Articles

Accueil > Actualités > Sadri Khiari : « Caroline Fourest défend une thèse sensiblement équivalente à (...)

 

Sadri Khiari : « Caroline Fourest défend une thèse sensiblement équivalente à celle de la guerre des civilisations »

24 janvier 2011

« Sainte Caroline, contre Tariq Ramadan », le dernier essai de Sadri Khiari, offre au grand public une magistrale leçon de « défourestation ». A travers cet ouvrage, ce docteur en sciences politiques a souhaité déconstruire, non sans une touche d’humour, les discours et les prises de positions de Caroline Fourest. Journaliste de formation, elle est l’une des figures les plus médiatisées depuis qu’elle s’intéresse à un sujet particulier : « les intégrismes religieux » et notamment l’« intégrisme musulman » dont elle fait de Tariq Ramadan la figure le plus menaçante en Europe. Selon Sadri Khiari qui décrypte sans pitié ses écrits et ses interventions, Caroline Fourest nourrit la thèse du « choc des civilisations » qu’elle traduit dans un langage susceptible de convaincre l’opinion publique française. Evoquant également les positions de Fourest sur la question coloniale, le conflit israélo-palestinien, et l’antisémitisme, l’écrivain nous met en garde contre celle « qui a une grande influence sur la gauche française ». Entretien.


 

JPEG - 137.5 ko

Pourquoi avoir choisi d’écrire un livre sur Caroline Fourest ?

Il y a de très nombreux intellectuels, journalistes et personnalités politiques particulièrement antipathiques et islamophobes mais Caroline Fourest m’a paru beaucoup plus intéressante que les autres à étudier pour plusieurs raisons. Tout d’abord, elle se présente comme une militante de gauche et jouit d’une autorité très dangereuse sur la gauche française à laquelle elle a apporté un argumentaire islamophobe « respectable ». Ensuite, ce qui fait sa spécificité par rapport à d’autres personnalités connues pour leur islamophobie, c’est qu’elle a construit toute sa carrière journalistique et toute sa notoriété sur l’instrumentalisation de l’islamophobie et plus particulièrement sur le combat qu’elle a mené contre Tariq Ramadan. Enfin, au-delà ce cette question, décrypter le discours de Fourest permet de montrer l’arrière-plan raciste, européocentriste et colonial de la vague islamophobe contemporaine.

Selon vous, doit-elle sa notoriété à Tariq Ramadan ?

Bien évidemment et elle lui a consacré, outre un livre entier, de très nombreux articles. C’est pourquoi j’ai tenté dans ce livre de démonter les subterfuges et autres stratagèmes rhétorique à laquelle elle se livre pour diaboliser Tariq Ramadan et lui faire dire le contraire de ce qu’il dit. J’ai étudié de près les arguments qu’elle utilise pour prouver son « double-discours » et je n’y ai vu que des interprétations complètement fantaisistes, des déductions totalement arbitraires et beaucoup de bla bla sans queue ni tête. Quoi qu’il dise, par exemple « j’adore le ragoût aux lentilles », elle y verra la preuve par excellence, le terrible aveu, qu’il n’est qu’un agent au service de complot islamiste mondial ! Plus généralement, la notoriété soudaine de Fourest doit être rattachée à son combat contre l’islam et contre les musulmans, qu’elle camoufle en parlant de lutte contre ce qu’elle appelle l’« intégrisme islamique » qui est une catégorie fourre-tout où elle amalgame tous les musulmans qui ne sont pas d’accord pour se prosterner devant la splendeur occidentale. Selon elle, les libertés individuelles, la laïcité, les valeurs qu’elle considère comme des valeurs universelles, seraient menacées par cet « intégrisme islamique » dont la figure de prou en Europe serait justement Tariq Ramadan. Quoi qu’elle prétende le contraire, quand on la lit avec attention, on voit bien son profond dédain pour l’islam et les peuples musulmans, tous potentiellement « intégristes » et « terroristes », héritiers d’une histoire régressive et incapables d’entrer dans une « Modernité » occidentale qu’elle considère comme l’idéal humain. J’ai essayé aussi de montrer dans ce livre que si elle considère que les musulmans représentent le danger principal pour la « civilisation », elle n’a guère plus de respect pour les autres peuples de l’humanité non-européenne.

