Articles

Accueil > Actualités > Les violences faites aux femmes : elles se produisent partout

 

Les violences faites aux femmes : elles se produisent partout

8 novembre 2010

Les violences faites aux femmes restent hélas d’actualité. Déclaré Grande Cause Nationale 2010, le problème de société est pesant, tragique, très sous-estimé. Le 4 novembre, la Maison de la Région à Marseille accueillait la journée de lancement des actions de lutte contre toutes les violences faites aux femmes. Le CIDFF 13 (Centre d’information sur les droits des femmes et des familles des Bouches-du-Rhône) présentait avec ses partenaires institutionnels et associatifs le programme jusqu’à fin novembre dont la manifestation phare le 25 novembre aux Docks des Suds.


 

JPEG - 52.9 ko

Plus d’un million de femmes entre 18 et 60 ans ont été victimes de violences en France, en 2005 et 2006. 2009 : 140 ont été battues à mort par leur conjoint, 232 ont mis fin à leurs jours. 330 000 femmes ont subi des coups de leur conjoint entre 2006 et 2008 (source CODIF, Centre d’orientation, de documentation et d’information des femmes). « Pour les meurtres, on a tous les chiffres mais on est encore loin de la réalité » commente Gaëlle Lenfant, vice-présidente du Conseil régional déléguée aux Droits des Femmes. Concernant les violences au travail, une femme sur six se plaint de pressions psychologiques, 8.5 % d’agressions verbales. Femmes, victimes de viols, de mutilations sexuelles ou de mariages forcés se comptent par milliers. « On le sait tout cela mais il faut continuer de le dire » ajoute Catherine Body, directrice du CIDFF 13. D’autres formes de violences viennent s’ajouter à cette liste noire : violences économiques, sociétales, harcèlements psychologiques dans le cadre de la famille,…

Soirée du 25 novembre au Dock des Suds

Centres sociaux, maisons pour tous, associations, artistes s’impliquent en ce mois de novembre en région PACA et en particulier sur le département, Arles, Aubagne, La Ciotat, Port-de-Bouc et Marseille. Deux démarches se croisent : la campagne Grande Cause Nationale 2010 via une foule d’actions nationales ou locales d’un collectif ad hoc et la journée internationale de lutte contre toutes les violences faites aux femmes du 25 novembre. Ce collectif est constitué de 25 associations, chacune étant engagée dans ce combat. A l’image du CIDFF Phocéen, Femmes Solidaires, Sos Femmes, Amicale du Nid, Collectif 13 Droits des femmes. Les objectifs de cette campagne sont de rendre visibles les violences faites aux femmes, de donner une meilleure visibilité de l’accompagnement des femmes, de conforter le soutien aux associations et de tenter de résoudre les inégalités femmes-hommes.

Le 25 novembre, tout le monde est concerné. Le CIDFF souhaite rassembler largement, toucher des publics différents en utilisant les réseaux sociaux tels Facebook, You Tube. Le rassemblement se passe au Dock des Suds-La Plazza.

Le programme d’initiatives a mobilisé tous les partenaires publics, Etat, Ville, Département, Région. Ils étaient là jeudi à la Maison de la Région pour parler de ces violences faites aux femmes. A l’initiative du Collectif 13, des affiches de la journée du 25 novembre seront placardées sur les bus de la RTM. Ce 4 novembre, était inaugurée également une exposition de réalisations graphiques d’usagères de lieux de proximité, complétée de la présentation d’œuvres d’artistes locaux.

JPEG - 63.5 ko

Les violences faites aux femmes : « à côté de chez nous »

Grande Cause Nationale 2010, la loi du 9 juillet 2010…les efforts ne sont pas vains, l’espoir non plus. Cette nouvelle loi est relative aux violences faites aux femmes, aux violences au sein des couples et aux incidences de ces dernières sur les enfants. Prévenir les violences et protéger les victimes sont la priorité. Amnesty International en fait aussi une affaire d’Etat.

