Articles

Accueil > Tribunes (archives) > Réponse à l’intervention de Stéphane Ravier au conseil d’arrondissement du (...)

 

Réponse à l’intervention de Stéphane Ravier au conseil d’arrondissement du 13/14

16 octobre 2012

Monsieur,

De deux choses l’une, soit votre interpellation* concernant le projet de la mosquée de la Miséricorde, relève de la manipulation électoraliste la plus cynique et la plus éhontément fallacieuse ; Soit il s’agit d’une méconnaissance crasse du sujet, qui vous porte à proférer des allégations mensongères, partiales et partielles.
Dans les deux cas nous ne vous trouvons aucune excuse ! Nous avons notre idée sur la question mais nous la conservons par devers nous pour ne pas être taxés de procès d’intentions.


 

Dans un souci de transparence, nous allons d’abord vous répondre sur le fond :
Vous prétendez dans, un extraordinaire amalgame de mauvaise foi, qui n’a apparemment d’égal que l’aversion dans laquelle vous tenez vos voisins et concitoyens de confession musulmane, que les pouvoirs publics financent le culte musulman.
Nous vous mettons au défi de prouver ce que vous avancez ! Chacun sait, que dans votre bouche le mot de laïcité rime étrangement avec celui d’islamophobie, et que si vous voulez être rassuré sur les relations qu’entretiennent l’état et les collectivités territoriales avec les musulmans de Marseille il n’y a qu’à voir l’état d’indigence dans lequel se trouvent les « fameuses » 69 mosquées de la cité phocéenne.

Vous comprendrez alors, si vous avez des yeux pour voir, des oreilles pour écouter et un cœur capable, à défaut de sympathie, d’éprouver une once d’empathie, que vos impôts ne financent pas ces « lieux de cultes ». Lieux de culte, dont la dignité ne repose que sur l’abnégation admirable des fidèles qui les entretiennent ! Lieux de culte qui dans la quasi-totalité des cas ne sont que des appartements reconfigurés et financés par les associations cultuelles locales, lieux de culte qui sont souvent des box de garages exigus et mal isolés, dans lesquels celles et ceux qui y viennent prier et s’y recueillir sont soumis aux rigueurs du froid et à la moiteur de nos été. Ce chiffre de « 69 mosquées » vous le brandissez à dessein pour faire croire à nos concitoyens que « l’islamisation de la France » est là, que c’est une réalité menaçante et que l’identité française et provençale n’est plus qu’une vieille idée. Nostalgie fantasmée de cette France blanche aux yeux bleus, sans arabes, sans noirs et sans musulmans.

La vérité est toute autre : les musulmans sont effectivement grâce à vous, votre parti et a vos amis du Bloc Identitaire et autres sinistres groupuscules racistes, la communauté (si l’on essentialise comme vous le faîte systématiquement) la plus dénigrée, la plus discriminée, la plus stigmatisée !
Vous hurlez votre concept de « préférence nationale » alors qu’il existe de fait : de façon officielle dans l’accès à la fonction publique et de façon officieuse dans l’inégal accès à l’emploi, au logement, à l’éducation et à la santé !

Vous prétendez que la mise à disposition du terrain impacte directement la crise du logement à Marseille et retire des toits de la tête des « bon Français », de la même manière que les immigrés retirent le pain de la bouche des Français. En cela vous êtes égal à vous-même, la peur de l’autre et son rejet, l’exacerbation des différences culturelles comme préalable à la tension des relations et la construction dans l’imaginaire politique et social français de l’ennemi intérieur. Cet ennemi qui va islamiser la France, violer puis voiler nos chères filles, exterminer nos fils et transformer nos clochers en minarets ! Interdire la consommation d’alcool et prohiber celle du porc !

