Articles

 

MP2013 : Camus malgré tout

11 janvier 2013 - Dernier ajout 15 janvier 2013

L’imbroglio politico-culturel serait-il en passe de se dénouer ? Peut-être à marche forcée. Deux « petites formes » d’expos consacrées et consacrant l’œuvre d’Albert Camus, prévues de longue date, auront bien lieu dans le cadre de l’année Capitale européenne de la culture. Tandis que l’événement principal - d’abord piloté par Benjamin Stora puis repris par Michel Onfray avant que tout deux ne jettent l’éponge - si cher à la maire d’Aix-en-Provence Maryse Joissains serait, lui, dans les tuyaux. Avec ou sans l’estampille MP2013.


 

S’il savait, l’homme de lettres dont on célèbre cette année le centenaire de la naissance ! S’il savait combien on s’est écharpé sur son dos, comment chacun (et chacune) a cherché à tirer la couverture de ses livres à lui… Tout au long de l’année 2012, veille de Marseille Provence Capitale Européenne de la Culture, son nom n’a non pas été sanctifié mais crié, déchiqueté, dévoyé. Si bien que l’idée d’une grande exposition aixoise lui étant consacrée, pourtant fer de lance de la candidature de Marseille Provence au titre de capitale européenne de la culture, a du être « enterrée » par Jean-François Chougnet, directeur de MP2013, après que le philosophe Michel Onfray eût pris la tangente, suivant le sillon tracé avant lui par l’historien Benjamin Stora. Il y a trois jours encore, Jean-François Chougnet interrogé dans La Marseillaise regrettait la tournure prise par l’affaire : « C’est l’échec le plus visible et le plus cuisant ».

Mais l’Histoire, c’est l’Histoire. Le présent - à défaut le futur proche - ne souffre plus les querelles de chapelles. MP2013 s’annonce à l’heure, avec lumières et clameurs. Et Camus en sera. En premier lieu parce que le Centre Albert Camus, sis à la Cité du livre d’Aix-en-Provence et détenteur de l’ensemble des fonds, travaille « depuis plus de deux ans » à deux expos, dont la première sera inaugurée tout ce qu’il y a de plus officiellement le 19 janvier prochain, en présence de la fille de l’écrivain Catherine Camus, du patron de Marseille-Provence 2013, mais également de Maryse Joissains, premier édile d’Aix-en-Provence. Initialement prévues « en creux » du grand rendez-vous que devait représenter La Pensée de Midi au musée Granet, ces expositions « ont été maintenues et cela n’a jamais fait de doute », assure Anne Aubert, en charge du dossier.

Du 19 janvier au 6 avril, Les recueils d’Albert Camus, des essais aux nouvelles, 1937-1957 offriront donc de découvrir de courts textes, manuscrits et tapuscrits, écrits à ses débuts mais pas seulement par l’Algérois. Les éditions originales de Noces, L’envers et l’endroit, ou encore L’Été et L’Exil et le royaume seront « mises en scène pour expliquer la construction du travail de Camus ». Une mise en lumière rendue possible par un partenariat formé avec Gudgi, association de galeristes aixois qui a « proposé à des artistes de travailler sur ces quatre textes et qui ont réalisé des œuvres en papier, véritables constructions visuelles ».
La seconde exposition, Albert Camus, coloriste, aura lieu dans la foulée, du 4 mai au 26 juillet, toujours à la Cité du Livre. Entre-temps, le slameur Abd Al Malik rendra hommage à Albert Camus en mars, avec une série de concerts-spectacles inspiré des écrits camusiens.

Quant à l’exposition qui a fait controverse, « elle aura lieu en fin d’année, mais on ne communique pas encore dessus car elle est en construction », explique notre interlocutrice. En octobre, Maryse Joissains nous avait d’ailleurs fait part de sa volonté de la « sauver » coûte que coûte, avec ou sans l’appui de MP2013.

Exposition Les recueils d’Albert Camus, des essais aux nouvelles, 1937-1957

Du 19 janvier au 6 avril, de 14h à 18h – Entrée libre

Centre de documentation Albert Camus
Cour carrée de la Cité du livre-Bibliothèque Méjanes
8-10, rue des Allumettes
13100 Aix-en-Provence
Tél : 04 42 91 94 97

Samedi 19 janvier :

- 15h - Salle Armand Lunel
Conférence en présence de Zedjiga Abd-El-Krim, invitée des Amis de la Méjanes, qui évoquera La femme adultère ou le sacré au féminin .

- 16h30 - Centre de Documentation Albert Camus
Visite de l’exposition.

- 17h45 - Espace Adultes
Lecture d’extraits de la nouvelle d’Albert Camus La femme adultère , par Anne-Marie Mancels, de la Cie Coup d’chapeau.

 

 

Autres articles Marseille Provence, capitale européenne de la culture 2013

 

Articles récents

Articles au hasard