Les violences faites aux femmes « se passent à côté de chez nous, la solidarité de proximité est indispensable. Tout un chacun peut être acteur » ou victime, souligne Marie-Françoise Lecaillon, directrice départementale de la Cohésion Sociale. Se pose ainsi immanquablement la question de proximité, cette difficile frontière entre privé et public. Or, autour de la table, elles sont plusieurs responsables à l’affirmer : ce qui relève de la sphère privée peut être du ressort politique. « La politique publique doit s’en emparer. On ne peut pas laisser faire, on vit dans une société » respectant des valeurs, commente Ferten Djendoubi, juriste de Droit international privé au CIDFF. L’adjointe d’arrondissement du 13/14e déléguée aux droits des femmes, à l’égalité poursuit qu’ « il est difficile de faire émerger » les informations, émanant du milieu conjugal. « Il faut que la femme soit déculpabilisée. Lui donner les moyens qu’elle se rende compte de ces violences » pour s’en extraire, analyse Ferten Djendoubi. « On ne pourra changer les choses que par l’éducation. Faire passer le message : on est tous différents » souligne Evelyne Santoru-Joly, conseillère générale déléguée à la Défense des droits de la femme des Bouches-du-Rhône.

Violences faites aux femmes en augmentation…

Gaëlle Lenfant se persuade à juste titre qu’ « il faut déconstruire » une Histoire de France. 1965 correspond à la fin d’autorisation de travailler et d’ouvrir un compte bancaire auprès de son mari ! Sans parler du droit de vote très tardif. Il lui paraît essentiel de « travailler autour de la cellule familiale sur un principe : chacun est différent en ayant les mêmes droits ». Gaëlle Lenfant, par ailleurs secrétaire nationale adjointe aux droits des femmes au Parti socialiste affirme que « les violences faites aux femmes sont en augmentation et ensuite, on nous traite de sexistes ! Je mets en garde contre des propos particulièrement graves comme « vous exagérez » (les chiffres, les situations) ».

Les constats de violences faites aux femmes sont souvent banalisés en particulier dans le milieu socio-économique. Catherine Body renchérit, « il y a des différences économiques, la femme n’a pas la même place dans la société. C’est le résultat » de notre environnement. Ferten Djendoubi renchérit « les femmes ne sont pas en capacité économiquement d’être autonomes car elles subissent le temps partiel pour 80 % d’entre elles. Dans ce cas, vous ne pouvez pas vous échapper » de violences conjugales. La préparation au départ du domicile est incontournable, « il faut une prise en charge économique, psychologique, juridique. Et éducative pour les enfants » analyse la juriste.

JPEG - 73.7 ko

Economie : écarts de salaires inacceptables

Toutes considèrent que les écarts de salaires (moyenne de 20 %) entre les hommes et les femmes traduisent une violence économique. La problématique des retraites vient accentuer leur précarité. Une démarche intégrée dans les grandes entreprises ou les institutions commence à s’effectuer. Mais cette initiative positive échappe encore complètement aux petites entreprises.

Les discriminations sexistes existent depuis la nuit des temps. L’évolution de la société n’a pas changé profondément le cours des choses. C’est pourquoi la campagne Grande Cause nationale 2010 et la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes sont plus que jamais indispensables pour avancer toujours et encore…un peu.

Pour info, plan triennal 2008-2010, « Douze objectifs pour combattre les violences faites aux femmes », www.travail-solidarité.gouv.fr.

Campagne Grande Cause Nationale 2010, http://www.violencesfaitesauxfemmes.com

A Marseille, découvrez le programme des actions à venir et notamment de la soirée du jeudi 25 novembre au Dock des Suds-La Plazza de 18h 30 à 22h 30 sur http://www.infofemmes13.com (entrée sur présentation de la contremarque à télécharger sur le site ou sur Facebook pour le 25 novembre).

Pour info, CIDFF Phocéen/13, 5 rue Moustier, 13001 Marseille, tél 04 96 11 07 99, e-mail phoceen@cidff13.co, site http://www.infofemmes13.com

Des flyers sont diffusés lors de la campagne. Intitulés « Stop aux violences faites aux femmes », ils répertorient tous les N° d’urgence et d’associations d’aide aux femmes :

Numéro national 3919

SOS VIOL 04 91 33 16 60 (aide aux victimes de viol)

CODIF 04 91 33 42 07 (information sur les droits)

AVAD 04 96 11 68 80 (aide aux victimes)

Planning familial 04 91 91 09 39

GAMS 04 91 95 83 55 (mutilations sexuelles)

AMICALE DU NID 04 91 29 77 00 (prostitution)

VOIX DE FEMMES 01 30 31 55 76 (hébergements d’urgence)

NPNS 06 35 47 64 79 (mariages forcés)

CIDFF PHOCEEN 04 96 11 07 99 (information sur les droits)

SOS FEMMES 04 91 24 61 50 (violences conjugales)

BUREAU D’AIDE AUX VICTIMES 04 96 11 68 80 (Police Nationale)

 



 

  • "Handala est le témoin de cette ère qui ne mourra jamais"

