Articles

Accueil > Actualités > Marseille : Martin Hirsch au secours des jeunes en Service civique

 

Marseille : Martin Hirsch au secours des jeunes en Service civique

7 avril 2010

Le Parc des Bruyères était l’objet de toutes les attentions, ce 2 avril avec la venue de l’ancien Haut-commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté et à la Jeunesse, Martin Hirsch, président de la future Agence Civique. 250 jeunes volontaires d’Unis-Cité –association oeuvrant pour le service civil- ont envahi le site pour une vaste opération de restauration des lieux ravagés par l’incendie l’été dernier. La démarche menée en partenariat avec la Fondation Banque Populaire Provençale et Corse inclut deux autres acteurs, la Ville de Marseille et l’entreprise d’insertion Acta Vista.


 

JPEG - 130.6 ko
Des jeunes en service civique à l’oeuvre dans le parc des Bruyères

« C’est une expérience géniale de neuf mois. L’occasion de travailler avec une super équipe, issue de milieux sociaux différents. Nous avons tous un grand cœur, une volonté de faire les choses ensemble » s’emballe Sonia. Elle a 25 ans, diplômée d’un Master en communication et marketing. Auparavant, elle travaillait dans une banque sans réelle conviction, « j’ai trouvé beaucoup d’individualisme, pas beaucoup engagement ». Depuis quelques mois, elle s’investit au sein d’Unis-Cité Marseille. Elle avoue n’avoir jamais connu ailleurs, en milieu professionnel ou universitaire cette ambiance de solidarité. Jason, 20 ans, un CAP de bâtiment en poche est aussi enthousiaste, « ce n’est pas toujours facile mais très enrichissant. On touche énormément de publics. Il y a un mélange de cultures, mais malgré nos différences, on peut s’entendre. C’est un incroyable moyen de rapprocher les jeunes entre eux ». Sandra, 22 ans partage le même sentiment. Au terme d’un service militaire de trois ans, « j’ai voulu faire quelque chose de plus humain. Le service (civique) est un bon tremplin pour s’engager » dans la vie. Et de renchérir « on intervient sur différentes thématiques. Unis-Cité est utile aux autres et à soi, ça nous fait grandir. C’est avec la jeunesse que la société va changer ».

JPEG - 92.8 ko
Sonia, Jason et Sandra évoquent leur expérience au sein d’Unis-Cité

250 jeunes au Parc des Bruyères

250 jeunes volontaires étaient au Parc des Bruyères, 250 histoires différentes à raconter à l’image de Sonia, Jason ou Sandra. Et ils ont la pêche, ces jeunes-là. Ils veulent y croire. « Vous venez des les entendre, cela donne envie de développer, de soutenir le projet de Service civique » s’exclame Martin Hirsch. « Des gens se sont battus pour le Service civique depuis une quinzaine d’années au moment où ce n’était pas la mode, au moment où personne n’y croyait, au moment où il n’y avait pas un seul sou, au moment où on avait juste supprimé le service militaire. Il n’y avait rien pour cette notion d’engagement, de volontariat des jeunes » rappelle l’ancien Haut-commissaire à la Jeunesse (NDLR : Unis-Cité est née en 1994 autour d’un principe, développer un mouvement pour la création d’un service civil volontaire). Il se dit très heureux, depuis plus d’un an, d’emprunter les pas de ces pionniers en étant conscient que les attentes sont énormes. L’idée étant « de faire en sorte que pour les jeunes, ce soit une manière de s’engager et pour la société, ce soit utile pour elle ». Il ne peut s’empêcher d’évoquer l’exemple d’Haïti où des jeunes en Service civique étaient sur place pour aider les autorités du pays, « je les ai vu marqués à vie dans le bon sens du terme. Il nous faut trouver des chantiers mobilisateurs, c’est notre boulot ».

JPEG - 115.6 ko
Martin Hirsch, entouré de jeunes volontaires

Un travail considéré extraordinaire

A Marseille, autre opération, certes de moindre envergure attendait de jeunes volontaires. En deux journées, ils avaient pour mission de restaurer des espaces naturels municipaux d’une superficie de 12 ha, dévastés par l’incendie du 22 juillet 2009, au nord du massif des calanques. Le travail consistait à limiter l’érosion des sols en coupant les arbres calcinés, encore sur pied ou en réalisant des fascines pour réduire les phénomènes d’érosion. Un travail remarquable qui fut encadré par des agents municipaux de la Direction des espaces verts et de la nature de la Ville de Marseille, par des agents forestiers de l’ONF et des représentants de l’association d’insertion Acta Vista. Frédéric Portelli, encadrant technique à l’ONF pilotait justement deux groupes d’insertion de huit personnes. Il nous explique sa démarche, « nous avons fait comme travail du bûcheronnage, de l’abattage. Et pour valoriser les jeunes (principalement issus des quartiers Nord), on les a formé à encadrer d’autres jeunes d’Unis-Cité ». « C’est une bonne initiative. Cela peut créer des vocations et les sensibiliser » à leur environnement, ajoute M. Portelli.

