Articles

Accueil > Actualités > Lundi, le conseil municipal se muera (peut-être) en un forum sur la (...)

 

Lundi, le conseil municipal se muera (peut-être) en un forum sur la situation des Rroms

14 octobre 2011 - Dernier ajout 15 octobre 2011

La perspective d’une table ronde devant permettre à l’ensemble des institutions locales de se pencher sur des solutions concernant l’accueil de Rroms Roumains à Marseille et en région semble encore loin. Deux élus entendent évoquer la question lors du conseil municipal de lundi ; temps politique qui sera également marqué par une manifestation emmenée par un collectif d’associations sur le quai faisant face à l’hémicycle. Dans un autre registre, un concert de soutien à la scolarisation d’enfants rroms sera donné ce week-end en l’église de la Belle de Mai.


 

Lundi, le traditionnel conseil municipal qui doit réunir les décideurs politiques marseillais, verra la question de l’accueil des « gens du voyage » et des Tsiganes originaires d’Europe de l’Est dans notre ville, mise sur le tapis. Après des mois d’inertie politique côté majorité présidentielle - si l’on fait abstraction de la farouche intensification estivale des expulsions de bidonvilles – les élus de tous bords devraient se voir interpeller, au sein même de l’hémicycle cette fois, par des représentants communistes et Front de gauche, sur la situation des Rroms à Marseille.

Lors d’un point presse qui s’est tenu mercredi dans l’enceinte de l’Unité d’Hébergement d’Urgence de la Madrague, Christian Pellicani et Jean-Marc Coppola, tous deux conseillers municipaux, ont tenu à rappeler l’engagement pris par le maire de Marseille cet été, par la voix de son adjointe Mme Servant, d’organiser une table ronde réunissant l’ensemble des institutions locales et représentative de l’Etat, pour trouver une issue respectable à la question de l’accueil des Rroms sur le territoire. Jean-Marc Coppola tient à aborder le sujet sous un angle plus large : « Des inégalités qui existaient en 2006 lors de l’élaboration, confiée à la Région par l’Etat du Schéma d’aménagement et de développement durable du territoire, entre les plus pauvres et les plus riches se sont accrues. Ce qui est neuf et très grave, c’est que nous avons constaté à l’aide des derniers indicateurs, que sur 100 territoires recensés comme étant les plus pauvres en France il y en a 25 dans la région : 23 à Marseille et deux à Toulon. Autour de nous il y a des poches de pauvreté extrême ».

JPEG - 119.9 ko

Christian Pellicani précise : « En août, Mme Servant, au nom du maire, s’était engagée à ce qu’il y ait une table ronde avec les services de l’Etat, la municipalité, les associations, l’ensemble des travailleurs sociaux. Je note ce que l’on pourrait qualifier de déni de parole : on va rappeler sereinement au maire de Marseille que s’il n’a pas à endosser les responsabilités de l’Etat, il en a au moins une, celle de favoriser la collaboration entre les institutions. […] On ne découvre pas le problème et aujourd’hui, il y a urgence politique ». M. Coppola insiste : « Il y a des moments pour la bataille politique, lorsque l’on n’est pas d’accord sur la façon de voir la société. Mais là c’est un problème trop crucial. Nous sommes dans un état d’esprit constructif ».

Une question qui appelle des « solutions individuelles »

Si pour lui «  la République a failli », la situation complexe trouvera peut-être une issue dans la recherche de « solutions individuelles et adaptées », que seule une table ronde peut faire émerger, en fonction des compétences et moyens dévolus à chacune des parties prenantes.

