Articles

Accueil > Actualités > Réinvestissement du champ de la cohésion sociale

 

Réinvestissement du champ de la cohésion sociale

21 juin 2012 - Dernier ajout 22 juin 2012

Étendre les liens entre les savoirs et les institutions publiques qui opèrent au sein du champ social, c’est la volonté qu’a démontré la Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale en Paca (DRJSCS), en partenariat avec le Dispositif régional d’observation sociale en Paca (DROS) et la CAF des Bouches-du-Rhône, en récompensant trois doctorants pour la pertinence de leur thèse en sciences humaines et sociales. Des chercheurs qui, par leurs observations et leurs analyses, impulsent une nouvelle dynamique aux institutions et actions publiques quant à la recherche et la construction de la cohésion sociale en région Paca. Au-delà de la remise de prix s’est déroulée la consécration d’un cycle de sept séminaires, destinés aux professionnels et leurs territoires d’interventions, qui a permis d’analyser, de réévaluer et définir les visées et les ressources des politiques locales d’aujourd’hui pour la cohésion sociale de demain. Direction le CREPS d’aix-en-Provence.


 

Un prix régional de la recherche sur la cohésion sociale d’une valeur de 1 400 euros a été attribué à des chercheurs de la région Paca qui ont tous obtenu la mention très honorable. Sur dix thèses réceptionnées, toutes en adéquation avec les champs de la cohésion sociale (- intégration des populations immigrées, - jeunesse, politiques éducatives formelles et non formelles, - inégalités sociales, santé et cohésion sociale, - prise en charge des sans abri, accès au logement...), trois ont été retenues. La DRJSCS, qui œuvre quotidiennement au renforcement du lien social, souhaite encourager, par ce biais, les jeunes chercheurs « à aborder les nouveaux enjeux et les nouvelles politiques de cohésion sociale, valoriser les recherches qui peuvent nourrir ces politiques et ainsi créer une dynamique d’échanges entre les professionnels de l’intervention sociale et les chercheurs ». Trois jeunes chercheurs satisfaits que leur long travail universitaire ait pu servir et enrichir l’action publique.

Présente pour l’évènement, Caroline Bachschmidt, responsable de la sous-direction des professions sociales de l’emploi et des territoires au ministère des Affaires sociales et de la Santé ( adjointe de Sabine Fourcade, directrice générale de la cohésion sociale, ministère des Affaires sociales et de la Santé qui se rapporte à la Direction générale de la cohésion sociale DGCS) a tenu à saluer l’alliance portée par la recherche et l’action. Une union qui s’est, par le passé, déjà transformée « en initiative locale très concrète et en outils d’ingénierie qui, aujourd’hui se sont répandus, notamment la charte de cohésion sociale » instaurée depuis 2004.

Résumé des thèses récompensées

- L’« immigré-é travailleur-se ». La construction et les usages sociaux des catégories de l’action publique en France et en Italie. Annalisa Lendaro

Cette thèse questionne la catégorie d’« immigré-e », dont la signification ne se réduit pas à une définition juridique incontestable : il s’agit de montrer qu’elle fait l’objet d’interprétations, de redéfinition et d’usages sociaux diversifiés de la part des acteurs en charge la mise en œuvre des politiques publiques et/ ou intervenants sur le marché du travail La thèse examine la construction et les usages des catégories de l’immigration à différents niveaux (européen, national, régional et local) en effectuant une comparaison entre : deux pays, la France et l’Italie ; deux régions, la région Provence Alpes Côte-d’Azur et la Ligurie ; et de secteurs d’activité, le bâtiment et l’aide à domicile. La thèse questionne notamment les décalages entre catégories « officielles » et catégories « indigènes », en montrant que l’action publique a un impact réel sur les parcours individuels des migrants (salariés et demandeurs d’emploi) ainsi que sur la cohésion sociale du territoire régional.

- Le traitement de la question des « femmes de l’immigration » dans le champ de l’action sociale. Marion Manier

Cette thèse explore le traitement social contemporain de la question des « femmes de l’immigration » dans le champ de l’action sociale, en saisissant les rapports sociaux dans leurs diversités et leurs articulations. Après une analyse préalable de la construction de la question des « femmes de l’immigration » comme priorité de l’action publique, cette recherche s’attache à rendre compte des modalités concrètes de prise en charge de publics de femmes migrantes dans l’action sociale et associative. Elle s’appuie sur les résultats d’une enquête qualitative, ethnographique et comparative menée au sein des différents dispositifs d’intervention sociale de la ville de Nice. D’une part, sont analysées les modalités selon lesquelles émergent, s’élaborent, se combinent les catégories de la différence ethnique, de genre et de statut social en usage dans la « problématisation » de cette question dans l’action publique, sociale et associative. D’autres parts, sont décrits les effets sociaux de ce traitement social sur les dynamiques internes de l’intervention sociale et sur les femmes qui font l’objet de ces catégorisations, qu’elle soit usagères ou elles-mêmes intervenantes au sein des dispositifs d’action sociale et associative. De fait, les frontières qui se réalisent entre des « nous » et des « elles » produisent des effets, tant sur la place symbolique et matérielle que ce dernières occupent, que sur les « stratégies identitaires intersectionnelles » et les résistances qu’elle s’opposent.

