Articles

Accueil > Actualités > Revue en Guadeloupe, PerspekTives : donner un sens à l’information

 

Revue en Guadeloupe, PerspekTives : donner un sens à l’information

8 juillet 2010

PerspekTives, revue de débats et d’idées en Guadeloupe et ailleurs relève un défi, celui de décrypter, comprendre, chercher le sens des événements. Le tout nouveau site, en marge de l’information instantanée a opté pour le traitement de sujets décalés. Les continents se croisent dans les Caraïbes depuis longtemps. La diversité de cultures, de modes de vie, de couleurs est l’essence même de l’existence de la web revue. Découverte du média avec l’un des co-fondateurs, Didier Levreau, ancien journaliste marseillais.


 

JPEG - 15 ko

PerspekTives parle d’ici et d’ailleurs depuis mars dernier. Ici, la Guadeloupe et ailleurs parce que tout intéresse les protagonistes. Les Antilles vivent une histoire commune à tous les continents. L’Afrique, l’Asie, l’Europe et l’Amérique se mélangent dans cette partie du monde et vivent ensemble depuis des siècles. La société créole expérimente encore au fil de son Histoire, l’altérité, le métissage, le multiculturalisme, les sentiments paradoxaux entre défiance et attrait pour l’autre. La revue est née de cet état des lieux. « La société créole peut donner quelques enseignements aux vieilles société européennes. Le monde se créolise. Ici la population a une certaine expérience de cet entredeux permanent, de cette fragilité qui peut devenir force. Mais encore faut-il en connaître l’origine et trouver le sens ? » explique Didier Levreau. La ligne éditoriale repose sur cette réflexion.

Des sujets décalés

Pour atteindre cet objectif, rien ne sert de courir après l’actualité. « Puisque tout va vite, nous allons prendre le temps de traiter des sujets, peut-être décalés mais porteurs de sens » explique le co-fondateur. Le premier dossier donne le ton. Il oppose les destins parallèles de Vélo et Saint-John Perse. Tous deux sont nés à Pointe-à-Pitre et sont devenus des légendes du petit archipel. Le premier, Marcel Lollia était un musicien génial, un « tambouyé » (joueur de tambour) noir. L’autre, un aristocrate blanc fut poète et Prix Nobel de Littérature.

Le mois dernier, Théo Lacase abordait un événement méconnu, à Haïti : la résistance des paysans contre Monsanto. Un tremblement de terre fait se déplacer les médias du monde entier. Mais les haïtiens qui défendent leur maïs face au géant Monsanto ne trouvent que peu d’écho à leur mobilisation. Les autochtones ont manifesté contre la pression de la multinationale américaine, fabriquant des semences hybrides. Autre sujet, autre exemple avec l’histoire de mots créoles, « bawo », « veyatif » et « vandouvan ».

De Marseille à la Guadeloupe

Didier Levreau est installé depuis deux ans en Guadeloupe. Auparavant, il était sur la région. Pendant trente ans, il était journaliste dans la presse quotidienne régionale. Au cours de sa carrière, il a changé plusieurs fois de titres et d’entreprises pour enfin s’établir à Marseille. Il quitte La Provence en 2008 avec sa compagne guadeloupéenne dans le cadre d’une mutation. Il reconnaît volontiers avoir beaucoup appris, vécu de belles rencontres dans ce métier passionnant. Même s’il formule des regrets, « j’ai assisté à la dégradation progressive d’une qualité de travail. Le traitement de l’information s’est progressivement formaté, peopolisé, simplifié ». Pourtant, à 55 ans, l’homme n’est pas décidé à arrêter le journalisme. Il commence par faire des piges à son arrivée. Il écrit un livre sur l’histoire de Pacquam, une association marseillaise investie depuis deux décennies dans la réussite des enfants en difficulté scolaire et sociale –parution en décembre 2009.

