Articles

Accueil > Actualités > « M2F Créations » ou l’art de démocratiser l’art numérique et contemporain

 

« M2F Créations » ou l’art de démocratiser l’art numérique et contemporain

29 juillet 2010

Favoriser la création artistique, les échanges culturels et la mixité sociale tels sont les objectifs de l’association aixoise « M2F Créations » dont les projets pullulent ces dernières années en France et en Europe. Depuis sa création en 2003 l’association organise des évènements culturels et artistiques de grande ampleur en choisissant des partenaires de taille à l’image de l’Ecole Supérieure d’Art d’Aix-en-Provence ou encore du Centre International pour les Arts et Nouvelles Technologies de Prague . Ses projets investissent les champs de l’interactivité, du détournement et des nouvelles technologies dans l’art contemporain à l’image de son festival GAMERZ qui rencontre chaque année un succès grandissant. M2F Créations investit également le champ pédagogique et s’attache à démocratiser l’art numérique et l’art contemporain, un peu trop « élitistes ». L’association présente actuellement à la fondation Vasarely sa dernière installation Euphosia 01. Sylvain Huguet, ancien étudiant à l’école d’art d’Aix et responsable de l’association, nous dévoile les principales actions de M2F Créations. Entretien.


 

JPEG - 603.8 ko

Que signifie le sigle M2F et quels sont les objectifs de l’association ?

Au départ il y avait deux collectifs d’artistes, l’un s’appelait Dardex et l’autre Mort2faim. Avec Quentin Destieu, Romain Senatore et Stéphane Kyles, on s’est ensuite regroupé en association et on a choisi de la nommer M2F Créations. Notre association a pour objectif d’organiser des expositions et de mettre en relation des artistes avec des acteurs culturels et ainsi favoriser n’importe quelle action culturelle en relation avec l’art contemporain mais aussi sur la « relation jeu et détournement » comme nous permet de le faire le festival Gamerz qui contribue à faire la promotion des artistes. Le but est aussi de démocratiser l’art contemporain, c’est une chose très importante pour nous. On a toujours trouvé l’art contemporain assez élitiste, on a toujours essayé d’être assez proche d’un public qui n’est pas habitué au musée et c’est vrai que par le biais du jeu c’est un bon moyen de pouvoir amener l’art contemporain ailleurs de manière assez décomplexée et ludique.

Chaque année le Festival Gamerz investit différents lieux de la ville d’Aix depuis 5 ans, la 6ème édition aura lieu à la fin de l’année, est-ce un festival unique en Europe ?

C’est un festival qui se déroule sur plusieurs lieux. Cette année il y aura 8 lieux d’expositions. Comme on favorise beaucoup l’art numérique, il y a beaucoup d’installation en relation avec le jeu vidéo mais pas uniquement car c’est vraiment un festival d’art contemporain sur le jeu. Cette année on va recevoir Fran Ilich, un artiste mexicain qui est en ce moment avec les Indiens du Chiapas en train de réaliser un jeu vidéo.

Il existe d’autres festivals d’arts numériques, après je pense que le festival GAMERZ a une certaine particularité, il est l’un des rares festivals à se consacrer entièrement au jeu et aux arts numériques et c’est aussi un festival au cours duquel se côtoient de nombreux artistes connus dans le milieu de l’art contemporain.

On réunit de plus en plus d’artistes. Cette année je pense qu’il y’en aura une cinquantaine environ. Le festival est de plus en plus reconnu et on bénéficie de plus en plus d’aides. En effet, désormais de nombreux lieux sont mis à la disposition du festival car on n’a pas de lieux qui nous sont propres. On utilise la plupart du temps des lieux municipaux ou privés. L’an dernier 4 lieux avaient été mis à notre disposition. Cette année on va arriver à 8. Le festival se déroulera du 3 au 20 décembre 2010.

JPEG - 610 ko

Peut-on considérer M2F Créations et son festival comme des tremplins pour les artistes ?

On essaie de les aider à développer de nouvelles installations. Depuis le mois de mai on a ouvert aussi un espace au Patio du Bois de l’Aune à Aix en Provence, qui s’appelle la Maison Numérique qui accueille des artistes en résidence pour venir développer des installations. Au mois de septembre on va recevoir deux artistes en résidence qui vont réaliser une installation qui sera présentée au festival GAMERZ au mois de décembre.

La Maison du numérique est un lieu un peu hybride. Parce que d’un côté elle va accueillir des artistes, leur donner des workshop un peu pointus pour aider les artistes à développer des installations au cours d’ateliers sur des logiciels un peu compliqué. Et d’un autre côté il y a l’accueil d’un public local avec les enfants qui vont venir apprendre à utiliser de nouveaux logiciels et être initiés à la création contemporaine et à l’art numérique.