- « Grandir à Belsunce : les catégories ordinaires de l’expérience enfantine dans un quartier de Marseille ». Elsa Zotian

« Notre thèse porte sur la vie quotidienne d’enfants âgés de 8 à 12 ans, issus de familles migrantes pour la plupart et grandissant à Belsunce, quartier populaire du centre-ville de Marseille. Elle propose de rendre compte de leur point de vue sur leur environnement, dans ses dimensions urbaine, économique, sociale, institutionnelle et de reconstituer à partir de là leur vision de la société. Il s’agit donc de comprendre comment ces enfants sont construits par le monde dans lequel ils grandissent, mais aussi, quelles visions ils en ont et de quelles manières ils en sont les acteurs. En restituant ainsi le monde social « à hauteur d’enfants », notre thèse offre aux professionnels de l’enfance et plus généralement aux pouvoirs publics des clefs pour mieux accompagner leur insertion sociale et citoyenne.

Les thèses seront prochainement accessibles.

Penser global, agir local

Depuis la réforme territoriale de l’Etat en 2010 et la mise en place notamment des DRJSCS et des DGCS, les plans d’actions en faveur de la cohésion sociale ont été repensés. En 2011, une nouvelle action a été entreprise visant à mieux appréhender les problématiques sociales en élargissant les réflexions d’interventions traditionnelles. Pour cela, la DRJSCS et les directions départementales de la cohésion sociale et de la protection des populations, en collaboration avec de nombreux partenaires, ont imaginé organiser pour un public ouvert (services de l’Etat, des collectivités, des entreprises et des associations) des ateliers territoriaux qui se sont déclinés sous la forme de sept cycles en région Paca. En parallèle de la remise de prix, cette plénière visait également à clore la séquence de ces ateliers territoriaux par une journée de synthèse. Cette initiative a été pilotée par la DGCS qui a lancé un appel à projet auprès de l’ensemble des DRJSCS et DDJSCS (départemental) afin « de les accompagner dans leurs fonctions d’analyses, de développements stratégiques et de prospectives sur le territoire régional » a indiqué Caroline Bachschmidt. Pour en présenter les grandes lignes, Jacques Cartiaux, directeur de la DRJSCS Paca et Caroline Bachschmidt .

Venu pour témoigner des nouvelles pratiques territoriales par de nouveaux concepts, Caroline Bachschmidt a exposé : « au-delà d’une réorganisation administrative et structurelle, il était réellement question de concevoir et de piloter nos politiques avec une nouvelle approche, plus transversale qui ne serait plus que centrée sur les publics en difficulté, mais qui intègrerait les politiques de lutte contre les discriminations, les politiques de promotion de l’égalité et de prévention ». Concrètement, la DGCS en partenariat avec le Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (CREDOC) a déjà mis en place, en 2011, un baromètre de la cohésion sociale et dont « la première vague d’enquête a été menée l’année dernière présente t-elle. Il s’agit de mettre en place une exploration régulière de l’opinion publique sur cette notion [de cohésion] ». De cette enquête sont remontées, selon la responsable au ministère des Affaires sociales et de la Santé, deux notions « intéressantes : elle démontre que pour l’opinion publique, la cohésion sociale repose à la fois sur les efforts de chacun et sur l’action des pouvoirs publiques ». Dans 46% des réponses qui ont été données, les aspects relationnels, du vivre-ensemble, de la solidarité et du lien social font figure de priorité. Pour Caroline Bachschmidt, « c’est au cœur des territoires que se noue cette articulation entre efforts individuels et actions des pouvoirs publics ». C’est pourquoi la DGCS a tenu à s’associer fin 2010 à la démarche territoriale des ateliers proposée par la DRJSCS Paca afin d’en dégager de « nouvelles méthodes d’ingénierie sociale en région qui permettent de mieux capitaliser sur cette interaction propre à la démarche de cohésion sociale ».

Pour agir de manière avisée et productive, une adaptation aux mutations économiques et sociales est nécessaire. Par ces actions, les acteurs de terrain mettent un point d’honneur à dépasser les approches traditionnelles, à penser les problèmes de manière plus globale et sociétale, à intégrer les habitants comme acteurs et non comme simples « usagers », à faire émerger de nouveaux modes de réflexions, de perceptions, de méthodes et d’outils. Ces ateliers, qui ont réuni près de 500 personnes, ont pu aborder différentes problématiques : l’égalité homme/femme, l’articulation rénovation urbaine et cohésion sociale, le devenir des métiers face aux nouveaux besoins, la synergie des acteurs, la participation des usagers, les sources de l’innovation sociale et le sport comme outils de la cohésion sociale.