Le site, « un lieu pour poursuivre le débat »

Puis, avec quelques amis, il a très envie de créer une revue. Ils se mettent autour d’une table pour en dessiner les contours. Les avis au sein du groupe peuvent diverger mais l’idée essentielle est partagée de tous : instaurer un dialogue, un débat d’opinions, une critique constructive, une écoute. A l’époque, la colère gronde aux Antilles : c’est le mouvement social de janvier à mars 2009. La grève fait réagir les guadeloupéens, les discussions sont animées. Aujourd’hui, « ce site très modestement peut être un lieu pour poursuivre le débat, en toute liberté » se persuade Didier Levreau.

En novembre 2009, il lance le projet avec Clairnita Lafleur. Durant neuf ans, en Guadeloupe, elle a dirigé le théâtre de l’Artchipel et la scène nationale de Basse-Terre. Trois autres personnes les ont soutenu dans le concept. Créée sous forme associative, la revue s’autofinance en attendant plus tard des aides à la création. Le nom de « perspectives » avec un « k » évoque le créole. PerspekTives résonnait bien : « le passé, l’histoire nous intéressent mais nous sommes ancrés dans le présent et pensons au futur » souligne le journaliste. L’équipe de rédaction se limite à deux personnes et quelques collaborateurs extérieurs. « Nous sommes dans l’artisanat, frais minimum, pas de locaux. Chacun travaille chez lui, des réunions au domicile de l’un d’entre nous ou à la terrasse d’un café. C’est minimaliste et tout à fait passionnant » s’enthousiasme Didier Levreau.

Et le résultat est plutôt étonnant : une liberté de ton, des sujets intéressants, bien sentis, une ligne éditoriale pertinente. Le site est accessible depuis mai 2010. La partie technique est réalisée à Marseille. Depuis juin, l’internaute peut s’inscrire à la newsletter. De nouveaux articles sont mis en ligne tous les dix jours. PerspekTives ne limite pas son champ d’action à la seule Guadeloupe, les évolutions du monde attisent sa curiosité et son sens critique.

En 2011, le journaliste espère pouvoir publier une à deux fois par an, une revue papier. Le partenariat avec d’autres associations fait aussi partie du développement du projet. L’objectif est de provoquer des rencontres, d’ouvrir des débats…de société.

« La société est traversée par la question de la couleur »

Depuis la Guadeloupe, Didier Levreau porte un regard sur les débats qui mettent à mal la métropole comme l’identité nationale, la burqa ou très récemment l’équipe de France de football. « Les résistances, les travers d’une société ont du mal à franchir un cap. Ici aussi, la société est traversée par la question de la couleur ». A la différence des Antilles où la réflexion est présente depuis longtemps, « la métropole fait semblant de la découvrir. Si la France s’était mieux occupée de son « outre-mer », elle aurait pu apprendre et éviter des erreurs ». Il lui paraît indispensable d’engager la discussion autour de la Diversité, « de croiser les mémoires, de se mettre à la place de l’autre pour s’apercevoir que l’identité n’est pas une mais multiple ».

La sagesse créole dit : « kouté pou tann, tann pou konpwann », écouter pour entendre, entendre pour comprendre…

Revue de débats et d’idées en Guadeloupe, Perspektives, site http://www.perspektives.org

 



 

  • "Handala est le témoin de cette ère qui ne mourra jamais"

    On ne dit pas Algériens de France ou en France car ils sont français.

    par Danièle Dubreuil le Août 2014 à 16h46
  • 3es rencontres nationales des luttes de l’immigration (1/4) Saïd Bouamama : « L’impérialisme existe encore »

    Faire des conférences c’est bien mais...
    S Bouamama, un sociologue engagé ? quand on tape son nom sur internet et qu’on voit le nombre de fois qu’il s’est "engagé" en étant.... payé, c’est impressionant. beaucoup de ses travaux sont des réponses à des commandes publiques
    On ne peut pas se dire engagé et en même temps solliciter des fonds publics pour le faire. Ce pseudo sociologue engagé est en rélaité engagé pour ses fins de mois et pendant ce temps, nous on pointe au chômage

    par Hakim le Janvier 2015 à 10h09
  • Marseille : la Ville communique sur sa lutte contre l’habitat indigne

    bjr il suffit de venir au parc kalliste voir dans quel l’etas sont les appartement de marseille ,ils les laisse se dégrader ,ils n’ont méme pas pris la peinne de fermer les volets de certain d’entre eux sachant qu’ils risque de tombé a tous moment surtou quand le vent souffle ,puis apres c’est facile de demander de classé le batiment en carence !!!!mdr !!!

