis Benoit, directeur de La Criée

Une saison au goût amer pour Jean-Louis Benoit. Le directeur est parvenu en fin de mandat, il quitte La Criée en juillet 2011. Lors de son rendez-vous le mois dernier avec Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication, l’homme de théâtre n’aurait pas su les vraies raisons de son départ imposé. Pourtant, « je m’attendais à partir, je n’ai pas demandé le renouvellement. Je ne connais pas un directeur de CDN (Centre dramatique national) en conflit avec sa mairie qui puisse rester en place » reconnaît-il. Il avait réclamé une récupération de temps d’un an et demi en dédommagement des expertises et des travaux dans la salle du Grand Théâtre. Sa demande n’a pas été acceptée dans sa totalité. « Ce n’est pas une règle absolue, mais en général, le temps de travail lorsqu’il y a des travaux est rendu au directeur » explique l’intéressé. « Mais « bon ça me va » soupire-t-il, « j’ai découvert l’amiante comme tout le monde. Je ne suis pas responsable des travaux ».

« J’ai imposé une ligne artistique qui peut ne pas plaire »

Bien sûr, la situation est difficile à vivre, le directeur présente une création en mars prochain, il est contraint d’aller à Bordeaux pour créer son spectacle –la salle du Grand Théâtre étant fermée. L’occasion de dresser le bilan artistique depuis son arrivée en 2002. Il n’éprouve aucun regret dans la réalisation de sa mission, certes « j’ai imposé une ligne artistique qui peut ne pas plaire. Le public marseillais n’était pas habitué. Nous avons eu un peu moins de monde, on a perdu des abonnés ». Mea culpa, il admet avoir « tenu cette barre là avec maladresse. Ensuite cette catastrophe en octobre 2008 » a accéléré sa sortie. L’annulation des représentations est synonyme de mort d’un théâtre.

Par ailleurs, l’homme n’était pas un spécialiste des relations publiques, on lui a souvent reproché de ne pas faire suffisamment de représentation, « le rapport au politique n’est pas mon métier ». Avant tout, il se dit un homme de plateau. Lorsque la ministre de la Culture de l’époque, Catherine Tasca le nomme à cette fonction, le directeur de compagnie n’avais jamais été à la tête d’une institution culturelle. Plus tard, « j’ai découvert que l’institution était un enjeu politique » nous dit-il.

Son successeur n’est pas encore connu

Il constate avec surprise que Marseille est le seul CDN de France à ne pas recevoir de subventions des Conseils régional et départemental. « C’est un handicap sérieux. Je trouve inquiétant (de surcroît) que l’Etat se désengage des territoires » s’insurge-t-il. Actuellement, selon lui, les artistes, évacués des responsabilités des CDN sont souvent remplacés par des programmateurs.

Son successeur n’est pas connu aujourd’hui. Officiellement, le ministère de la Culture nomme le directeur. Néanmoins, la ville d’accueil du CDN a son mot à dire d’autant plus que la mairie est la seule contributrice parmi les collectivités territoriales. Des noms circulent tels Simon Abkarian, soutenu par Frédéric Mitterrand et Robert Cantarella, le « candidat » de la mairie. Le premier est un comédien de théâtre reconnu. Le second, ancien codirecteur du 104 à Paris se trouve être le demi-frère de Jean Roatta, député UMP de la circonscription où se situe justement La Criée.

Désamiantage : la Grande salle ouvre en mars 2011

La vie continue, les spectacles et les travaux aussi. Le Petit Théâtre (petite salle), également amianté fera l’objet d’un désamiantage. Le chantier devrait commencer d’ici fin juin pour s’achever courant août. En revanche, les travaux dans le Grand Théâtre (grande salle) se terminent en janvier 2011 pour une ouverture prévue en mars. Car il est nécessaire de remplir des obligations : de nouvelles analyses, des expertises, l’inspection de la CRAM (Caisse régionale d’assurance maladie) et de la Direction du Travail.

C’est dans un contexte morose que l’équipe de La Criée nous livre une nouvelle saison très intéressante. Sur les planches, environ 20 spectacles sont programmés. La saison démarre très tôt, dès le 9 septembre par Product de Mark Ravenhill, dans une mise en scène de Sylvain Creuzevault. Le marseillais Christian Benedetti, établi en région parisienne joue dans un spectacle décalé, à la fois très noir et très drôle. L’histoire fait allusion aux attentats du 11 septembre.

