Articles

Accueil > Actualités > "Marseille 1 - Imams collabos 0"

 

"Marseille 1 - Imams collabos 0"

15 avril 2013 - Dernier ajout 16 avril 2013

Le Conseil Régional PACA n’a pas accueilli Chalgoumi et "les musulmans maghrébins", comme... Pierre Stambul s’en félicitent !!

Connaissant les acteurs présents devant le Conseil Régional PACA le mardi 9 avril nous pouvons affirmer que ce ne sont certainement pas des radicaux comme le prétend "Le Meilleur de Marseille ".
Ayette Boudelaa, Tahar Eddam, Pierre Stamboul, Mouloud, patrice etc. sont pour la paix, pas pour la propagande qui consiste à redorer le blason d’israël en fraternisant à Marseille, pour mieux bombarder, massacrer et coloniser dans le même temps en Palestine. Mais les pratiques embeded de ce journal des (fausses) bonnes nouvelles - aussi crédible dans le monde journalisme que Chalgoumi ne l’est dans le monde de l’islam de France n’étonneront pas grand monde. Rien que son appellation "Le Meilleur de Marseille" (rien que ça !) démontre tout le sérieux et l’humilité de son proprio. Ce journal s’illustre pour l’occasion avec un article "bon exemple de fraternisation entre juifs et musulmans" est digne du mythe Marseille Capitale de la Fraternité mais beaucoup moins crédible qu’un épisode de la fiction "Plus Belle la Vie", c’est vous dire ! Mais, bon, quand on est embeded par le consulat d’israël on ne va pas expliquer à ses lecteurs, que les palestiniens, peuvent avoir différentes religions (musulmans, catholiques, orthodoxes ou athées comme le communiste Georges I.A....), à quoi bon rappeler que la Bonne Mère, symbole de Marseille, vient de Palestine.. Et oui, ça risque de rendre sympatique cette Palestine occupée, donc nuire à l’idéologie coloniale. Pour finir comme "Le Meilleur de Marseille" (M. Pillet) donne des leçons de rigueur journalistique à ses anciens collègues de la Provence, nous voulons juste lui dire, qu’il ferai bien d’appliquer les leçons qu’ils donne. Bref, pour en revenir à notre reportage, donnons tout simplement la parole à ceux qui sont traité par "Le Meilleur de Marseille" de radicaux. Puisque ce grand journaliste n’a pas daigné rencontrer ces fameux "musulmans maghrébins" comme... Pierre Stambul de l’Union Juive pour la Paix. Vidéo :


 

Oui missiou "Le Meilleur de Marseille" nous sommes en mesure aujourd’hui de décoder la pratique de votre journalisme coloniale qui consiste à creuser un fossé entre les bons et mauvais musulmans, désigner les modérés Comoriens pour mieux exclure les radicaux maghrébins sous pretexte qu’ils "boudent" la manipulation du consulat israélien. Non ils ne la boudent pas M. "Le Meilleur de Marseille", il la boycotte ! S’il y a bien une bonne nouvelle, dans votre article, c’est que le temps des arabes de service, commence à prendre fin, les habituels vendus ont dû rebrousser chemin. La preuve : même l’imam Ghoul et une élue d’origine (dont je ne citerai pas le nom par charité laïque) ont fait marche arrière.
Non vous n’arriverez pas à monter les "musulmans maghrébins" contre "Les musulmans Comoriens". D’ores et déjà des Marseillais d’origines comoriennes dénoncent toujours sur les réseaux sociaux, avec brio cette manipulation : Je cite l’excellent Soly : "J’en ai marre que des gens qui ne représentent qu’eux mêmes et leurs petits intérêts (ou qui sont inconscients des enjeux dans ce jeu de dupe ), nous associent systématiquement à leurs actions. Hacène Boukhelifa ne représente pas plus les berbères de Marseille que ces "200 personnes" représentent la communauté comorienne de Marseille qui compte près de 80 000 âmes. Nous n’avons pas envoyé ces gens nous représenter, personne ne les a élu pour parler en notre nom, pas le mien en tout cas. Bien entendu je suis pour le vivre ensemble et le rapprochement entre toutes les confessions mais dans l’état actuelle des choses au Moyen Orient, je refuse d’être associé à ce genre d’initiative financé par le pouvoir sioniste. Je ne cautionne pas"

Enfin pour finir, je vous rappelle qu’il fut un temps, pendant que certains marseillais dînaient également avec des occupants, des maghrébins "radicaux" libéraient notre bonne ville de Marseille :

PNG - 58.1 ko
Soldats Maghrébins défilant sur le vieux port après avoir libéré Marseille des nazis.