    par delaval le Décembre 2014 à 10h36
  • Les Algériens de France veulent créer leur lobby

    la question est : pourquoi Algérien en France alors que chacun pense que l’union du Maghreb est une bonne idée pour ces pays, même si cela ne marche pas actuellement.

    ce serait un bon signe des Maghrébins de France, non ?

    par Said le Octobre 2007 à 09h11

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 8 août

     

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, 9 août

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, prévu pour mercredi 9 Août à 18h. Les défenseurs de l’Histoire et du Patrimoine de Marseille appellent à se rassembler devant les vestiges de la Corderie à Marseille. Démontrant être toujours aussi mobilisés pour la sauvegarde totale des vestiges, la poursuite des fouilles et l’abandon définitive du projet d’immeuble. Interview dans le journal de France Culture du vendredi 4 août 2017 à Alain Nicolas était Conservateur en chef des Musées Nationaux de France, créateur du Musée d’Histoire de Marseille. docteur en archéologie. (...)

     

  • 8 août

     

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis "La cour d’appel d’Aix-en-Provence a condamné le militant Cédric Herrou, mardi 8 août, à quatre mois de prison avec sursis. L’agriculteur de Breil-sur-Roya (Alpes-Maritimes), visage de la solidarité et de l’aide apportée aux migrants qui traversent la frontière italienne par la vallée de la Roya, est plus sévèrement sanctionné qu’en première instance." En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2017/08/08/poursuivi-pour-aide-a-l-immigration-clandestine-cedric-herrou-attend-son-jugement-en-appel_5169880_1654200.html#dw62oCLAdEcDgVtS.99 En savoir plus sur (...)

     

  • 2 août

     

    3 août, Rassemblement sur site archéologique Corderie contre Vinci

    Suite au début de travaux entrepris ce matin par Vinci sur le site archéologique de La Coderie, qui doit être classé par Madame Nyssen ministre de Culture, demain jeudi 3 aout 2017 à 18h, un rassemblement devant le site archéologique au bd de la Corderie à Marseille est organisé par le CIQ St Victor, association " Laisse béton" et les marseillais.

     

  • 2 août

     

    Soutien à Cédric Herrou, Cour d’appel d’Aix le 8 Août

    Soutien à Cédric Herrou la Ligue des Droits de l’Homme Aix auquel s’associe Attac, appelle au soutien à Cédric Herrou. Le mardi 8 août à 08H00 : Rassemblement devant la cour d’appel à Aix-en-Provence, 20 Place Verdun. Pour avoir pris en charge des migrants sur le sol italien et les avoir aidés à transiter en sécurité vers la France. Cédric Herrou avait été condamné en février dernier à 3000 € d’amende avec sursis ; en appel, le 19 juin dernier, le procureur a requis 8 mois de prison avec sursis. L’arrêt de la Cour sera rendu le 8 août. NOUVEAU FILM : FESTIVAL DU DROIT D’ASILE DE CANNES par le Collectif Roya Solidaire : (...)

     

  • 1er août

     

    Calais : le conseil d’Etat oblige l’Etat à installer points d’eau et sanitaire pour les migrants

    Le rapporteur du Conseil d’Etat a recommandé vendredi de contraindre l’Etat à installer des points d’eau et des sanitaires à Calais pour les centaines d’exilés présents dans la ville. Depuis plusieurs semaines, un bras de fer oppose d’un côté les associations d’aide aux migrants, et de l’autre le ministère de l’Intérieur et la ville de Calais. La décision du Conseil d’Etat est attendue très prochainement. Elle devrait suivre les recommandations de son rapporteur http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/07/31/migrants-le-conseil-d-etat-demande-au-gouvernement-d-installer-des-points-d-eau-et-des-sanitaires-a-calais_5166938_3224.html