Surtout du théâtre contemporain

La plupart sont des créations comme les saisons antérieures. Une dizaine sont en cours de répétition, ce sont des spectacles de jeunes auteurs contemporains. L’équipe de La Criée accorde une grande importance à l’écriture contemporaine. Par contre, compte tenu de l’indisponibilité de la grande salle, le Théâtre classique est sacrifié. Trois seront seulement présentés : Médée d’Euripide dans une mise en scène de Laurent Fréchuret, La courtisane amoureuse de La Fontaine et Un pied dans le crime d’Eugène Labiche. Jean-Louis Benoit signe la mise en scène de cette dernière pièce, prévue en mars dans la Grande salle. Cette comédie vaudeville n’est jamais jouée, ce sont généralement toujours les mêmes pièces de Labiche qui sont montées. La création s’accompagne d’une journée dédiée à l’auteur entre rencontre thématique du Théâtre Bourgeois du XIXe et projection du film de René Clair, Un chapeau de paille d’Italie. Une autre journée consacrera un auteur oublié dans l’ombre de Pagnol, Jean Giono. Autour du spectacle, Le bout de la route de François Rancillac graviteront une rencontre, Giono du roman à la scène et un film Le mystère Giono de Jacques Mény.

JPEG - 61.1 ko
Présentation de la saison 2010/2011 par M. Benoit et Béatrice Duprat, attachée à la communication

Des spectacles engagés, ouverts sur la politique

Enfin un dernier coup de projecteur éclairera la politique dans l’Histoire. Notre Terreur, création du collectif « D’ores et déjà » est une chronique, minutée comme un rapport de police, des dernières heures de Robespierre, l’un des protagonistes de la Révolution française. La mise en scène est de Sylvain Creuzevault. Notre Terreur interpelle sur la chute de Robespierre, sa disparition. A l’issue d’une représentation aura lieu un débat avec un universitaire et un homme politique. Simultanément, Sale août, écrit par Serge Valletti suite à une commande du Théâtre de Bobigny fait la lumière sur le massacre d’ouvriers italiens à Aigues-Mortes en 1893, l’un des plus sanglants pogrom de l’histoire française. Le metteur en scène, Patrick Pineau présentera ce spectacle à la Friche La Belle de Mai. Un débat s’ensuivra avec un historien de la Cité Nationale de l’Histoire de l’Immigration. Que faire ? (Le retour) de Jean-Charles Massera, mis en scène par Benoît Lambert interroge la politique d’aujourd’hui un siècle après la parution du fameux Que faire ? de Lénine.

Enfin, un grand monsieur du cinéma et du théâtre, Patrice Chéreau clôture l’année théâtrale avec sa création, Rêve d’automne (l’une des cinq coproductions de la saison de La Criée).

Dianne Reeves en concert au Pharo

Du théâtre de marionnettes également à l’affiche. Emilie Valantin, une star des marionnettes nous propose un spectacle très amusant autour des fables de La Fontaine, La courtisane amoureuse. L’art de la danse sera aussi présent sur scène avec Tatouage. Ce spectacle musical nous fera redécouvrir deux formidables danseuses, Sandra Guida et Alejandra Radano. Toutes les saisons, La Criée ne déroge pas à la tradition et accueillera la dernière création de Frédéric Flamand, Moving Target, avec les danseurs du Ballet National de Marseille. La musique est à l’honneur avec la venue de Dianne Reeves, début novembre. Le concert de cette grande dame du jazz et de la world music est programmé à l’auditorium du Pharo.

