Articles

Accueil > Tribunes (archives) > Obama dans le sens de l’Histoire

 

Obama dans le sens de l’Histoire

5 novembre 2008 - Dernier ajout 7 novembre 2008

« LE PRESIDENT AMERICAIN PORTANT UN PATRONYME AFRICAIN…

Aujourd’hui 5 novembre 2008 en Europe, 4 novembre aux USA est un jour de joie. Réjouissons nous en effet des résultats de cette élection présidentielle américaine.
Certes Barack Obama ne fera pas régner la justice sur terre. Ce n’est pas le messie. Par ailleurs comme tout homme d’Etat, il défendra les intérêts de son pays sans qu’il ait à tout moment, le souci de l’intérêt général de l’ensemble des populations de la planète. Ce n’est pas un extra-terrestre non plus, il est américain avant tout, sous influence de la culture américaine, travaillé par des problématiques caractéristiques de l’histoire américaine.


 

Réformera-t-il les législations sur le port d’arme, la peine capitale, le droit à l’avortement… ? Autant de choses non écrites, autant d’approches possiblement divergentes de ceux qui se réjouissent de sa victoire.
Mais même en imaginant d’immanquables déceptions nous ne pouvons que saluer cette victoire qui redonne la fierté aux minorités de tous les pays et l’espoir à tous les hommes et femmes qui se battent sans baisser les bras pour un avenir plus juste.

Oui c’est en raison de la couleur de sa peau que l’élection du 44e président des USA est historique, mais c’est bien parce que cet homme noir ou métis porte le programme le plus rassembleur qu’il a été élu et non pour sa couleur.

Reflet de l’homme de demain

C’est donc sa compétence, son programme, sa stature et son charisme qui l’on porté là où il est. Mais aussi son âge plus en rapport avec l’âge moyen de ce pays et je pense aussi son histoire. En effet son identité composite est à l’image de la diversité de ce pays. Car même s’il suffit d’avoir une portion de sang noir pour être considéré noir dans les statistiques ethniques américaines, la réalité est beaucoup plus complexe et ce président illustre la complexité du parcours d’un nombre croissant d’habitants de la planète. En ce sens il est un reflet de l’homme de demain.

C’est bien à la personnalité et non à la couleur de Barack Obama que nous devons d’être fiers et plein d’espoirs aujourd’hui. Et pour autant un homme doté des mêmes qualités que lui, aurait-il été blanc, n’aurait pas suscité les mêmes espoirs. En revanche, un noir défenseur des valeurs marchandes plutôt que des valeurs humaines élémentaires au rang des quelles nous plaçons l’éducation, la santé, la dignité, la liberté de choisir ce que l’on fait de notre terre commune… n’aurait certes pas déclenché autant de soutien à sa candidature.

L’origine de Barack Obama a donc une place essentielle dans le faisceau de raisons qui explique le sentiment de fierté ressenti par les minorités et par tous ceux qui se sentent atteints dans une partie d’eux-mêmes par le racisme subi par leurs frères humains.
De même que l’indien Hugo Chaves par son élection au poste suprême a permis à son peuple de se décomplexer et de se montrer fier de ses racines et de son histoire.

Et en France, suffira t-il qu’il y ait un candidat héritier de l’immigration pour que les millions de français des classes moyennes et populaires reportent leur scrutin sur lui ?
A supposer bien sûr que les états majors politiques ne soient plus aussi frileux à leur égard, il faudra à ces candidats bien plus qu’une origine étrangère ou une couleur minoritaire pour déclencher la ferveur électorale que les Etats-Unis ont vécu cette dernière semaine.

Un programme qui soit - en ces temps de crise - d’une justice sociale exemplaire tout en restant rassembleur, une personnalité qui incarne les valeurs républicaines enrichies des valeurs personnelles portées intrinsèquement de par des origines enracinées dans un ailleurs.