JPEG - 86.8 ko
Martin Hirsch, président de la future Agence du Service Civique

« Une place pour vous engager dans la vie citoyenne »

Pour sa part, le président d’Unis-Cité Méditerranée, Bernard Michel-Bechet arbore un large sourire en ce « jour symbolique. Martin Hirsch marque son appui à la mise en place du Service civique. Nous avons fondé un cadre depuis des années, aujourd’hui il se passe quelque chose de fort ». Il rappelle les fondements du mouvement du service civil volontaire pour mobiliser les jeunes et leur offrir la possibilité « à quelque niveau qu’ils soient (université ou parcours professionnel délicat), il y a une place pour vous, pour vous engager dans la vie citoyenne. Nous avons mis toute notre énergie pour le faire avec les partenaires » (Fondation Banque Populaire Provençale et Corse, Ville de Marseille, Acta Vista).

JPEG - 93 ko
Aux côtés de Martin Hirsch,la préfète déléguée pour l’égalité des chances de PACA, Marie-Josèphe Perdereau, des élus de la Ville de Marseille, des responsables de la Fondation Banque Populaire Provençale et Corse, d’Unis-Cité et des jeunes.

Marseille n’est pas la seule à s’investir dans ce dispositif, d’autres villes des Bouches-du-Rhône ont rejoint l’aventure du Service civique tels Aix-en-Provence, Vitrolles, Martigues, Port-de-Bouc. Les acteurs s’accordent à dire que le Service civique participe du rétablissement du lien social, du mieux-vivre ensemble. L’enthousiasme est palpable, Martin Hirsch nous dit « ce projet peut faire bouger les montagnes. C’est un bon carburant pour le moral d’une nation, pour la santé, l’économie, l’écologie ». L’action est tout à fait méritante. Reste à savoir si le Service civique est réellement un moyen d’ouvrir les portes sur l’horizon professionnel des jeunes.

Service civique

La loi a été votée le 10 mars. Le projet a été porté par Martin Hirsch, alors Haut-commissaire à la Jeunesse et aux Solidarités actives contre la pauvreté. Il est le président de l’Agence du Service Civique, en cours de constitution. Elle réunit l’Etat, l’ACSé, l’INJEP (Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire) et l’association France Volontaires. Le dispositif va concerner en 2010, 10 000 jeunes. D’ici à 5 ans, il devrait en mobiliser 75 000.

Budget 2010 du Service civique : 40 millions € (auparavant 10 millions € étaient alloués au Service civil volontaire).

Tout jeune de 16 à 25 ans peut effectuer son service civique, sans conditions de diplôme. Le dispositif dure de 6 à 12 mois. Le service civique peut se faire auprès d’une association, d’une fondation, d’une ONG à but non lucratif, ou auprès d’un organisme public, en France ou à l’étranger. Pour s’engager, le jeune peut prendre contact auprès d’un des organismes agréés. Les missions locales pour l’insertion des jeunes, les points d’accueil et d’information pour la jeunesse seront également mobilisés pour faciliter les renseignements, la mise en relation et l’inscription.
Le volontaire perçoit une indemnité mensuelle (non imposable) de 440 euros nets par mois, payée par l’Etat, une participation de l’organisme d’accueil équivalent à 100 euros, la prise en charge par l’Etat de la couverture maladie, maternité et des cotisations retraites (pour l’équivalent de 387 euros par mois).

Unis-Cité

Elle est l’association pionnière du Service civique en France. Unis-Cité est née en 1994 de la rencontre de Lisbeth Shepherd, une américaine diplômée de Yale University, et de Marie Trellu (présidente actuelle d’Unis-Cité), Julie Chenot et Anne-Claire Pache, alors en fin d’études à l’ESSEC. Lisbeth Shepherd avait reçu une bourse lui permettant de se consacrer au lancement d’un projet entrepreneurial dans le secteur social. L’idée était de tester l´intérêt de développer en France le concept de service civil volontaire. Depuis, l’association permet aux 18-25 ans de s’engager à temps plein et en équipe, pendant 6 ou 9 mois, dans des actions d’intérêt général. Les volontaires interviennent dans des domaines concrets tels la sensibilisation d’habitants aux économies d’énergie, l’aide à domicile de personnes âgées, l’accompagnement de personnes handicapées. Parallèlement, 20 % de leur temps est consacré à une formation citoyenne et à un soutien dans leur projet professionnel. En France, Unis-Cité recense 900 volontaires pour l’année 2009/2010. Dans la région, ils sont 96 jeunes à réaliser un service civique à Unis-Cité Méditerranée. Il réalisent environ 40 missions d’intérêt général, touchant un public de près de 15 000 personnes.