Voilà ce que vous vendez Monsieur, du mensonge en container, de la peur en pack et de la haine bouteille.
Dans votre souci de désinformation vous poussez l’amalgame jusqu’à l’absurde relation que vous établissez entre la mosquée de la Miséricorde et l’émirat du Qatar.
Nous tenons à préciser à l’intention de nos concitoyens que vos propos auraient inquiétés, que ce rapport là n’existe que dans votre tête : c’est le collectif des musulmans du 13/14 qui se chargera du financement, de la conception et de la construction de cet édifice. Sur la base d’une souscription populaire ouverte aux musulmans et aux non musulmans du quartier, qui ont compris que cette mosquée est un projet qui va au delà de l’aspect cultuel. Dans l’esprit et le respect des lois de la république, les concepteurs envisagent cet endroit comme un lieu d’échanges cultuels et culturels, un lieu de dialogue intergénérationnel et intercommunautaire.
Un lieu de paix, de sérénité et de spiritualité comme le sont les autres édifices religieux du quartier.

Votre aveuglement vous pousse à tirer des conclusions hâtives, non vérifiées et pleines d’a priori : vous citez Mme Hadj Chick, parce que son patronyme la place de facto dans l’ambigüité, la duplicité et la double allégeance…et c’est une de vos habitudes, puisque pour vous la préférence nationale va jusqu’à suspecter les « français de papiers », surtout s’ils/elles siègent, tout comme vous, dans des instances représentatives du peuple et que bien entendu ils/elles conspirent indubitablement (de l’intérieur) à la création du futur Califat de France !
Si vous aviez pris le temps de faire votre travail d’élu sérieusement, vous vous seriez très vite rendu compte que ni le Qatar, ni aucune autre puissance étrangère, ni aucun élu de votre mairie du 13/14, ni même l’état français ne participe au soutien de ce projet. Projet porté à bout de bras par la volonté des habitants du quartier en lutte pour leur dignité, parce que ces gens que vous stigmatisez sont en France depuis des décennies, qu’ils y ont travaillés, fondés des familles, contribués à la richesse nationale. Parce que leur passé est là , de même que leur avenir. Parce qu’ils entendent jouir des mêmes droits que tous les autres, et qu’ils n’ont pas besoin de vous pour leur rappeler leurs devoirs. Parce que dans ces quartiers les gens croient encore en l’égalité et en la bienveillance de l’état, pendant que vous ne rêvez qu’a un nouvel apartheid !

Nous faisons partie du comité de soutien au projet de cette mosquée, et c’est en notre nom propre que nous vous répondons, Quartiers Nord/Quartiers Forts. Parce que nous connaissons l’humilité des gens qui composent le collectif des musulmans du 13/14 et qu’ils seraient même prêts, dans leur incommensurable générosité à discuter avec vous, pour vous prouver que vous avez tort ! Nous n’avons pas (ou plus) leur bonté et nous répondons à votre mépris par un mépris équivalent !
Triste ironie, vous parlez de résistance et de collaboration dans votre prise de parole, sans vous souvenir ce qui caractérise votre tradition politique.
Vous ne "capitulez" pas, rassurez vous les habitants du quartier non plus...Et vous apprendrez pour votre gouverne qu’a nos yeux vous êtes ni la France, ni la république, loin s’en faut !