A travers ce nouvel essai, vous souhaitez donc déconstruire tout son argumentaire ?

Effectivement, comme je l’ai dit, j’ai tenté, d’une part, de montrer toute l’hypocrisie et la malhonnêteté de ces attaques contre Tariq Ramadan et, d’autre part, de montrer que ces attaques révélaient tout un pan de l’idéologique dominante aujourd’hui en France. La capacité de Fourest à emporter l’adhésion de ses lecteurs ne repose pas sur une argumentation solide et rigoureuse mais sur le fait qu’elle mobilise un européocentrisme forcené qui est largement partagé dans la société française. Par ailleurs, elle traduit dans un langage audible en France une thèse sensiblement équivalente à celle de la guerre des civilisations. Contre ce qu’elle appelle l’intégrisme islamique, elle prône une large alliance des Etats dits démocratiques, c’est-à-dire l’Occident. Selon elle, la France est la mieux à même d’être au centre de cette alliance, dans la mesure où le modèle français de laïcité serait le plus avancé. Viendraient ensuite les Etats européens dont la sécularisation n’aurait pas été complètement aboutie, enfin, les Etats-Unis desquels elle se méfie en raison de la place qu’y joue encore la religion au niveau des institutions et d’un aventurisme militariste qui aurait pour conséquence néfaste, selon elle, de renforcer encore plus l’intégrisme.

JPEG - 83.7 ko

Pour avoir fait un chapitre sur « Fourest et le colonialisme » mais aussi sur l’antisionisme et l’antisémitisme ?

En tant qu’intellectuelle de gauche, Caroline Fourest ne peut s’affirmer qu’anti-colonialiste. Mais là encore, en la lisant attentivement, on se rend compte qu’elle trompe parfaitement son monde. En réalité, le point de vue européocentriste qu’elle défend ainsi que nombre des positions politiques qui sont les siennes reflètent une idéologie typiquement coloniale de la supériorité du monde blanc. Du reste, elle n’a vraiment aucune idée de ce que signifie la domination coloniale qu’elle réduit à l’une de ses formes historiques, à savoir l’occupation de territoires. Partant de là, elle ne voit pas la continuité coloniale de ce qu’elle appelle « l’influence » culturelle occidentale sur les Etats du tiers monde, ni la continuité coloniale de la dépendance économique de ces Etats ou, encore, la continuité coloniale dans le racisme et les discriminations raciales vécus par les populations héritières des anciennes colonies et qui vivent dans les grandes métropoles du monde occidental. En ce qui concerne, ses positions par rapport à la Palestine et à l’Etat d’Israël, même si elle prétend le contraire, elle se situe dans le courant sioniste modéré, c’est-à-dire le courant qui serait prêt à concéder aux Palestiniens la constitution de bantoustans ne disposant que d’une autonomie administrative. C’est ce qu’ils appellent la Paix. Elle affirme défendre une position « équilibrée et raisonnable » mais en réalité elle ne cesse de reprendre les thèses et la propagande sionistes.

En d’autres termes, Caroline Fourest est une journaliste qui fait de la politique ?

Caroline Fourest a depuis longtemps été une militante. Elle est une journaliste très engagée qui a milité dans différents mouvements notamment féministes, c’est à partir de là, si on veut, qu’elle est entrée dans le journalisme. Je n’irai certainement pas lui reprocher de faire de la politique ; je pense d’ailleurs qu’il est indispensable qu’un journaliste qui traite de questions politiques ait un point de vue transparent sur ses positions et qu’il ne craigne pas de les affirmer. Ce que je critique chez Fourest, c’est qu’elle n’est pas journaliste ; elle écrit des tracts islamophobes que lui publient complaisamment différents médias.

