Articles

Accueil > Egalité, diversité : Le débat > Ne plus détourner les yeux du handicap

 

Ne plus détourner les yeux du handicap

27 octobre 2008

Quatorzième étape pour le « Village Handicap et Dépendance », qui s’est installé sur le Vieux Port de Marseille, les 22 et 23 octobre. Sillonnant la France depuis mai 2007, le concept voulu par le groupe paritaire de protection sociale complémentaire D&O – qui ne cache pas l’aspect communicationnel de l’opération – a le mérite de rendre palpables, de façon ludique, les difficultés rencontrées quotidiennement par les personnes en situation de handicap.


 

JPEG - 115.9 ko

« Découvrir, s’informer, partager », tel était le leitmotiv de la manifestation. Durant deux jours, mercredi et jeudi dernier, le « Village Handicap et Dépendance » a pris ses quartiers sur les quais du Vieux Port. Initié par le groupe paritaire de protection sociale complémentaire D&O dans le cadre d’une action menée depuis début 2007, ce projet vise à sensibiliser le grand public. « A faire changer le regard sur des situations de handicap et de dépendance qui touchent plus de six millions de personnes en France », explique Patricia Ormia, responsable prospective et innovation sociale. Six millions de personnes et bien plus, si l’on prend en compte «  les familles, les "aidants" » et les organismes concernés indirectement…

JPEG - 116.4 ko

Sur près de 300 m², répartis sous de grandes tentes blanches, se trouvent une exposition, de la documentation, un quiz. Pour y accéder, des rampes ont évidemment été aménagées. Des ateliers pratiques « permettent de vous mettre à la place d’une personne qui est en situation de handicap ». Il y a par exemple « Vivre la ville en 3D » : un dispositif interactif mis en place avec le soutien de l’Association des Paralysés de France et grâce auquel, installé dans un fauteuil roulant face à un écran, on peut se déplacer virtuellement dans la ville. Ou encore « Regarde avec mes yeux » : l’œil collé à un œilleton à la visée restrictive, on prend conscience du handicap visuel provoqué chez «  une personne atteinte d’une cataracte ou d’une dégénérescence rétinienne liée à l’âge ». Un « panneau-jeu » vous fait deviner l’usage d’objets insolites. Saviez-vous que la télécommande, qui aujourd’hui nous évite de fastidieux allers-retours du canapé au poste de télé, a été inventée pour une personne handicapée ?

JPEG - 108.3 ko

Pour ressentir la pénibilité d’un parcours urbain ou d’un mobilier non adapté, direction l’espace « Vie quotidienne ». Dans le salon reconstitué, face à l’imposant buffet, les « valides » comprennent qu’en fauteuil, une majeure partie des étagères et tiroirs reste inaccessible. Une femme se prête au jeu, ou plutôt au parcours du combattant, et tente de franchir une rampe – dont la pente ne doit pas excéder 3 % sous peine d’être impraticable – virage serré, et gravier. Sans aide, impossible de s’en sortir. Et cela n’arrive pas qu’aux autres : « imaginez simplement que vous vous cassiez une jambe au ski, et que vous soyez immobilisé en fauteuil durant trois mois… », expose l’un des animateurs du Village.

JPEG - 167.3 ko

Cette manifestation a-t-elle attiré autant de public que prévu ? « Malheureusement la pluie n’a pas joué en notre faveur, déplore Patricia Ormia, mais nous avons reçu entre 200 et 300 visiteurs : des politiques, les maires adjoints des villes de Marseille et d’Aix-en-Provence, des mairies d’arrondissements. Des professionnels du secteur médico-social aussi ». Si le grand public ne s’est pas précipité, les tentes ont tout de même reçu la visite de petits écoliers.
Quant à savoir si Marseille tend à rattraper son retard en matière d’aménagements urbains, d’accessibilité des institutions et services publics, et de lutte contre les discriminations à l’emploi ou au logement (un point également abordé lors de la visite), le discours ses veut « politiquement correct » : « des personnes nous ont dit qu’il y avait encore des choses à faire. Mais il n’y a pas qu’à Marseille. Toutes les villes de France ont l’obligation de se mettre aux « normes » pour permettre à chacun d’être un citoyen à part entière dans sa ville. Cela peut paraître prendre beaucoup de temps mais cela nécessite aussi beaucoup d’investissements. Bien sûr, quand on ne peut pas se déplacer normalement, prendre son métro, cela paraît prendre toujours trop de temps. Mais les choses avancent ».

