Articles

Accueil > Tribunes (archives) > Tribunes populaires > Le fin mot de Romuald Dzomo > Quand militer pour la Justice dérange la politique. Notre seule arme : La (...)

 

Quand militer pour la Justice dérange la politique. Notre seule arme : La solidarité !

27 septembre 2013

A Montpellier, il est une association "Justice pour le petit bard" qui se bat depuis des années pour dénoncer le délabrement du quartier et la précarisation de leurs habitants. Au sein de l’association, une jeunesse qui n’a pas peur de dénoncer le clientélisme et les magouilles des politiques et des bailleurs sociaux complices.


 

Accompagnements socio-administratifs, traitement de dossiers, l’association se veut d’abord un lieu d’écoute des besoins et d’aide au public... sans hésiter à empêcher des expulsions injustes quand il le faut.
Quel ne fut pas leur étonnement de voir arriver hier des centaines de CRS investir le quartier, parés de leurs tenues de commando !

Stupeur ...
Émoi ...
Un attentat ? Une alerte à la bombe ?
Non, non... du tout... Mais l’ expulsion d’ un couple de cinquantenaire, dont un homme cardiaque, de leur logement HLM... http://www.lamarseillaise.fr

Tout ça pour ça me direz-vous ? Oui tout ça pour ça ! Ou plutôt tout ça pour rappeler aux militants de l’association « Justice pour le petit bard » que tout sera fait par le pouvoir en place pour rappeler qui commande ! Qui donne les coups de crosse ! Qui frappe ! Qui enferme ! Qui est le plus fort !

Alors on frappe et on enferme : 4 personnes dont un membre de l’association, ont goûté en garde à vue les conséquences de leurs aspirations à la justice.
Des amis, les militants de l’association Justice pour le petit bard et le MIB 34 ont lancé un appel à rassemblement tout à fait pacifique le jeudi 26 septembre à 16h devant l’hôtel de police rive du Rez à Montpellier en attendant de soutenir les personnes interpellées lors de leur prochain passage devant le tribunal (probablement fin octobre).

Ils travaillent tous pour que la paix règne dans le quartier et empêcheront tout débordement provoqués par des forces peu scrupuleuses...

Contre la hagra, contre la criminalisation des militants : SOLIDARITÉ
Du fait de leur force, ils porteront le dernier coup, au nom de la justice nous aurons le dernier mot !

 

 

Autres articles Tribunes (archives)Tribunes populairesLe fin mot de Romuald Dzomo

 

Articles récents

Articles au hasard