Pour plus d’informations sur la saison : http://www.theatre-lacriee.com

 



 

  • "Handala est le témoin de cette ère qui ne mourra jamais"

    On ne dit pas Algériens de France ou en France car ils sont français.

    par Danièle Dubreuil le Août 2014 à 16h46
  • 3es rencontres nationales des luttes de l’immigration (1/4) Saïd Bouamama : « L’impérialisme existe encore »

    Faire des conférences c’est bien mais...
    S Bouamama, un sociologue engagé ? quand on tape son nom sur internet et qu’on voit le nombre de fois qu’il s’est "engagé" en étant.... payé, c’est impressionant. beaucoup de ses travaux sont des réponses à des commandes publiques
    On ne peut pas se dire engagé et en même temps solliciter des fonds publics pour le faire. Ce pseudo sociologue engagé est en rélaité engagé pour ses fins de mois et pendant ce temps, nous on pointe au chômage

    par Hakim le Janvier 2015 à 10h09
  • Marseille : la Ville communique sur sa lutte contre l’habitat indigne

    bjr il suffit de venir au parc kalliste voir dans quel l’etas sont les appartement de marseille ,ils les laisse se dégrader ,ils n’ont méme pas pris la peinne de fermer les volets de certain d’entre eux sachant qu’ils risque de tombé a tous moment surtou quand le vent souffle ,puis apres c’est facile de demander de classé le batiment en carence !!!!mdr !!!

    par delaval le Décembre 2014 à 10h36
  • Les Algériens de France veulent créer leur lobby

    la question est : pourquoi Algérien en France alors que chacun pense que l’union du Maghreb est une bonne idée pour ces pays, même si cela ne marche pas actuellement.

    ce serait un bon signe des Maghrébins de France, non ?

    par Said le Octobre 2007 à 09h11

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 8 août

     

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, 9 août

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, prévu pour mercredi 9 Août à 18h. Les défenseurs de l’Histoire et du Patrimoine de Marseille appellent à se rassembler devant les vestiges de la Corderie à Marseille. Démontrant être toujours aussi mobilisés pour la sauvegarde totale des vestiges, la poursuite des fouilles et l’abandon définitive du projet d’immeuble. Interview dans le journal de France Culture du vendredi 4 août 2017 à Alain Nicolas était Conservateur en chef des Musées Nationaux de France, créateur du Musée d’Histoire de Marseille. docteur en archéologie. (...)

     

  • 8 août

     

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis "La cour d’appel d’Aix-en-Provence a condamné le militant Cédric Herrou, mardi 8 août, à quatre mois de prison avec sursis. L’agriculteur de Breil-sur-Roya (Alpes-Maritimes), visage de la solidarité et de l’aide apportée aux migrants qui traversent la frontière italienne par la vallée de la Roya, est plus sévèrement sanctionné qu’en première instance." En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2017/08/08/poursuivi-pour-aide-a-l-immigration-clandestine-cedric-herrou-attend-son-jugement-en-appel_5169880_1654200.html#dw62oCLAdEcDgVtS.99 En savoir plus sur (...)

     

  • 2 août

     

    3 août, Rassemblement sur site archéologique Corderie contre Vinci

    Suite au début de travaux entrepris ce matin par Vinci sur le site archéologique de La Coderie, qui doit être classé par Madame Nyssen ministre de Culture, demain jeudi 3 aout 2017 à 18h, un rassemblement devant le site archéologique au bd de la Corderie à Marseille est organisé par le CIQ St Victor, association " Laisse béton" et les marseillais.

     

  • 2 août

     

    Soutien à Cédric Herrou, Cour d’appel d’Aix le 8 Août

    Soutien à Cédric Herrou la Ligue des Droits de l’Homme Aix auquel s’associe Attac, appelle au soutien à Cédric Herrou. Le mardi 8 août à 08H00 : Rassemblement devant la cour d’appel à Aix-en-Provence, 20 Place Verdun. Pour avoir pris en charge des migrants sur le sol italien et les avoir aidés à transiter en sécurité vers la France. Cédric Herrou avait été condamné en février dernier à 3000 € d’amende avec sursis ; en appel, le 19 juin dernier, le procureur a requis 8 mois de prison avec sursis. L’arrêt de la Cour sera rendu le 8 août. NOUVEAU FILM : FESTIVAL DU DROIT D’ASILE DE CANNES par le Collectif Roya Solidaire : (...)