Quelques mots de Jacques Cartiaux, directeur de la direction régionale de la jeunesse, des sports, et de la cohésion sociale PACA.

Site de la Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale en Paca http://www.paca.drjscs.gouv.fr

 



 

  • "Handala est le témoin de cette ère qui ne mourra jamais"

    On ne dit pas Algériens de France ou en France car ils sont français.

    par Danièle Dubreuil le Août 2014 à 16h46
  • 3es rencontres nationales des luttes de l’immigration (1/4) Saïd Bouamama : « L’impérialisme existe encore »

    Faire des conférences c’est bien mais...
    S Bouamama, un sociologue engagé ? quand on tape son nom sur internet et qu’on voit le nombre de fois qu’il s’est "engagé" en étant.... payé, c’est impressionant. beaucoup de ses travaux sont des réponses à des commandes publiques
    On ne peut pas se dire engagé et en même temps solliciter des fonds publics pour le faire. Ce pseudo sociologue engagé est en rélaité engagé pour ses fins de mois et pendant ce temps, nous on pointe au chômage

    par Hakim le Janvier 2015 à 10h09
  • Marseille : la Ville communique sur sa lutte contre l’habitat indigne

    bjr il suffit de venir au parc kalliste voir dans quel l’etas sont les appartement de marseille ,ils les laisse se dégrader ,ils n’ont méme pas pris la peinne de fermer les volets de certain d’entre eux sachant qu’ils risque de tombé a tous moment surtou quand le vent souffle ,puis apres c’est facile de demander de classé le batiment en carence !!!!mdr !!!

    par delaval le Décembre 2014 à 10h36
  • Les Algériens de France veulent créer leur lobby

    la question est : pourquoi Algérien en France alors que chacun pense que l’union du Maghreb est une bonne idée pour ces pays, même si cela ne marche pas actuellement.

    ce serait un bon signe des Maghrébins de France, non ?

    par Said le Octobre 2007 à 09h11

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 8 août

     

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, 9 août

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, prévu pour mercredi 9 Août à 18h. Les défenseurs de l’Histoire et du Patrimoine de Marseille appellent à se rassembler devant les vestiges de la Corderie à Marseille. Démontrant être toujours aussi mobilisés pour la sauvegarde totale des vestiges, la poursuite des fouilles et l’abandon définitive du projet d’immeuble. Interview dans le journal de France Culture du vendredi 4 août 2017 à Alain Nicolas était Conservateur en chef des Musées Nationaux de France, créateur du Musée d’Histoire de Marseille. docteur en archéologie. (...)

     

  • 8 août

     

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis "La cour d’appel d’Aix-en-Provence a condamné le militant Cédric Herrou, mardi 8 août, à quatre mois de prison avec sursis. L’agriculteur de Breil-sur-Roya (Alpes-Maritimes), visage de la solidarité et de l’aide apportée aux migrants qui traversent la frontière italienne par la vallée de la Roya, est plus sévèrement sanctionné qu’en première instance." En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2017/08/08/poursuivi-pour-aide-a-l-immigration-clandestine-cedric-herrou-attend-son-jugement-en-appel_5169880_1654200.html#dw62oCLAdEcDgVtS.99 En savoir plus sur (...)

     

  • 2 août

     

    3 août, Rassemblement sur site archéologique Corderie contre Vinci

    Suite au début de travaux entrepris ce matin par Vinci sur le site archéologique de La Coderie, qui doit être classé par Madame Nyssen ministre de Culture, demain jeudi 3 aout 2017 à 18h, un rassemblement devant le site archéologique au bd de la Corderie à Marseille est organisé par le CIQ St Victor, association " Laisse béton" et les marseillais.

     

  • 2 août

     

    Soutien à Cédric Herrou, Cour d’appel d’Aix le 8 Août

    Soutien à Cédric Herrou la Ligue des Droits de l’Homme Aix auquel s’associe Attac, appelle au soutien à Cédric Herrou. Le mardi 8 août à 08H00 : Rassemblement devant la cour d’appel à Aix-en-Provence, 20 Place Verdun. Pour avoir pris en charge des migrants sur le sol italien et les avoir aidés à transiter en sécurité vers la France. Cédric Herrou avait été condamné en février dernier à 3000 € d’amende avec sursis ; en appel, le 19 juin dernier, le procureur a requis 8 mois de prison avec sursis. L’arrêt de la Cour sera rendu le 8 août. NOUVEAU FILM : FESTIVAL DU DROIT D’ASILE DE CANNES par le Collectif Roya Solidaire : (...)