JPEG - 76.3 ko

Quels sont les retours du public et quel est le public visé ?

Les gens sont assez contents justement par cette idée de démocratisation. On sent vraiment qu’on touche un public différent de celui des musées. Par le biais du jeu vidéo, on voit que les enfants comprennent mieux les installations artistiques que leurs parents, c’est quelque chose d’assez drôle. Je suis content dés que les jeunes viennent à nos expos et il est vrai que par le biais du jeu vidéo on arrive à sensibiliser ces jeunes là (des quartiers populaires, ndlr) qui ne sont pas habitués. On essaie aussi de mettre en place des médiations en faisant venir des collèges, des classes de lycée. On ne veut pas qu’ils le prennent comme un mauvais jeu vidéo, l’idée c’est de leur montrer ce qu’est une installation artistique et pourquoi on utilise justement le jeu vidéo pour parler d’autre chose et pour délivrer un message. Le fait d’arriver à accueillir un collectionneur d’art contemporain et un jeune de quartiers qui va être plus fan de jeux vidéo est pour nous une réussite.

On est dans une société où tout le monde à un ordinateur chez lui, ce n’est pas forcément le meilleur moyen de l’utiliser comme aller sur internet pour acheter des choses sur ebay. En essayant de donner des ateliers on souhaite montrer qu’on peut faire autre chose avec un ordinateur, notamment de la création et pour nous c’est important de pouvoir ouvrir un peu les esprits sur ces choses là. A la maison numérique, on s’est efforcé de mettre tous les ordis sur Linux et à utiliser essentiellement des logiciels libres pour montrer qu’on est pas obligé d’acheter ces logiciels et qu’on peut les trouver gratuitement. Pour nous, politiquement, c’est important de tout mettre sur du libre.

Le numérique est-il bien installé en France ? Les autres pays d’Europe sont-ils plus performants ?

En France le numérique se développe de plus en plus. Il y a quand même de plus en plus de festivals d’exposition qui utilisent le numérique après nous on bosse beaucoup avec la République Tchèque, et il vrai qu’en république tchèque, ils ont sauté dans le train plus tôt que nous. Le gouvernement a senti qu’il fallait vraiment aider le pays à développer les nouvelles technologies, aujourd’hui ils sont en avance.

JPEG - 59.5 ko

Votre association développe-t-elle des partenariats avec d’autres pays européens ?

On a beaucoup de partenariats avec beaucoup de pays d’Europe Centrale, d’Europe de l’Est comme la République Tchèque, la Slovaquie, la Slovénie, l’Allemagne ou encore la Turquie. On développe également des projets européens avec plusieurs structures.

L’Union Européenne permet également de développer le projet C.H.A.N.C.E (CHAllenging Networked CommunitiEs). C’est un projet qui veut développer une plateforme internet un peu comme Facebook mais qui est spécialement réservée aux artistes. Le but est de rassembler des acteurs culturels, artistes et chercheurs pour échanger, partager des idées, des connaissances ou des données : de positions de capteurs ou par exemple une vidéo. Au final chaque artiste peut récupérer ces données pour en faire une nouvelle chose.

L’association rencontre-t-elle des difficultés particulières ? L’association bénéficie-t-elle d’aides européennes ?

Je pense que c’est assez difficile pour tout le monde et après au niveau du numérique on sent bien que ça va de mieux en mieux et je pense que ça ira de mieux en mieux parce qu’on peut plus faire sans mais il est vrai que ça reste encore difficile. On est assez contents. L’association évolue assez vite, il y a toujours de nouveaux projets qui viennent nourrir l’association mais c’est beaucoup d’investissements. On est trois salariés en contrat aidé, depuis peu. Avant on était deux bénévoles et un salarié. Ce n’est pas facile mais je trouve que ça évolue et c’est en s’investissant et y allant avec le cœur que l’association fonctionne de mieux en mieux.

L’Union Européenne nous aide sur des projets ponctuels. Actuellement on essaie de faire passer d’autres projets avec la Commission Européenne.

JPEG - 604.9 ko

La dernière installation Euphosia 0.1 est exposée au public à la Fondation Vasarely. En quoi consiste cette installation ?

Cette installation a été réalisée par deux artistes Djeff Regottaz et le collectif Sÿclo qui ont été accueillis en résidence à la Maison Numérique au mois de mai, cette résidence se fait en partenariat avec la fondation Vasarely qui nous prête un appartement pour loger les artistes et qui exposent l’œuvre réalisée pendant la résidence.