     

  • 1er août

     

    Calais : le conseil d’Etat oblige l’Etat à installer points d’eau et sanitaire pour les migrants

    Le rapporteur du Conseil d’Etat a recommandé vendredi de contraindre l’Etat à installer des points d’eau et des sanitaires à Calais pour les centaines d’exilés présents dans la ville. Depuis plusieurs semaines, un bras de fer oppose d’un côté les associations d’aide aux migrants, et de l’autre le ministère de l’Intérieur et la ville de Calais. La décision du Conseil d’Etat est attendue très prochainement. Elle devrait suivre les recommandations de son rapporteur http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/07/31/migrants-le-conseil-d-etat-demande-au-gouvernement-d-installer-des-points-d-eau-et-des-sanitaires-a-calais_5166938_3224.html

     

  • 11 mai

     

    Patrick Mennucci : "Mélenchon a choisi l’affrontement, il va l’avoir"

    Au micro de BFMTV ce mercredi, Patrick Mennucci a réagi à l’annonce de la candidature de Jean-Luc Mélenchon dans sa circonscription de Marseille pour les législatives. "C’est la cinquième fois qu’il change de lieu de vote, on va devoir discuter de tout ça, en même temps qu’il nous explique ce qu’il connaît du centre-ville de Marseille, à paris le Vieux-Port un jour de soleil et de meeting". Et dans un communiqué, Patrick Ménucchi critique ce parachutage parisien : "Jean-Luc Melenchon a fait le choix d’être candidat à Marseille, dans la 4ème circonscription des Bouches-du-Rhône, circonscription dont je suis le député sortant et candidat pour un second mandat. C’est une clarification. Il clarifie la (...)

     

  • 10 mai

     

    Benoît Hamon lancera son propre mouvement transpartisan le 1er juillet

    Benoît Hamon, candidat socialiste à l’élection présidentielle, a annoncé mercredi 10 mai, sur France Inter, vouloir lancer, le 1er juillet 2017, son propre mouvement, transpartisan. "Le 1er juillet, je lancerai un mouvement, large, qui s’adressera aux hommes et aux femmes de gauche, citoyens, a-t-il déclaré, pour être en situation de se retrouver, de penser les suites que nous pouvons donner à ce travail que nous avons commencé lors de la campagne présidentielle, un travail sur ces idées nouvelles". Ce mouvement n’a pas encore de nom, a-t-il (...)

     

  • 10 mai

     

    Législatives : Jean-Luc Mélenchon candidat à Marseille face au PS sortant Patrick Mennucci

    "Le chef de file de La France insoumise a informé ses adhérents de son choix. Il confirmera sa décision lors de sa visite à Marseille jeudi 11 mai. Jean-Luc Mélenchon devrait être candidat aux législatives à Marseille dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône. Le chef de file de La France insoumise, qui, mercredi 10 mai au matin sur l’antenne de RMC-BFM-TV, a estimé qu’il serait « probablement » candidat à Marseille, a confirmé son choix dans la journée dans une lettre adressée aux « insoumises et insoumis » marseillais, que Le Monde a pu consulter". En savoir plus sur (...)

     

  • 10 mai

     

    Anne Hidalgo, Christiane Taubira et Martine Aubry lancent un mouvement politique, "Dès demain"

    Ils s’adressent à "tous les humanistes qui croient encore en l’action". Des figures politiques comme les maires PS de Paris et Lille, Anne Hidalgo et Martine Aubry, et l’ex-ministre de la justice Christiane Taubira, ainsi que des intellectuels et des artistes, parmi lesquels Yann Arthus-Bertrand ou Jacques Higelin, cosignent une tribune publiée dans Le Monde, mercredi 10 mai. Ils y annoncent le lancement d’un mouvement politique baptisé Dès demain." http://www.francetvinfo.fr/politique/anne-hidalgo-christiane-taubira-et-martine-aubry-lancent-un-mouvement-politique-des-demain_2184369.html#xtor=CS1-746

     

  • 5 mai

     

    CONSOLAT VS US BOULOGNE : L’affiche du prochain match à domicile ce samedi 6 mai à 15h

    Contacté par Rachid Tigilt, un des fervent supporter du GS CONSOLAT nous relayons volontiers l’affiche du prochain match contre l’US Boulogne. En effet, encore une fois le club Marseillais évoluant en National fait une remarquable saison : il est 6ème à 7 point du leader ! Aussi pour saluer encore une fois les exploits du staff et de l’équipe du président Mingalon nous vous informons qu’il s’agit de l’avant-dernier match de la saison à domicile ( Stade La Martine) se jouera ce samedi, à 15h, Venez nombreux ! et hou ha allez Consolat (...)

     

Articles récents

Articles au hasard