PS : Nous sommes prêt à co-animer, un débat sur la Paix avec le "Meilleur de Marseille". Pour ce débat, qui pourrait faire un buzz exceptionnel, nous demandons à Didier Pillet d’inviter son champion l’imam Chalgoumi. De notre côté, nous proposons de convier le modeste militant de paix, le laïc Pierre Stambul de l’Union Juive pour la Paix.

PS 2 : Med In Marseille n’est pas un journal qui se prétend "objectif", du reste il n’en a pas les moyens. Pour cela il faut pouvoir consulter différentes sources pouvoir engager de nombreux journalistes etc.. Med’In Marseille se défini donc, en gros, comme un média de rattrapage républicain, privilégiant ceux que l’on ne consulte pas, ces citoyens victimes du "phocée médiatique". Dans ce cas précis, les différents traitements d’une même information pourraient être étudiés par des écoles de journalisme. Si en assemblant le sujet réalisé par Med In Marseille, et le reportage de France 3 les citoyens auront l’ensemble des parties, les étudiants journalistes pourront analyser les choix de France 3 et ceux de Med’In Marseille. Notons que les propos en arabe du reportage de France 3 ont été traduit ... par l’imam chalgoumi. Encore un bel exemple de déontologie journalistique ! Sachant que pour nous, c’est juste par manque de moyens que l’on a pas pu aller partout.

PS 3. L’idée du titre de l’article est la copie d’un commentaire de Samia Touati, une lectrice Marseillaise, vivant maintenant de l’autre côté de la méditerranée.

 



 

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • Novembre 2017

     

    Projet de loi sur la Sécurité Sociale adopté : 4,2 milliards de restrictions demandés

    L’Assemblée nationale a adopté, mardi 31 oct 2017, le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2018. La gauche de l’Hémicycle a voté contre, dénonçant une attaque sans précédent contre le système de protection sociale. https://www.humanite.fr/le-budget-de-detricotage-de-la-securite-sociale-ete-vote-644835

     

  • Novembre 2017

     

    Violences sexuelles faites au femmes, plan d’urgence demandé à Macron

    VIOLENCES SEXUELLES - Louane, Alexandra Lamy, Tatiana de Rosnay... 100 femmes demandent à Macron "un plan d’urgence contre les violences sexuelles" Elles sont les premières signataires d’une pétition en ligne pour en finir avec les violences sexuelles. "Ces violences ne sont pas une fatalité. Elles peuvent cesser". Une centaines de personnalités féminines de la société civile, artistes, comédiennes, réalisatrices, écrivaines, journalistes, médecins... ont signé une tribune adressée au président Emmanuel Macron dans le Journal du dimanche ce 5 novembre, demandant "un plan d’urgence contre les violences sexuelles". Cet appel, initié par des militantes féministes, dont Caroline de Haas, a également été (...)

     

  • Octobre 2017

     

    Concert de musique arabe et européenne en soutien à SOS Méditerranée dans le cadre du festival d’Aix-en-Provence

    La série de concerts solidaires exceptionnels inaugurée en 2016 au profit de SOS MEDITERRANEE, se poursuit cet automne, sur l’initiative de Bernard Foccroulle, directeur du festival d’Aix-en-Provence et organiste, et membre du comité de soutien de SOS Méditerranée. Le prochain concert aura lieu - Vendredi 17 Novembre à 20h45 - Eglise St Jean de Malte à Aix-en-Provence "Les couleurs de l’Amour et de l’Exil" Concert de musique arabe et européenne Bernard Foccroulle Orgue Alice Foccroulle Soprano Moneim Adwan Chant et Oud Compositions de Francisco Correa de Arauxo, Alessando Grandi, François Couperin, Dietrich Buxtehude, Bernard Foccroulle, Abou Khalil El-Kabani, les frères (...)