     

  • 1er août

     

    Calais : le conseil d’Etat oblige l’Etat à installer points d’eau et sanitaire pour les migrants

    Le rapporteur du Conseil d’Etat a recommandé vendredi de contraindre l’Etat à installer des points d’eau et des sanitaires à Calais pour les centaines d’exilés présents dans la ville. Depuis plusieurs semaines, un bras de fer oppose d’un côté les associations d’aide aux migrants, et de l’autre le ministère de l’Intérieur et la ville de Calais. La décision du Conseil d’Etat est attendue très prochainement. Elle devrait suivre les recommandations de son rapporteur http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/07/31/migrants-le-conseil-d-etat-demande-au-gouvernement-d-installer-des-points-d-eau-et-des-sanitaires-a-calais_5166938_3224.html

     

  • 11 mai

     

    Patrick Mennucci : "Mélenchon a choisi l’affrontement, il va l’avoir"

    Au micro de BFMTV ce mercredi, Patrick Mennucci a réagi à l’annonce de la candidature de Jean-Luc Mélenchon dans sa circonscription de Marseille pour les législatives. "C’est la cinquième fois qu’il change de lieu de vote, on va devoir discuter de tout ça, en même temps qu’il nous explique ce qu’il connaît du centre-ville de Marseille, à paris le Vieux-Port un jour de soleil et de meeting". Et dans un communiqué, Patrick Ménucchi critique ce parachutage parisien : "Jean-Luc Melenchon a fait le choix d’être candidat à Marseille, dans la 4ème circonscription des Bouches-du-Rhône, circonscription dont je suis le député sortant et candidat pour un second mandat. C’est une clarification. Il clarifie la (...)

     

  • 10 mai

     

    Benoît Hamon lancera son propre mouvement transpartisan le 1er juillet

    Benoît Hamon, candidat socialiste à l’élection présidentielle, a annoncé mercredi 10 mai, sur France Inter, vouloir lancer, le 1er juillet 2017, son propre mouvement, transpartisan. "Le 1er juillet, je lancerai un mouvement, large, qui s’adressera aux hommes et aux femmes de gauche, citoyens, a-t-il déclaré, pour être en situation de se retrouver, de penser les suites que nous pouvons donner à ce travail que nous avons commencé lors de la campagne présidentielle, un travail sur ces idées nouvelles". Ce mouvement n’a pas encore de nom, a-t-il (...)

     

  • 10 mai

     

    Législatives : Jean-Luc Mélenchon candidat à Marseille face au PS sortant Patrick Mennucci

    "Le chef de file de La France insoumise a informé ses adhérents de son choix. Il confirmera sa décision lors de sa visite à Marseille jeudi 11 mai. Jean-Luc Mélenchon devrait être candidat aux législatives à Marseille dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône. Le chef de file de La France insoumise, qui, mercredi 10 mai au matin sur l’antenne de RMC-BFM-TV, a estimé qu’il serait « probablement » candidat à Marseille, a confirmé son choix dans la journée dans une lettre adressée aux « insoumises et insoumis » marseillais, que Le Monde a pu consulter". En savoir plus sur (...)

     

  • 10 mai

     

    Anne Hidalgo, Christiane Taubira et Martine Aubry lancent un mouvement politique, "Dès demain"

    Ils s’adressent à "tous les humanistes qui croient encore en l’action". Des figures politiques comme les maires PS de Paris et Lille, Anne Hidalgo et Martine Aubry, et l’ex-ministre de la justice Christiane Taubira, ainsi que des intellectuels et des artistes, parmi lesquels Yann Arthus-Bertrand ou Jacques Higelin, cosignent une tribune publiée dans Le Monde, mercredi 10 mai. Ils y annoncent le lancement d’un mouvement politique baptisé Dès demain." http://www.francetvinfo.fr/politique/anne-hidalgo-christiane-taubira-et-martine-aubry-lancent-un-mouvement-politique-des-demain_2184369.html#xtor=CS1-746

     

  • 5 mai

     

    CONSOLAT VS US BOULOGNE : L’affiche du prochain match à domicile ce samedi 6 mai à 15h

    Contacté par Rachid Tigilt, un des fervent supporter du GS CONSOLAT nous relayons volontiers l’affiche du prochain match contre l’US Boulogne. En effet, encore une fois le club Marseillais évoluant en National fait une remarquable saison : il est 6ème à 7 point du leader ! Aussi pour saluer encore une fois les exploits du staff et de l’équipe du président Mingalon nous vous informons qu’il s’agit de l’avant-dernier match de la saison à domicile ( Stade La Martine) se jouera ce samedi, à 15h, Venez nombreux ! et hou ha allez Consolat (...)

     

Articles récents

Articles au hasard