Articles

Accueil > Actualités > Projection/débat : Violences policières et continuum colonial par « Mémoires, (...)

 

Projection/débat : Violences policières et continuum colonial par « Mémoires, Luttes, Justice, Egalité »

13 décembre 2012 - Dernier ajout 14 décembre 2012

Les violences policières et les injustices institutionnelles sont monnaies courantes dans le « pays des droits de l’Homme ». Les victimes de violences policières se ressemblent et se succèdent. Houari Ben Mohamed (1980), Théodore Daye, (1980), Zinne Zeguine (1984), Malik Oussekine (1986), Thomas Claudio (1990), (…) Karim Aouad (2004), Abou Bakari Tandia (2005), Lamine Dieng (2007), hakim Ajimi (2008), Rabah Bouadma (2009), Mohamed Boukrourou (2009), Ali Ziri (2009), Jamal Ghermaoui (2011) Wissam El Yamni (2012). Les victimes ont toutes pour point commun, celui d’être issues de la colonisation. C’est dans cette optique que l’association « Mémoire, Luttes, Justice Egalité » (MLJE) organise le 15 décembre prochain, une conférence sur le thème : « Déni de l’histoire, Justice nulle part : Halte aux violences policières ». L’idée est de montrer que les violences policières s’inscrivent dans un continuum colonial. Et que les dénis de l’Histoire vont à l’encontre d’une construction d’une mémoire partagée et d’un bien vivre ensemble. Dans notre région (PACA), on compte un certain nombre d’affaires liées aux violences policières et aux injustices institutionnelles. Voici en vidéo, un résumé des dernières affaires qui ont secoué les villes de Marignane, Aix-en-Provence et Grasse.


 

Le système colonial et le racisme sont bien ancrés dans les mentalités et dans la société française. Il n’y a qu’à observer la façon dont on parle des quartiers populaires et des personnes issues de l’immigration pour comprendre l’ampleur du phénomène. Les médias et les politiques n’y sont pas pour rien. Phrases assassines, pétris de préjugés démagogues et populistes … Il n’est donc pas étonnant de voir certains agents de police se permettre certaines pratiques : conditions d’interpellations discutables, arrestations injustifiées, contrôles au faciès, humiliations et provocations gratuites… Une impunité totale que la justice traduit le plus souvent par des non-lieux. Une pratique qui ne date pas d’aujourd’hui. Il n’y a qu’à observer la façon dont la France se positionne face à son histoire coloniale.

L’Etat français n’éprouve pas la moindre repentance concernant les massacres du 17 octobre 1961 au cours desquels des milliers d’Algériens ont été torturés et noyés dans la Seine sous ordre du Préfet de Police de l’époque Maurice Papon. « Une véritable omerta sur un meurtre public ! » Comment donc cet Etat peut-il être critique face aux meurtres policiers ?

Les manuels d’Histoire n’évoquent pas cette période de l’Histoire car l’Etat Français a toujours pratiqué la censure. Les dénis de l’Histoire ont des conséquences sur le bien vivre ensemble et sur la possibilité de construire une mémoire partagée.

Samedi 15 décembre l’association « Mémoires, Luttes, Justice, Egalité » choisira de mettre en lumière un pan de l’Histoire oubliée en projetant : « Et ma Mémoire… Bordel ?, un reportage effectué à Toulon, invitant le public à découvrir les monuments à la gloire de l’Algérie française. En effet, le but est pour l’association MLJE de « témoigner des effets d’une mémoire sélective qui coupe la parole à toute une part de la population : ceux qui ont cru en une Algérie libre, qui se sont battus pour l’indépendance du peuple algérien mais aussi eux qui ont connu la misère du bidonville de l’Eygouttier et la dureté de la vie dans la cite de transit du Fort Rouge. Ce documentaire se veut être un rempart au trou dans la mémoire… » explique Soraya Chekkat, de l’association MLJE..