Comment analysez-vous la position de Caroline Fourest autour du régime de l’ex-président tunisien ?

Dans son premier ouvrage qui a été un best-seller : « Tirs croisés : La laïcité à l’épreuve des intégrismes juif, chrétien et musulman », elle défend clairement le régime de Ben Ali comme un rempart contre l’intégrisme. C’était une position difficilement tenable pour elle qui se veut une parfaite démocrate. Progressivement, elle a donc modulée son discours y introduisant des critiques contre son caractère autoritaire. Cela dit, le fond de sa pensée reste le même. Quand elle affirme que dans les pays musulmans, il faut séculariser avant de démocratiser, cela veut dire clairement y instaurer des dictatures. Cela signifie bien sûr aussi qu’elle ne conçoit pas d’autres rapports entre le pouvoir politique et la religion que celui qui existe en Occident et qui lui semble être le modèle à suivre par toute l’humanité. Là encore, on retrouve une vision typiquement coloniale.

Cet ouvrage soulève des sujets sérieux. Pourquoi avoir choisi l’humour pour déconstruire les discours de Caroline Fourest ?

Je ne crois pas que mon livre soit « comique ». Cela dit, si on pouvait écrire de manière amusante sur tous les sujets austères, pour ma part, je lirais beaucoup plus. Je ne crois pas que l’humour et le sérieux soient antagoniques. Surtout dans un livre polémique comme celui que j’ai écrit contre Caroline Fourest. De temps en temps, j’ai essayé d’y introduire quelques notes d’humour – que certains apprécierons, d’autres pas – tout simplement pour évacuer l’ennui profond dans lequel m’a plongé la lecture des « œuvres » de Fourest. Une sorte d’antidote. Enfin, je pense que l’humour permet souvent de faire passer des idées qu’un langage plus académique ne permettrait pas de faire.

Sadri Khiari est aussi membre de l’opposition démocratique tunisienne. En 2003, il a publié aux éditions Karthala, un livre prémonitoire intitulé « Tunisie : le délitement de la cité. Coercition-consentement-résistances ». Il milite également au sein du Parti des Indigènes de la République dont il est un des fondateurs. Il est également l’auteur de « Pour une politique de la racaille – Immigrés, indigènes, jeunes de banlieue (Textuel, 2006) et de La Contre-révolution coloniale en France de de Gaulle à Sarkozy (La Fabrique, 2009).

Vous pouvez commandez le livre « Sainte Caroline, contre Tariq Ramadan » sur http://la-revanche.fr . Éditions LaRevanche : 22 rue Godefroy Cavaignac, 75011, Paris. Contact mail :: editions@la-revanche.fr

 



 

  • "Handala est le témoin de cette ère qui ne mourra jamais"

    On ne dit pas Algériens de France ou en France car ils sont français.

    par Danièle Dubreuil le Août 2014 à 16h46
  • 3es rencontres nationales des luttes de l’immigration (1/4) Saïd Bouamama : « L’impérialisme existe encore »

    Faire des conférences c’est bien mais...
    S Bouamama, un sociologue engagé ? quand on tape son nom sur internet et qu’on voit le nombre de fois qu’il s’est "engagé" en étant.... payé, c’est impressionant. beaucoup de ses travaux sont des réponses à des commandes publiques
    On ne peut pas se dire engagé et en même temps solliciter des fonds publics pour le faire. Ce pseudo sociologue engagé est en rélaité engagé pour ses fins de mois et pendant ce temps, nous on pointe au chômage

    par Hakim le Janvier 2015 à 10h09
  • Marseille : la Ville communique sur sa lutte contre l’habitat indigne

    bjr il suffit de venir au parc kalliste voir dans quel l’etas sont les appartement de marseille ,ils les laisse se dégrader ,ils n’ont méme pas pris la peinne de fermer les volets de certain d’entre eux sachant qu’ils risque de tombé a tous moment surtou quand le vent souffle ,puis apres c’est facile de demander de classé le batiment en carence !!!!mdr !!!

