Articles

Accueil > Tribunes (archives) > Tribunes Gauches > Redonner vigueur à la conception de la nation

 

Redonner vigueur à la conception de la nation

12 juin 2008

Ministére de l’Identité Nationale, test ADN, statistiques ethniques, quotas d’expulsion, supériorité du curé sur l’instituteur dans la transmission des valeurs, attaques répétées contre la loi de 1905, remise en cause de la mixité à l’école….En moins d’un an, Nicolas Sarkozy a révélé son « projet de civilisation », à savoir, une conception ethnique, communautaire et religieuse de la nation. Cette conception marginalise des pans entiers de la société française et génère encore plus de discriminations.


 

La « rupture » prônée par Nicolas Sarkozy est en voie de consacrer le fossé entre les porteurs de l’ADN du bon français, se situant au cœur de la Nation, et les autres, d’origine non contrôlée, relégués à la périphérie. Cette approche anxiogène et rance de la droite est contraire à nos valeurs et a pour conséquence, la division de la Nation et la cassure des liens sociaux.

Durant la campagne présidentielle, la riposte socialiste à cette offensive réactionnaire sur l’identité française n’a pas été à la hauteur des enjeux. Angle mort de la pensée socialiste, la Nation signifie pourtant bien plus que le seul drapeau tricolore.

A l’heure où Barack Obama , symbole d’identité plurielle, est investi comme candidat démocrate, il revient à notre Parti de redonner vigueur à la conception de la nation fondée sur l’égalité des citoyens par delà leur origine, leur couleur, leurs opinions ou leur religion. C’est retrouver le souffle émancipateur de 1789.

Notre France à nous, socialistes, nous la voulons généreuse et confiante. Notre France à nous affronte avec lucidité les plaies de son passé. Notre France à nous, c’est la République comme projet commun toujours perfectible.

Parce que les inégalités et les discriminations sont autant de morts sociales, il est temps de placer la question sociale au cœur même du discours national afin d’évacuer, une fois pour toutes, la question des origines.

C’est l’ambition de cette contribution « La France est en nous ».

 

Pour plus d’information consulter le texte intégral de la Contribution proposée par Bariza KHIARI et Fayçal DOUHANE.

Word - 66 ko
LA FRANCE EST EN NOUS
JPEG - 7.4 ko
Fayçal DOUHANE

 

Autres articles Tribunes (archives)Tribunes Gauches

 

Articles récents

Articles au hasard