Articles

Accueil > Actualités > Les « hauts Canebière » : ça bouge ce week-end avec les Portes Ouvertes (...)

 

Les « hauts Canebière » : ça bouge ce week-end avec les Portes Ouvertes Consolat

6 octobre 2011

Impulsées par la galerie Andiamo depuis six années, les Portes Ouvertes Consolat sont l’occasion de découvrir les artistes qui se nichent dans le premier arrondissement, non loin de la rue Consolat ou plus généralement dans le quartier « haut Canebière ». Le menu artistique et citoyen de cette année laisse la part belle aux installations, concerts et repas de quartier. En avant la fête !


 

Fédérant de nombreux lieux publics, comme les restaurants, les bars, la galerie Andiamo a su proposer un rendez-vous pérenne aux habitants et aux artistes du quartier. Loin de l’art officiel, les POC offrent la place à des artistes émergents et d’autres plus confirmés. Une façon aussi pour la galerie associative de créer un temps fort annuel, point d’orgue de son travail quotidien avec les artistes. Sur un week-end ; c’est donc tout un quartier qui s’éveille et qui devient un lieu enfin stimulant pour les yeux et les oreilles.

Financé en partie par le Conseil Général, la Chambre des Commerce, puis plus récemment par la Mairie de secteur 1-7, le Conseil Régional et enfin, la ville de Marseille via les Musées de Marseille, le Festival reste un temps avant tout populaire.

Le vendredi 7 octobre, coup d’envoi sera donné avec un vernissage commun à toutes les expositions.

Plus tard dans la soirée chacun pourra voguer à sa guise de lieu en lieu, de vernissage en vernissage. Les insomniaques et autres noctambules auront le loisir de se réfugier dans une dizaine de lieux qui resteront ouverts pour l’occasion de 20h00 à 02h00 du matin.

Côté art pur, cinq heures seront nécessaires pour visiter tous les lieux d’exposition au total 50 lieux ont joué le jeu. Cette année, François Piquet, Pierre Surtel et le Collectif les Ordur’hier proposent des installations monumentales dans l’espace public, spécialement créés pour l’évènement.

Picto-disco !

Petits coups de projecteurs sur certains des artistes programmés.

Cyril Moulinié, artiste plasticien de l’atelier Lebel, présente ses « picto disco » à Résurgences, 111 rue Consolat. Parti de l’idée du pictogramme qui envahit visuellement notre espace, il redessine, relooke, réinvente des pictogrammes, plus fun et plus sexy.

JPEG - 78.6 ko
Picto disco de Cyril Moulinier

Artiste Frank Graham

A la Maison-atelier de Frank Garam, au 30 Bd de la Libération, vous pourrez découvrir « Le travail de l’artiste qui trouve son origine dans le passage du rebus au rébus à travers une grammaire dont il fait usage dans la réalisation de poèmes-objets ».

Au cyberkartie, 16, Bd National, notons les peintures d’Eifrig, inspirées par la peinture de l’Allemagne de l’est, celle née de la propagande socialiste ainsi que du mouvement « Neuer Realismus ». Sur les 50 expos, une nécessairement vous touchera.

Peinture Eifrig

Le Festival, gratuit pour tous est aussi l’opportunité d’une soirée concert, d’un repas de quartier et des nombreuses animations et ateliers concoctés durant tout le weekend.

Outre les expositions, les familles avec enfants pourront trouver des petites pépites lors d’ateliers d’art plastiques, de dédicaces, de démonstration de tango, de diffusion de courts métrages, de concerts et de projections. Samedi de 10h à 16 h un atelier artistique aura lieu place Alexandre Labadié à la Rotonde. La grande idée festive de la journée est de créer son masque pour rejoindre le bal masqué insolite proposé par le trio de rue, Loch Band à 18 h.

El Kardinal !

Sur la même place à 21 h, Le spectacle tout public El kardinal ! met en scène un personnage religieux et un peu fou. Loufoqueries en perspective… Enfin, dimanche, l’espace sera laissé pour un repas de quartier convivial.