    par delaval le Décembre 2014 à 10h36
  • Les Algériens de France veulent créer leur lobby

    la question est : pourquoi Algérien en France alors que chacun pense que l’union du Maghreb est une bonne idée pour ces pays, même si cela ne marche pas actuellement.

    ce serait un bon signe des Maghrébins de France, non ?

    par Said le Octobre 2007 à 09h11

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 8 août

     

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, 9 août

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, prévu pour mercredi 9 Août à 18h. Les défenseurs de l’Histoire et du Patrimoine de Marseille appellent à se rassembler devant les vestiges de la Corderie à Marseille. Démontrant être toujours aussi mobilisés pour la sauvegarde totale des vestiges, la poursuite des fouilles et l’abandon définitive du projet d’immeuble. Interview dans le journal de France Culture du vendredi 4 août 2017 à Alain Nicolas était Conservateur en chef des Musées Nationaux de France, créateur du Musée d’Histoire de Marseille. docteur en archéologie. (...)

     

  • 8 août

     

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis "La cour d’appel d’Aix-en-Provence a condamné le militant Cédric Herrou, mardi 8 août, à quatre mois de prison avec sursis. L’agriculteur de Breil-sur-Roya (Alpes-Maritimes), visage de la solidarité et de l’aide apportée aux migrants qui traversent la frontière italienne par la vallée de la Roya, est plus sévèrement sanctionné qu’en première instance." En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2017/08/08/poursuivi-pour-aide-a-l-immigration-clandestine-cedric-herrou-attend-son-jugement-en-appel_5169880_1654200.html#dw62oCLAdEcDgVtS.99 En savoir plus sur (...)

     

  • 2 août

     

    3 août, Rassemblement sur site archéologique Corderie contre Vinci

    Suite au début de travaux entrepris ce matin par Vinci sur le site archéologique de La Coderie, qui doit être classé par Madame Nyssen ministre de Culture, demain jeudi 3 aout 2017 à 18h, un rassemblement devant le site archéologique au bd de la Corderie à Marseille est organisé par le CIQ St Victor, association " Laisse béton" et les marseillais.

     

  • 2 août

     

    Soutien à Cédric Herrou, Cour d’appel d’Aix le 8 Août

    Soutien à Cédric Herrou la Ligue des Droits de l’Homme Aix auquel s’associe Attac, appelle au soutien à Cédric Herrou. Le mardi 8 août à 08H00 : Rassemblement devant la cour d’appel à Aix-en-Provence, 20 Place Verdun. Pour avoir pris en charge des migrants sur le sol italien et les avoir aidés à transiter en sécurité vers la France. Cédric Herrou avait été condamné en février dernier à 3000 € d’amende avec sursis ; en appel, le 19 juin dernier, le procureur a requis 8 mois de prison avec sursis. L’arrêt de la Cour sera rendu le 8 août. NOUVEAU FILM : FESTIVAL DU DROIT D’ASILE DE CANNES par le Collectif Roya Solidaire : (...)

     

  • 1er août

     

    Calais : le conseil d’Etat oblige l’Etat à installer points d’eau et sanitaire pour les migrants

    Le rapporteur du Conseil d’Etat a recommandé vendredi de contraindre l’Etat à installer des points d’eau et des sanitaires à Calais pour les centaines d’exilés présents dans la ville. Depuis plusieurs semaines, un bras de fer oppose d’un côté les associations d’aide aux migrants, et de l’autre le ministère de l’Intérieur et la ville de Calais. La décision du Conseil d’Etat est attendue très prochainement. Elle devrait suivre les recommandations de son rapporteur http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/07/31/migrants-le-conseil-d-etat-demande-au-gouvernement-d-installer-des-points-d-eau-et-des-sanitaires-a-calais_5166938_3224.html

     