JPEG - 155.9 ko

Le tour de France du groupe D&O et de son « Village Handicap et Dépendance » s’achèvera fin 2008 à Paris, sur la place du Palais Royal, à l’occasion de la Journée internationale des personnes handicapées qui aura lieu le 3 décembre.

 

 

Autres articles Egalité, diversité : Le débat

 

Brèves Egalité, diversité : Le débat

  • Septembre 2016

     

    Égalité hommes-femmes, la France dégringole dans le classement du HEC

    Le 25 aout dernier, la nouvelle édition du guide de la parité du Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCE) montre que la France, avec 26,2% de femmes élues à l’Assemblée, se classe 60e au classement international établi par l’Union interparlementaire en juin 2016, sur 191 pays, alors qu’elle était 36e quatre ans plus tôt. Le Rwanda se classe 1er avec 63,8% de femmes, Cuba 3e avec 48,9%, la France étant également devancée par l’Allemagne, le Portugal, l’Espagne ou encore le Royaume-Uni. Faut croire que nos politiques ne se soucient de l’egalité hommes femmes que lorqu’il s’agit du voile et du "burkini" (...)

     

  • Juillet 2015

     

    L’OCDE tire la sonnette d’alarme sur l’intégration des immigrés en Europe

    Le nouveau rapport de L’OCDE paru le jeudi 2 juillet 2015 révèle que le taux de chômage des jeunes nés de parents immigrés est 50% plus élevé que celui sans origine migratoire. Les jeunes nés dans le pays de parents immigrés se sentent plus souvent discriminés en raison de leurs origines que le sont les personnes qui ont immigrés elles-mêmes, même si d’une façon générale ils occupent de meilleurs emplois que leurs parents Les chiffres montrent que les résultats scolaires des enfants immigrés ou de parents immigrés progressent globalement, des disparités existent encore car selon l’enquête PISA et OCDE leur niveau est deux fois plus faible que celui des élèves de parents nés sans origine migratoire (...)

     

  • Avril 2014

     

    Immigration, le vrai débat sur Radio Orient et Africa n°1

    « La campagne présidentielle 2012 s’achève. Une fois de plus, la question des immigrés a été traitée de façon caricaturale. De la viande hallal, à l’immigration zéro, en passant par le vote des étrangers, les candidats ont longuement débattu de questions mal posées ou marginales, en stigmatisant six millions de personnes et sans accepter d’ouvrir le vrai débat. C’est pourquoi, Africa n°1 et Radio Orient ont choisi d’interpeller ensemble les deux finalistes et de poser les vraies questions : le nouveau Président doit-il réduire ou stopper l’immigration légale dans le prochain quinquennat pour redresser les comptes de la Nation ? Quel est l’avenir des Français d’origine étrangère dans notre pays ? Radio (...)

     

  • Avril 2012

     

    Immigration, le vrai débat sur Radio Orient et Africa n°1

    « La campagne présidentielle 2012 s’achève. Une fois de plus, la question des immigrés a été traitée de façon caricaturale. De la viande hallal, à l’immigration zéro, en passant par le vote des étrangers, les candidats ont longuement débattu de questions mal posées ou marginales, en stigmatisant six millions de personnes et sans accepter d’ouvrir le vrai débat. C’est pourquoi, Africa n°1 et Radio Orient ont choisi d’interpeller ensemble les deux finalistes et de poser les vraies questions : le nouveau Président doit-il réduire ou stopper l’immigration légale dans le prochain quinquennat pour redresser les comptes de la Nation ? Quel est l’avenir des Français d’origine étrangère dans notre pays ? Radio (...)

     

Articles récents

Articles au hasard