Marseille, le 7 Octobre 2012
Quartiers Nord/ Quartiers Forts

* Voir ci dessous

Stéphane Ravier, conseiller des XIIIe et XIVe arrondissements de Marseille, conseiller régional de PACA, membre du bureau politique du FN, est intervenu mercredi 3 octobre au sein du conseil sur le dossier 10 : mise à disposition d’un terrain dans le but de la construction d’un édifice cultuel dans le quartier de Sainte-Marthe.
Monsieur le maire, mes chers collègues
Ce principe de mise à disposition par bail emphytéotique de 40 ans, d’un terrain de 1.100 m2 à titre gracieux, excusez du peu, constitue en tous points une véritable provocation !
Alors que Marseille manque de logements, à tel point que la ministre stagiaire Cécile Duflot offre à notre ville des terrains que nous avons déjà achetés, vous nous privez de plus de 1.000 m2 de terrain constructible.
Et si jusqu’à présent, les pouvoirs publics finançaient le culte musulman de façon déguisée, vous ne vous imposez même plus cet effort : ce cadeau forcément royal, puisqu’il n’a rien de républicain, est à l’évidence une entorse grave à la loi sur la laïcité qui veut que l’État ne finance aucun culte !
Alors que la ville de la Bonne Mère s’apprête à devenir la capitale européenne de la culture, vous souhaitez financer en partie sa 69e mosquée, résultat de votre délirante politique d’immigration que nous subissons depuis 40 ans et ce, au mépris de la volonté du peuple historique de Marseille de préserver son identité provençale et française.
Alors que les pays étrangers ne font plus mystère de la lutte à laquelle ils se livrent pour prendre le contrôle de la mosquée cathédrale de Gaudin afin d’y diffuser des messages politico-religieux, vous leur offrez un nouveau terrain de luttes et d’ingérence.
Alors que les ex-renseignements généraux ont alerté les services de l’État sur le développement de l’islamisme radical dans nos quartiers, vous vous faites le petit télégraphiste du communautarisme faute de vouloir regarder plus loin que le bout de votre nez électoraliste !
De plus, aucune garantie de financement privé français n’est apportée ; il faut se contenter en l’état de « promesses » lesquelles, on ne sait pas, et vous savez comme moi qu’avec ce gouvernement comme avec le précédent, les promesses n’engagent que celles et ceux qui les écoutent…
Vous nous demandez donc de signer un chèque en blanc. C’est vrai que le Cheick qu’a rencontré notre collègue et membre de votre majorité Mme Hadj-Chick était lui aussi en blanc…
Entre deux financements de mouvements salafistes ou djihadistes comme au Mali, en Libye ou en Syrie, ce « bienfaiteur de l’humanité islamiste » souhaite désormais aider nos quartiers !
Aussi monsieur le maire, permettez moi de vous poser une question avant de conclure :
Quand l’émir du Qatar, bien connu pour être un grand démocrate, bien connu pour être un défenseur de la condition féminine, aura promis et même pré-engagé des fonds en faveur « des jeûnes » issus de nos cités, et qu’il exigera en contrepartie la possibilité de financer et donc de contrôler de nouvelles mosquées, que ferez-vous ?!
Aurez-vous le courage de vous y opposer ? J’en doute, vous qui avez le mot « résistance » plein la bouche, vous faites déjà preuve de capitulation, avant, comme la gauche l’a si bien fait par le passé, de sombrer dans la collaboration.
Eh bien moi, je ne capitule pas, je ne plie pas devant les revendications communautaristes, je n’accepte pas les millions qataris qui ont valeur de 30 deniers !
Ce projet de grande mosquée dans notre secteur pour moi, monsieur le maire ce sera non, non et définitivement non ! Et je vous annonce que je déposerai en temps et en heure un recours auprès du tribunal administratif pour faire annuler cette scandaleuse délibération !

 

 

Autres articles Tribunes (archives)

 

Brèves Tribunes (archives)

  • Avril 2014

     

    Romuald Dzomo, le fin mot du 7 avril : Rwanda, Borloo, Valls...

    Paul Kagame dit que le Génocide Rwandais il y a 20 ans, c’était la France sous Vichy : de la collaboration participative. Du coup Taubira ne voyage plus ! « faut pas fâcher, on s’amiser ». Après Paris a décidé que le changement, c’est maintenant ! L’ambassadeur y sera quand même, comme tous ses médias. Jusqu’à Borloo renonce à la renonciation. On ne le voyait plus parce que malade. Soigne toi bi...en. Pendant ce temps, Manuel Valls a Fouks pour le vote de confiance au parlement ; Que de la com a dit Duflot. Stephane sera le GPS de Valls pendant sa « Matignonade ». Il drague les écolos et les verts. Les femmes gagnent en moyenne 24% moins chère que les hommes sauf sur Facebook. Elles ont plus de photos et (...)

     

  • Avril 2014

     

    "Allez Paris ! Sans Zlatan ! 3 contre 1 contre « #ETOO."