Watcha Clan : samedi 22h

Concerts : par la Mesón

Pour les danseurs et autres amateurs de fêtes, la nuit de samedi foisonne d’évènements musicaux. C’est la Mesón, lieu culturel associatif marseillais, situé rue Consolat, qui a réalisé la programmation musicale du week-end. Habituée à faire bouger les choses, espace de cours de danse flamenco, de répétition en semaine et de concerts les week-ends, la Mesón signe le festival de musiques improvisées, des grandes soirées flamenco ou le festival "Jazz sur la Ville". Cette année Watcha Clan, mix entre influences électroniques urbaines (drum and bass, hip-hop) et folklores d’Afrique du nord, d’Israël, de Turquie et des Balkans risque de vous faire voyager.

On pourra aussi écouter samedi à 20h30 le Nafas Trio emmené par Ahmad Compaoré, Fred Pichot et Sylvain Terminiello qui jouent une musique métissée. Mélange de thèmes traditionnels revisités (africain, oriental, tzigane ouklezmer) mâtinés d’une patte électro.

Nafas Trio : samedi 20h30

Adila Carles, dimanche 09 à 17 h

Tout autre univers avec Adila Carles alias la Diva renversante, une soprano à l’univers fantastique. A découvrir donc…

POC : 30 cours Joseph Thierry, 13001 Marseille

Tél. : 04 91 95 80 88

Les expositions

vendredi 07 octobre à partir de 19h00

samedi 08 octobre : de 10h00 à 19h00

NOCTURNE de 20h00 à 02h00

dimanche 09 octobre : de 11h00 à 13h30 et de 15h00 à 18h00

 



 

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 17 octobre

     

    La ville de Marseille a voté un plan à 1 milliard d’euros de reconstruction des écoles, par des partenariat public-privé

    Un plan massif, à un milliard d’euros, pour reconstruire les écoles de Marseille Régulièrement épinglée pour le délabrement de certaines écoles publiques, la ville de Marseille a voté lundi un plan massif de reconstruction d’un montant d’un milliard d’euros, via des partenariats public-privé (PPP) contestés par l’opposition. "Le projet que nous nous apprêtons à lancer est considérable, c’est un véritable plan Marshall qui n’a aucun équivalent ni dans l’histoire de la ville de Marseille ni dans aucune autre ville", a vanté le maire (LR) Jean-Claude Gaudin, devant le conseil municipal. Le plan prévoit la destruction de 31 établissements obsolètes des années 1960, et leur remplacement par 28 nouvelles écoles, (...)

     

  • 16 octobre

     

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité à Marseille lance une pétition

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité lance une pétition en ligne, avec une lettre ouverte à Jean-Claude Gaudin " Nous nous sommes mobilisés pour vous apporter les preuves de ce triste constat à travers le Livre Noir de Marseille : Etat des lieux de chaque quartier de la cité. Vous y observerez les rats que côtoient les usagers chaque jour. Ils s’attaquent aux câbles des voitures et pénètrent chez nous. Leurs cadavres trainent dans les rues et dans les parcs….Leur prolifération est vectrice de maladie comme la leptospirose…La gale et la teigne sont revenues dans nos parcs et nos écoles !" (...)

     

  • 9 octobre

     

    Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry, lundi 9 oct

    Lundi 9 octobre 2017 Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry Pour la troisième journée consécutive les personnels ont décidé d’exercer leur droit de retrait, les conditions de sécurité n’étant toujours pas assurées, ni pour nos élèves, ni pour nous. Dans un communiqué, les professeurs et personnels, leurs sections syndicales, FSU, CGT, FO, SUD, CFDT précisent :"Vendredi, la direction académique a dit réfléchir à la possibilité d’affecter à l’année 4 ou 5 AED supplémentaires sur notre lycée pour la vie scolaire. Il y a urgence ! Nos élèves doivent pouvoir reprendre les cours au plus vite, dans des conditions de sécurité restaurées. Il nous est insupportable d’être une nouvelle fois (...)

