Articles

Accueil > Tribunes > Tribunes populaires > QNQF : Tribune de soutien aux salariés du Théâtre Le Merlan.

 

QNQF : Tribune de soutien aux salariés du Théâtre Le Merlan.

8 août 2014

Dans la torpeur de l’été, période favorable aux embuscades et autres mauvais coups.
Pendant que les regards sont légitimement braqués vers Gaza qui n’en finit plus de saigner.
Pendant que la Lybie implose, que la Syrie sombre, pendant que le virus Ebola fait des ravages en Afrique.

Pendant que la courbe du chômage ne s’inverse toujours pas.
Profitant de ces “jours heureux” certains trouvent judicieux de régler leurs comptes “en douce”, en sanctionnant très durement deux salariés du théâtre du Merlan !
La faute réelle et sérieuse étant de ne s’être pas rendue à une réunion “à caractère non obligatoire” !


 

Et quelles sanctions !!! La déléguée du personnel, Patricia Plutino, écope d’un avertissement pour “manque de loyauté" envers ses supérieurs. Quant à Zora Berriche, employée du Merlan et figure militante du Grand Saint Barthélemy est, elle, purement et simplement licenciée. Le conflit dure et perdure depuis un certain temps au théâtre du Merlan, l’ambiance entre la direction et les salariés est très nettement dégradée. Et si le(s) prétexte(s) d’insubordination est tout trouvé par la direction pour charger les gens dont elle veut se débarrasser, il ne faut pas être dupe de ces motifs. Zora Berriche, notre camarade, impliquée dans son travail, considérant sincèrement que l’Art et la Culture sont des outils d’épanouissement et d’émancipation individuels et collectifs, n’a eu de cesse de tenter de rapprocher le Merlan “scène Nationale” des habitants des quartiers dans lequel il se situe !

Partant du principe que le fait d’orienter la programmation du théâtre en pensant que la culture de ces quartiers n’est pas une sous culture et qu’elle mérite elle aussi une fenêtre dans ce lieu. Partant du principe que l’Art et la Culture ne se diffuse pas seulement par le haut mais qu’il s’agit d’un échange et d’un enrichissement réciproque, loin des postures élitistes dont la direction n’arrive pas à se débarrasser !

La sanction est inacceptable. Elle est une atteinte au droit d’expression des salariés. Elle est aussi un camouflet cinglant aux habitants de nos quartiers, qui comprennent par cette sanction qu’ils/elles n’ont pas la place dans le monde de la Culture et que comme il existe une économie parallèle il faudra qu’ils/elles se contentent d’une Culture parallèle méprisée, moquée, dépourvue de moyens !

Nous témoignons notre solidarité à ces deux employées injustement sanctionnées ainsi qu’aux autres employés de ce théâtre qui vont devoir se lancer dans un dispositif ARCOLE (dispositif d’aide au dialogue social), dans la crainte réactivée par le Président et la direction intérimaire ! Sanctions dont nous demandons la levée immédiate et sans conditions ! Nous assurons les employés du théâtre du Merlan de notre mobilisation à leurs côtés !

Non Mesdames et Messieurs les censeurs ne vous diront pas bonsoir ! Mais à très bientôt sous vos fenêtres ou dans vos bureaux !!!

Quartiers Nord/Quartiers Forts

 

 

Autres articles TribunesTribunes populaires

 

Articles récents

Articles au hasard