La MLJE projettera également le film de Jacques Panijel « Octobre à Paris ». Un film qui évoque les massacres du 17 octobre 1961. « Un film hautement symbolique d’abord parce qu’il a été censuré pendant 5 ans et que son réalisateur est mort dans l’anonymat. Mais aussi parce que ce film a été tourné en direct dans les bidonvilles de Nanterre dans les années 60. Plus qu’un documentaire il est toute une part de mémoire vive de l’immigration... » poursuit Soraya Chekkat.

Une série de débats permettra d’analyser l’impact de ces non-dits sur notre société avec notamment la présence de Martine Timsit (Neuro-psychiatre). L’analyse ira jusqu’à évoquer les violences policières en présence du sociologue Mathieu Rigouste qui présentera également son livre : "La domination policière. Une violence industrielle". Cet ouvrage offre en effet un éclairage nouveau sur un mécanisme essentiel du pouvoir d’État en France.

« Lumière sur ceux qui ont dit non à la hogra policière »

Ces violences policières ont longtemps été pointées du doigt par des militants au sein de collectifs. Les luttes qu’ils ont menées ont permis de mettre la lumière sur les crimes racistes ou sécuritaires, longtemps passés inaperçus. Mogniss Abdallah, réalisateur et journaliste indépendant est l’un de ceux qui ont travaillé sur ces questions. Il présentera son livre : « Rengainez, on arrive » une « Chroniques des luttes contre les crimes racistes ou sécuritaires, contre la hagra policière et judiciaire (des années 1970 à aujourd’hui) ». Le public aura également l’occasion de voir son documentaire « Abdel pour mémoire » du nom d’Abdel Benyahia abattue par un policier à Pantin en 1986.

On notera également la présence de Tarek Kawtari, militant depuis des années contre les violences policières au sein du « Mouvement Immigration, Banlieues (MIB), ainsi que Hamza du MIB 34. Dorsaf Briki du collectif « Justice et vérité Hakim Ajimi ». Ensemble, ils essaieront de déconstruire « le mythe de l’ennemi intérieur ». La police d’Etat fabrique le continuum colonial, et transmet des représentations tronquées de façon à créer un ennemi de l’intérieur. Ils essaieront donc avec le public, de faire des propositions d’actions.

Violences policières dans la région PACA

La région PACA compte aussi de nombreuses bavures policières ou injustices institutionnelles. Ces dernières années ont été violentes. Le nombre de victimes et de collectifs n’ont cessé de s’accroitre. On compte parmi ces affaires de violences policières, celle de Karim Aouad à Marignane, de Hakim Ajimi ou encore de Sofiane Ouggad. . (voir vidéo)

Informations :

Projection/Débat le 15 décembre 2012 à partir de 13h au Théâtre de la mer, 53 rue de la Joliette, 13002 Marseille

Entrée libre - Organisation : Mémoires, Justice, Luttes, Egalité / Med In Marseille Productions / FRACHI en partenariat avec Radio Galère, l’Agence IM’MEDIA, La LDH 15-16, le Cercle Manouchian et le MIB.

 



 

  • "Handala est le témoin de cette ère qui ne mourra jamais"

    On ne dit pas Algériens de France ou en France car ils sont français.

    par Danièle Dubreuil le Août 2014 à 16h46
  • 3es rencontres nationales des luttes de l’immigration (1/4) Saïd Bouamama : « L’impérialisme existe encore »

    Faire des conférences c’est bien mais...
    S Bouamama, un sociologue engagé ? quand on tape son nom sur internet et qu’on voit le nombre de fois qu’il s’est "engagé" en étant.... payé, c’est impressionant. beaucoup de ses travaux sont des réponses à des commandes publiques
    On ne peut pas se dire engagé et en même temps solliciter des fonds publics pour le faire. Ce pseudo sociologue engagé est en rélaité engagé pour ses fins de mois et pendant ce temps, nous on pointe au chômage

    par Hakim le Janvier 2015 à 10h09
  • Marseille : la Ville communique sur sa lutte contre l’habitat indigne

    bjr il suffit de venir au parc kalliste voir dans quel l’etas sont les appartement de marseille ,ils les laisse se dégrader ,ils n’ont méme pas pris la peinne de fermer les volets de certain d’entre eux sachant qu’ils risque de tombé a tous moment surtou quand le vent souffle ,puis apres c’est facile de demander de classé le batiment en carence !!!!mdr !!!