Tandis que René Giancarli, directeur du Samu Social de Marseille acquiesce, le directeur de l’UHU de la Madrague défend le travail mené au quotidien et devant un impératif absolu auprès des quelques dizaines de personnes reçues au sein du centre, transformé de fait en « accueil de jour ». « Alors que le matin ils sont 20, ils peuvent être 50 le soir, indique Gilles Chalopin. Vous avez une population qui est libre. Nous essayons de respecter leur façon de vivre ». Il contourne l’imputation lancée par des associations selon laquelle le centre d’hébergement aurait été transformé en véritable succursale d’un centre de rétention (lors des dernières évacuations de terrain menées à Marseille, seules les personnes ayant accepté le principe d’un retour dans leur pays d’origine ont eu accès à des nuitées précédant leur départ) : « Nous ne choisissons pas du tout les personnes. […] Le Samu social c’est la mairie ; l’UHU c’est l’Armée du Salut. Et dans ce cadre nous ne mettons pas les gens dehors, en attendant qu’ils trouvent une solution autre, un appartement par exemple ». « Ce qui se passe à l’extérieur, on ne le maîtrise pas », concède-t-il, refusant de s’exprimer plus avant sur le sujet, un peu embarrassé. En attendant, le responsable et ses équipes mènent des actions en concertation avec des associations impliquées, comme des campagnes de vaccination avec Médecins du monde, ou encore l’accompagnement vers la scolarisation des enfants avec l’Ampil.

Et René Giancarli d’assurer que quelques Rroms bénéficient même d’un « accompagnement vers l’emploi ». La préfecture aurait-elle débloqué la situation de l’accès au travail pour les Rroms, relevant pour l’instant d’un régime transitoire appliqué aux ressortissants européens roumains et bulgares, extrêmement restrictif en terme d’accès au marché du travail ? Des permis de travail ont-ils été délivrés ? Des employeurs ont-ils accepté de s’acquitter de la taxe rendue obligatoire pour l’embauche de ces citoyens de l’Union ? « Vous avez dans ces populations-là des gens qui sont experts dans des métiers. Il y a des personnes qui ont des niveaux scolaires importants », rétorque le directeur du Samu.

Dans la perspective où, en début de semaine prochaine, « l’interpellation du maire et de l’Etat » ne produit pas l’effet escompté, « on remettra tous les jours notre ouvrage sur le métier », garantit Jean-Marc Coppola. « On ne veut pas seulement attendre et attendre, mais agir, jusqu’à obtenir gain de cause », complète Christian Pellicani. Un comité de suivi sera créé dans cet optique, si besoin est. Le cas échéant, une manifestation, qui aura lieu en face de l’Hôtel de ville le jour même à 11h30 et à l’appel du collectif Rroms de Marseille, rappellera les élus à leurs responsabilités et promesses.


- Samedi soir, un "Concert solidaire" au profit de la scolarisation des enfants rroms
Le 15 octobre 2011 à 19h30, en l’église de la Belle de Mai (place Placide Caffo, IIIe arrondissement), l’ensemble vocal Catanha interprètera un répertoire classique (Bach, Mozart, Haendel...) lors d’un "concert solidaire". La participation, libre, profitera directement à la scolarisation d’enfants rroms, en partenariat avec Rencontres Tsiganes, l’Ampil et Médecins du Monde.

 



 

  • "Handala est le témoin de cette ère qui ne mourra jamais"

    On ne dit pas Algériens de France ou en France car ils sont français.

    par Danièle Dubreuil le Août 2014 à 16h46
  • 3es rencontres nationales des luttes de l’immigration (1/4) Saïd Bouamama : « L’impérialisme existe encore »

    Faire des conférences c’est bien mais...
    S Bouamama, un sociologue engagé ? quand on tape son nom sur internet et qu’on voit le nombre de fois qu’il s’est "engagé" en étant.... payé, c’est impressionant. beaucoup de ses travaux sont des réponses à des commandes publiques
    On ne peut pas se dire engagé et en même temps solliciter des fonds publics pour le faire. Ce pseudo sociologue engagé est en rélaité engagé pour ses fins de mois et pendant ce temps, nous on pointe au chômage

    par Hakim le Janvier 2015 à 10h09
  • Marseille : la Ville communique sur sa lutte contre l’habitat indigne

    bjr il suffit de venir au parc kalliste voir dans quel l’etas sont les appartement de marseille ,ils les laisse se dégrader ,ils n’ont méme pas pris la peinne de fermer les volets de certain d’entre eux sachant qu’ils risque de tombé a tous moment surtou quand le vent souffle ,puis apres c’est facile de demander de classé le batiment en carence !!!!mdr !!!