     

  • 11 mai

     

    Patrick Mennucci : "Mélenchon a choisi l’affrontement, il va l’avoir"

    Au micro de BFMTV ce mercredi, Patrick Mennucci a réagi à l’annonce de la candidature de Jean-Luc Mélenchon dans sa circonscription de Marseille pour les législatives. "C’est la cinquième fois qu’il change de lieu de vote, on va devoir discuter de tout ça, en même temps qu’il nous explique ce qu’il connaît du centre-ville de Marseille, à paris le Vieux-Port un jour de soleil et de meeting". Et dans un communiqué, Patrick Ménucchi critique ce parachutage parisien : "Jean-Luc Melenchon a fait le choix d’être candidat à Marseille, dans la 4ème circonscription des Bouches-du-Rhône, circonscription dont je suis le député sortant et candidat pour un second mandat. C’est une clarification. Il clarifie la (...)

     

  • 10 mai

     

    Benoît Hamon lancera son propre mouvement transpartisan le 1er juillet

    Benoît Hamon, candidat socialiste à l’élection présidentielle, a annoncé mercredi 10 mai, sur France Inter, vouloir lancer, le 1er juillet 2017, son propre mouvement, transpartisan. "Le 1er juillet, je lancerai un mouvement, large, qui s’adressera aux hommes et aux femmes de gauche, citoyens, a-t-il déclaré, pour être en situation de se retrouver, de penser les suites que nous pouvons donner à ce travail que nous avons commencé lors de la campagne présidentielle, un travail sur ces idées nouvelles". Ce mouvement n’a pas encore de nom, a-t-il (...)

     

  • 10 mai

     

    Législatives : Jean-Luc Mélenchon candidat à Marseille face au PS sortant Patrick Mennucci

    "Le chef de file de La France insoumise a informé ses adhérents de son choix. Il confirmera sa décision lors de sa visite à Marseille jeudi 11 mai. Jean-Luc Mélenchon devrait être candidat aux législatives à Marseille dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône. Le chef de file de La France insoumise, qui, mercredi 10 mai au matin sur l’antenne de RMC-BFM-TV, a estimé qu’il serait « probablement » candidat à Marseille, a confirmé son choix dans la journée dans une lettre adressée aux « insoumises et insoumis » marseillais, que Le Monde a pu consulter". En savoir plus sur (...)

     

  • 10 mai

     

    Anne Hidalgo, Christiane Taubira et Martine Aubry lancent un mouvement politique, "Dès demain"

    Ils s’adressent à "tous les humanistes qui croient encore en l’action". Des figures politiques comme les maires PS de Paris et Lille, Anne Hidalgo et Martine Aubry, et l’ex-ministre de la justice Christiane Taubira, ainsi que des intellectuels et des artistes, parmi lesquels Yann Arthus-Bertrand ou Jacques Higelin, cosignent une tribune publiée dans Le Monde, mercredi 10 mai. Ils y annoncent le lancement d’un mouvement politique baptisé Dès demain." http://www.francetvinfo.fr/politique/anne-hidalgo-christiane-taubira-et-martine-aubry-lancent-un-mouvement-politique-des-demain_2184369.html#xtor=CS1-746

     

  • 5 mai

     

    CONSOLAT VS US BOULOGNE : L’affiche du prochain match à domicile ce samedi 6 mai à 15h

    Contacté par Rachid Tigilt, un des fervent supporter du GS CONSOLAT nous relayons volontiers l’affiche du prochain match contre l’US Boulogne. En effet, encore une fois le club Marseillais évoluant en National fait une remarquable saison : il est 6ème à 7 point du leader ! Aussi pour saluer encore une fois les exploits du staff et de l’équipe du président Mingalon nous vous informons qu’il s’agit de l’avant-dernier match de la saison à domicile ( Stade La Martine) se jouera ce samedi, à 15h, Venez nombreux ! et hou ha allez Consolat (...)

     

Articles récents

Articles au hasard