    par delaval le Décembre 2014 à 10h36
  • Les Algériens de France veulent créer leur lobby

    la question est : pourquoi Algérien en France alors que chacun pense que l’union du Maghreb est une bonne idée pour ces pays, même si cela ne marche pas actuellement.

    ce serait un bon signe des Maghrébins de France, non ?

    par Said le Octobre 2007 à 09h11

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 8 août

     

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, 9 août

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, prévu pour mercredi 9 Août à 18h. Les défenseurs de l’Histoire et du Patrimoine de Marseille appellent à se rassembler devant les vestiges de la Corderie à Marseille. Démontrant être toujours aussi mobilisés pour la sauvegarde totale des vestiges, la poursuite des fouilles et l’abandon définitive du projet d’immeuble. Interview dans le journal de France Culture du vendredi 4 août 2017 à Alain Nicolas était Conservateur en chef des Musées Nationaux de France, créateur du Musée d’Histoire de Marseille. docteur en archéologie. (...)

     

  • 8 août

     

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis "La cour d’appel d’Aix-en-Provence a condamné le militant Cédric Herrou, mardi 8 août, à quatre mois de prison avec sursis. L’agriculteur de Breil-sur-Roya (Alpes-Maritimes), visage de la solidarité et de l’aide apportée aux migrants qui traversent la frontière italienne par la vallée de la Roya, est plus sévèrement sanctionné qu’en première instance." En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2017/08/08/poursuivi-pour-aide-a-l-immigration-clandestine-cedric-herrou-attend-son-jugement-en-appel_5169880_1654200.html#dw62oCLAdEcDgVtS.99 En savoir plus sur (...)

     

  • 2 août

     

    3 août, Rassemblement sur site archéologique Corderie contre Vinci

    Suite au début de travaux entrepris ce matin par Vinci sur le site archéologique de La Coderie, qui doit être classé par Madame Nyssen ministre de Culture, demain jeudi 3 aout 2017 à 18h, un rassemblement devant le site archéologique au bd de la Corderie à Marseille est organisé par le CIQ St Victor, association " Laisse béton" et les marseillais.

     

  • 2 août

     

    Soutien à Cédric Herrou, Cour d’appel d’Aix le 8 Août

    Soutien à Cédric Herrou la Ligue des Droits de l’Homme Aix auquel s’associe Attac, appelle au soutien à Cédric Herrou. Le mardi 8 août à 08H00 : Rassemblement devant la cour d’appel à Aix-en-Provence, 20 Place Verdun. Pour avoir pris en charge des migrants sur le sol italien et les avoir aidés à transiter en sécurité vers la France. Cédric Herrou avait été condamné en février dernier à 3000 € d’amende avec sursis ; en appel, le 19 juin dernier, le procureur a requis 8 mois de prison avec sursis. L’arrêt de la Cour sera rendu le 8 août. NOUVEAU FILM : FESTIVAL DU DROIT D’ASILE DE CANNES par le Collectif Roya Solidaire : (...)

     

  • 1er août

     

    Calais : le conseil d’Etat oblige l’Etat à installer points d’eau et sanitaire pour les migrants

    Le rapporteur du Conseil d’Etat a recommandé vendredi de contraindre l’Etat à installer des points d’eau et des sanitaires à Calais pour les centaines d’exilés présents dans la ville. Depuis plusieurs semaines, un bras de fer oppose d’un côté les associations d’aide aux migrants, et de l’autre le ministère de l’Intérieur et la ville de Calais. La décision du Conseil d’Etat est attendue très prochainement. Elle devrait suivre les recommandations de son rapporteur http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/07/31/migrants-le-conseil-d-etat-demande-au-gouvernement-d-installer-des-points-d-eau-et-des-sanitaires-a-calais_5166938_3224.html