    par delaval le Décembre 2014 à 10h36
  • Les Algériens de France veulent créer leur lobby

    la question est : pourquoi Algérien en France alors que chacun pense que l’union du Maghreb est une bonne idée pour ces pays, même si cela ne marche pas actuellement.

    ce serait un bon signe des Maghrébins de France, non ?

    par Said le Octobre 2007 à 09h11

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 8 août

     

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, 9 août

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, prévu pour mercredi 9 Août à 18h. Les défenseurs de l’Histoire et du Patrimoine de Marseille appellent à se rassembler devant les vestiges de la Corderie à Marseille. Démontrant être toujours aussi mobilisés pour la sauvegarde totale des vestiges, la poursuite des fouilles et l’abandon définitive du projet d’immeuble. Interview dans le journal de France Culture du vendredi 4 août 2017 à Alain Nicolas était Conservateur en chef des Musées Nationaux de France, créateur du Musée d’Histoire de Marseille. docteur en archéologie. (...)

     

  • 8 août

     

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis "La cour d’appel d’Aix-en-Provence a condamné le militant Cédric Herrou, mardi 8 août, à quatre mois de prison avec sursis. L’agriculteur de Breil-sur-Roya (Alpes-Maritimes), visage de la solidarité et de l’aide apportée aux migrants qui traversent la frontière italienne par la vallée de la Roya, est plus sévèrement sanctionné qu’en première instance." En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2017/08/08/poursuivi-pour-aide-a-l-immigration-clandestine-cedric-herrou-attend-son-jugement-en-appel_5169880_1654200.html#dw62oCLAdEcDgVtS.99 En savoir plus sur (...)

     

  • 2 août

     

    3 août, Rassemblement sur site archéologique Corderie contre Vinci

    Suite au début de travaux entrepris ce matin par Vinci sur le site archéologique de La Coderie, qui doit être classé par Madame Nyssen ministre de Culture, demain jeudi 3 aout 2017 à 18h, un rassemblement devant le site archéologique au bd de la Corderie à Marseille est organisé par le CIQ St Victor, association " Laisse béton" et les marseillais.

     

  • 2 août

     

    Soutien à Cédric Herrou, Cour d’appel d’Aix le 8 Août

    Soutien à Cédric Herrou la Ligue des Droits de l’Homme Aix auquel s’associe Attac, appelle au soutien à Cédric Herrou. Le mardi 8 août à 08H00 : Rassemblement devant la cour d’appel à Aix-en-Provence, 20 Place Verdun. Pour avoir pris en charge des migrants sur le sol italien et les avoir aidés à transiter en sécurité vers la France. Cédric Herrou avait été condamné en février dernier à 3000 € d’amende avec sursis ; en appel, le 19 juin dernier, le procureur a requis 8 mois de prison avec sursis. L’arrêt de la Cour sera rendu le 8 août. NOUVEAU FILM : FESTIVAL DU DROIT D’ASILE DE CANNES par le Collectif Roya Solidaire : (...)

     

  • 1er août

     

    Calais : le conseil d’Etat oblige l’Etat à installer points d’eau et sanitaire pour les migrants

    Le rapporteur du Conseil d’Etat a recommandé vendredi de contraindre l’Etat à installer des points d’eau et des sanitaires à Calais pour les centaines d’exilés présents dans la ville. Depuis plusieurs semaines, un bras de fer oppose d’un côté les associations d’aide aux migrants, et de l’autre le ministère de l’Intérieur et la ville de Calais. La décision du Conseil d’Etat est attendue très prochainement. Elle devrait suivre les recommandations de son rapporteur http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/07/31/migrants-le-conseil-d-etat-demande-au-gouvernement-d-installer-des-points-d-eau-et-des-sanitaires-a-calais_5166938_3224.html