Euphosia 0.1 est une installation qui invite le public à venir nourrir des poissons grâce à l’envoi de SMS via des téléphones portables. En envoyant des messages on voit les mots s’afficher ; les mots tombent dans une sorte d’aquarium qui est vidéo projeté et là il y a des sortes de poissons qui viennent manger les mots au fur et à mesure. Selon les messages qu’on envoie on inflige des comportements différents au poisson. Si on lui envoie le mot « mort », le poisson va mourir, si on lui envoie une couleur, le poisson va changer de couleurs. L’idée c’était de faire un espèce de gros univers aquatique qui va se forger en fonction des messages qu’on envoie. Cette installation est visible jusqu’au 15 septembre.

http://www.festival-gamerz.com

JPEG - 163.6 ko

 



 

  • "Handala est le témoin de cette ère qui ne mourra jamais"

    On ne dit pas Algériens de France ou en France car ils sont français.

    par Danièle Dubreuil le Août 2014 à 16h46
  • 3es rencontres nationales des luttes de l’immigration (1/4) Saïd Bouamama : « L’impérialisme existe encore »

    Faire des conférences c’est bien mais...
    S Bouamama, un sociologue engagé ? quand on tape son nom sur internet et qu’on voit le nombre de fois qu’il s’est "engagé" en étant.... payé, c’est impressionant. beaucoup de ses travaux sont des réponses à des commandes publiques
    On ne peut pas se dire engagé et en même temps solliciter des fonds publics pour le faire. Ce pseudo sociologue engagé est en rélaité engagé pour ses fins de mois et pendant ce temps, nous on pointe au chômage

    par Hakim le Janvier 2015 à 10h09
  • Marseille : la Ville communique sur sa lutte contre l’habitat indigne

    bjr il suffit de venir au parc kalliste voir dans quel l’etas sont les appartement de marseille ,ils les laisse se dégrader ,ils n’ont méme pas pris la peinne de fermer les volets de certain d’entre eux sachant qu’ils risque de tombé a tous moment surtou quand le vent souffle ,puis apres c’est facile de demander de classé le batiment en carence !!!!mdr !!!

    par delaval le Décembre 2014 à 10h36
  • Les Algériens de France veulent créer leur lobby

    la question est : pourquoi Algérien en France alors que chacun pense que l’union du Maghreb est une bonne idée pour ces pays, même si cela ne marche pas actuellement.

    ce serait un bon signe des Maghrébins de France, non ?

    par Said le Octobre 2007 à 09h11

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 8 août

     

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, 9 août

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, prévu pour mercredi 9 Août à 18h. Les défenseurs de l’Histoire et du Patrimoine de Marseille appellent à se rassembler devant les vestiges de la Corderie à Marseille. Démontrant être toujours aussi mobilisés pour la sauvegarde totale des vestiges, la poursuite des fouilles et l’abandon définitive du projet d’immeuble. Interview dans le journal de France Culture du vendredi 4 août 2017 à Alain Nicolas était Conservateur en chef des Musées Nationaux de France, créateur du Musée d’Histoire de Marseille. docteur en archéologie. (...)

     

  • 8 août

     

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis "La cour d’appel d’Aix-en-Provence a condamné le militant Cédric Herrou, mardi 8 août, à quatre mois de prison avec sursis. L’agriculteur de Breil-sur-Roya (Alpes-Maritimes), visage de la solidarité et de l’aide apportée aux migrants qui traversent la frontière italienne par la vallée de la Roya, est plus sévèrement sanctionné qu’en première instance." En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2017/08/08/poursuivi-pour-aide-a-l-immigration-clandestine-cedric-herrou-attend-son-jugement-en-appel_5169880_1654200.html#dw62oCLAdEcDgVtS.99 En savoir plus sur (...)

     

  • 2 août

     

    3 août, Rassemblement sur site archéologique Corderie contre Vinci

    Suite au début de travaux entrepris ce matin par Vinci sur le site archéologique de La Coderie, qui doit être classé par Madame Nyssen ministre de Culture, demain jeudi 3 aout 2017 à 18h, un rassemblement devant le site archéologique au bd de la Corderie à Marseille est organisé par le CIQ St Victor, association " Laisse béton" et les marseillais.

     

  • 2 août

     

    Soutien à Cédric Herrou, Cour d’appel d’Aix le 8 Août

    Soutien à Cédric Herrou la Ligue des Droits de l’Homme Aix auquel s’associe Attac, appelle au soutien à Cédric Herrou. Le mardi 8 août à 08H00 : Rassemblement devant la cour d’appel à Aix-en-Provence, 20 Place Verdun. Pour avoir pris en charge des migrants sur le sol italien et les avoir aidés à transiter en sécurité vers la France. Cédric Herrou avait été condamné en février dernier à 3000 € d’amende avec sursis ; en appel, le 19 juin dernier, le procureur a requis 8 mois de prison avec sursis. L’arrêt de la Cour sera rendu le 8 août. NOUVEAU FILM : FESTIVAL DU DROIT D’ASILE DE CANNES par le Collectif Roya Solidaire : (...)