     

  • 11 mai

     

    Patrick Mennucci : "Mélenchon a choisi l’affrontement, il va l’avoir"

    Au micro de BFMTV ce mercredi, Patrick Mennucci a réagi à l’annonce de la candidature de Jean-Luc Mélenchon dans sa circonscription de Marseille pour les législatives. "C’est la cinquième fois qu’il change de lieu de vote, on va devoir discuter de tout ça, en même temps qu’il nous explique ce qu’il connaît du centre-ville de Marseille, à paris le Vieux-Port un jour de soleil et de meeting". Et dans un communiqué, Patrick Ménucchi critique ce parachutage parisien : "Jean-Luc Melenchon a fait le choix d’être candidat à Marseille, dans la 4ème circonscription des Bouches-du-Rhône, circonscription dont je suis le député sortant et candidat pour un second mandat. C’est une clarification. Il clarifie la (...)

     

  • 10 mai

     

    Benoît Hamon lancera son propre mouvement transpartisan le 1er juillet

    Benoît Hamon, candidat socialiste à l’élection présidentielle, a annoncé mercredi 10 mai, sur France Inter, vouloir lancer, le 1er juillet 2017, son propre mouvement, transpartisan. "Le 1er juillet, je lancerai un mouvement, large, qui s’adressera aux hommes et aux femmes de gauche, citoyens, a-t-il déclaré, pour être en situation de se retrouver, de penser les suites que nous pouvons donner à ce travail que nous avons commencé lors de la campagne présidentielle, un travail sur ces idées nouvelles". Ce mouvement n’a pas encore de nom, a-t-il (...)

     

  • 10 mai

     

    Législatives : Jean-Luc Mélenchon candidat à Marseille face au PS sortant Patrick Mennucci

    "Le chef de file de La France insoumise a informé ses adhérents de son choix. Il confirmera sa décision lors de sa visite à Marseille jeudi 11 mai. Jean-Luc Mélenchon devrait être candidat aux législatives à Marseille dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône. Le chef de file de La France insoumise, qui, mercredi 10 mai au matin sur l’antenne de RMC-BFM-TV, a estimé qu’il serait « probablement » candidat à Marseille, a confirmé son choix dans la journée dans une lettre adressée aux « insoumises et insoumis » marseillais, que Le Monde a pu consulter". En savoir plus sur (...)

     

  • 10 mai

     

    Anne Hidalgo, Christiane Taubira et Martine Aubry lancent un mouvement politique, "Dès demain"

    Ils s’adressent à "tous les humanistes qui croient encore en l’action". Des figures politiques comme les maires PS de Paris et Lille, Anne Hidalgo et Martine Aubry, et l’ex-ministre de la justice Christiane Taubira, ainsi que des intellectuels et des artistes, parmi lesquels Yann Arthus-Bertrand ou Jacques Higelin, cosignent une tribune publiée dans Le Monde, mercredi 10 mai. Ils y annoncent le lancement d’un mouvement politique baptisé Dès demain." http://www.francetvinfo.fr/politique/anne-hidalgo-christiane-taubira-et-martine-aubry-lancent-un-mouvement-politique-des-demain_2184369.html#xtor=CS1-746

     

  • 5 mai

     

    CONSOLAT VS US BOULOGNE : L’affiche du prochain match à domicile ce samedi 6 mai à 15h

    Contacté par Rachid Tigilt, un des fervent supporter du GS CONSOLAT nous relayons volontiers l’affiche du prochain match contre l’US Boulogne. En effet, encore une fois le club Marseillais évoluant en National fait une remarquable saison : il est 6ème à 7 point du leader ! Aussi pour saluer encore une fois les exploits du staff et de l’équipe du président Mingalon nous vous informons qu’il s’agit de l’avant-dernier match de la saison à domicile ( Stade La Martine) se jouera ce samedi, à 15h, Venez nombreux ! et hou ha allez Consolat (...)

     

Articles récents

Articles au hasard