  • 11 mai

     

    Patrick Mennucci : "Mélenchon a choisi l’affrontement, il va l’avoir"

    Au micro de BFMTV ce mercredi, Patrick Mennucci a réagi à l’annonce de la candidature de Jean-Luc Mélenchon dans sa circonscription de Marseille pour les législatives. "C’est la cinquième fois qu’il change de lieu de vote, on va devoir discuter de tout ça, en même temps qu’il nous explique ce qu’il connaît du centre-ville de Marseille, à paris le Vieux-Port un jour de soleil et de meeting". Et dans un communiqué, Patrick Ménucchi critique ce parachutage parisien : "Jean-Luc Melenchon a fait le choix d’être candidat à Marseille, dans la 4ème circonscription des Bouches-du-Rhône, circonscription dont je suis le député sortant et candidat pour un second mandat. C’est une clarification. Il clarifie la (...)

     

  • 10 mai

     

    Benoît Hamon lancera son propre mouvement transpartisan le 1er juillet

    Benoît Hamon, candidat socialiste à l’élection présidentielle, a annoncé mercredi 10 mai, sur France Inter, vouloir lancer, le 1er juillet 2017, son propre mouvement, transpartisan. "Le 1er juillet, je lancerai un mouvement, large, qui s’adressera aux hommes et aux femmes de gauche, citoyens, a-t-il déclaré, pour être en situation de se retrouver, de penser les suites que nous pouvons donner à ce travail que nous avons commencé lors de la campagne présidentielle, un travail sur ces idées nouvelles". Ce mouvement n’a pas encore de nom, a-t-il (...)

     

  • 10 mai

     

    Législatives : Jean-Luc Mélenchon candidat à Marseille face au PS sortant Patrick Mennucci

    "Le chef de file de La France insoumise a informé ses adhérents de son choix. Il confirmera sa décision lors de sa visite à Marseille jeudi 11 mai. Jean-Luc Mélenchon devrait être candidat aux législatives à Marseille dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône. Le chef de file de La France insoumise, qui, mercredi 10 mai au matin sur l’antenne de RMC-BFM-TV, a estimé qu’il serait « probablement » candidat à Marseille, a confirmé son choix dans la journée dans une lettre adressée aux « insoumises et insoumis » marseillais, que Le Monde a pu consulter". En savoir plus sur (...)

     

  • 10 mai

     

    Anne Hidalgo, Christiane Taubira et Martine Aubry lancent un mouvement politique, "Dès demain"

    Ils s’adressent à "tous les humanistes qui croient encore en l’action". Des figures politiques comme les maires PS de Paris et Lille, Anne Hidalgo et Martine Aubry, et l’ex-ministre de la justice Christiane Taubira, ainsi que des intellectuels et des artistes, parmi lesquels Yann Arthus-Bertrand ou Jacques Higelin, cosignent une tribune publiée dans Le Monde, mercredi 10 mai. Ils y annoncent le lancement d’un mouvement politique baptisé Dès demain." http://www.francetvinfo.fr/politique/anne-hidalgo-christiane-taubira-et-martine-aubry-lancent-un-mouvement-politique-des-demain_2184369.html#xtor=CS1-746

     

  • 5 mai

     

    CONSOLAT VS US BOULOGNE : L’affiche du prochain match à domicile ce samedi 6 mai à 15h

    Contacté par Rachid Tigilt, un des fervent supporter du GS CONSOLAT nous relayons volontiers l’affiche du prochain match contre l’US Boulogne. En effet, encore une fois le club Marseillais évoluant en National fait une remarquable saison : il est 6ème à 7 point du leader ! Aussi pour saluer encore une fois les exploits du staff et de l’équipe du président Mingalon nous vous informons qu’il s’agit de l’avant-dernier match de la saison à domicile ( Stade La Martine) se jouera ce samedi, à 15h, Venez nombreux ! et hou ha allez Consolat (...)

     

Articles récents

Articles au hasard