Gardons nous de croire cependant, qu’un vécu d’enfant d’immigrés garantit toujours une bienveillance à l’égard des parcours migratoires… Cela serait trop simple et nombre de descendants d’immigrés plus ou moins connus en donnent des contre exemples.
Mais quand c’est le cas, la sensibilité à l’histoire migratoire est aussi le signe d’une volonté de comprendre le monde actuel et la complexité des problématiques qu’il engendre.

Car c’est bien un monde d’une complexité accrue qui nous attend, un monde où la diversité ne sera pas d’avoir une classe avec un pourcentage X d’enfants d’immigrés portugais avec les patronymes qui vont avec, un pourcentage X ou Y d’enfants d’immigrés kabyles, marocains, comoriens avec les patronymes qui correspondent. Mais plutôt un monde où une fillette dont les grands parents sont Viet Namiens, s’appellera Dos Santos, où un autre dont le père vient de Pologne s’appellera Hamdaoui, où un noir portera un nom breton ou alsacien, où dans la même famille vous aurez un panel de couleurs de peau différentes.

Il ne s’agit pas de faire de cela une mode et gardons nous d’en faire un néo exotisme. Mais c’est déjà un état de fait et ce sera encore plus vrai demain. Obama avec son patronyme africain en est l’illustration. L’important me semble-t-il est plutôt de savoir d’où l’on vient, d’où viennent nos parents, nos grands-parents, quels ont été leurs parcours et leurs luttes, de savoir à quelle classe sociale ils appartenaient et à quelle classe sociale on appartient toujours.

Pour finir, je pense à ceux qui, très près de chez nous, dans un pays de la vieille Europe, subissent des brimades de toutes sortes, se font lyncher ou tuer, au motif qu’ils ne sont pas italiens. Ou pas de la même couleur que les « vrais italiens ».
Puisse la victoire d’Obama mettre un frein à ces crimes, je ne dis pas mettre un terme car je n’ai pas la naïveté de penser que sa victoire peut suffire à faire définitivement taire tous les racistes.

Disons qu’en ce 5 novembre 2008, nous avons une raison de plus d’espérer.

« LE PRESIDENT AMERICAIN PORTANT UN PATRONYME AFRICAIN …
OU MES ENFANTS NOIRS NES AU MALI PORTANT UN NOM BRETON »

 

 

Autres articles Tribunes (archives)

 

Brèves Tribunes (archives)

  • Avril 2014

     

    Romuald Dzomo, le fin mot du 7 avril : Rwanda, Borloo, Valls...

    Paul Kagame dit que le Génocide Rwandais il y a 20 ans, c’était la France sous Vichy : de la collaboration participative. Du coup Taubira ne voyage plus ! « faut pas fâcher, on s’amiser ». Après Paris a décidé que le changement, c’est maintenant ! L’ambassadeur y sera quand même, comme tous ses médias. Jusqu’à Borloo renonce à la renonciation. On ne le voyait plus parce que malade. Soigne toi bi...en. Pendant ce temps, Manuel Valls a Fouks pour le vote de confiance au parlement ; Que de la com a dit Duflot. Stephane sera le GPS de Valls pendant sa « Matignonade ». Il drague les écolos et les verts. Les femmes gagnent en moyenne 24% moins chère que les hommes sauf sur Facebook. Elles ont plus de photos et (...)

     

  • Avril 2014

     

    "Allez Paris ! Sans Zlatan ! 3 contre 1 contre « #ETOO."

    Allez Paris ! Sans Zlatan ! 3 contre 1 contre « #ETOO. Pour éviter qu’elle ne croit pas que c’est un #poisson_d_avril, on a dit à Fleur de partir en pèlerinage un 02 avril. Jusqu’à le jeune Mohammed est entré dans du béton à #Roubaix pendant qu’à #TOURS une jeune noire s’est faite tabassée par un policier dans un BUS. Bigre 22 ans après, elle retrouve l’écologie et la pension alimentaire. Le problè...me de #SEGO ce n’est plus son homme. Par contre celui de #Poutine c’est Lioudmila. Ils sont officiellement divorcés. C’est un CRIME (é).Tweet a dû s’étrangler. Heureusement que #SAPIN s’était éloigné à BERCY. D’ailleurs « monte au bout » lentement sinon le « Sapin » t’attend. Le Cameroun est formidable…vivons (...)