 



 

  • "Handala est le témoin de cette ère qui ne mourra jamais"

    On ne dit pas Algériens de France ou en France car ils sont français.

    par Danièle Dubreuil le Août 2014 à 16h46
  • 3es rencontres nationales des luttes de l’immigration (1/4) Saïd Bouamama : « L’impérialisme existe encore »

    Faire des conférences c’est bien mais...
    S Bouamama, un sociologue engagé ? quand on tape son nom sur internet et qu’on voit le nombre de fois qu’il s’est "engagé" en étant.... payé, c’est impressionant. beaucoup de ses travaux sont des réponses à des commandes publiques
    On ne peut pas se dire engagé et en même temps solliciter des fonds publics pour le faire. Ce pseudo sociologue engagé est en rélaité engagé pour ses fins de mois et pendant ce temps, nous on pointe au chômage

    par Hakim le Janvier 2015 à 10h09
  • Marseille : la Ville communique sur sa lutte contre l’habitat indigne

    bjr il suffit de venir au parc kalliste voir dans quel l’etas sont les appartement de marseille ,ils les laisse se dégrader ,ils n’ont méme pas pris la peinne de fermer les volets de certain d’entre eux sachant qu’ils risque de tombé a tous moment surtou quand le vent souffle ,puis apres c’est facile de demander de classé le batiment en carence !!!!mdr !!!

    par delaval le Décembre 2014 à 10h36
  • Les Algériens de France veulent créer leur lobby

    la question est : pourquoi Algérien en France alors que chacun pense que l’union du Maghreb est une bonne idée pour ces pays, même si cela ne marche pas actuellement.

    ce serait un bon signe des Maghrébins de France, non ?

    par Said le Octobre 2007 à 09h11

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 8 août

     

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, 9 août

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, prévu pour mercredi 9 Août à 18h. Les défenseurs de l’Histoire et du Patrimoine de Marseille appellent à se rassembler devant les vestiges de la Corderie à Marseille. Démontrant être toujours aussi mobilisés pour la sauvegarde totale des vestiges, la poursuite des fouilles et l’abandon définitive du projet d’immeuble. Interview dans le journal de France Culture du vendredi 4 août 2017 à Alain Nicolas était Conservateur en chef des Musées Nationaux de France, créateur du Musée d’Histoire de Marseille. docteur en archéologie. (...)

     

  • 8 août

     

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis "La cour d’appel d’Aix-en-Provence a condamné le militant Cédric Herrou, mardi 8 août, à quatre mois de prison avec sursis. L’agriculteur de Breil-sur-Roya (Alpes-Maritimes), visage de la solidarité et de l’aide apportée aux migrants qui traversent la frontière italienne par la vallée de la Roya, est plus sévèrement sanctionné qu’en première instance." En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2017/08/08/poursuivi-pour-aide-a-l-immigration-clandestine-cedric-herrou-attend-son-jugement-en-appel_5169880_1654200.html#dw62oCLAdEcDgVtS.99 En savoir plus sur (...)

     

  • 2 août

     

    3 août, Rassemblement sur site archéologique Corderie contre Vinci

    Suite au début de travaux entrepris ce matin par Vinci sur le site archéologique de La Coderie, qui doit être classé par Madame Nyssen ministre de Culture, demain jeudi 3 aout 2017 à 18h, un rassemblement devant le site archéologique au bd de la Corderie à Marseille est organisé par le CIQ St Victor, association " Laisse béton" et les marseillais.

     

  • 2 août

     

    Soutien à Cédric Herrou, Cour d’appel d’Aix le 8 Août

    Soutien à Cédric Herrou la Ligue des Droits de l’Homme Aix auquel s’associe Attac, appelle au soutien à Cédric Herrou. Le mardi 8 août à 08H00 : Rassemblement devant la cour d’appel à Aix-en-Provence, 20 Place Verdun. Pour avoir pris en charge des migrants sur le sol italien et les avoir aidés à transiter en sécurité vers la France. Cédric Herrou avait été condamné en février dernier à 3000 € d’amende avec sursis ; en appel, le 19 juin dernier, le procureur a requis 8 mois de prison avec sursis. L’arrêt de la Cour sera rendu le 8 août. NOUVEAU FILM : FESTIVAL DU DROIT D’ASILE DE CANNES par le Collectif Roya Solidaire : (...)