    On ne dit pas Algériens de France ou en France car ils sont français.

    par Danièle Dubreuil le Août 2014 à 16h46
  • 3es rencontres nationales des luttes de l’immigration (1/4) Saïd Bouamama : « L’impérialisme existe encore »

    Faire des conférences c’est bien mais...
    S Bouamama, un sociologue engagé ? quand on tape son nom sur internet et qu’on voit le nombre de fois qu’il s’est "engagé" en étant.... payé, c’est impressionant. beaucoup de ses travaux sont des réponses à des commandes publiques
    On ne peut pas se dire engagé et en même temps solliciter des fonds publics pour le faire. Ce pseudo sociologue engagé est en rélaité engagé pour ses fins de mois et pendant ce temps, nous on pointe au chômage

    par Hakim le Janvier 2015 à 10h09
  • Marseille : la Ville communique sur sa lutte contre l’habitat indigne

    bjr il suffit de venir au parc kalliste voir dans quel l’etas sont les appartement de marseille ,ils les laisse se dégrader ,ils n’ont méme pas pris la peinne de fermer les volets de certain d’entre eux sachant qu’ils risque de tombé a tous moment surtou quand le vent souffle ,puis apres c’est facile de demander de classé le batiment en carence !!!!mdr !!!

    par delaval le Décembre 2014 à 10h36
  • Les Algériens de France veulent créer leur lobby

    la question est : pourquoi Algérien en France alors que chacun pense que l’union du Maghreb est une bonne idée pour ces pays, même si cela ne marche pas actuellement.

    ce serait un bon signe des Maghrébins de France, non ?

    par Said le Octobre 2007 à 09h11

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 8 août

     

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, 9 août

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, prévu pour mercredi 9 Août à 18h. Les défenseurs de l’Histoire et du Patrimoine de Marseille appellent à se rassembler devant les vestiges de la Corderie à Marseille. Démontrant être toujours aussi mobilisés pour la sauvegarde totale des vestiges, la poursuite des fouilles et l’abandon définitive du projet d’immeuble. Interview dans le journal de France Culture du vendredi 4 août 2017 à Alain Nicolas était Conservateur en chef des Musées Nationaux de France, créateur du Musée d’Histoire de Marseille. docteur en archéologie. (...)

     

  • 8 août

     

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis "La cour d’appel d’Aix-en-Provence a condamné le militant Cédric Herrou, mardi 8 août, à quatre mois de prison avec sursis. L’agriculteur de Breil-sur-Roya (Alpes-Maritimes), visage de la solidarité et de l’aide apportée aux migrants qui traversent la frontière italienne par la vallée de la Roya, est plus sévèrement sanctionné qu’en première instance." En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2017/08/08/poursuivi-pour-aide-a-l-immigration-clandestine-cedric-herrou-attend-son-jugement-en-appel_5169880_1654200.html#dw62oCLAdEcDgVtS.99 En savoir plus sur (...)

     

  • 2 août

     

    3 août, Rassemblement sur site archéologique Corderie contre Vinci

    Suite au début de travaux entrepris ce matin par Vinci sur le site archéologique de La Coderie, qui doit être classé par Madame Nyssen ministre de Culture, demain jeudi 3 aout 2017 à 18h, un rassemblement devant le site archéologique au bd de la Corderie à Marseille est organisé par le CIQ St Victor, association " Laisse béton" et les marseillais.

     

  • 2 août

     

    Soutien à Cédric Herrou, Cour d’appel d’Aix le 8 Août

    Soutien à Cédric Herrou la Ligue des Droits de l’Homme Aix auquel s’associe Attac, appelle au soutien à Cédric Herrou. Le mardi 8 août à 08H00 : Rassemblement devant la cour d’appel à Aix-en-Provence, 20 Place Verdun. Pour avoir pris en charge des migrants sur le sol italien et les avoir aidés à transiter en sécurité vers la France. Cédric Herrou avait été condamné en février dernier à 3000 € d’amende avec sursis ; en appel, le 19 juin dernier, le procureur a requis 8 mois de prison avec sursis. L’arrêt de la Cour sera rendu le 8 août. NOUVEAU FILM : FESTIVAL DU DROIT D’ASILE DE CANNES par le Collectif Roya Solidaire : (...)