     

  • Mars 2014

     

    Municipales 2014, La synthèse en deux mots par Romuald Dzomo :

    La France a « #LEPEN » en poupe. Enfin, le racisme et les discriminations s’assumeront dans les exécutifs municipaux. C’est vraiment pas « LA PEN » d’en appeler au Front Républicain. #Marseille : le PS voulait #Menucci, peut être #GHALI aurait fait mieux. NKM en tête au premier tour. C’est du PUT IN violent. Comme un bizutage Les autres souffrent encore du CRIME-é. Ils redeviennent #G7 pour éviter le retour. C’est comme pour CANAL+, BING lui demande de plus en plus de se déculotter pour prendre des fessées. Les Qataris veulent en faire une (...)

     

  • Février 2014

     

    Romuald Dzumo : "CAMEROuN(ais), Mballa Mballa n’entre pas chez CAMERON, pourtant Dieudonné est français"

    #Bouygues et #SFR se marient pour tous en réseau. C’est pour gêner la liberté (#FREE). CAMEROuN(ais), Mballa Mballa n’entre pas chez CAMERON, pourtant Dieudonné est français. Tchuippp Encore un refus de VISA dans l’espace Schengen pour un ASU ZOA. Jusqu’à Hollande met en scooter son "projet de loi famille". C’est Gagnet (gagné) pour les partis du thé (Manif pour tous). Mais ça reste « Tweetweiller » (perdu) pour Menucci avec un Pape qui s’appelle #Diouf à Marseille. Il va dire "moi candidat". Ce n’est pourtant pas François, pas celui du Vatican, mais celui de l’Élysée qui a tenté de l’en dissuader. Depuis quelques temps en France ils organisent des « lancer » de chiens, de chats. Woody lui organise des lancer (...)

     

  • Novembre 2013

     

    Michel Bonneli tribune du 14/11 : "Si nous voulouns faire nation..."

    Sortons vite de l’affaire Taubira, que la justice passe et que les juges condamnent s’il y a lieu. Les plaisantins de mauvais goûts avec leur raccourci zoophile ne sortiront pas grandi de cet épisode. Mais si j’étais mauvaise langue, je me souviendrais du temps ou cette même dame sympathisante de formations politiques extrémistes dans sa région de naissance ne disait mot quand ces leaders invitaient les populations locales à faire comme en Algérie sur les blancs des Antilles. Oublions vite cela. De même il est facile de nous sortir que l’identité est multiple, belle parole, mais au quotidien nous avons des français d’origine algérienne ou des résidents en France qui célèbrent novembre aidant les (...)

     

  • Octobre 2013

     

    Le fin mot de Romuald Dzomo. 28-10-2013

    NOUS MÊMES LÀ. Dis donc ! Laisse nous avec ton PHD Mokolo là. Dis même que je suis jaloux, je m’en fous. Parce qu’il faut absolument être inscrit dans une fac pour reconduire son "titre de séjour étudiant" d’un an, tu as enfin soutenu un doctorat "en machin chose" sans conviction. Toi même tu ne sais pas donner son titre. 30 ans mon frère ! Même tes parents ne se souviennent plus du nom de ta bourse obtenue dans les années 90 pour la prestigieuse Sorbonne en France. " quelqu’un est quelqu’un derrière quelqu’un dit l’humoriste camerounais" Tu avais alors 20 ans à ton arrivée, une fiancée au cameroun laissée enceinte. Aujourd’hui l’enfant né derrière toi a lui, soutenu une thèse. Yeuch ! Tu l’as vu une fois. (...)