     

  • 6 octobre

     

    Lycée Saint exupéry, les enseignants font valoir leur droit d eretrait, suite à des violences

    DROIT DE RETRAIT AU LYCEE SAINT-EXUPERY DE MARSEILLE "La rentrée chaotique du lycée continue … En grève le 5 septembre, les personnels dénonçaient déjà les conditions de travail fortement dégradées suite à la perte de 30 contrats aidés (CUI), assurant notamment l’encadrement des élèves et l’entretien des locaux. De façon prévisible, les 10 postes reconduits n’ont pas suffit à assurer la sérénité du travail dans l’établissement. Depuis un mois seulement, les incidents se multiplient, les actes de violence sont récurrents :- 315 exclusions de classe- 6128 absences d’élèves- 490 passages à l’infirmerie- 9 évacuations par les pompiers … Suite à une bagarre d’une violence extrême ce mercredi, l’ensemble des (...)

     

  • 4 octobre

     

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13, Marseille. dimanche

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13 Un repas de soutien au collectif Al Manba , soutien migrant-es 13 ; est organisé aux jardins partagés de l’Annonciade, quartiers nord, les Aygalades, à partir des récoltes. Discussions, musique, buvette, chaleur humaine par Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba dim 12:00 · Chemin de la Mûre, 13015 Marseille Page FB Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba

     

  • 4 octobre

     

    Recours au Conseil d’Etat , contre le gel des contrats aidés

    Emplois aidés : La justice va-t-elle suspendre le gel décidé par le gouvernement ? TRAVAIL Le Conseil d’Etat examine mardi 03 octobre, un recours déposé par des élus écologistes et plusieurs associations contre la remise en cause des contrats aidés décidée par l’exécutif... http://www.20minutes.fr/economie/2143331-20171003-emplois-aides-justice-va-suspendre-gel-decide-gouvernement

     

  • 25 septembre

     

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées.

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées Depuis plusieurs semaines, des agents des musées dénoncent dans des courriers anonymes des passe-droits, voire les emplois fictifs dont bénéficieraient d’autres agents. La Ville a décidé de diligenter une enquête interne de l’inspection générale des services. A lire sur marsactu https://marsactu.fr/avis-de-tempete-dans-les-musees-de-marseille/

     

  • 25 septembre

     

    Selon la porte-parole de l’ONG Oxfam, Manon Aubry, avec les réformes fiscales engagées, "le gouvernement offre 24 milliards d’euros de cadeaux fiscaux aux plus riches".

    Réforme fiscale : "Les plus riches bénéficieront d’une hausse de revenus 18 fois plus importante que les plus pauvres" note Oxfam Selon la porte-parole de l’ONG Oxfam, Manon Aubry, avec les réformes fiscales engagées, "le gouvernement offre 24 milliards d’euros de cadeaux fiscaux aux plus riches". L’ONG de lutte contre la pauvreté Oxfam publie lundi 25 septembre, un rapport critique sur le projet de loi de finances 2018, intitulé Réforme fiscale : les pauvres en paient l’impôt cassé. Selon le rapport, les ménages les 10 % plus riches bénéficieront "d’une hausse de revenus au moins 18 fois plus importante que les 10 % les plus pauvres", alors que les 10% les plus riches possèdent déjà "56% des richesses (...)

     

  • 20 septembre

     

    CONTRE LA SUPPRESSION BRUTALE DES CONTRATS AIDES, RASSEMBLEMENT unitaire DEVANT LA PREFECTURE LE MERCREDI 20 SEPTEMBRE A 13H.

    Depuis la rentrée, l’annonce par le gouvernement de la fin programmée de tous les emplois aidés a réactivé la colère dans l’éducation, premier employeur de ces contrats. Les associations de parents d’élève se sont jointes à l’intersyndicale 1er degré en cette rentrée car elles sont bien conscientes des difficultés tant sur le plan humain que dans la dégradation de l’accueil des familles dans les écoles où les AADE sont devenues indispensables au bon fonctionnement. Le second degré de l’éducation, touché aussi par ces suppressions se joindra aussi à notre action le mercredi 20 septembre à 13h devant la Préfecture, à Marseille et l’action s’élargit en interprofessionnel. L’intersyndicale a demandé à être (...)

     

  • 14 septembre

     

    Emmaüs Pointe Rouge lance une collecte de dons pour les migarnts

    La Collecte de dons alimentaires pour les migrants de la Vallée de La Roya, est ouverte. départ du camion lundi 16 octobre. Le camion d’Emmaüs partira le lundi 16 octobre. Voir sur le site emmaus-pointerouge.com

     

Articles récents

Articles au hasard