    Allez Paris ! Sans Zlatan ! 3 contre 1 contre « #ETOO. Pour éviter qu’elle ne croit pas que c’est un #poisson_d_avril, on a dit à Fleur de partir en pèlerinage un 02 avril. Jusqu’à le jeune Mohammed est entré dans du béton à #Roubaix pendant qu’à #TOURS une jeune noire s’est faite tabassée par un policier dans un BUS. Bigre 22 ans après, elle retrouve l’écologie et la pension alimentaire. Le problè...me de #SEGO ce n’est plus son homme. Par contre celui de #Poutine c’est Lioudmila. Ils sont officiellement divorcés. C’est un CRIME (é).Tweet a dû s’étrangler. Heureusement que #SAPIN s’était éloigné à BERCY. D’ailleurs « monte au bout » lentement sinon le « Sapin » t’attend. Le Cameroun est formidable…vivons (...)

     

  • Mars 2014

     

    Municipales 2014, La synthèse en deux mots par Romuald Dzomo :

    La France a « #LEPEN » en poupe. Enfin, le racisme et les discriminations s’assumeront dans les exécutifs municipaux. C’est vraiment pas « LA PEN » d’en appeler au Front Républicain. #Marseille : le PS voulait #Menucci, peut être #GHALI aurait fait mieux. NKM en tête au premier tour. C’est du PUT IN violent. Comme un bizutage Les autres souffrent encore du CRIME-é. Ils redeviennent #G7 pour éviter le retour. C’est comme pour CANAL+, BING lui demande de plus en plus de se déculotter pour prendre des fessées. Les Qataris veulent en faire une (...)

     

  • Février 2014

     

    Romuald Dzumo : "CAMEROuN(ais), Mballa Mballa n’entre pas chez CAMERON, pourtant Dieudonné est français"

    #Bouygues et #SFR se marient pour tous en réseau. C’est pour gêner la liberté (#FREE). CAMEROuN(ais), Mballa Mballa n’entre pas chez CAMERON, pourtant Dieudonné est français. Tchuippp Encore un refus de VISA dans l’espace Schengen pour un ASU ZOA. Jusqu’à Hollande met en scooter son "projet de loi famille". C’est Gagnet (gagné) pour les partis du thé (Manif pour tous). Mais ça reste « Tweetweiller » (perdu) pour Menucci avec un Pape qui s’appelle #Diouf à Marseille. Il va dire "moi candidat". Ce n’est pourtant pas François, pas celui du Vatican, mais celui de l’Élysée qui a tenté de l’en dissuader. Depuis quelques temps en France ils organisent des « lancer » de chiens, de chats. Woody lui organise des lancer (...)

     

  • Novembre 2013

     

    Michel Bonneli tribune du 14/11 : "Si nous voulouns faire nation..."

    Sortons vite de l’affaire Taubira, que la justice passe et que les juges condamnent s’il y a lieu. Les plaisantins de mauvais goûts avec leur raccourci zoophile ne sortiront pas grandi de cet épisode. Mais si j’étais mauvaise langue, je me souviendrais du temps ou cette même dame sympathisante de formations politiques extrémistes dans sa région de naissance ne disait mot quand ces leaders invitaient les populations locales à faire comme en Algérie sur les blancs des Antilles. Oublions vite cela. De même il est facile de nous sortir que l’identité est multiple, belle parole, mais au quotidien nous avons des français d’origine algérienne ou des résidents en France qui célèbrent novembre aidant les (...)

     

  • Octobre 2013

     

    Le fin mot de Romuald Dzomo. 28-10-2013

    NOUS MÊMES LÀ. Dis donc ! Laisse nous avec ton PHD Mokolo là. Dis même que je suis jaloux, je m’en fous. Parce qu’il faut absolument être inscrit dans une fac pour reconduire son "titre de séjour étudiant" d’un an, tu as enfin soutenu un doctorat "en machin chose" sans conviction. Toi même tu ne sais pas donner son titre. 30 ans mon frère ! Même tes parents ne se souviennent plus du nom de ta bourse obtenue dans les années 90 pour la prestigieuse Sorbonne en France. " quelqu’un est quelqu’un derrière quelqu’un dit l’humoriste camerounais" Tu avais alors 20 ans à ton arrivée, une fiancée au cameroun laissée enceinte. Aujourd’hui l’enfant né derrière toi a lui, soutenu une thèse. Yeuch ! Tu l’as vu une fois. (...)