     

  • Septembre 2013

     

    S. Barles (EELV) et N. Haïdari (PS) : "M. Valls la chasse verbale au Roms ça suffit !"

    Monsieur le Ministre de l’interieur la chasse verbale au Roms ça suffit ! Le ministre de l’intérieur Manuel Valls s’est encore une fois démarqué par une sortie des plus contestables sur la situation des populations Roms. En affirmant : « qu’il était illusoire de penser qu’on règlera le problème des populations Roms à travers uniquement l’insertion et d’ajouter qu’il fallait reconduire ces populations à la frontière (sic), le ministre de l’intérieur a sciemment poussé les portes de la rhétorique du front national. Ces propos à caractères discriminatoires déshonorent le gouvernement et déshonorent une partie de la gauche française qui ne supporte plus l’instrumentalisation des situations humaines au combien (...)

     

  • Septembre 2013

     

    Tunisie : Le journaliste Zied El Heni Libéré sous caution, communiqué de la FTCR.

    LE JOURNALISTE ZIED EL HENI LIBÉRÉ SOUS CAUTION LE JOURNALISTE ZIED EL HENI VIENT JUSTE D’ÊTRE REMIS EN LIBERTÉ VERS LA FIN DE MATINÉE APRES LE VERSEMENT D’UNE CAUTION. IL RESTE POURSUIVI POUR SES ACTIVITÉS DE JOURNALISTE APRÈS SA LIBÉRATION IL A REJOINT LA MANIFESTATION DE PROTESTATION ORGANISÉE CE JOUR A LA PLACE DE LA KASBAH SIÈGE DU GOUVERNEMENT POUR PROTESTER CONTRE L’ÉTOUFFEMENT DE LIBERTES PAR LE GOUVERNEMENT D’ENNAHDHA ET DE SES ALLIÉS. NOUS DEVONS MAINTENIR LES MOBILISATIONS QUI SONT LE VRAI REMPART POUR PROTEGER LES JOURNALISTES ET LA PRESSE LA MANIFESTATION DE DEMAIN A PARIS EST MAINTENU POUR DÉNONCER LES ATTAQUES DU GOUVERNEMENT D’ENNAHDHA CONTRE LA PRESSE LIBRE ET LES JOURNALISTES (...)

     

  • Septembre 2013

     

    L’Edito de Romuald Dzumo : Election, laicité au Cameroun...

    Élections municipales au Cameroun…les listes Ndongo Essomba dans la LEKIE…enfin ! les listes RDPC font jazzer jusqu’en Allemagne où ils viennent d’obliger les jeunes filles musulmanes à participer en bikini aux cours des natations. La laïcité se niche dans les détails, comme la prose (lire pause) fiscale. Tellement Mosco se perd dans ses nouveaux impôts qu’il a mis dans le lave-linge le rose et le vert. Du coup ça tangue au diésel. Il y a du « Aurelie Filipéti » dans l’air. Ils ont osé critiquer le budget. On va voir ce qu’on va voir. Même Vladimir Poutine, n’est pas content. Il a écrit dans le New York times pour être le plus proche possible de l’ovale d’OBAMA sur la Syrie. Cahuzac quant à lui les yeux dans (...)

     

  • Août 2013

     

    PCF 13 : Non à la vente du centre de la Sécu à Kléber !

    PCF 13 : Non à la vente du centre de la Sécu à Kléber ! Nous apprenons l’intention de la direction de la Caisse primaire centrale de l’assurance maladie (CPCAM) des Bouches-du-Rhône de se débarrasser du centre Kléber, dans le 3ème arrondissement de Marseille. Au prétexte d’un site inadapté et d’un environnement dégradé, la CPCAM abandonnerait donc un pan du patrimoine financé par les cotisations sociales des assurés sociaux pour s’installer dans un immeuble neuf, vraisemblablement en location, au cœur d’Euroméditerranée. Abandonner un centre de proximité dans un quartier populaire au profit d’une vitrine au cœur du secteur qui symbolise les affaires et la spéculation immobilière est un mauvais signal. Car (...)

     

Articles récents

Articles au hasard