     

  • 11 mai

     

    Patrick Mennucci : "Mélenchon a choisi l’affrontement, il va l’avoir"

    Au micro de BFMTV ce mercredi, Patrick Mennucci a réagi à l’annonce de la candidature de Jean-Luc Mélenchon dans sa circonscription de Marseille pour les législatives. "C’est la cinquième fois qu’il change de lieu de vote, on va devoir discuter de tout ça, en même temps qu’il nous explique ce qu’il connaît du centre-ville de Marseille, à paris le Vieux-Port un jour de soleil et de meeting". Et dans un communiqué, Patrick Ménucchi critique ce parachutage parisien : "Jean-Luc Melenchon a fait le choix d’être candidat à Marseille, dans la 4ème circonscription des Bouches-du-Rhône, circonscription dont je suis le député sortant et candidat pour un second mandat. C’est une clarification. Il clarifie la (...)

     

  • 10 mai

     

    Benoît Hamon lancera son propre mouvement transpartisan le 1er juillet

    Benoît Hamon, candidat socialiste à l’élection présidentielle, a annoncé mercredi 10 mai, sur France Inter, vouloir lancer, le 1er juillet 2017, son propre mouvement, transpartisan. "Le 1er juillet, je lancerai un mouvement, large, qui s’adressera aux hommes et aux femmes de gauche, citoyens, a-t-il déclaré, pour être en situation de se retrouver, de penser les suites que nous pouvons donner à ce travail que nous avons commencé lors de la campagne présidentielle, un travail sur ces idées nouvelles". Ce mouvement n’a pas encore de nom, a-t-il (...)

     

  • 10 mai

     

    Législatives : Jean-Luc Mélenchon candidat à Marseille face au PS sortant Patrick Mennucci

    "Le chef de file de La France insoumise a informé ses adhérents de son choix. Il confirmera sa décision lors de sa visite à Marseille jeudi 11 mai. Jean-Luc Mélenchon devrait être candidat aux législatives à Marseille dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône. Le chef de file de La France insoumise, qui, mercredi 10 mai au matin sur l’antenne de RMC-BFM-TV, a estimé qu’il serait « probablement » candidat à Marseille, a confirmé son choix dans la journée dans une lettre adressée aux « insoumises et insoumis » marseillais, que Le Monde a pu consulter". En savoir plus sur (...)

     

  • 10 mai

     

    Anne Hidalgo, Christiane Taubira et Martine Aubry lancent un mouvement politique, "Dès demain"

    Ils s’adressent à "tous les humanistes qui croient encore en l’action". Des figures politiques comme les maires PS de Paris et Lille, Anne Hidalgo et Martine Aubry, et l’ex-ministre de la justice Christiane Taubira, ainsi que des intellectuels et des artistes, parmi lesquels Yann Arthus-Bertrand ou Jacques Higelin, cosignent une tribune publiée dans Le Monde, mercredi 10 mai. Ils y annoncent le lancement d’un mouvement politique baptisé Dès demain." http://www.francetvinfo.fr/politique/anne-hidalgo-christiane-taubira-et-martine-aubry-lancent-un-mouvement-politique-des-demain_2184369.html#xtor=CS1-746

     

  • 5 mai

     

    CONSOLAT VS US BOULOGNE : L’affiche du prochain match à domicile ce samedi 6 mai à 15h

    Contacté par Rachid Tigilt, un des fervent supporter du GS CONSOLAT nous relayons volontiers l’affiche du prochain match contre l’US Boulogne. En effet, encore une fois le club Marseillais évoluant en National fait une remarquable saison : il est 6ème à 7 point du leader ! Aussi pour saluer encore une fois les exploits du staff et de l’équipe du président Mingalon nous vous informons qu’il s’agit de l’avant-dernier match de la saison à domicile ( Stade La Martine) se jouera ce samedi, à 15h, Venez nombreux ! et hou ha allez Consolat (...)

     

Articles récents

Articles au hasard