     

  • 1er août

     

    Calais : le conseil d’Etat oblige l’Etat à installer points d’eau et sanitaire pour les migrants

    Le rapporteur du Conseil d’Etat a recommandé vendredi de contraindre l’Etat à installer des points d’eau et des sanitaires à Calais pour les centaines d’exilés présents dans la ville. Depuis plusieurs semaines, un bras de fer oppose d’un côté les associations d’aide aux migrants, et de l’autre le ministère de l’Intérieur et la ville de Calais. La décision du Conseil d’Etat est attendue très prochainement. Elle devrait suivre les recommandations de son rapporteur http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/07/31/migrants-le-conseil-d-etat-demande-au-gouvernement-d-installer-des-points-d-eau-et-des-sanitaires-a-calais_5166938_3224.html

     

  • 11 mai

     

    Patrick Mennucci : "Mélenchon a choisi l’affrontement, il va l’avoir"

    Au micro de BFMTV ce mercredi, Patrick Mennucci a réagi à l’annonce de la candidature de Jean-Luc Mélenchon dans sa circonscription de Marseille pour les législatives. "C’est la cinquième fois qu’il change de lieu de vote, on va devoir discuter de tout ça, en même temps qu’il nous explique ce qu’il connaît du centre-ville de Marseille, à paris le Vieux-Port un jour de soleil et de meeting". Et dans un communiqué, Patrick Ménucchi critique ce parachutage parisien : "Jean-Luc Melenchon a fait le choix d’être candidat à Marseille, dans la 4ème circonscription des Bouches-du-Rhône, circonscription dont je suis le député sortant et candidat pour un second mandat. C’est une clarification. Il clarifie la (...)

     

  • 10 mai

     

    Benoît Hamon lancera son propre mouvement transpartisan le 1er juillet

    Benoît Hamon, candidat socialiste à l’élection présidentielle, a annoncé mercredi 10 mai, sur France Inter, vouloir lancer, le 1er juillet 2017, son propre mouvement, transpartisan. "Le 1er juillet, je lancerai un mouvement, large, qui s’adressera aux hommes et aux femmes de gauche, citoyens, a-t-il déclaré, pour être en situation de se retrouver, de penser les suites que nous pouvons donner à ce travail que nous avons commencé lors de la campagne présidentielle, un travail sur ces idées nouvelles". Ce mouvement n’a pas encore de nom, a-t-il (...)

     

  • 10 mai

     

    Législatives : Jean-Luc Mélenchon candidat à Marseille face au PS sortant Patrick Mennucci

    "Le chef de file de La France insoumise a informé ses adhérents de son choix. Il confirmera sa décision lors de sa visite à Marseille jeudi 11 mai. Jean-Luc Mélenchon devrait être candidat aux législatives à Marseille dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône. Le chef de file de La France insoumise, qui, mercredi 10 mai au matin sur l’antenne de RMC-BFM-TV, a estimé qu’il serait « probablement » candidat à Marseille, a confirmé son choix dans la journée dans une lettre adressée aux « insoumises et insoumis » marseillais, que Le Monde a pu consulter". En savoir plus sur (...)

     

  • 10 mai

     

    Anne Hidalgo, Christiane Taubira et Martine Aubry lancent un mouvement politique, "Dès demain"

    Ils s’adressent à "tous les humanistes qui croient encore en l’action". Des figures politiques comme les maires PS de Paris et Lille, Anne Hidalgo et Martine Aubry, et l’ex-ministre de la justice Christiane Taubira, ainsi que des intellectuels et des artistes, parmi lesquels Yann Arthus-Bertrand ou Jacques Higelin, cosignent une tribune publiée dans Le Monde, mercredi 10 mai. Ils y annoncent le lancement d’un mouvement politique baptisé Dès demain." http://www.francetvinfo.fr/politique/anne-hidalgo-christiane-taubira-et-martine-aubry-lancent-un-mouvement-politique-des-demain_2184369.html#xtor=CS1-746

     

  • 5 mai

     

    CONSOLAT VS US BOULOGNE : L’affiche du prochain match à domicile ce samedi 6 mai à 15h

    Contacté par Rachid Tigilt, un des fervent supporter du GS CONSOLAT nous relayons volontiers l’affiche du prochain match contre l’US Boulogne. En effet, encore une fois le club Marseillais évoluant en National fait une remarquable saison : il est 6ème à 7 point du leader ! Aussi pour saluer encore une fois les exploits du staff et de l’équipe du président Mingalon nous vous informons qu’il s’agit de l’avant-dernier match de la saison à domicile ( Stade La Martine) se jouera ce samedi, à 15h, Venez nombreux ! et hou ha allez Consolat (...)

     

Articles récents

Articles au hasard