     

  • Septembre 2013

     

    S. Barles (EELV) et N. Haïdari (PS) : "M. Valls la chasse verbale au Roms ça suffit !"

    Monsieur le Ministre de l’interieur la chasse verbale au Roms ça suffit ! Le ministre de l’intérieur Manuel Valls s’est encore une fois démarqué par une sortie des plus contestables sur la situation des populations Roms. En affirmant : « qu’il était illusoire de penser qu’on règlera le problème des populations Roms à travers uniquement l’insertion et d’ajouter qu’il fallait reconduire ces populations à la frontière (sic), le ministre de l’intérieur a sciemment poussé les portes de la rhétorique du front national. Ces propos à caractères discriminatoires déshonorent le gouvernement et déshonorent une partie de la gauche française qui ne supporte plus l’instrumentalisation des situations humaines au combien (...)

     

  • Septembre 2013

     

    Tunisie : Le journaliste Zied El Heni Libéré sous caution, communiqué de la FTCR.

    LE JOURNALISTE ZIED EL HENI LIBÉRÉ SOUS CAUTION LE JOURNALISTE ZIED EL HENI VIENT JUSTE D’ÊTRE REMIS EN LIBERTÉ VERS LA FIN DE MATINÉE APRES LE VERSEMENT D’UNE CAUTION. IL RESTE POURSUIVI POUR SES ACTIVITÉS DE JOURNALISTE APRÈS SA LIBÉRATION IL A REJOINT LA MANIFESTATION DE PROTESTATION ORGANISÉE CE JOUR A LA PLACE DE LA KASBAH SIÈGE DU GOUVERNEMENT POUR PROTESTER CONTRE L’ÉTOUFFEMENT DE LIBERTES PAR LE GOUVERNEMENT D’ENNAHDHA ET DE SES ALLIÉS. NOUS DEVONS MAINTENIR LES MOBILISATIONS QUI SONT LE VRAI REMPART POUR PROTEGER LES JOURNALISTES ET LA PRESSE LA MANIFESTATION DE DEMAIN A PARIS EST MAINTENU POUR DÉNONCER LES ATTAQUES DU GOUVERNEMENT D’ENNAHDHA CONTRE LA PRESSE LIBRE ET LES JOURNALISTES (...)

     

  • Septembre 2013

     

    L’Edito de Romuald Dzumo : Election, laicité au Cameroun...

    Élections municipales au Cameroun…les listes Ndongo Essomba dans la LEKIE…enfin ! les listes RDPC font jazzer jusqu’en Allemagne où ils viennent d’obliger les jeunes filles musulmanes à participer en bikini aux cours des natations. La laïcité se niche dans les détails, comme la prose (lire pause) fiscale. Tellement Mosco se perd dans ses nouveaux impôts qu’il a mis dans le lave-linge le rose et le vert. Du coup ça tangue au diésel. Il y a du « Aurelie Filipéti » dans l’air. Ils ont osé critiquer le budget. On va voir ce qu’on va voir. Même Vladimir Poutine, n’est pas content. Il a écrit dans le New York times pour être le plus proche possible de l’ovale d’OBAMA sur la Syrie. Cahuzac quant à lui les yeux dans (...)

     

  • Août 2013

     

    PCF 13 : Non à la vente du centre de la Sécu à Kléber !

    PCF 13 : Non à la vente du centre de la Sécu à Kléber ! Nous apprenons l’intention de la direction de la Caisse primaire centrale de l’assurance maladie (CPCAM) des Bouches-du-Rhône de se débarrasser du centre Kléber, dans le 3ème arrondissement de Marseille. Au prétexte d’un site inadapté et d’un environnement dégradé, la CPCAM abandonnerait donc un pan du patrimoine financé par les cotisations sociales des assurés sociaux pour s’installer dans un immeuble neuf, vraisemblablement en location, au cœur d’Euroméditerranée. Abandonner un centre de proximité dans un quartier populaire au profit d’une vitrine au cœur du secteur qui symbolise les affaires et la spéculation immobilière est un mauvais signal. Car (...)

     

Articles récents

Articles au hasard