     

  • 1er août

     

    Calais : le conseil d’Etat oblige l’Etat à installer points d’eau et sanitaire pour les migrants

    Le rapporteur du Conseil d’Etat a recommandé vendredi de contraindre l’Etat à installer des points d’eau et des sanitaires à Calais pour les centaines d’exilés présents dans la ville. Depuis plusieurs semaines, un bras de fer oppose d’un côté les associations d’aide aux migrants, et de l’autre le ministère de l’Intérieur et la ville de Calais. La décision du Conseil d’Etat est attendue très prochainement. Elle devrait suivre les recommandations de son rapporteur http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/07/31/migrants-le-conseil-d-etat-demande-au-gouvernement-d-installer-des-points-d-eau-et-des-sanitaires-a-calais_5166938_3224.html

     

  • 11 mai

     

    Patrick Mennucci : "Mélenchon a choisi l’affrontement, il va l’avoir"

    Au micro de BFMTV ce mercredi, Patrick Mennucci a réagi à l’annonce de la candidature de Jean-Luc Mélenchon dans sa circonscription de Marseille pour les législatives. "C’est la cinquième fois qu’il change de lieu de vote, on va devoir discuter de tout ça, en même temps qu’il nous explique ce qu’il connaît du centre-ville de Marseille, à paris le Vieux-Port un jour de soleil et de meeting". Et dans un communiqué, Patrick Ménucchi critique ce parachutage parisien : "Jean-Luc Melenchon a fait le choix d’être candidat à Marseille, dans la 4ème circonscription des Bouches-du-Rhône, circonscription dont je suis le député sortant et candidat pour un second mandat. C’est une clarification. Il clarifie la (...)

     

  • 10 mai

     

    Benoît Hamon lancera son propre mouvement transpartisan le 1er juillet

    Benoît Hamon, candidat socialiste à l’élection présidentielle, a annoncé mercredi 10 mai, sur France Inter, vouloir lancer, le 1er juillet 2017, son propre mouvement, transpartisan. "Le 1er juillet, je lancerai un mouvement, large, qui s’adressera aux hommes et aux femmes de gauche, citoyens, a-t-il déclaré, pour être en situation de se retrouver, de penser les suites que nous pouvons donner à ce travail que nous avons commencé lors de la campagne présidentielle, un travail sur ces idées nouvelles". Ce mouvement n’a pas encore de nom, a-t-il (...)

     

  • 10 mai

     

    Législatives : Jean-Luc Mélenchon candidat à Marseille face au PS sortant Patrick Mennucci

    "Le chef de file de La France insoumise a informé ses adhérents de son choix. Il confirmera sa décision lors de sa visite à Marseille jeudi 11 mai. Jean-Luc Mélenchon devrait être candidat aux législatives à Marseille dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône. Le chef de file de La France insoumise, qui, mercredi 10 mai au matin sur l’antenne de RMC-BFM-TV, a estimé qu’il serait « probablement » candidat à Marseille, a confirmé son choix dans la journée dans une lettre adressée aux « insoumises et insoumis » marseillais, que Le Monde a pu consulter". En savoir plus sur (...)

     

  • 10 mai

     

    Anne Hidalgo, Christiane Taubira et Martine Aubry lancent un mouvement politique, "Dès demain"

    Ils s’adressent à "tous les humanistes qui croient encore en l’action". Des figures politiques comme les maires PS de Paris et Lille, Anne Hidalgo et Martine Aubry, et l’ex-ministre de la justice Christiane Taubira, ainsi que des intellectuels et des artistes, parmi lesquels Yann Arthus-Bertrand ou Jacques Higelin, cosignent une tribune publiée dans Le Monde, mercredi 10 mai. Ils y annoncent le lancement d’un mouvement politique baptisé Dès demain." http://www.francetvinfo.fr/politique/anne-hidalgo-christiane-taubira-et-martine-aubry-lancent-un-mouvement-politique-des-demain_2184369.html#xtor=CS1-746

     

  • 5 mai

     

    CONSOLAT VS US BOULOGNE : L’affiche du prochain match à domicile ce samedi 6 mai à 15h

    Contacté par Rachid Tigilt, un des fervent supporter du GS CONSOLAT nous relayons volontiers l’affiche du prochain match contre l’US Boulogne. En effet, encore une fois le club Marseillais évoluant en National fait une remarquable saison : il est 6ème à 7 point du leader ! Aussi pour saluer encore une fois les exploits du staff et de l’équipe du président Mingalon nous vous informons qu’il s’agit de l’avant-dernier match de la saison à domicile ( Stade La Martine) se jouera ce samedi, à 15h, Venez nombreux ! et hou ha allez Consolat (...)

     

Articles récents

Articles au hasard