Articles

Accueil > Qui sommes nous ? > Qui sommes-nous ?

 

Qui sommes-nous ?

1er septembre 2007 - Dernier ajout 2 juillet 2008


 

Med’in Marseille : pourquoi un média made in Marseille ?
Mis en ligne en septembre 2007, le webzine Med’in Marseille répond à la volonté de montrer la ville à travers le prisme de sa diversité.
Notre webzine entend être le « Transbordeur » d’une culture commune et pourtant multiple, un passeur d’infos (qui ne font pas forcément la Une des grands médias). Décoder, analyser, créer du lien, favoriser la connaissance et la reconnaissance de l’autre, voilà ce qui anime notre équipe.

Une triple signification

- MED in Marseille pour Média Euro-méditerranéen des Diversités à Marseille. En effet, la cité, par sa géographie, son histoire, son rôle et son économie est un véritable carrefour. Porte de l’Afrique, mais également porte de l’Europe, les différents peuples, cultures, croyances, niveaux de vie, etc. s’y côtoient, s’y apprivoisent, s’y mêlent.

- MED in Marseille sonne comme Made in Marseille : référence à la France « Black-Blanc-Beur » héritée de la Coupe du Monde 1998 et incarnée par notre célèbre « Zidane ». De cette aventure exceptionnelle et de l’« union sacrée » de toute une nation qui en a découlé – trop vite oubliées – est née une autre idée de la France, reconnaissante enfin des talents de tous horizons qui la composent. Marseille et sa région est le berceau de nombre d’entre eux, pas seulement footballistiques, issus de cette diversité. Et ces derniers méritent d’être mis en avant.

- MED In Marseille / Medine-Marseille résonne comme un voyage de l’émir Abd El-Kader dans sa phase de prêcheur de paix et d’infatigable promoteur du dialogue des cultures. Une histoire d’amour entre l’Europe chrétienne et le Monde Arabo-musulman. Mais également entre l’Occident et l’Afrique, puisque des villes (Médina) nommées Médine, ponctuent différents territoires, notamment sur le Continent Noir. Du Mali au Sénégal, en passant pas l’Île Maurice dans l’Océan Indien… Nous souhaitons que les internautes naviguant sur le Net prennent le temps de s’arrêter dans ce salon le temps d’un thé, et même participer, afin que les liens tissés entre les cultures transcendent le « choc des civilisations ».

 



 

 

 

Articles récents

Articles au hasard