     

  • Octobre 2017

     

    La ville de Marseille a voté un plan à 1 milliard d’euros de reconstruction des écoles, par des partenariat public-privé

    Un plan massif, à un milliard d’euros, pour reconstruire les écoles de Marseille Régulièrement épinglée pour le délabrement de certaines écoles publiques, la ville de Marseille a voté lundi un plan massif de reconstruction d’un montant d’un milliard d’euros, via des partenariats public-privé (PPP) contestés par l’opposition. "Le projet que nous nous apprêtons à lancer est considérable, c’est un véritable plan Marshall qui n’a aucun équivalent ni dans l’histoire de la ville de Marseille ni dans aucune autre ville", a vanté le maire (LR) Jean-Claude Gaudin, devant le conseil municipal. Le plan prévoit la destruction de 31 établissements obsolètes des années 1960, et leur remplacement par 28 nouvelles écoles, (...)

     

  • Octobre 2017

     

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité à Marseille lance une pétition

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité lance une pétition en ligne, avec une lettre ouverte à Jean-Claude Gaudin " Nous nous sommes mobilisés pour vous apporter les preuves de ce triste constat à travers le Livre Noir de Marseille : Etat des lieux de chaque quartier de la cité. Vous y observerez les rats que côtoient les usagers chaque jour. Ils s’attaquent aux câbles des voitures et pénètrent chez nous. Leurs cadavres trainent dans les rues et dans les parcs….Leur prolifération est vectrice de maladie comme la leptospirose…La gale et la teigne sont revenues dans nos parcs et nos écoles !" (...)

     

  • Octobre 2017

     

    Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry, lundi 9 oct

    Lundi 9 octobre 2017 Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry Pour la troisième journée consécutive les personnels ont décidé d’exercer leur droit de retrait, les conditions de sécurité n’étant toujours pas assurées, ni pour nos élèves, ni pour nous. Dans un communiqué, les professeurs et personnels, leurs sections syndicales, FSU, CGT, FO, SUD, CFDT précisent :"Vendredi, la direction académique a dit réfléchir à la possibilité d’affecter à l’année 4 ou 5 AED supplémentaires sur notre lycée pour la vie scolaire. Il y a urgence ! Nos élèves doivent pouvoir reprendre les cours au plus vite, dans des conditions de sécurité restaurées. Il nous est insupportable d’être une nouvelle fois (...)

     

  • Octobre 2017

     

    Lycée Saint exupéry, les enseignants font valoir leur droit de retrait, suite à des violences

    DROIT DE RETRAIT AU LYCEE SAINT-EXUPERY DE MARSEILLE "La rentrée chaotique du lycée continue … En grève le 5 septembre, les personnels dénonçaient déjà les conditions de travail fortement dégradées suite à la perte de 30 contrats aidés (CUI), assurant notamment l’encadrement des élèves et l’entretien des locaux. De façon prévisible, les 10 postes reconduits n’ont pas suffit à assurer la sérénité du travail dans l’établissement. Depuis un mois seulement, les incidents se multiplient, les actes de violence sont récurrents :- 315 exclusions de classe- 6128 absences d’élèves- 490 passages à l’infirmerie- 9 évacuations par les pompiers … Suite à une bagarre d’une violence extrême ce mercredi, l’ensemble des (...)

     

  • Octobre 2017

     

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13, Marseille. dimanche

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13 Un repas de soutien au collectif Al Manba , soutien migrant-es 13 ; est organisé aux jardins partagés de l’Annonciade, quartiers nord, les Aygalades, à partir des récoltes. Discussions, musique, buvette, chaleur humaine par Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba dim 12:00 · Chemin de la Mûre, 13015 Marseille Page FB Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba

     

  • Octobre 2017

     

    Recours au Conseil d’Etat , contre le gel des contrats aidés

    Emplois aidés : La justice va-t-elle suspendre le gel décidé par le gouvernement ? TRAVAIL Le Conseil d’Etat examine mardi 03 octobre, un recours déposé par des élus écologistes et plusieurs associations contre la remise en cause des contrats aidés décidée par l’exécutif... http://www.20minutes.fr/economie/2143331-20171003-emplois-aides-justice-va-suspendre-gel-decide-gouvernement

     

  • Septembre 2017

     

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées.

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées Depuis plusieurs semaines, des agents des musées dénoncent dans des courriers anonymes des passe-droits, voire les emplois fictifs dont bénéficieraient d’autres agents. La Ville a décidé de diligenter une enquête interne de l’inspection générale des services. A lire sur marsactu https://marsactu.fr/avis-de-tempete-dans-les-musees-de-marseille/

     

Articles récents

Articles au hasard