     

  • 1er août

     

    Calais : le conseil d’Etat oblige l’Etat à installer points d’eau et sanitaire pour les migrants

    Le rapporteur du Conseil d’Etat a recommandé vendredi de contraindre l’Etat à installer des points d’eau et des sanitaires à Calais pour les centaines d’exilés présents dans la ville. Depuis plusieurs semaines, un bras de fer oppose d’un côté les associations d’aide aux migrants, et de l’autre le ministère de l’Intérieur et la ville de Calais. La décision du Conseil d’Etat est attendue très prochainement. Elle devrait suivre les recommandations de son rapporteur http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/07/31/migrants-le-conseil-d-etat-demande-au-gouvernement-d-installer-des-points-d-eau-et-des-sanitaires-a-calais_5166938_3224.html

     

  • 11 mai

     

    Patrick Mennucci : "Mélenchon a choisi l’affrontement, il va l’avoir"

    Au micro de BFMTV ce mercredi, Patrick Mennucci a réagi à l’annonce de la candidature de Jean-Luc Mélenchon dans sa circonscription de Marseille pour les législatives. "C’est la cinquième fois qu’il change de lieu de vote, on va devoir discuter de tout ça, en même temps qu’il nous explique ce qu’il connaît du centre-ville de Marseille, à paris le Vieux-Port un jour de soleil et de meeting". Et dans un communiqué, Patrick Ménucchi critique ce parachutage parisien : "Jean-Luc Melenchon a fait le choix d’être candidat à Marseille, dans la 4ème circonscription des Bouches-du-Rhône, circonscription dont je suis le député sortant et candidat pour un second mandat. C’est une clarification. Il clarifie la (...)

     

  • 10 mai

     

    Benoît Hamon lancera son propre mouvement transpartisan le 1er juillet

    Benoît Hamon, candidat socialiste à l’élection présidentielle, a annoncé mercredi 10 mai, sur France Inter, vouloir lancer, le 1er juillet 2017, son propre mouvement, transpartisan. "Le 1er juillet, je lancerai un mouvement, large, qui s’adressera aux hommes et aux femmes de gauche, citoyens, a-t-il déclaré, pour être en situation de se retrouver, de penser les suites que nous pouvons donner à ce travail que nous avons commencé lors de la campagne présidentielle, un travail sur ces idées nouvelles". Ce mouvement n’a pas encore de nom, a-t-il (...)

     

  • 10 mai

     

    Législatives : Jean-Luc Mélenchon candidat à Marseille face au PS sortant Patrick Mennucci

    "Le chef de file de La France insoumise a informé ses adhérents de son choix. Il confirmera sa décision lors de sa visite à Marseille jeudi 11 mai. Jean-Luc Mélenchon devrait être candidat aux législatives à Marseille dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône. Le chef de file de La France insoumise, qui, mercredi 10 mai au matin sur l’antenne de RMC-BFM-TV, a estimé qu’il serait « probablement » candidat à Marseille, a confirmé son choix dans la journée dans une lettre adressée aux « insoumises et insoumis » marseillais, que Le Monde a pu consulter". En savoir plus sur (...)

     

  • 10 mai

     

    Anne Hidalgo, Christiane Taubira et Martine Aubry lancent un mouvement politique, "Dès demain"

    Ils s’adressent à "tous les humanistes qui croient encore en l’action". Des figures politiques comme les maires PS de Paris et Lille, Anne Hidalgo et Martine Aubry, et l’ex-ministre de la justice Christiane Taubira, ainsi que des intellectuels et des artistes, parmi lesquels Yann Arthus-Bertrand ou Jacques Higelin, cosignent une tribune publiée dans Le Monde, mercredi 10 mai. Ils y annoncent le lancement d’un mouvement politique baptisé Dès demain." http://www.francetvinfo.fr/politique/anne-hidalgo-christiane-taubira-et-martine-aubry-lancent-un-mouvement-politique-des-demain_2184369.html#xtor=CS1-746

     

  • 5 mai

     

    CONSOLAT VS US BOULOGNE : L’affiche du prochain match à domicile ce samedi 6 mai à 15h

    Contacté par Rachid Tigilt, un des fervent supporter du GS CONSOLAT nous relayons volontiers l’affiche du prochain match contre l’US Boulogne. En effet, encore une fois le club Marseillais évoluant en National fait une remarquable saison : il est 6ème à 7 point du leader ! Aussi pour saluer encore une fois les exploits du staff et de l’équipe du président Mingalon nous vous informons qu’il s’agit de l’avant-dernier match de la saison à domicile ( Stade La Martine) se jouera ce samedi, à 15h, Venez nombreux ! et hou ha allez Consolat (...)

     

Articles récents

Articles au hasard